Un maire traîné en justice pour avoir insulté Audrey Crespo-Mara sur facebook

J’ai découvert l’existence d’Audrey Crespo-Mara ce samedi, lorsque le candidat souverainiste, Nicolas Dupont-Aignan, a réalisé son coup d’éclat en quittant le plateau télévisé de TF1. Ne riez pas, chers lecteurs. Allergique que je suis à l’intox, je boycotte depuis longtemps cette chaîne et ses journaleux au sourire administratif qui sonne tellement faux.

Née en 1976, fille de banquiers et femme de l’inénarrable Thierry Ardisson, elle présente – paraît-il – le journal télévisé du week-end comme remplaçante (Anne-Claire Coudray étant la présentatrice officielle). Merci Wikipédia!

Elle s’est fait remarquer cette semaine en portant plainte pour « injure publique » contre Thibault Estadieu, médecin de campagne quinquagénaire devenu depuis 2008 maire de La Salvetat-sur-Agout sous l’étiquette divers-droite. Son crime : avoir posté sur facebook un statut jugé « insultant » par l’intéressée.

Après le JT et le départ soudain du candidat Dupont-Aignan, le maire publie un coup de gueule sur sa page facebook personnelle, il y salue le geste du candidat souverainiste et y voit « une bonne leçon à tous ces connards de journalistes qui manipulent l’opinion« ; excédé, il s’en prend aussi à la pauvre Audrey Crespo-Mara, cette présentatrice « à l’allure de cagole » (sic).

On ignore comment ces propos sont remontés jusqu’aux chastes oreilles de Mme Crespo-Mara. Il est peu probable que cette journaliste parisienne ait daigné elle-même poser les yeux sur la page facebook d’un simple élu héraultais. La piste de la délation est plus probable. Un sycophante désœuvré aura fait une capture d’écran des propos de l’élu pour l’envoyer à TF1. Dénoncer est, semble-t-il, le passe-temps préféré de certains, comme en 42…

Quoi qu’il en soit, la journaliste a eu vent de ces propos misogynes et s’est constituée partie civile. Pour avoir tenu ces propos, M. Estadieu risque une amende de 12 000 euros et l’inscription au casier judiciaire; ce qui, en vertu de la loi sur la moralisation de la vie publique, pourrait l’empêcher de se présenter à sa propre succession. Les Salvetois, qui l’ont plébiscité deux fois, remercieront surement TF1.

Riposte Laïque est éminemment attachée à la défense des femmes et de leur dignité. Les propos de M. Estadieu sont d’autant plus réprouvables qu’elles émanent d’un élu de la Nation, dont le langage doit être aussi exemplaire que le comportement. En outre, la colère de ce maire est dirigée à tort contre Mme Crespo-Mara, une journaliste parmi d’autres dans la galaxie de la pensée unique.

On questionnera néanmoins le bien fondé de cette plainte. Quel est le préjudice subi par cette dame ? Un sans-dents de la France profonde l’a insultée sur une page facebook personnelle… Et alors ? Si j’avais porté plainte contre tous ceux qui m’ont injurié lorsque j’étais candidat patriote aux cantonales, ou contre ceux qui m’insultent à cause de mes écrits, l’essentiel de mes journées se déroulerait au tribunal, sur le banc des parties civiles. Embrasser une carrière publique (politique, médiatique ou intellectuelle) suggère d’avoir « le cuir tanné », comme dirait Hollande ; c’est-à-dire, être prêt à subir insultes, menaces, moqueries et huées. Si l’on veut être aimé de tous, on devient fleuriste ou confiseur.

Quelques précisions juridiques et sémantiques :

C’est grâce à une pirouette juridique que cette journaliste peut intenter un procès à M. Estadieu. L’affaire aurait été classée sans suite si le statut avait été uniquement accessible aux amis de l’auteur, la jurisprudence l’a déterminé ainsi. S’il y a matière à ester en justice, c’est bien parce que le statut était visible par tous.

