Un mahométan assassine ses deux filles : silence des féministes

Les merdias français sont décidément incorrigibles. Islamolâtres jusqu’au trognon. Ou jusqu’aux trogneux, au choix. Osant reprendre à leur compte l’expression frelatée de « crimes d’honneur » au lieu de « crimes d’horreur ». Lorsqu’un certain Yasser Abdel Saïd assassine froidement ses deux filles parce qu’elles voulaient vivre libres.

Pourtant il avait l’air bien intégré !

Yasser est chauffeur de taxi. Il gagne correctement sa vie. Ne s’est jamais signalé par des actes publics de violence. Ni n’a jamais fait de propagande islamique. Encore moins l’apologie de Ben Laden. À vrai dire, sa pratique de la religion se résume au minimum syndical. Une petite bière quand il n’est pas de service ne lui fait pas peur.

Immigré à 27 ans avec un visa d’étudiant un peu tardif, il épouse trois ans plus tard une certaine Patricia alors âgée de 15 ans, enceinte d’Islam Saïd.

De cette union naîtront ensuite deux filles Amina et Sarah. Une petite famille de la classe moyenne qui arrête alors son expansion. Rien à voir avec les portées multipares de ses coreligionnaires. Même s’il a tenu à conserver la nationalité égyptienne dont il est très fier, il est bien intégré. Dans son quartier, les voisins le trouvent sympathique et serviable. Tout comme ses collègues de travail.

Dans son taxi, il écoute les stations de radio occidentales plus souvent que les cassettes de musique arabe que lui envoie sa famille. Et il regarde les films impies à la télé, sans vilipender les mœurs occidentales « indécentes ». C’est un Égyptien. Pas un mollah ni un taliban. Il pratique un « islam modéré ».

Certes il inflige des jeux sexuels non consentis à ses deux filles. Mais sans conséquences, dit-il, car il affirme juste les tripoter un peu et les sodomiser gentiment pour éviter de les engrosser. Et préserver leur virginité que leur futur mari, forcément mahométan, sera en droit d’exiger.

Quelques bémols toutefois dans cette belle intégration

Patricia, son épouse, témoigne : « Au début, il m’aimait. Six ou sept mois plus tard, il a commencé à vouloir avoir un contrôle absolu sur moi, il ne voulait plus que j’aie aucune relation avec ma famille. »

Un jour qu’elle prétend se soustraire aux rapports sexuels, il la poignarde aux cuisses. Un vrai gentleman qui sait parler aux femmes, ce Yasser Abdel Saïd.

Encore petites, les gamines se plaignent auprès de leurs grands-parents de coups sans raison et d’attouchements fréquents de la part de leur père. Mais tous les membres de sa famille font bloc pour protéger Yasser et lui éviter la prison. Les plaintes sont retirées. Les flics, qui préfèrent éviter les embrouilles avec « ces gens-là », n’en demandent pas plus. Aucune enquête ne sera diligentée.

Dès la préadolescence, jaloux de ses filles, il les suit à la trace. Il les surveille d’abord sur le trajet de l’école, puis jusque sur leur lieu de travail, filtre leurs amis et écarte ceux qui ne lui conviennent pas. Des enregistrements vidéo ont été retrouvés prouvant qu’il les filmait souvent à leur insu.

Les femmes doivent être humbles, obéissantes et soumises

Alors qu’elle est âgée de 16 ans, Amina est emmenée de force par son père en Égypte pour lui présenter le futur mari qu’il lui a choisi. Mais celle-ci refuse. On peut supposer que la préméditation des crimes commence à ce moment là, dans le cerveau pervers d’un père abusif qui ne supporte pas de perdre le contrôle.

Certes des tarés de cette espèce, tyrans domestiques possessifs, libidineux et misogynes, il y en a partout. Mais lorsqu’ils sont mahométans, c’est l’école coranique qui les a conditionnés dès leur plus jeune âge à appliquer la prétendue divine parole d’Allah sourate 4 verset 34 :

« Les hommes ont la prééminence et l’autorité sur les femmes à cause des privilèges par lesquels Allah les a favorisés (…) Les femmes vertueuses sont humbles, obéissantes et soumises. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance et vous les frapperez. »

L’homme est le seigneur et maître, ça ne se discute pas !

