Un marché aux esclaves en Libye ? Circulez y a rien à voir !

Dès qu’il s’agit de culpabiliser l’homme blanc et l’Occident en général, toute la presse occidentale monte au créneau, en bon petit soldat servant fièrement sous la bannière du politiquement correct. C’est la surenchère dans la critique aussi hystérique que féroce.

Croyant se faire mousser à peu de frais, ils ne font qu’humilier et salir leur pays.

Les procureurs sont légion pour faire le procès de la France. Ils tissent la corde qui les pendra mais n’ont pas la moindre lueur d’intelligence pour le comprendre.

On nous ressert régulièrement les croisades, la colonisation et la traite atlantique, preuves de toutes nos turpitudes et du racisme viscéral de ces salauds de Blancs.

Avec ces ayatollahs de la pensée unique, il n’y aura jamais de prescription pour les crimes du Blanc, quelle que soit sa repentance, quelles que soient les réparations. Tous nos mea-culpa ne font qu’attiser la haine.

Par conséquent, la presse, les associations, l’ONU, les politiques sans fierté ni honneur et tous nos intellectuels d’opérette, tous imperméables au bon sens et à la vérité, n’ont qu’une obsession : étaler leurs pitoyables sanglots pour faire acte de repentance.

Mais dès qu’il s’agit d’informer les citoyens sur l’inavouable qui se passe en Libye, les donneurs de leçons et les procureurs en tout genre rasent les murs. Ils n’ont rien vu, rien entendu. Un marché aux esclaves en 2017 en Libye ? Une rumeur !

Pas question de dénoncer l’inacceptable, dès lors que ce ne sont pas des Blancs qui sont coupables. Ce serait se désavouer. Ce serait saper les fondements de la pensée unique qui font des Noirs et des Arabes des victimes éternelles et des Blancs des bourreaux jusqu’à la fin des temps.

D’ailleurs l’inénarrable Taubira ne disait-elle pas :

“ Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les  jeunes Arabes… ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes”.

Mais les jeunes Blancs, eux, doivent porter le fardeau des crimes de leurs ancêtres pour l’éternité. C’est ce qu’on appelle une justice impartiale !

L’esclavage est un crime contre l’humanité, sauf s’il est perpétré par les Arabes.

Il a donc fallu un reportage de CNN en Libye pour que la vérité, que tout le monde connaissait mais préférait cacher, éclate au grand jour :

En Libye, en 2017, on s’achète un esclave pour quelques centaines d’euros.

Venus du Mali, du Ghana, du Niger et autres pays africains misérables, des centaines de Noirs sont vendus à des Arabes sur le marché de Tripoli.

Certes, l’EI  avait déjà relancé le marché aux esclaves dans son éphémère califat, mais venant des ennemis de la coalition arabo-occidentale, c’était là un comportement de barbares qu’il fallait éliminer.

En Libye, c’est plus gênant car c’est le naturel qui revient au galop. 

C’est l’Afrique qui retourne à ses démons, réalité extrêmement embarrassante pour les pourfendeurs de la colonisation, qui ont toujours nié les bienfaits de cette œuvre civilisatrice.

Ils devraient savoir qu’en arrivant en  Afrique, on a trouvé l’esclavage, le cannibalisme et même les sacrifices humains dans certaines contrées.

Mais passons.

Je remarque simplement que Taubira, qui nous reproche encore des crimes vieux de deux siècles, est aux abonnés absents pour dénoncer le retour de la barbarie en Libye. Un oubli peut-être ?

Je m’étonne aussi que le CRAN, qui réclame son musée de l’esclavage à Paris et aime remuer la vase d’un passé révolu, reste étonnamment silencieux sur l’esclavage du 20ème siècle.

Car au delà de la Libye, c’est une bonne partie de l’Afrique et du Moyen-Orient qui vit encore sous l’abomination de l’esclavage. Mais monsieur TIN a une morale à géométrie variable.

Idem pour le haut-commissaire de l’ONU  aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, si prompt à accabler l’UE sur les conditions de vie des migrants dans les camps libyens, les jugeant “inhumaines”.