Ensuite, contrairement à ce qui a pu être écrit par les media, le mot « cagole » ne veut absolument pas dire « putain ». Il s’agit d’une expression employée dans le sud de la France. C’est le féminin de « cacou » qui désigne un voyou, un frimeur, un m’as-tu-vu. La variante féminine « cagole » fait référence à une fille « au comportement et au langage vulgaire, maquillée de manière outrancière et attirée par les couleurs criardes« . Ce terme n’a donc pas de caractère sexuel à l’origine, n’en déplaise aux journalistes parisiens visiblement ignorants des peuples et des parlers provinciaux.

Vulgaire, certes ; goujat, sans doute ; criminel, non. Le maire de la Salvetat-sur-Agout a effectivement commis une erreur en tenant des propos si inélégants et en s’abaissant au niveau de ceux qu’il dénonce à juste titre. On ne saurait cependant jeter la pierre à ce médecin rural aux prises avec une médiacratee parisienne indisposée par la sainte colère de la France profonde.

Nicolas Kirkitadze

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Vous écrivez : « Pour avoir tenu ces propos, M. Estadieu risque une amende de 12 000 euros et l’inscription au casier judiciaire; ce qui, en vertu de la loi sur la moralisation de la vie publique, pourrait l’empêcher de se présenter à sa propre succession. Les Salvetois, qui l’ont plébiscité deux fois, remercieront surement TF1. »

    Ben, s’il ne voulait pas que sa réaction soit lue, pourquoi l’a-t-il publiée ? Il faut assumer plus tôt que de prôner une attitude de larve, M. Kirkitadze !

  2. Merci pour votre article , effectivement connaissant bien le sujet , vous résumez bien mais je compléterais votre article et remplacerais : « Dénoncer est, semble-t-il, le passe-temps préféré de certains, comme en 42… » mais simplement de délation par un petit groupuscule de personnes qui n’ont rien d’autres à faire que de s’acharner sur M.Estadieu , et ne peuvent connaître le mot « cagole » puisque ces personnes ne connaissent pas grand chose en dehors des frontières de La Salvetat sur Agoût. Effectivement les propos sont vulgaires , mais il y a beaucoup d’hommes politiques qui insulte en direct sur les plateaux TV , mais là … silence radio, surtout quand c’est un candidat que l’on soutient politiquement …
    M.Estadieu a dit tout haut ce que des millions de Français pensaient …

  3. Merci à vous Nicolas pour cet excellent papier et de m’avoir fait connaître cet élu médecin de campagne et maire de la Salvetat-sur-Argout, fort sympathique. J’en profite au passage pour faire un peu de pub à un groupe tout aussi sympa et engagé, Les Brigandes et j’invite les patriotes à visiter leur site internet, ils ne seront pas déçus.
    Je vous remercie pour cette magnifique leçon de sémantique et juridique. Bien entendu, je félicite chaleureusement tous les lecteurs qui ici y sont allés de leur petite contribution linguistique.
    Je félicite RL pour son attachement à la défense et la dignité des femmes.
    Je ne félicite pas N D-A, qui encore une fois a prouvé qu’il n’avait pas grand chose dans sa besace(non, non, ce n’est pas une insulte!). Et je suis solidaire de Th Estadieu

    • Merci Danny ,
      oui , je vous encourage à aller sur ce groupe Les Brigandes , ce sont des personnes très engagées et fort sympa . Qui dénoncent les injustices et notre mondialisation qui va nous tuer …..

      • Sympa vos deux commentaires surtout celui de 18:02 où je vous trouve sacrément engagé sur un sujet qui paraît vous tenir à coeur.
        Concernant les Brigandes, je suis inscrit sur leur site et leur tout nouveau blog et je m’apprête à les soutenir financièrement.
        Maintenant sur le sujet concernant les dérapages de monsieur Estadieu, au regard de sa position d’élu de la République, j’admets que ça peut choquer certaines âmes sensibles, mais humainement, il m’arrive à moi aussi de dire certaines grossièretés(surtout en bricolant!), donc je ne lui jetterai pas la pierre! Je réaffirme: Soutien complet à ce brave homme et à tous ceux qui sont stigmatisés par les biens-pensants ?

