Un jour, c’est la France que l’islam décapitera

Publié le 17 octobre 2020 - par - 11 commentaires - 667 vues

Le professeur d’histoire Samuel Paty est donc mort assassiné par un « réfugié » (sic) tchétchène – de nationalité russe mais juste sur le papier ! – habitant Évreux, dans le département de l’Eure, ce paradis normand – parmi tant d’autres dans la région – de l’immigration et ses effets.

Paradis où les Tchétchènes se sont d’ailleurs récemment affrontés à des Africains, ces autres agneaux de la diversité : « De source judiciaire, c’est là, le vendredi 25 septembre 2020, vers 18 h, à la terrasse du Espress, un bar dépôt de presse, qu’une bagarre a éclaté entre plusieurs individus issus des communautés tchétchène et africaine de la ville d’Évreux. »

https://www.fdesouche.com/2020/10/01/evreux-rixe-interethnique-entre-africains-et-tchetchenes-un-mort-le-quartier-en-etat-dalerte/

Samuel Paty est ainsi mort pour avoir essayé de développer l’esprit critique de ses élèves. Seulement voilà : en islam on ne critique pas ; et à Conflans-Sainte-Honorine et ses environs l’islam couve sa soif de conquête comme un peu partout dans les banlieues de France. Il m’arrive régulièrement d’y croiser des barbes plus longues que celle du Père Noël et des voiles qui ne laissent pas voir grand-chose.

Quant à la racaille – cette armée de réserve de l’islam –, elle a pris ses quartiers depuis longtemps dans la ville de Michel Rocard – qui y fut maire pendant 17 ans, entre 1977 et 1994. Pourtant, Conflans-Sainte-Honorine, entre la Seine et l’Oise, avec son joli centre-ville, des infrastructures culturelles et sportives abondantes, aurait de quoi être agréable…

Et ce n’est pas l’actuel maire de Conflans-Sainte-Honorine, Laurent Brosse, qui va agir comme un Robert Ménard à Béziers, avec son discours béat de bobo progressiste ce samedi 17 octobre devant les caméras, en réaction molle à l’attentat perpétré dans la ville dont il a la charge :

https://www.bfmtv.com/politique/nous-nous-releverons-le-maire-de-conflans-sainte-honorine-prend-la-parole-apres-l-attentat-dans-sa-commune_VN-202010170056.html

Samuel Paty vient ainsi de faire les frais de l’enseignement des valeurs républicaines auprès d’une population dont les valeurs sont tout autres, la vidéo du parent d’élève musulman à l’origine de l’attentat l’atteste ; vidéo qui devrait valoir à son auteur plusieurs années de prison, si nous avions une justice digne de ce nom.

Mais il faut en finir avec les valeurs républicaines. Ce sont nos valeurs civilisationnelles qu’il faut opposer à l’islam, puisque l’opposition avec lui est inévitable, ce qui ne date pas d’hier. Et l’on ne s’oppose pas avec pédagogie mais les armes à la main. À travers cet assassinat digne de la pire sauvagerie, l’islam nous prouve une fois de plus qu’il n’a rien à voir avec nous. Alors pas de dialogue, des actes !

Il ne faudrait pas non plus que l’Éducation nationale se défile car elle a une part énorme de responsabilité dans ce déchaînement de violence islamique, elle qui, depuis des décennies inculque l’amour de l’Autre et la haine de soi. Haine de soi que, au passage, Jacques Chirac, alors président de la République, a en quelque sorte officiellement validée en pointant la responsabilité de l’État français dans son discours du Vel d’Hiv en 1995. Sous l’Occupation, l’État français n’existait plus puisque inféodé à une puissance étrangère hégémonique. Cela dit sans nier les crimes de Vichy. Plus généralement, enseigner une France forte doit devenir une obligation sous peine d’être radié du corps enseignant.

Enfin, il serait temps de démettre les députés, maires et autres élus qui s’acoquinent avec l’islam : ce sont des traîtres à leur patrie. Madame Obono, vous pouvez vous sentir visée !