Ce père indigne abuse de ses filles, mais il n’admet pas qu’elles quittent le domicile familial et encore moins que Amina, l’aînée, ait un copain non musulman, un certain Joseph Moreno.

Celui-ci témoigne : « Je voulais l’éloigner de tout ça. Elle ne méritait pas de vivre cet enfer. Elle ne voulait jamais écrire des messages trop intimes parce qu’elle avait peur que son père s’empare de son téléphone. »

Le père finit cependant par découvrir qu’Amina sort avec Joseph. Il la tabasse et la menace de mort, lui interdisant d’adresser la parole à son amoureux.

« Elle devenait impie, comme les femmes occidentales, et entraînait sa sœur dans cette voie », donnera-t-il pour explication, suffisante à ses yeux, pour justifier le fait de les avoir assassinées toutes les deux. Son honneur de mâle mahométan pourtant bien intégré était bafoué. Il ne pouvait tolérer ça !

Alors qu’il s’enferrait dans ses projets à vouloir les marier à des «croyants » sans leur demander leur avis, en décembre 2007, Amina et Sarah fuient en compagnie de Joseph, avec leur mère Patricia.

Yasser lance alors une véritable « chasse à l’homme » (aux femmes qui sont sa propriété serait plus approprié) en mobilisant une partie de la communauté musulmane. D’une mosquée à l’autre, le téléphone arabe fonctionne très bien.

Harcelées jour et nuit, de guerre lasse Patricia et Sarah acceptent de rentrer à la maison. Amina refuse mais continue à voir sa mère. Il la retrouvera par ce biais.

Puisqu’elles désobéissent, elles ne méritent pas de vivre !

Le 1er janvier 2008 (pour fêter le nouvel an chrétien ?) Yasser attire Amina et Sarah dans la compagnie de taxi où il travaille. Pour se réconcilier. Il embrasse ses filles et leur propose de les emmener déjeuner dans un restaurant.

Patricia voudrait les accompagner, mais Yasser lui dit qu’il veut parler aux filles en tête à tête. Fourbe et cruel, il les emmène ensuite faire une promenade dont on ne revient pas. Façon exécution sommaire par les sicaires de la mafia.

Parce qu’il est bien intégré, il ne les égorge pas comme des brebis, mais les flingue proprement à l’arrière du taxi. Amina, 18 ans, meurt sur le coup. Sarah, 17 ans, grièvement blessée, a le temps d’appeler le 911 avant de mourir. Sur son appel enregistré, on l’entend crier : « Au secours, mon père m’a tiré dessus ! Je meurs ! »

Le taxi de Yasser est rapidement retrouvé par un de ses collègues sur le parking d’un hôtel, mais le tueur a disparu.

Traqué pendant plus de 12 ans, ses proches l’aident à échapper à la police

Du premier janvier 2008 au 26 août 2020, il vit tranquille, plutôt bien, sans travailler vraiment, sous une fausse identité. Quelques témoins plutôt imprécis disent l’avoir reconnu au volant d’un taxi Mercedes dans diverses villes, ou près des aéroports. Mais rien de probant.

Il réside tout simplement au milieu des siens dans le complexe immobilier exploité par son fils, Islam Saïd, petit capitaliste bien intégré comme son papa.

Le 14 août 2020, un employé déclare avoir vu un homme correspondant à la description de l’assassin dans l’appartement de son patron. À l’arrivée des flics, les lieux sont vides mais on relève des traces d’ADN correspondant à celui du double tueur. Quelques jours plus tard, une filature aboutit à son arrestation.

Finalement condamné, mais toujours sûr de son bon droit

Une cour criminelle a condamné Yasser Abdel Saïd à la réclusion criminelle à perpétuité sans possibilité de remise de peine. Il a déjà tenté une évasion en clamant haut et fort que la condamnation était injuste car il n’avait fait que «défendre son honneur ».

Comme ça s’est passé aux USA, on ne le relâchera pas dans 5 ou 6 ans comme c’est trop souvent le cas en France.

Par ailleurs, son frère et son fils, accusés d’avoir aidé l’assassin placé sur la liste des 10 fugitifs les plus recherchés par le FBI depuis 2014, ont été condamnés à 10 ans et 12 ans de prison pour avoir fourni une aide de longue durée à un fugitif.