  4. les journaliste de toutes les chaines nous en mettent plein la tête de ce gouvernement qui est nul et de ceux qui se présente , on a le choix de faire ce que l’on désire et je soutiens le maire , il a raison et il a bien fait .

  5. Une fiente de pigeon qui vous tombe dessus,c’est autrement plus conséquent ,et pourtant vous ne déposez pas plainte contre le pigeon !!!!

  6. Belkassim et ses amis,on peut les renvoyer dans leur pays….Je ne les supporte plus
    Ces etres ne representent pas la FRANCE.

  7. Cagole est un terme moins péjoratif que « pétasse » et autre « connasse », bien moins vulgaire à mon sens et de ce fait moins misogyne. « Pétasse » dérive d’un terme scatologique, rapporté exclusivement aux femmes comme il l’est, il est autrement plus dégradant que de la traiter de pouffiasse, synonyme à mon avis de cagole. Ce n’est pas gentil certes, mais cela n’a rien de vraiment dégradant. Sinon, les blagues sur les blondes seraient interdites depuis longtemps. Je n’aime pas cette journaliste de la bobosphère, cette affaire ne fait qu’alimenter les préventions qu’elle m’inspirait en tant que femme d’Ardisson, personnage sans aucune conviction, d’une bassesse et d’un manque de consistance personnelle qui m’a toujours répugné et à côté duquel un Hanouna me paraît un parangon de dignité.

  8. Propos un peu phallocrate peut-être… mais de là à faire un procès, c’est juste pour faire du pognon, c’est sûr !

  9. Soyons honnêtes , ce n’est sûrement pas la qualificatif de « cagole » qui est insultant et a fait réagir la dame, mais plutôt  » poufiasse « . vous ne croyez pas ?

  10. Sauf qu’insister lourdement sur son statut de  » médecin rural  » c’est faire peu de cas des études surement plus sérieuses et plus difficiles que pour être journaliste même sur tf1 ou indépendant ! Je ne trouve les propos du maire ni vulgaires ni goujats, il y en a un peu marre de ne jouer qu’avec les règles que les gauchistes on dévoyées !

  11. Tout est permis quand la justice est à la botte de l’envahisseur et des merdias !
    Bravo Monsieur le Maire de défendre la démocratie par des paroles  » crues  » mais tellement adaptées.

  12. Cher Nicolas, peut être vous avez raison sur le masculin  » cakou  » …. mais  » cagole  » c’est en rapport avec  » caguer  » c’est à dire chier en bon français. Il fût un temps où pour les marseillais la scatophilie, la merde était la pire des injures… Dans la  » Fille du puisatier » revue récemment avec Daniel Auteuil, la charge de mine qui n’a pas explosé pour creuser le puit , on dit qu’elle  » à cagué »
    C’était le bon temps des blagues à Toto, depuis c’est  » enculer » et ses variantes qui ont pris le dessus.
    Fait de société, la merde était à tout le monde, selon les lois de la nature, alors que les envahisseurs ont fait de leur obsession les mille facettes de la domination.
    Enfin pour les méditerranéens, la sodomie existait pourvu qu’elle soit érotique… elle est devenue abjecte depuis.

  13. Cela fait plaisir, Nicolas, de lire vos lignes. Pour le fond, bien sûr, on se révolte devant la bêtise crasse et narcissique de ces parvenus de la caste des journalistes, notamment parisiens. Mais on se réjouit également de la forme. C’est, en effet, toujours un plaisir de lire un billet parfaitement écrit dans notre belle langue, si souvent mise à mal par les adeptes de Najat Belkacem.

Les commentaires sont fermés.