Et au sujet de l’islam modéré qu’on nous assène à longueur de temps, Charles Péguy écrivait dans Notre Patrie : « Combien il est aisé d’établir une autocratie en France, pourvu que l’on respecte certaines formes, quitte à ne respecter aucune réalité, aucune liberté. » C’est exactement ce que fait l’islam, jusqu’au jour où, dominant, il agenouillera la France pour la décapiter…

Charles Demassieux

(Toutes mes pensées vont à la famille de Samuel Paty et ses proches)

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Decousset Philippe

C’est toujours un plaisir de vous retrouver Charles, je ne me lasse pas de vos articles brillants. L’esprit de défaite, la démagogie et les intrigues qui caractérisent la vie politique et médiatique françaises ne font qu’ajouter à l’indicible. Pitoyable… Ce qui me navre le plus, ce sont tous ces braves gens qui pensent sortir du déclin, de l’enfer qui s’en vient, grâce à des aveugles qui n’ont aucune culture.
Revenons aux fondamentaux : de quoi souffrons-nous ? Qui doit-on combattre ? Vous et moi connaissons la réponse. Bien cordialement. Philippe

Charles Demassieux

Merci Phil… 😉

Marnie

La France a déjà été décapitée. Avec les derniers poltrons-dhimmis élyséens cela se renouvelle d’une façon irrévocable semble-t-il. Tous ceux qui ont été biberonnés par l’ENA ou Normal sup, etc., donc présidentiables, n’ont aucun amour de la France mais sont seulement des mondialistes, des universalistes.

cimala marc

L état et la république ne protègent plus le peuple Français. C’est plus qu une évidence. Seul un pouvoir militaire peut ramener la paix et la tranquillité dans notre pays. …notre Patrie. Nous les Volontaires pour la France nous ferons tout notre possible derrière le Général Antoine Martinez dont je vous ai déjà parlé il me semble pour engager le processus d une reconquête de la France. Ce ne sera pas facile. Mais la foi soulève des montagnes. On les aura. …tôt ou tard. !!!!!

FCC Cercle Légitimiste de France

La croisade de reconquête ne sera possible qu’ après la destruction de la république et elle sera alors victorieuse.

enoceram

C’est, en effet, le préalable à toute chose.

L’islam ne fait que porter le coup de grâce à une France déjà tuée par la raiepublique et empoisonnée par ses contre-valeurs.

Tant que les Français – à commencer par ceux se disent patriotes – n’auront pas compris que la république est à L’ORIGINE de TOUS nos problèmes, rien ne sera possible.

cimala marc

Nous les patriotes savont tous très bien que la République est moribonde et en fin de cycle. La République n est plus qu un leurre tout comme la laïcité pour faire la place à l islam et désintégrer la France et la civilisation chrétiennes. Nous nous préparons avec nos moyens à affronter cette armée de racailles et de barbares. Le temps du débat s achève. Vient celui du combat. C’est pour bientôt. ……je sais ce que je dis.

kabout

“Un jour, c’est la France que l’islam décapitera”…perso je ne pense pas,bien sur actuellement certains francais tombent comme des mouches,et pourquoi ? parce ce qu’ils se laissent faire,par contre quand ces illuminés islamisés tenteront une attaque sur des chasseurs ou tireurs sportifs ( sans qu’ils le sachent) la ca va leurs faire tout drole,et il n’y aura pas de “rappel a la loi”,la sanction tombera de suite.

enoceram

Pas sûr parce que ni les tireurs sportifs, ni les chasseurs ne se déplacent avec leurs armes – ils n’en ont tout simplement pas le droit et n’en ont jamais pris l’habitude non plus.
Il va nous falloir sortir de ce cadre légal raiepublicain dans lequel nous avons benoîtement vécu pendant des décennies, et qui nous vaut aujourd’hui de nous faire tuer par des individus qui, eux, se trimbalent avec le surin dans la poche…

kabout

pas “sortir avec” et se déplacer , les armes restent dans le coffre a la maison mais en cas d’attaques,agressions chez vous……la.

cimala marc

Ce cadre dont vous parlez volera en éclat détrompez vous. Le fatalisme engendre la résignation. Pas pour nous les Volontaires pour la France avec le général Antoine Martinez et beaucoup d autres. Ce que des hommes ont fait d autres peuvent le défaire. De gré ou pas de force les islamo bobo collabos toutes tendances confondues seront jugés, condamnés, frappés d indignité nationale et déchus de la nationalité française. C’est une question de temps et c’est pour très bientôt. Ce ne sera pas le grand remplacement mais le grand dégagement. Amen

Lire Aussi