« La communauté internationale ne peut pas continuer à fermer les yeux sur les horreurs inimaginables endurées par les migrants en Libye, et prétendre que la situation ne peut être réglée qu’en améliorant les conditions de détention », a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein dans un communiqué, affirmant que « la politique de l’UE consistant à aider les gardes-côtes libyens à intercepter et renvoyer les migrants est inhumaine ».

« La souffrance des migrants détenus en Libye est un outrage à la conscience de l’humanité », a-t-il ajouté.

Mais sur les esclaves vendus à Tripoli, il n’a rien à dire ? Comme c’est bizarre…

Et on voudrait nous faire croire que le vivre ensemble est la solution.

Mais l’exemple libyen nous montre une fois encore qu’en Afrique ou au Moyen-Orient, c’est la loi du plus fort qui prévaut.

Comme dans nos banlieues, d’ailleurs, où la  République s’est lâchement effacée devant les caïds et les barbus.

Aucun Etat de droit ne pourra survivre à une invasion de 20 ou 30 millions de migrants qui ne partagent aucune de nos valeurs. Quand nos élus auront compris ça, on aura avancé d’un grand pas.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. Sauf erreur les Libyens sont essentiellement d’origine berbère et arabe, et en tout cas généralement Blancs.

  2. Nos z’élus ne comprendront jamais ! D’abord, ils s’en foutent ! Et pour répondre aux accusations sur les croisades ou 1830 que les musulmans ou des abrutis de français collabos me balancent à la figure dans une discussion, je réponds invariablement : 711, invasion musulmane de l’Espagne, 732, Charles Martel ! Et basta !Si ça ne leur plaît pas (ça ne leur plaît pas !) qu’ils aillent ailleurs voir si j’y suis !

  3. Morlaix. Un festival des Solidarités focalisé sur les migrants et la cause palestinienne

    EXTRAIT : Derrière, on retrouve les traditionnelles associations de soutien aux migrants, mais aussi la ligue des droits de l’homme, Ti an Oll, ou encore la controversée association « France Palestine solidarité » qui soutient le mouvement BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions), déclaré illégal par la justice française. 
    Malgré sa présence en tant que soutien sur le flyer annonçant l’évènement, le cabinet d’Agnès le Brun, maire (LR) de Morlaix, joint par nos soins, dément tout soutien ou toute subvention à cette initiative.

    https://www.breizh-info.com/2017/11/17/82170/festival-solidarites-pays-de-morlaix-soutient-migrants-cause-palestinienne

  4. Il faut savoir que bien avant la « chute » de Khadafi, les subsahariens étaient considérés comme des sous hommes en Lybie et étaient déjà exploités et maltraités. Les mierdas et les politicos-collabos continuent à culpabiliser les français sur leur passé colonial, alors qu’il n’y a pas pire racistes que les arabes vis à vis des africains noirs, mais ça, il ne faut surtout pas le dire………

  5. Alors, à vous lire, tous les « migrants » venus de Libye auraient été achetés par la France sur le Marché de Tripoli ?
    Voilà la cause de notre déficit abyssal !
    Quand l’Humour frôle le Désamour, « l’Alibi » n’est pas loin !
    Comprenne qui voudra…

  6. En toute franchise, si je les préfèrerais libres dans leurs pays, je les préfère encore prisonniers en Lybie que libres chez nous à errer dans les rues sans savoir que faire de leur peau. L’esclavage dont il est question ressortit davantage de la captivité, les geoliers louant les services de leurs captifs aux mieux-offrants. Personne n’est allé les chercher chez eux avec l’intention de les mettre en esclavage. Il appartient aux dirigeants africains de mettre en garde leurs ressortissants, apparemment ils s’en gardent, insoucieux de ce qui peut leur arriver. Ce que je vois se profiler ? Que nos soldats trouvent ainsi une nouvelle occasion d’aller se faire trouer la peau pour « nos valeurs », en réalité pour défendre le flux migratoire dont les mondialeux comptent faire leurs choux gras.

