Un islamo-rappeur appelle à crucifier les laïcards, puis cite Morano, Copé et… Pierre Cassen

Publié le 3 janvier 2015 - par - 7 358 vues
Share

[youtube]E7B45h_lAEk[/youtube]

https://www.youtube.com/watch?v=E7B45h_lAEk

Parmi les meilleurs passages, retenons :

« Crucifions les laïcards comme à Golgotha » (0′ 33).

« Au croisement entre le voyou et le révérend, si je te flingue dans mes rêves je te demande pardon en  me réveillant, en me référant (révérend, révérant ?) toujours dans (sic)  le Saint Coran » (0′ 43)

« Si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante » (allusion à la main coupée) (0′ 53)

– « Je mets des fatwas sur la tête des cons » (0 mn 53)

chretienscrucifies

Quel est le message véhiculé ? Les musulmans n’ont pas besoin de laïcité, la loi d’Allah leur suffit, avec son coran, son halal, ses voiles, sa polygamie, sa non-mixité, ses fatwas, son muezzin. Et le rappeur déclare la guerre à Marianne et à son modèle laïque, pour que la France devienne au plus vite musulmane.

L’islamo-racaille Medine appelle ouvertement à crucifier les laïcards. A une époque où, en Syrie, l’Etat islamique a multiplié les crucifixions de chrétiens, chacun appréciera la menace à peine voilée de ce passage.

Enfin, cerise sur le gâteau, il cite, à la fin de sa diatribe (3’23), trois noms qu’il balance en pâture aux siens : Nadine Morano, Jean-François Copé et… Pierre Cassen. Ces trois personnes sont censées être le diable laïque habitant le corps de Marianne, et par un exorcisme (ça existe en islam ?) elles en sont chassées et condamnées à l’exil pour l’éternité.

On ignore si notre fondateur sera ravi de figurer en aussi éminente compagnie, où s’il ne sera pas agacé d’être assimilé à deux UMP complices du bilan de Sarkozy, et de tous ses actes de dhimmitude…

On remarquera, en outre, que le chanteur, à deux reprises, au début et au milieu du clip, fait un geste de la main courant sur son cou, qui évoque l’égorgement musulman.

Dans quel contexte sort cette « création artistique » ? Quelques jours après la vidéo, diffusée sur le net, où des djihadistes français, depuis la Syrie et l’Etat islamique, encouragent les musulmans, sur notre sol, à tuer les infidèles, dans ces termes : «Tuez-les (les infidèles), tuez-les où qu’ils soient, tuez-les, ne les laissez pas vivre en paix!… Ecrasez-les avec vos voitures. Explosez leurs têtes, que ce soit avec une pierre, ou quoi que ce soit. Si t’arrives pas à te procurer un pistolet, y’a des pierres, y’a des couteaux, y’a tout ce qu’il faut».

Suite à ce message, des soldats d’Allah ont, avec des couteaux ou des voitures, agressé et tué des Français, à Joué, à Dijon (ce soir, quelques semaines après qu’un chauffard ait écrasé treize passants, un malheureux de 58 ans a été poignardé à la gorge par un Afghan de 27 ans, en plein centre ville) et à Nantes. Ce clip, où on balance des noms, et où on encourage les musulmans à crucifier les « laïcards », est ouvertement dans la continuité des appels au meurtre des djihadistes de l’Etat islamique à l’encontre de nos compatriotes.

Nous attendons donc avec impatience la réaction des prétendus antiracistes, devant ce qui s’apparente, quand on connait les traditions musulmanes, à des menaces de mort et, dans le contexte actuel, à une mise en danger délibérée de Nadine Morano, Jean-François Copé et Pierre Cassen.

Nous attendons avec intérêt ce que va être la réaction de la Libre Pensée, du GODF, de l’Ufal et tous les lèche-babouches qui se disent laïques pour mieux cibler la seule religion catholique.

Quant au Parquet, si prompt à traîner devant les tribunaux les patriotes, nous attendons également avec intérêt quelle sera sa réaction… Car nous rappelons quand même que des personnes comme justement Pierre Cassen, mais aussi Pascal Hilout, Christine Tasin, Renaud Camus, Jacques Philarchein ou Fanny Truchelut ont été traînées devant les tribunaux, et souvent lourdement condamnés, sans jamais avoir menacé, eux, de crucifier les musulmans, ou de les égorger…

Le procureur Chauvelot avait justifié sa demande de relaxe de Nicolas Bedos, qui avait qualifié Marine Le Pen de « salope fascisante », au nom du droit à l’humour. Et cette fois, va-t-elle nous faire le coup de la création artistique ?

Nous allons suivre cela avec beaucoup d’intérêt…

Paul Le Poulpe

[…]
Je porte la barbe j’suis de mauvais poil
Porte le voile t’es dans de beaux draps
Crucifions les laïcards comme à Golgotha
Le polygame vaut bien mieux que l’ami Strauss-Kahn
Cherche pas de viande Hallal dans les lasagnes c’est que du cheval
[…]
En me référant toujours dans le Saint-Coran
Si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante
[…]
J’suis une islamo-caillera, c’est ma prière de rue
[…]
Une banane contre le racisme, du jambon pour l’intégration
Pour repousser les nazislamistes, on ferme les portes de l’éducation
[…]
Je me suffis d’Allah, pas besoin qu’on me laïcise
[…]
Islamo-racaille c’est l’appel du muezzin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.