Il est permis de se demander si la prime de 100.000 dollars offerte pour sa capture n’a pas un peu aidé à délier les langues ? La religion et la solidarité islamiques, ça va un moment. Mais les dollars, c’est plus intéressant !

Et la suite ?

Patricia Owens a repris son nom d’avant mariage. Mais inconsciente, ou stupide, elle s’était réfugiée chez le frère de Yasser qui l’hébergeait. « Un brave homme honnête et sérieux » (sic) d’ après les témoins de moralité venus à son procès. Lequel lui aurait froidement déclaré en privé :

« Yasser ne voulait pas élever ses filles comme des putes. Elles ont eu de la chance qu’il ait laissé les corps pour qu’elles puissent être enterrées. Si ça avait été moi, je les aurais fait disparaître. »

RMC propose un docufiction relatant ce double crime abominable. Affichant le titre le plus inapproprié que puissent imaginer des bobos : Le prix de l’honneur. Commercial mais édifiant.

Même si, dans un an, tout ça sera oublié, comme les humiliations, les brimades et la séquestration subies par Betty Mahmoody née Lower dans le Michigan, racontées dans son livre de 1987 et le film de 1991 : Jamais sans ma fille. 

Difficile de contrer le fantasme du séduisant prince d’Arabie qui va emmener les bécasses dans son palais des mille et une nuits sur un tapis volant, pour les couvrir de perles et d’émeraudes.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

image_pdfimage_print
38
3

36 Commentaires

  1. Cette histoire est répugnante à souhait !
    Ce sale type en plus d’être muzz, il est sûrement un pervers narcissique : il refuse que ses proches soient heureux sans lui. Il se sert des autres sans aucune empathie ni logique. Il n’a pas la lumière à tous les étages… C’est la pendaison et le dépeçage lent tant qu’il est vivant qu’il mériterait ! Quelle pourriture !🥴🤮

  2. pourquoi les femmes blanches ne sont-elles pas au courant comment ça marche dans un monde islamique alors que la presse en parle tous les jours depuis au moins 30ans, et encore elle a eu de la chance (?), parce que beaucoup de nanas caucasiennes ne sont pas acceptées donc rejetées dans les familles au sein de l’empire islamique tout comme au sein de l’empire rom-manouche.

    • Non, pas 30 ans ! Depuis 10 ans mais pas plus.
      Sinon, ben je ne sais pas pourquoi ; atonie mentale, autrucherie ? je ne sais pas.

  3. Rien ne changera jamais ! L’islam sera toujours à fuir et à combattre !
    J’ai regardé l’excellent film « Malcom X  » avec Denzel Washington et je me rends compte que rien ne changera Jamais !!!!!
    Dès qu’une partie fait un pas vers l’autre, cette dernière en profite et néglige la main tendue. L’Afrique du Sud en est un bon exemple et les USA aussi.
    Il n’y aura jamais de paix entre les blancs et les noirs-arabes et il n’y aura jamais de paix avec l’islam.
    J’en suis CERTAIN !

    • déjà qu’entre Blancs c’était toujours la guerre comment veux-tu que le fait de rajouter de la couleur fera fondre tout le monde en une seule unité numérique, pacifiée et contente de n’appartenir qu’à 1 seule Race, et c’est pas évident parce qu’il y aura toujours des + sombres que d’autres, sans parler des albinos, des roux des ci des là. bon, comme dirait mélenchon si nécessité fait loi on éliminera et ça ne sera pas les yeux marrons. autrement dit on a 3 repas par jour et pour évoluer faut faire la guerre parce que le voisin est insupportable et qu’on l’est tout autant pour lui même entre Blancs.

  4. Ce que les occidentaux naîfs, ignorants, ou jmen foutistes ne comprennent pas, c’est que les dogmes religieux de l’Islam, (comme ceux d’autres religions par le passé, ou de moindre façon aujourd’hui) conditionnent psychiquement et mentalement (comme dans les sectes fermées) des masses d’individus de générations en générations dès la petite enfance. Chez des dizaines de milliers d’individus, la pensée et les comportements sont figés et les pulsions refoulées sans être maitrisées « se libèrent via de nombreuses pathologies psychiques et comportementales : schizophrénie, paranoîa, violence, perversions sexuelles, psycho-névroses, agressivité, dépendance. Les grands chercheurs en sciences humaines de la fin du 18ème et du 19ème siècle ont tout expliqué, pourtant 95 % de l’humanité l’ignore, ou n’en a cure. La véritable évolution humaine ne pourra jamais se faire sans cette compréhension profonde, et on est pas près de le faire.

