Meaux : un procureur se fait tabasser par une racaille qu’il n’avait pas voulu incarcérer

Publié le 3 septembre 2012 - par - 3 075 vues
Share

Aujourd’hui, dimanche 2 septembre, j’ai le moral dans les chaussettes (c’est une image, je ne porte pas déjà de chaussettes, il ne fait tout de même pas assez froid) :

– le temps est maussade à en pleurer, j’ai donc annulé ma seconde visite à la Féria de Carcassonne,

– à la télé j’ai zappé volontairement le « Vivement Dimanche » du collabo Michel Drucker (tombé de son piédestal depuis longtemps l’ex « gendre idéal » de la ménagère de 50 ans), exclusivement consacré aujourd’hui à l’Algérie … pour cause d’éruption de boutons immédiate rien qu’en lisant l’annonce sur mon journal TV, alors imaginez si j’avais visionné l’émission. En plus je pense que certains auteurs de RL plus courageux que moi, auront peut-être regardé, rien que pour nous en faire un bon compte-rendu dans un prochain article,

– la plupart de mes voisins retraités sont en villégiature ailleurs,

– rien d’intéressant au cinéma le plus proche,

– pour cause de fin de vacances, j’ai du rendre récemment mon petit-fils à ma fille (il était consigné),

– trop de vent aujourd’hui pour la piscine.

Donc après avoir transféré un certain nombre d’articles de RL à tous mes contacts, du moins ceux qui sont assez lucides pour admettre que nous sommes à un tournant de notre Histoire (plutôt raide le virage) et qu’ il va urgemment falloir songer à riposter, j’erre seule comme une âme en peine dans mon appartement, en attendant le passionnant J.T. de ce soir (sur n’importe quelle chaine, ils me font tous autant rigoler… ou pleurer, çà dépend des jours !).

Soudain le petit « clic » caractéristique de l’arrivée d’un mail dans ma messagerie, m’annonce qu’un adhérent de RESISTANCE REPUBLICAINE Languedoc Roussillon me transfert un article de Dreuz Info… qui va brusquement ensoleiller cette fin de journée tristounette : un procureur s’est fait tabasser par une racaille… qu’il n’avait pas voulu incarcérer ! (1)

Franchement, si peu de temps après l’agression en Tunisie d’un élu P.S. qui nous avait tous plongés dans l’affliction (si un peu tout de même) et avait été largement commenté sur le net … (2) – (3) je confesse que cette nouvelle me semble grandement réjouissante (surtout pour tous nos malheureux citoyens qui ont eu le malheur de croiser un de ces voyous haineux, remis en liberté immédiatement après leurs forfaits, avec seulement un froncement de sourcils des magistrats !).

Enfin un procureur qui va peut-être un peu mieux comprendre pourquoi, nous les affreux  citoyens français racistes , au risque de nous retrouver immédiatement embastillés, osons émettre l’hypothèse, que ceux des immigrés (la plupart islamistes, c’est pas nous qui l’inventons) qui défrayent le plus souvent la chronique des faits divers sanglants, ne sont pas exactement des « chances pour la France », comme les donneurs de leçons des beaux quartiers – genre BHL –  se plaisent à nous le seriner.

Osons espérer que sa « patronne », malgré le rythme effrené de ses réformes, qui l’a conduit tout droit à l’inquiétant malaise qui a bouleversé la France entière il y quelques jours, réalisera peut-être qu’elle a été un peu rapide en réclamant de l’indulgence et de la compréhension pour « toutes les victimes des affreux esclavagistes », jusqu’à la cinquième génération.

Oui, je sais, je vais un peu vite en besogne, et pêche sans doute par optimisme en songeant que la Taubira pourrait faire amende honorable, reconnaître ses erreurs et donner des instructions … pour que cessent immédiatement les froncements de sourcils qui stigmatisent de pôvres jeunes incompris, honteusement et injustement critiqués ! (zut ! elle a rechuté !) .

Mais je suis ainsi, très encline à croire nos jolis dictons tels que « l’espoir fait vivre », « après la pluie le beau temps » … surtout quand tour à tour trois évènements réconfortants pour l’esprit de justice, se produisent à quelques jours d’intervalle :

– un élus P.S. se fait agresser en Tunisie par des islamistes intégristes (pléonasme !),

– un procureur se fait tabasser par un voyou à qui il ne voulait pas rendre son passeport ,

– un ministre P.S. aveugle aux souffrances de qui n’est pas de ses semblables, est victime de surmenage, après trois mois de travail intensif (dont quinze jours de vacances).

Le sort semblant depuis peu s’acharner sur ceux qui, habituellement sourds aux réclamations des citoyens majoritaires, pour n’écouter que ceux des citoyens (de papiers) encore minoritaires aujourd’hui (ne leur en déplaise), me laisse espérer que peut-être « le vent est en train de tourner », et que les dieux de l’Olympe ont peut-être décidé de s’occuper un peu de nous, pauvres citoyens français scandaleusement accusés de tous les maux par une engence violente, ingrate et haineuse… malgré tout ce que nous leur offrons grâce à notre travail et nos impôts.

Josiane Filio

http://www.dreuz.info/2012/09/un-procureur-se-fait-tabasser-par-le-voyou-quil-na-pas-demande-a-faire-enfermer/ (1)

http://ripostelaique.com/je-nai-aucune-compassion-pour-jamel-gharbi-lelu-ps-tabasse-par-des-islamistes-en-tunisie.html (2)

http://ripostelaique.com/javoue-ne-pas-etre-triste-quand-des-elus-de-goche-se-font-castagner-a-leur-tour-par-des-islamo-racailles.html (3)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.