Un homosexuel président de la Knesset : un coup de génie de Bibi ?

Le nouveau président de la Knesset, Amir Ohana juste après son élection, le 29 décembre 2022

Le nouveau président de la Knesset, Amir Ohana juste après son élection, le 29 décembre 2022

Installer un homosexuel connu et avéré sur le siège du président de la Knesset – Parlement israélien – veut dire quoi au juste ?

L’objectif immédiat : éteindre un début d’émeutes – faire taire les manifestations des LBTG qui se sont enflammées aussitôt la montée au pouvoir des religieux de tous bords.

Ensuite, faire comprendre aux Israéliens qu’il n’y aura aucune fronce, aucune pliure en ce qui concerne le régime démocratique et la politique implémentée par tous les pays occidentaux concernant les minorités LBTG.

Ce sera le mariage pour tous, deux papas et deux mamans aux enfants trafiqués de ces couples grotesques. Mais tout cela entraînera une division incontournable et inévitable entre le Juif laïc et le Juif religieux. Cette division, qui existe déjà en Israël, s’approfondira et prendra des dimensions démesurées.

Et enfin, que le véritable grand patron d’Israël siège à la Maison Blanche, et qu’il ne faut en aucun cas le titiller surtout si dans sa perspective une attaque contre l’Iran est sérieusement considérée.

Eh bien, nous voilà en fin de compte face à face à cette fameuse boîte de Pandore qu’est Netanyahu. Les jeux sont faits, il faut boire le vin jusqu’à la lie.

L’Israélien religieux dira que cette démarche insolite contient un message impétueux de Netanyahu : « Je suis le grand chef indien et c’est moi qui vais mener le jeu à ma façon – les LBTG auront leur place parmi nous et ne souffriront d’aucune restriction ou  discrimination ». Ce qui a cloué le bec à tous ceux qui anticipaient  leur marginalisation.

Pour l’Israélien plus versé c’est le « Bibi habituel, qui va nous servir son menu inchangé. Les négociations tenues avec les partis politiques religieux et les compromis qu’il leur a concédés récapitulaient son prix à payer pour récupérer le volant de la gouvernance.

Et en effet, toute cette troupe d’orthodoxes plus ou moins radicalisée s’est sagement inclinée lors de la nomination d’un homosexuel, en qualité de président de la Knesset. Certains ont cru nécessaire de tourner la tête à cette abomination… tout en donnant leur aval en catimini.

Netanyahu peut savourer son succès, puisqu’il possède à l’heure actuelle tous les atouts pour redorer son blason, blanchir son nom et s’extraire de tous les litiges qui alourdissent sa réputation. Il aura pour support ces partis qu’il a, en quelque sorte, soudoyés.

Pour moi, c’est un retour nullement surprenant à mes cauchemars : la vision apocalyptique du futur de l’humanité, de la perte du genre, de la robotisation, des bébés élevés dans des matrices artificielles, de l’effritement du cadre familial, de la foi, de la dissolution du judaïsme qui mènera indéniablement à la désintégration de l’État juif d’Israël et comment non, de toutes les démocraties en général. Islamisation ? à considérer…

Oui, je n’ignore pas que ce mal est presque généralisé. Les démocraties glissent en douceur vers un chaos qui ne manquera pas de nous atteindre. Nous serons les prochaines victimes de cette nouvelle tour de Babel qui nous emportera dans son effondrement…

Peut-être  après tout que je me trompe ! Enfin, accordons à Netanyahu une période d’évaluation, qui lui revient de droit… et souhaitons-lui bonne chance. Après tout, ne dit-on pas que l’homme fait des plans et Dieu rit ?

Bonne année civile à tous,

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print
7
3

19 Commentaires

  1. Faut vous soigner ma bonne Thérèse, vous voulez exterminer tous les homosexuels? A ce stade ça devient pathologique.

    • Qui a dit qu’il faut les exterminer ? Non, on peut vivre avec eux comme on peut vivre avec des non juifs dans le respect et la paix…seulement voilà l’identité juive d’Israël, prendra la poudre d’escampette. Bonne année

  2. Chère Madame,
    On se demande, à lire vos articles, pourquoi vous n’allez pas vivre en Israël, seul pays qui vous préoccupe et obsède ?

    • Justement elle y vit mais elle a besoin de donner des leçons au monde entier, c’est ça, le « peuple élu », ils viennent nous enseigner à nous pauvres goys!

  3. Coup politique ou pas, on se couche encore une fois devant les exigences – affirmées ou pas – des LGBITOQBC.
    Je souhaite bonne chance à BIBI et surtout à Israël, mais sur ce coup je ne suis pas d’accord.

  4. Pourtant si les juifs seraientt vraiment le peuple élue ce ne devrait pas être possible, car, si ils sont élues du Dieu de la Bible alors ils devraient savoir que ce même Dieu considère que l’homosexualité est une abomination, c’est donc si ils seraient élues d’un dieu c’est plutôt Satan car lui aime la décadence humaine il y pousse même. Et dire que dans le Zohar il est écrit que les Israëlites sont appelés à être les maîtres du monde… Plus cyniques et pervers que ça, ça n’existe pas.

  5. L’invasion des femmes et des homos partout dans tout les secteurs où ils sont majoritaires est une abomination……

  6. Ben pourtant pour certain ici, c’est « le retour du grand Israël »: comprenne qui pourra !

  7. OUI mais comme le disait BOSSUET , DIEU se rit de ceux qui se plaignent des consequences dont ils connaissent les causes ! je partage avec vous et avec VLADIMIR VLADIMIROVITCH POUTINE l idee qu on veut nous entrainer dans un MONDE INHUMAIN loin des canons merveilleux des origines de notre civilisation ! et je crois qu il nous faut resister . RESISTER disait la grande LUCIE AUBRAC est un verbe qui se conjugue toujours au present …CQFD

    • Encore une fois cette citation de Bossuet est fausse. Allez-donc la vérifier dans « Histoires des variations des églises protestantes » et cessez de recopier et d’entretenir les erreurs de Marion Maréchal et de tant d’autres politiciens !iiii

  8. Au fond de la boîte de PANDORE, il y avait l’ESPERANCE…🌺🌱

    J’attends minuit le 31 décembre parce qu’avant ce moment, présenter ses vœux porte malheur….!!!! Et comme nous en avons suffisamment comme çà !🥴🤔

  9. « vision apocalyptique du futur … perte du genre ». Oui Thérèse car ce prétendu changement de sexe s’arrête aux apparences, il fait de ceux qui l’ont subi des êtres diminués, sous traitement hormonal à vie et privés de leur sexualité et de leur fertilité naturelles. J’espère pour l’avenir d’Israël que les jeunes ne se laisseront pas piéger par la propagande mensongère du LGBT Le danger est réel. Israël a grand besoin de vrais hommes et de vraies femmes, entiers, en bonne santé, pas sous hormones et capables de fonder des familles.

  10. Monsieur B N a laissé, non, a forcé Israël à se faire « vacciner » par Pfizer . C’est son pire crime et il persiste et signe!
    Pour le reste il a démontré depuis longtemps qu’il était soumis aux usa et à ma mondialisation du Pays et du Peuple d’Israël.

Les commentaires sont fermés.