  7. mais savez la Tob Dira

    a dit comme Scmoll
    il est interdit de parler de l’esclavage des musulmans
    faut pas les stigmatiser ces petits
    pourtant les chiffes parlent d’eux mêmes
    voir la populations des noirs aux ameriques et ceux des pays arabes

    • Oui, Paris-Match a même repris en la matière certains termes de la Huitième Plaie, l’étude de Stratediplo qui mentionnait déjà ce trafic en janvier 2016.

  8. Allez les belles âmes gauchos-socialos-islamo-coco-collabos;il serait peut-être temps d’emboucher vos trompettes,même si celles de l’indignation envers les mahométans sont bouchées .

    • on entend plus la obono et les insoumis sur l’esclavage en libye fait par des africains et des musulmans,vous avez dit bizare ……..

  9. Les mahométans castrent ils toujours leurs esclaves africains pour éviter qu’ils ne prolifèrent ?

  10. Et, avec tout ça, quelques casseroles de larmes d’associations altermondialistes… Quelques éructations de bien penseurs universalistes .. et la France fera le geste magnifique, formidable, humaniste.. le seul geste qui se doit d’être fait dans de telles circonstances.. aller chercher ces pauvres gens pour leur donner un avenir meilleur..
    Je dis ça, je dis rien.. mais je ne serai pas surpris du tout de voir se former un comité de soutien qui demandera (exigera) de l’État Français qu’il aille libérer ces esclaves nouveaux
    .. on prend le pari?

    • Patrick
      C’est ce que j’ai pensé également: nos belles âmes ,qui détiennent le Vrai, le Bien, le Juste, vont pousser des clameurs indignées, non point contre les négriers mais contre les salauds de Français qui ne font rien (alors que c’est leur faute, forcément leur faute) et Macron va affréter des avions pour racheter tout ça et l’amener en France.

      • Les amis, ne jouez pas les oiseaux de mauvais augure…car ça pourrait bien arriver !

  11. Quand nos élus auront compris ça, il sera trop tard. Nous serons sous la domination du croissant vert et de la charia. Eux, en serons aux « accommodements raisonnables » pour leurs personnes et leurs familles.

  12. Franchement, JE N’EN AI RIEN A FOUTRE. Pourquoi??? Parce que, ma tête dans le cul du chien que les fameux  » negriers » sont en grande majorité DES NOIRS. Ce n’est pas d’hier qu’ils se vendent entre eux, pareil pour la traite des arabes. Un seul souhait: qu’ils les CASTRENT comme ça si telle ou telle association droitdelhommiste subventionné décide de les « racheter » au moins ils ne se reproduiront PAS. Si un noir vous parle avec franchise; il vous dira qu’il n’y a pas plus négrier que les noirs eux même. Lisez donc le livre d’Henriette Akoffa, une togolaise esclave en plein Paris d’une « cousine ». Et leur plus grande fierté c’est de se faire entretenir a rien foutre par tous ces blancs QUI BOSSENT. Ce n’est pas l’exclusivité des noirs mais celle des PARASITES surtout etrangers

  13. Vous errez cher ami. Nos élus ont fort bien compris mais soit ils sont vendus, soit
    terrorisés soit convaincus de notre disparition nécessaire. Il ne faut faire aucune confiance aux élus et partis qui ont depuis quarante ans contribué à l’invasion du pays.

  14. Mais nos Humanistes, nos Grandes Consciences s’en FOUTENT de la traite négrière du XXI ème siècle ! Seule compte celle d’il y a 300 ans, à condition que ce soit celle dont ont profité une infime minorité de Français.

  15. Non,… la République s’est lâchement effacée devant l’islam… Et rien d’autre !

  16. …Suite : C’est exactement le même processus qu ‘ils mettent en place que celui de la noyade du petit Ayan sur une plage : Nous apitoyer pour nous faire accepter l’ inacceptable.