    • Excellent commentaire Breer. Tout ça au nom d’un dogme qui découle d’un truc qui n’existe probablement pas. Il y a quelques générations, c’était pas ici aussi. Moins gore mais quand j’écoute ce que me raconte ma mère, ce qu’elle a vu dans le petit village où elle est née…des trucs de fous faits par des gens qui bien entendu tous les dimanches ne rataient pas la messe. L’être humain est globalement taré. Et quand il s’enfonce dans des dogmes…religieux (ou pas, mais ça revient au même…) bonjour les dégâts. Le rationalisme au 21e siècle aurait dû l’emporter mais non. L’obscurantisme à tous les niveaux entraînera notre fin. Définitive.

  5. La racaille méprise absolument les français qui copinent, les Françaises sont qualifiées de chiennasse comme il a été dit lors du mondial
    Que fait le gouvernement ? que dit moussa ?

  6. A la différence d’un occidental taré lui c’est selon des principes intangibles, inaliénables, non n3gociables, increes qu’il a commis ces horreurs. Aidé par tout un tas de gens aussi sympathiques que lui et adhérant aux mêmes conneries. Un psychopathe est un psychopathe. Mais avec eux, la nuance est de taille. Pas de pathologie au sens où on l’entend. Rien de psychiatrique. Et c’est 1000 fois plus dangereux. Allo les féministes ? Allo ? Ah…ca a coupé. C’est vrai que dorénavant, elles manifestent avec les barbus. Quelles connes. Irrécupérables.

    • Psychopathie : Pour les occidentaux (sauf évidemment ceux qui soutiennent et parlent de crimes d’honneur) c’est un grave trouble de la personnalité (mais pas une maladie mentale car ils savent ce qu’ils font) pour l’islam c’est la règle, le mot d’ordre.

      • Oui Carole, eux c’est LEUR fonctionnement « normal » dirons nous. Et cette andouille qui croit qu’il l’a aimée un temps. Putain, j’en ai connu plein des comme ça. Si ma fille désire un jour se mettre avec un de ces types, je pète un câble. Bon, elle aime les blonds 🙂

  7. Bon, lorsqu’ils font ça entre eux, c’est tout le boulot que nous n’aurons plus à faire. Deux ventres en moins qui ne pondront pas de petits rats.

  8. Nous on s’est détaché du christianisme, mais les musulmans……
    On commence seulement maintenant à réaliser, les différences abyssales, de ces deux civilisations, qui ne sont pas compatibles entre elles, comme avait dit Jean-Claude Dassier, qui maintenant n’officie plus à la TV.

    • C est là , notre erreur, de s être détaché du Christianisme comme vous dites ..

      • Détachés du christianisme ? Pas tant que cela. Les chrétiens sont moins pratiquants, c’ est vrai mais beaucoup continuent à baptiser leurs enfants, à se marier à l’église (du moins quand ils se marient) et surtout à vouloir des obsèques religieuses. Leur christianisme est moins visible mais il est dans leur ADN, il fait partie d’eux.

  9. Cette Patricia doit être une SACREE dégénérée pour s’ être unie à ce crasseux mahométan de Yasser .
    L’ islam seul n’ est pas responsable de l’ état mental des muzz : ils forment une sale race de tarés consanguins avant d’ être muzz .

    • elle avait 15 ans, l education nationale pro islam et promigrants, son environnement ( ou vivait elle ?) ses parents ….y sont surement aussi pour son destin …la jeunesse est livrée aux mosquées

    • +11111
      Pouvez-vous imaginer la France fille aînée de l’Eglise abjurer pour se livrer toute entière à l’islam ?
      Les Maghrébins l’ont fait.
      Pouvez-vous imaginer la France renoncer à son identité culturelle gréco-latine et s’inscrire dans des généalogies arabes comme ce fut le cas pour tout le Maghreb Central ?
      Il en reste forcément quelque chose.
      Le tout est de savoir pourquoi les habitants du Maghreb Central ont abjuré leur civilisation.
      Forcément cela a laissé des fractures d’identité.
      Ces gens sont des fêlés.

