Un nouveau Munich en Corée du Sud

 

Comment vivre ensemble en bonne intelligence en Corée du Sud avec l’ennemi de Corée du Nord ?

Le Munich d’une population inquiète qui souhaiterait vivre en bonne entente avec Pyongyang ! Selon Guyonnet du Huffington Post : « Se rapprocher de l’ennemi… »  « Ce 7 novembre, la visite de Trump l’emmène en Corée du Sud. Un pays au cœur de l’actualité du fait des provocations incessantes de la Corée du Nord à l’égard du reste de la planète… La Corée du Sud peine à se faire entendre … alors que son voisin nordiste ne cesse de perfectionner ses armes et technologies tout en défiant sans relâche la communauté internationale ! »

C’est pourtant bien « Donald Trump qui se fait la voix de l’opposition à Kim Jong-Un… »

Un correspondant de The Independent dans le pays assurait que les locaux craignaient bien plus le président américain que Kim Jong-Un… Aux cris de « Sans Trump, pas de guerre« , des centaines de militants (???) se sont rassemblés à Séoul contre la visite officielle de l’exécutif américain. Nombreux (???) sont les Sud-Coréens qui se demandent pourquoi ils devraient continuer de compter sur la protection américaine alors que les États-Unis semblent de moins en moins privilégier la solution pacifique… « Si une guerre se déclenche, nous allons tous mourir« , explique un manifestant au Washington Post… « Nous haïssons Trump, nous aimons la paix et l’égalité« , chantait le cortège. Plusieurs manifestants voulaient alerter l’opinion publique américaine sur la position tenue par Donald Trump. « La guerre apporte la tragédie« … C’est en grande partie sur cette position que le président Moon a été élu au mois de mai dernier, promettant de s’investir dans le dossier de son encombrant voisin, notamment pour mettre fin à l’hostilité entre les deux pays… »

On a lu dans Les Crises : « [L’enseignement de l’ignorance] Billet en hommage au livre de Jean-Claude Michéa… Une très intéressante étude de l’Ifop (Institut français d’opinion publique)… créé en 1938 (montre) qu’il avait réalisé des sondages dans la période 1938-1945… On apprend ainsi des choses intéressantes…

« Les accords de Munich : « À la suite de la signature des accords de Munich le 29 septembre 1938 par la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et l’Allemagne, (l’Ifop) réalise le premier sondage politique : 57 % des personnes déclarent approuver ces accords tandis que 37 % les jugent néfastes (Résultat des méfaits de la propagande officielle des média). Les autres questions posées apportent des éléments de compréhension sur « l’état d’esprit d’un peuple » pris entre des tensions qui s’avèreront contradictoires. D’un côté, la crainte d’un nouvel embrasement mondial, 20 ans seulement après la fin de la Grande Guerre, explique la recherche du compromis avec l’Allemagne et le « lâche soulagement » après Munich. Pour 73 % des personnes interrogées, une nouvelle guerre mondiale entraînerait la destruction de la civilisation… Ce sondage montre que « le renoncement de Munich s’accompagne de résolutions pour l’avenir » (???). Cette adhésion à l’idée que Munich (est supposée) être une sorte de « der des der » est « majoritaire dans la population« , à l’exception des professions libérales, ainsi que des commerçants et des industriels interrogés, rejetant à plus des deux tiers l’idée qu’il faut résister à toute nouvelle exigence allemande. […] Même après l’invasion allemande de la Bohème-Moravie, les Français… refusent dans leur majorité de croire à la guerre… »  (???)

Selon Guyonnet du Huffington Post : « Reste à savoir si la Corée (du sud) parviendra à réchauffer les relations entre les deux pays… Moon Jae-in, le président sud-coréen, (est un) activiste des droits de l’Homme et fils d’immigrants du Nord, qui se veut bien plus modéré que les Américains et même que les Japonais, eux aussi défenseurs d’une ligne dure vis-à-vis de Pyongyang. »

« Comment vivre ensemble ? Jean Daniel écrit sur L’Obs en folie : « Nous savions qu’il ne pouvait y avoir d’islamisme sans l’islam. Nous avons sous-estimé les conséquences de ce phénomène sur la jeunesse musulmane qui vit en France. C’est ce qui ressort de l’incroyable confession du frère de Mohamed Merah, Abdelkader, terroriste présumé qui se dit innocent… Puisque (les citoyens français musulmans) se déclarent républicains, progressistes et laïques, ils sont des nôtres et nous sommes très attentifs et très solidaires de leurs combats… Manuel Valls a trouvé les mots justes pour insister sur le rôle libérateur et réformateur du combat commun des musulmans et des laïques. Certaines querelles deviennent franchement irresponsables.

« Certaines polémiques devraient cesser… Il est injustifié de procéder à cet amalgame qui n’est qu’une contrevérité instrumentalisée… Les musulmans n’ont aucune raison de devenir les nouveaux damnés de la terre… Cela dit, il est vrai que dans un certain nombre de secteurs de l’opinion musulmane en France, l’antisionisme s’accompagne d’un antisémitisme inquiétant et même absolument inacceptable.

« Va-t-on les persuader qu’ils sont les plus représentatifs et les plus nombreux de leur communauté ?

« Un tel raisonnement serait aussi irresponsable que celui des militants de l’islamo-gauchisme et ne pourrait qu’exaspérer dangereusement le rapport entre les communautés juive et musulmane dans notre pays

« Les démocrates musulmans de France ont trouvé la solution et nous invitent à ne pas l’ignorer.

« Et ils ont raison. » (dixit Jean Daniel dans L’Obs n°2765 du 02 au 08 novembre 2017).

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. Comme à Munich, la Corée du Sud veut se « soumettre », peur de représailles de Trump envers le Nord ? La Survie des Nations passe par le Courage !

  2. D’après de sources sûres, Donald Trump a été triomphalement reçu par la population elle-même au Viêt-Nam (Da Nang) ; il en a été de même en Corée du Sud, contrairement à ce que laisse entendre The Independant de la bien-pensance qui a préféré montré en épingle les « centaines » d’énergumènes anti-Trump. Attention ! je ne nie pas ce que dit que des gens haineux à l’égard de Trump n’existent pas (il n’y a qu’en voir dans son propre pays) mais comme nous le savons tous les gens haineux ne savent pas raisonner mais résonner.
    Vous remarquerez qu’en France, alors qu’à chaque mot malheureux ou supposé tel, on montre du doigt Trump, bizarrement personne de la presse ou presque n’en souffle mot.
    Sa tournée en Asie du Sud-Est, jusqu’à là, est dans l’ensemble très largement appréciée des autochtones.

    • Oups ! Que de fautes 🙁 : »…… The Independent de la bien-pensance qui a préféré MONTER en épingle… ». « … je ne nie pas [(ce que dit : à barrer)] que des gens haineux

  3. @Thierry
    Il faut vraiment faire qqch avec ces citations sans queue ni tête, ces « … » à outrance, ces accumulations d’opinions sans conclusion, ce mélange injustifié entre caractères italiques et romains.

    Vous êtes-vous demandé pourquoi il y a si peu de commentaires sous vos articles?

Les commentaires sont fermés.