Un président maso avec lui, sado pour nous

Si je vous dis ALS Ice Bucket Challenge, soit en français le défi du seau de glace, ça doit vous dire quelque chose. Bon nombre de vidéos circulent sur le net pour voir se ridiculiser des personnalités comme l’ancien patron de Microsoft et autres pipel (in french in the text) qui font la fortune de Voici-Gala-Maris Patch. Bon c’est pour une bonne cause, s’agit de financer la recherche sur une maladie orpheline, c’est à dire une maladie qui touche tellement peu de personnes que ce n’est pas rentable pour les laboratoires pharmaceutiques. Bonne cause donc qui mérite un versement de 150 dollars ou de se prendre un seau d’eau glacé sur la tête, ou les deux. C’est joyeux, drôle et rigolo, on se croirait dans une cour de récréation ou lors d’un bizutage d’école d’ingé.

Donc on peut s’attendre à ce que le défi soit relevé par des people en mal de pub pour sortir leur dernier film ou leur dernier single, mais en fait le phénomène est contagieux et touche nos politiques à la vitesse d’un Ebola. Pourquoi pas ! Vendre un album ou un programme politique c’est du pareil au même puisque l’objectif est de gagner de l’argent en se faisant de la pub. Ainsi donc Barack Hossein Obama s’y est mis en défiant à son tour Vladimir Poutine. C’est ici: www.youtube.com/watch?v=tkgvxuryd08. Je doute que Poutine réponde à ce défi, c’est un homme d’état, pas un intermittent du spectacle.

Retour de la guerre froide sans doute à grand coup de seaux d’eau glacée ? Jusqu’où ira le ridicule ? Les chefs d’états n’ont-ils pas autre chose à faire ? Chômage, récession, guerres absurdes dans des pays islamisés et BHLisés armés jusqu’aux dents avec du matériel américain mais aussi français. Le ridicule ne tue pas certes, les armes livrées avec nos impôts si. Et elles tuent assez vigoureusement tout ce qui n’est pas islam et cet islam, parfois déguisé en « modéré » est tout sauf une maladie orpheline bien qu’elle fasse pas mal d’orphelins vendus sur les marchés comme esclaves. Faut pas dire esclave M’sieur, Taubira m’a dit que y a que les blancs qui sont esclavagistes. Brave petit va !  Bien formaté à coup de Belkacem, prénom serpent à sonnette, inféodée au roi du maroc et pourtant représentante d’un gouvernement républicain en totale contradiction avec la constitution française. Ce n’est pas la seule contradiction de la damoiselle, ancienne porte parole du gouvernement, la théorie du genre n’étant pas compatible avec le voile islamique qu’elle défend et qu’elle porte lors de ses visites voilées avec le commandeur des croyants.

Hollande a relevé le défi également et comme d’habitude il a fait plus fort que tous. Dans le domaine du ridicule il est roi. Il a d’abord pris pas mal d’entrainement dès le début de son triennat avec une météo assez mouillée pour chacune de ses apparitions. Il y a peu il a commémoré, le 25 août précisément, un événement oublié de l’histoire simplement parce qu’il n’a jamais eu lieu à l’île de Sein à cette date. A force de réécrire l’histoire on se mélange les pinceaux et si événement il y a eu il faut plutôt regarder du côté du 18 juin avec l’appel d’un grand général et pas d’un nabot. Ce jour là donc la météo fut encore une fois très mouillée et notre 15% de sondage et le reste de matière grasse s’est pris des seaux et des seaux de pluie battante bien glacée. Bien entendu pas de parapluie, notre président a un côté masochiste. Il aime la repentance et le placard rempli de fouets dans un appartement de la rue du cirque comme il aime les baffes d’Angela. Faut consulter un psy en urgence.

Comment la communication élyséenne peut-elle laisser passer ça ?

Autres photos disponibles sur le net, rechercher avec les mots clefs « Hollande » et « Ridicule »

Pour sûr l’ALS Ice Bucket Challenge de la rentrée sera une douche glacée pour ce nouveau gouvernement pas très nouveau par ailleurs et puisque Monsieur aime les baffes il sera servi. Nous aussi dans la foulée, c’est un président sado-maso.

Philippe Legrand

image_pdf
0
0