Un peu de recul sur l’affaire Ben Allah

Publié le 28 juillet 2018 - par - 24 commentaires - 2 746 vues
Share

Nous ne pouvons pas dénoncer le rôle des media, leur façon de se substituer à la démocratie avec du matraquage de diversion et « en même temps » regarder avec faveur la curée actuelle sur cette affaire qui tombe si bien en plein été. La politique est confisquée au profit d’une contestation du Pouvoir qui table d’abord sur des réflexes archaïques et primaires : le sacrifice du Roi, vieux mécanisme anthropologique (dont a parlé Frazer). 

On pourrait faire tomber un Président avec « une affaire » (cf. le modèle du Watergate cher aux journalistes)… et après ? Qui ? Quoi ? 

Au lieu d’approfondir les motifs plus généraux qui pourraient pousser le peuple à rejeter davantage les politiques actuelles (je pense avant tout à la politique migratoire et à l’islamophilie des élites), on s’attaque plus volontiers à la personne, à des symboles et à des fautes surtout juridiques ou morales (anti-moralistes) des grands politiques exposés en image ; on offre ainsi aux gens une sorte de corrida spectaculaire contre le grand chef qui tient lieu d’analyse. On cherche la faille, on dénonce le grand dirigeant, pour éventuellement  le faire tomber (victoire de la Presse et de la TV, pas du peuple) et le remplacer par un autre avec lequel on recommencera le jeu de la dénonciation.

Dans l’affaire actuelle, cette précipitation politicienne à embarrasser Macron avec des « révélations » empêche d’approfondir le sujet. Oui ce haut fonctionnaire a abusé des titres et des fonctions ; oui il y a faute ; oui c’est inquiétant ; mais sa fidélité à Macron et à la Présidence ne sont pas en cause ; il n’est pas un danger immédiat au niveau de la Sécurité de l’Elysée. Il a pour ainsi dire fait du zèle, il a montré sa haine active de « la Gauche » qui se prétend debout ; très bien. Ce haut-fonctionnaire met étrangement la main à la pâte, assiste physiquement les flics de base (je pense à Oufkir mais bon… c’est une autre dimension du crime !!!); c’est assez troublant car, en un sens, son activisme tranche avec la distance des cols blancs qui se drapent dans leur fonction et ne prennent aucun coup sur le terrain…  

Alors on n’ose pas aller plus loin dans la mise en cause de Ben alla et pousser le soupçon jusqu’à s’interroger sur ses allégeances et sa double nationalité (au fait est-ce le cas ?). Légalement il est français comme vous et moi. La considération critique de son origine marocaine risque de faire passer celui qui l’évoquerait pour un raciste pur et simple…

Toutefois ici (récusant l’idée que c’est du racisme) je me cacherais derrière une déclaration très importante de sa Majesté Hassan II : même s’il est naturalisé français, un marocain gardera toujours sa loyauté ultime pour le Maroc. Hassan II mentait souvent ; ici il est possible qu’il ait parlé vrai.

Ben Allah (il faudrait revenir sur la façon dont les patronymes ont été attribués et enregistrés lors du Protectorat…) est selon moi aussi un « espion  » du Maroc ; il transmettra à son pays d’origine tous les renseignements utiles sans état d’âme. L’accès aux codes n’est pas anodin… Mais il ne le fera pas avec haine et malveillance (en ce sens c’est très différent de l’agressivité de beaucoup d’Algériens). Je crois même qu’il aime sincèrement notre pays, mais à sa façon.  C’est complètement différent de ce qui fut en vigueur par exemple lors des hostilités entre la France et l’Allemagne dans l’Entre-deux-guerres. Chaque nation alors était exclusive de l’autre. Ben Allah lui est inclusif : il aime sincèrement la France ; il ne se perçoit pas comme un ennemi de notre pays, bien au contraire. Il souhaite tout simplement que la France s’islamise, le Maroc aidant… pour son propre bien à elle. Pour lui, aider le Maroc à exercer une emprise sur la France, ce n’est pas nous affaiblir ni nous trahir. C’est comme plus largement la marche de l’Europe vers l’islamisation, une façon de faire le bien du pays. Islamiser la France, ce n’est pas la brimer ou la détruire c’est au contraire la valoriser, et accessoirement  la sauver du Gauchisme qui la mine de l’intérieur. 

Pauvre Mélenchon ! dirais-je pour conclure. 

Jean-Paul Guillaume

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Franck DEBANNER

C’est ma première réaction sur la question : j’apprécie beaucoup cette analyse de Jean-Paul GUILLAUME. Je la trouve fine et juste.

Tigra33

Une racaille de banlieue c’est tout ce qu’il était avant de devenir le troisième dans le couple macron.

DUFAITREZ

Pardon ! Rien d’un « Haut Fonctionnaire » ! Un Bizuth ambitieux, sans plus…
Un simple Mignon du ROI ! Un Porte Coton !

« Cependant le Marocain est proche du Maroquin, comme la Roche Tarpéienne du Capitole » !

patphil

une question:
ce gars a t-il officiellement changé de prénom et de nom? ou bien l’élysée employait un type avec pseudonyme?