    • Christian NAVIS : comme les chiens et les chevaux et la plupart des animaux domestiqués (oiseaux, etc…).
      Mon cheval entendant ma voix dans le parking, m’appelait de son box avant même de m’avoir vue.
      Pareil pour mon chien ou mes oiseaux : ils réagissent immédiatement à ma voix.
      Les animaux sont bien plus intelligents qu’on ne le croit.
      Les Bédouins habitués à traiter tous les animaux à coups de bâton ou de couteau, se réveillent… et les zélites, tout aussi cons, font pareil !
      Mais bon, du moment où ça les sensibiliserait à la psychologie animale : tant mieux ! Le patrimoine de l’humanité est en solde lui aussi…

  10. coran suite
    33 : 34 restez avec dignité dans vos maisons et ne vous embellissez pas … il est plus probable qu’elles puissent ainsi être distinguées et ne soient pas importunées
    65 : 2 les femmes ne doivent pas partir de leurs habitations d’elle mêmes à moins de commettre une indécence manifeste

  11. 2:224 vos femmes sont pour vous un champ labouré, approchez vous d’elles comme vous voudrez 2 : 229 les femmes ont des droits semblables à ceux des hommes mais les hommes ont un degré de prééminence sur elles 4 : 35 les hommes sont les gardiens des femmes parce qu’allah a fait que les uns surpassent les autres 4 : 35quant à celles dont vous craignez la désobéissance, admonestez les…. et si besoin est, chatiez les
    7 : 190 c’est lui qui vous a créé d’’un seul être, la femelle et qui a tiré son autre moitié afin que le mâle put trouver la tranquillité en elle
    27 : 32 dites aux croyantes qu’elles restreignent leurs yeux et veillent sur leurs parties intimes; elles ne doivent pas exposer leur beauté naturelle et qu’elles tirent sur leurs poitrines les voiles dont-elles se couvrent la tête

  12. les oies blanches sont toujours naives, leurs parents aussi, se mettre en manage avec un bon musulman sans avoir lu le coran… ne serait ce que les versets féminicides:

  13. Laisser pénétrer des écrits machistes, sanguinaires et moyennageux sur notre territoire ne peut donner lieu qu’à des malentendus et à l’asservissement inconditionnel de la femme. Devant de tels actes de cruauté, les féministes sont bien silencieuses parce que leur tour viendra ?

    • leur but, ou plutot celui des mondialistes qui les font parler, c’est de détruire la mariage gauloise/ gaulois.

    • Le moyen âge n’a rien de rétrograde, vous n’êtes jamais allé dans les musées

  14. Ce qui intolérable aussi chez de nombreux hommes, c’est leur tendance à l’inversion accusatoire : les femmes sont des putes et eux de petits innocents purs qui iront droit au paradis des 72 vierges.La sodomie de ses filles ? Bagatelle par rapport à la conservation de la virginité …Et à son honneur …Franchement ,moi j’aimerais le faire bénéficier d’une petite castration qui lui mettrait un peu de plomb dans la cervelle.Cela fait le plus grand bien à un tas d’animaux qui en deviennent civilisés.Eh oui ..!!

  15. J’ai mis longtemps avant de comprendre que les féministes étant de gauche, leur cerveau est pollué, bloqué par leur idéologie qui est plus forte que leur raison et leur appartenance à cette moitié de l’humanité opprimée depuis des millénaires.Les femmes ne sont pas faibles mais ont une nature pacifique.De plus, coincées par de nombreuses maternités dans le passé, elles ne pouvaient pas se révolter.Aujourd’hui, il faut en finir.Les femmes doivent monter au créneau pour faire tomber les chaines de l’islam.Il y a du boulot mais nous y arriverons.

    • Vous rêvez mon brave , vous rêvez .. les femmes , même de race blanche ferment leur gueule , voire elle s acoquiné avec les envahisseurs de David Vincent .

    • Ah la vache !… le jour du mariage, devant tout le monde !… et avec quelle violence !… et la famille de la mariée ne bouge pas, son père ne vient pas casser la gueule à ce con avec l’aide des hommes de sa famille !… décidément c’est un autre monde, comment pourrions-nous cohabiter avec des tarés pareils ?!…

Les commentaires sont fermés.