Procès politique contre un élu FN : musulmans, LDH et Mrap…

Pour en revenir au procès politique qui m’est intenté au nom de l’association musulmane de Saint-Nazaire, auquel s’est joint longtemps après le Mrap et la LDH ces deux inénarrables associations subventionnées avec les impôts des Français, que me reproche-t-on ?

D’avoir par erreur affirmé dans un communiqué qu’un sacrifice, un égorgement avait eu lieu dans une salle municipale de Saint-Nazaire. Rapidement des témoignages m’avaient convaincu de mon erreur. Donc je prends la parole publiquement au conseil municipal pour reconnaître mon erreur de communication, dans le même temps j’envoie une lettre d’excuses à la communauté musulmane et à toute la presse reconnaissant que l’égorgement à vif d’animaux sans étourdissement préalable au cours de la fête du sacrifice l’Aïd n’avait pas eu lieu dans cette salle mais ailleurs…

Le ministère public convaincu de ma bonne fois ne me poursuit pas… mais l’association musulmane maintient sa plainte, rejointe au cours des mois par la Ldh et depuis par le Mrap ; ces deux associations qui manquant d’adhérents sont toujours à la recherche de subsides pour leurs petits commerces.

Ils veulent donc me condamner pour une erreur, me faire venir la corde au cou, faire mon mea culpa ou pourquoi pas comme il se pratique dans les pays soumis à la charia, une lapidation en place publique.
Mais d’après ces gens la, il y aurait erreur et erreur.

« La Mosquée de…. a été fermée, ce lieu de HAINE a été fermé, et l’imam est dans une procédure judiciaire. Donc nous devons lutter contre ces prêcheurs, ces partisans de la Haine qui induisent la radicalisation » fermez les guillemets.

De qui est donc cette attaque en règle contre l’imam et la mosquée ? Non, non rassurez-vous elle n’est pas de moi… mais du plus haut personnage de l’Etat à l’époque je nomme M. François Hollande, président de la République en avril 2016 au cours de l’émission Dialogue citoyen sur France 2, il parlait de l’imam et de la mosquée de Brest.

Première erreur ou mensonge de M. Hollande : La mosquée n’a JAMAIS été fermée.

Deuxième erreur ou mensonge de M. Hollande d’après le CCIB (le Centre Culturel Islamiste de Brest) qui précise par ailleurs que l’imam « n’est dans aucune procédure judiciaire et par conséquent l’imam de Brest n’est ni partisan de la haine, ni un agent de la radicalisation »…

D’après mes informations M. Hollande ne s’est jamais excusé de ses erreurs contrairement à moi. Pas de lettre d’excuses à la communauté musulmane, pas de lettre d’excuses à l’imam de Brest.

Mais pas de plainte non plus de la communauté musulmane de Brest, pas de plainte de la Ligue des Droits de l’Homme, pas de plainte du Mrap.

Donc il y aurait des erreurs tolérables, dont celles de M. Hollande président de la République qui a tous les services de l’Etat à sa disposition et qui pourtant fait erreur, se trompe ou ment au choix, et des erreurs intolérables quand elles proviennent d’un militant de base comme moi.

C’est donc bien un procès politique que l’on me fait, faire taire les patriotes, instituer un délit de blasphème contre toute critique de l’islam semble le but final recherché.

Jean Claude Blanchard
Conseiller municipal d’opposition à Saint-Nazaire
Conseiller régional FN des Pays de la Loire

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. Nous sommes hélas dans une société où ce sont les juges qui écrivent ou réécrivent les lois sous la dictée de la religion d’amour et de paix.
    Que ce soient les sites patriotes ou les militants FN, l’application des lois à géométrie variable montre bien en effet que le délit de blasphème, même s’il ne porte pas ce nom, est en train de se remettre en place.
    Et quand ce ne sont pas les juges, ce sont les média qui en remettent une couche

  2. FN ? Erreur funeste ! Rejoignez Wauquier ? Encore pire !
    La Justice politique ne vous épargnera pas !
    For l’Honneur !

  3. La Ligue des Dhimmi Haineux et le Mouvement pour la Reconquete de l’Andalousie par le Prophète sont vraiment des mouvements tenus par des gauchistes dont la haine et la volonté de détruire nos nations sont tels qu’ils soutiennent ceux qui veulent nous imposer leur religion leur « civilisation » et qui, s’il y arrivaient, détruiraient leurs soutiens non musulmans comme Hitler avec Rhom et ses SA ou Staline avec les Trotskistes que les internés communistes des camps de concentration allaient jusqu’à tuer dans l’enceinte même des Camps.

  4. juifs, musulmans et athéo-traitres blancs côte à côte ; au moins les positionnements deviennent de plus en plus clairs ; l’ennemi est le Blanc, Chrétien ou mécréant informel, mais il est bien défini.

  5. La chasse est ouverte contre le FN, comme contre tous ceux qui tentent de résister contre l’islamisation forcée de la France. Un tel acharnement contre les vrais français méritera sa récompense en temps voulu.

    • tout est bon comme dans le cochon pour detruire le front national,normal c’est le seul parti qu’ils craignent , le seul parti qui est contre la finance mondialiste,la preuve les banques ont virer le front national sans donne un reponse valable,le seul parti du peuple et des francais,la famille holliday a interdit marine a l’enterrement de jonnhy, car le peuple qui etait present aurait pu crier des marines au pouvoir,UMPS lui ,ce sont des traites qui ont vendus la france a l’immigration musulmane et vendu a bruxelles alors que les francais avaient dit non a 55%,alors continuer a voter pour eux,votre fin approche et celle de vos enfants

      • Des majuscules, svp ! Quand elles s’imposent ! À l’ heure où notre belle langue est menacée par l’ écriture inclusive et autres stupidités, nous devons, ici à RL au moins, participer à la lutte contre tous ces assassins avec les armes élémentaires de la grammaire. Merci d’ avance.

  6. Les égorgements n’avaient pas eut lieu dans une salle municipale ! ! !
    Bon ! Et alors ???
    Ils ont eut lieu ailleurs quand même … Non !
    Tout ce pataquès pour une erreur d’endroit … J’hallucine !

    • Avec l’ islam en France et ses serviles collabos, vous n’ avez pas fini d’ halluciner pour des broutilles. Bon courage.

  7. Déposez plainte contre les plaignants.

    Et le ministère public nommément : pour collusion avec les parties civiles, détournement de la loi , racisme antiblanc dans l’exercice de ses fonctions.

    Une plainte disciplinaire bien sur : au Conseil supérieur de a magistrature, place Vendôme.

    Ils sont obligés d’instruire.

    faites de la mousse au lieu d’être l’âne de la fable : ça vous sauvera.

    PS : le procès politique en France est un CRIME

Les commentaires sont fermés.