Henri

Le nom patronymique de celui « qui n’est pas l’amant de qui vous savez » a probablement été francisé mais de là à en faire le fils de Dieu, on peut dire que vous faites très fort dans le ridicule ! Fils Dieu en « musulmanie » >> c’est le blasphème suprême qui privera de testicules celui émet cette idée avant d’être égorgé !
Quant à l’hypothèse qu’il puisse être un agent marocain, c’est très possible, en tous les cas de façon absolument certaine il a du « être approché » .

Dominique Martin

M. Guillaume , y a-t-il des papas qu’on doit faire tomber ?

La Mécréante !

-« ben allah espion du Maroc »…
Faut pas prendre les services français pour des cons non plus !

si ce videur de bouiboui est « un espion du Maroc », les « agents algériens » qui pullulent en France et qui sont « cul et chemise » avec les services français l’auront balancé avant même qu’il ait bougé un oeil !

Marocains et algériens étant chien-et-chat, ou plutôt crotale-mangouste…

Momo

Pour un espion ce serai le roi des cons pour se faire ainsi remarquer
non simplement du zele mal placé mais on va pas defendre les casseurs anars comme les mélenchonistes! alors nous aussi stopons la connerie
si benalla est un genre d’harkis vive benalla

Nemesis

Faut pas prendre les services français pour des cons ???!!!
N’allez pas jusque là … Mais que dire des « agents algériens » qui pullulent en France comme vous le dites si bien. C’est bien un des problèmes gravissime de notre pays : pourquoi en avoir autant ? Même un seul devrait repartir dans son cher pays manu militari.

Savinien

Je suis sensible à ces arguments.
Mais l’auteur de l’article a tout de même commis une erreur : qualifier Benalla de « haut fonctionnaire ».
Benalla n’est pas fonctionnaire du tout. Et c’est même là que réside l’essentiel du scandale, à mon avis : confier la sécurité du Président à des gardes privés, alors qu’il y a déjà plus de cinquante policiers et gendarmes chargés de cette mission.

Louise

Savinien, merci d’avoir relevé cette inexactitude. Cet individu n’a jamais été haut fonctionnaire. Il a tout d’une petite frappe décidée à se faire ouvrir toutes les portes à n’importe quel prix. Un badge d’entrée à l’Assemblée Nationale parce qui il aime sa salle de sport ! Celle là est exceptionnelle. Il fallait oser. C’est là que l’on mesure l’impunité que croit avoir cet individu.
Quelle crédibilité accorder à ceux qui le lui ont accordé ? Ils sont hauts fonctionnaires ceux-là ?

Dupond

@Louise
Vu la bedaine du mec , ce sera plutot le restau de l’AN qu’il fréquente (mdr)

Jean d'Aulon

(suite) Des privilèges insensés; le revenu médian est de 2200€ alors que le sien est de 10 000 avec pour mission de contribuer à islamiser la France. Non, tout va bien, dormez braves gens. Monsieur Guillaume, vous êtes sûr de ne pas vous être trompé de site ?

Louise

Je me demande aussi si Mr Guillaume ne s’est pas trompé de site mais surtout de sujet.

Jean d'Aulon

En résumé, Benalla est un type formidable. Il n’a strictement rien fait de constructif dans sa vie pour la France: pantouflage au PS puis installation dans les ors de la République par la grâce d’un Président qui a largement démontré son mépris de la France et des Français. Il est l’illustration parfaite de l’entrisme de l’islam dans toutes les sphères du pouvoir. « Il aime sincèrement la France », mais c’est bien sûr, comme le loup aime l’agneau.

montecristo

Il est certain que le rêve de tout musulman de tous les pays est de voir l’Islam s’imposer dans le monde. Ce qui reste un mystère c’est de constater qu’ils fuient leurs théocraties pour rejoindre une démocratie et qu’ils veuillent en faire une théocratie en sachant parfaitement ce qui les attend. Décidément l’Islam est bien une « saloperie » …

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ montecristo En cela, il semble qu’ils pratiquent comme Macron le « en même temps ». Concept trop complexe pour nos petits cerveaux…

KAMISAN

Comme si Henri III avait été inquiété pour ses « mignons de couchette » …mdr

Allonzenfan

C’est Macron qui est « grave »…

Jean-Christophe Comet

Le problème n est absolument pas Benalla en tant d’individu mais c’est le mécanisme qui a permis à ce personnage sorti de nulle part d occuper une telle place dans l appareil d État. Le reste n’est que pur delire.

Conophobique

Ce qu’il a fait, je pense que la France s’en remettra. Ce qui est très grave, c’est qu’il a été couvert par l’Élysée. C’est que le gvt à menti pour couvrir l’incompétence du gvt. Que Macron, la ministère de l’intérieur ait menti pour ne pas assumer l’énorme bourde et tous les avantages du prince que Macron s’est permis de lui donner au nom du peuple. Ça c’est très très grave.

batigoal

Benalla espion Marocain? Au nez et à la barbe (joke) des services secrets français? y a pas à dire, ils sont forts ces arabes!!!!

Conophobique

Ah bon??

Silène

Erreur : ils sont cons ces français car ils n’ont rien vu !