  17. Sachant combien les médias tordus font toujours le maximum pour nous dissimuler les horreurs du monde musulman, voir cette info CNN à la télé m’a interloqué. La première idée qui m’est venue, c’est qu’un média main stream ne l’ avait pas portée à la connaissance du public sans intention inavouable. Ce qu ‘ils veulent faire avaler,faire accepter aux européens, c’ est que les migrants sub sahariens sont en danger s’ils restent en Lybie et qu’il faut absolument les secourir et comment les secourir ? ben dame, en les envoyant en Europe. Et honte aux européens qui s’aviseraient à protester.Ils n’ auront qu’ à fermer leur gueule et accepter l’ immigration de masse des noirs d’ Afrique qui, en vérité, ne recherchent pas la sécurité mais le confort matériel à nos dépens. Merkel a faIt tout pareil.

  18. Remarquez bien que dans le reportage les mots « arabe » « lybiens » « musulmans » ne sont JAMAIS prononcés! On sait que ça se passe en Lybie, que les victimes sont des noirs venant des pays Africains mais les vendeurs et les acheteurs sont des « gens » qui habitent on ne sait où.

  19. Concernant la traite atlantique, il y eut plus de blancs employés comme esclaves dans les plantations d’Amérique que de noirs.
    Les blancs étaient recrutés enfants ou adolescents.
    Ils étaient « recrutés » (chassés) en Irlande et en Angleterre pour être envoyés vers les colonies car ils étaient anglophones et coutaient moins chers que les « ébènes »
    En effet, la traite des noirs qui se faisait par la guerre intertribale était tenue par des grossistes arabes qui les revendaient à des armateurs juifs et protestants lesquels les acheminaient vers les colonies
    La traite négrière par son process plus long et plus aléatoire avec un taux de chute (morts, blessés) plus élevé coutait donc plus cher
    Les esclaves préféraient être vendus aux blancs qu’aux arabes ces derniers pratiquant la castration

  20. Depuis que Trump est au pouvoir il doit s’être installée en Libye une antenne du ku-Klux-Klan, cela ne peut en aucune façon être le fait de gentils arabo-musulmans, n’est-ce pas ?

    • Lionel@/Ah bon et bien on sent que le sujet leur tenait à cœur pour l’avoir si rapidement lâché,il est vrai que l’instauration de la charia en France ,leur prend pas mal de temps,vous êtes un gogo condescendant: si vous n’avez pas plus d’exigences envers vos médias puisque vous avez là, la preuve de la superficialité des journaux islamo gauchistes,quand un sujet les dessert , ils survolent la chose,après tout de l’esclavage dans un pays pratiquant la religion d’amour et de paix ,ça fait tâche,non! Commencez à penser par vous même et ayez un esprit critique, vous verrez mieux la partition qui se joue!

      • Paris Match en parlait il y a plus d’un an!
        Le Monde, encore, en juin: http://urlz.fr/68IO
        Courrier international en avril: http://urlz.fr/68IP
        La Croix en juin http://urlz.fr/68IS
        RFI en avril: http://urlz.fr/68IX

        Vous surinterprétez mon message: je me borne à pointer les mensonges de l’auteur qui veut faire croire qu’avant un reportage de CNN, personne en France n’en avait parlé.
        Allez-vous continuer à croire qqn qui déforme la vérité pour coller à son idéologie?
        Et c’est moi qui n’aurait pas d’esprit critique? Elle est bien bonne.

  21. L’Histoire ne se répète certes pas toujours mais on notera que la Libye était déjà une plaque tournante séculaire du trafic négrier, notamment la région du Fezzan, avant l’arrivée des Européens qui y ont mis un terme par leur présence (cf. François RENAULT, « La traite des Noirs en Libye au XVIIIe siècle », in The Journal of African History, 1982)*

    * en ligne: https://www.cambridge.org/core/journals/journal-of-african-history/article/la-traite-des-esclaves-noirs-en-libye-au-xviiie-siecle/7245C0AEDD8C0103C7AF3AC0CE314C0F

Les commentaires sont fermés.