Un référendum pour supprimer le permis à points et éradiquer les radars-racketteurs

Publié le 2 août 2018 - par - 528 commentaires - 80 368 vues
Share

J’ai lu avec intérêt le débat plus que vif provoqué par deux articles de Martin Moisan et une réponse de Jacques Guillemain, qui ont suscité des centaines de commentaires plus passionnés les uns que les autres. J’ai également pris connaissance du témoignage très révélateur d’Oreliane, sincère patriote qui, aujourd’hui, n’a plus envie de défendre systématiquement les forces de l’ordre.

https://ripostelaique.com/cest-affreux-mais-la-mort-du-motard-de-gendarmerie-ne-mattriste-pas.html

https://ripostelaique.com/eh-bien-moi-la-mort-dun-gendarme-mattriste-profondement.html

https://ripostelaique.com/repression-routiere-je-suis-consterne-par-les-soumis-qui-en-redemandent.html

https://ripostelaique.com/moi-aussi-jaimais-les-forces-de-lordre-cetait-avant.html

J’ai eu la confirmation, à travers la virulence des commentaires, de l’importance de la voiture dans le quotidien des Français. C’est un outil indispensable pour quiconque entend disposer de la liberté de se déplacer rapidement, quand il le veut, et où il le veut. Je sais qu’écrire sur ce sujet peut être casse-gueule, voire diviseur, mais les défenseurs de la parole libre peuvent-ils se dérober sur un sujet aussi sensible ? Alors, j’ai décidé de me lancer, tout en tenant à préciser que je ne suis pas insensible à la détresse de ceux qui ont perdu à jamais un proche sur la route, et que je suis pour la grande sévérité pour les psychopathes qui mettent en danger, par leur conduite, la vie d’autrui. Mais la politique ne saurait se résoudre à la dictature de l’émotion, sentiment sur lequel voguent tous les gouvernements, et la prétendue Sécurité routière, pour imposer des mesures toujours plus répressives aux Français, avec l’alibi que plus on réprime, plus on sauve des vies.

Trois dates ont bouleversé la vie des automobilistes : 1973, avec l’apparition de la ceinture de sécurité, rendue obligatoire, 1992, avec la mise en place du permis à points, et 2003, avec l’apparition des premiers radars, décidée par le ministre de l’Intérieur de l’époque, un certain Nicolas Sarkozy.

L’explication fournie, de tout temps, pour justifier ces nouvelles mesures était qu’il était inadmissible qu’il y ait des milliers de morts sur les routes. Bien qu’un mort soit un mort de trop, j’avoue ne pas voir comment, dans l’état actuel de la technologie, on peut faire pour que 40 millions de conducteurs circulent sur nos routes, sans qu’il n’y ait, hélas, des morts et des blessés tous les jours. Il est par ailleurs fort intéressant, quand on regarde la réalité des chiffres fournis par la Sécurité routière elle-même, de constater que, entre 1972 et 1992, on était déjà passé de 16.000 morts à 8.000 morts, sans qu’il ne soit nécessaire de mettre en place un permis à points, ni des milliers de radars sur les routes…

En 2002, nous sommes passés à moins de 6.000 morts par an… sans les radars. Seize ans plus tard, nous en sommes à 3.693 morts, chiffres de 2017.

Premier constat, c’est donc une escroquerie intellectuelle de prétendre que c’est grâce au permis à points et aux radars que nous serions passés de 16.000 morts à 3.500 morts.

Autre sujet tabou,  l’alcool. Plus personne n’ose s’aventurer sur ce terrain, tant il est sensible. Pourtant, faut-il rappeler que dans les années 1970, boire en conduisant était considéré comme circonstance atténuante par juges et gendarmes. On a commencé par tolérer 0,8 gramme, pour sanctionner à 1,2 g. Puis c’est passé au délit à 0,8 g, puis à 0,5 g, puis à 0,2 g pour les jeunes conducteurs.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/l-alcool-au-volant-circonstance-attenuante-dans-les-annees-70_1761447.html

La propagande explique que 30 % des accidents sont dus à l’alcool. On pourrait donc en conclure que 70 % n’y sont pas dus. D’autre part, à présent, sous la pression des assurances, toute personne impliquée dans un accident doit souffler dans le ballon, même s’il n’y est pour rien. Ainsi, quand je me suis fait percuter sur l’autoroute, à l’arrière de ma voiture, en compagnie de Christine Tasin, par un camion dont le conducteur s’est endormi, j’ai été contrôlé. Si j’avais été positif, j’aurais aggravé les statistiques d’accidents dus à l’alcool, et surtout, je n’aurais pas été remboursé par mon assurance, bien que n’étant absolument pas fautif.

Autres chiffres intéressants, il y avait, en 1970 (premières limitations de vitesse sur l’autoroute) 13 millions de véhicules. Il y en avait 27 millions en 1990 (permis à points), 35 millions en 2003 (radars) et 39 millions ce jour.

Donc, selon la version officielle, les conducteurs sont de grands enfants, les Français d’éternels irresponsables, et il n’y a que la schlague qui peut calmer ces psychopathes d’automobilistes. Merci donc aux vaillants cerbères de la Sécurité routière, et à nos braves policiers et gendarmes, grâce à qui des milliers de morts seraient évités tous les ans.

Malheur à quiconque osera remettre en cause ce dogme officiel. Gare à celui qui oserait parler de l’amélioration des véhicules, imposée aux constructeurs, de la prise de conscience des automobilistes, de l’amélioration du secteur routier, il sera voué aux gémonies. Refuser le dogme officiel de la Sécurité routière, c’est aussi grave que de contester que l’immigration soit une chance pour la France, que l’islam soit une religion d’amour, de tolérance et de paix, qu’il puisse y avoir une vie en dehors de l’Union européenne, voire d’oser relancer un débat sur la peine de mort.

Certains « inconscients » se sont pourtant aventurés sur ce terrain. Jean-Luc Nobleaux, journaliste automobile et moto, auteur du livre « Radars, le grand mensonge », conteste vivement que la baisse du nombre de morts soit due à l’implantation, toujours plus nombreuse, des radars.

https://ripostelaique.com/Radars-le-grand-mensonge-de-Jean.html

Ce livre, publié en 2009, donnait quelques chiffres des plus intéressants : « en 2003, 50 radars, 1,6 million de contredanses, en 2004, 240 radars, 3,1 millions de contredanses, en 2005, 870 radars, 4,3 millions de contredanses, en 2006, 1100 radars, 9 millions de contredanses, en 2008, près de 2000 radars, plus de 10 millions de contredanses ! »

En 2017, nous en étions à près de 4.000 radars, et 14 millions de contraventions, soit dix fois plus de verbalisation d’excès de vitesse qu’en 2003 !

Jacques Chassaing, dans un autre registre dissertait sur ce qu’il appelait « le scandale du permis à points ». Faut-il rappeler que tout le monde en Europe n’a pas adapté cette mesure, venue des Etats-Unis : la Suisse, la Belgique, le Portugal, l’Estonie, la Finlande, la Slovaquie et la Suède ont conservé leur modèle.

https://ripostelaique.com/le-scandale-du-permis-a-points.html

Airy Routier ancien rédacteur en chef du Nouvel Observateur, a également publié un brûlot qui a fait du bruit : « La vie sans permis« , où il avouait, comme des centaines de milliers d’automobilistes (certains parlent de 2 millions) rouler sans permis, suite à la perte de ses douze points.

http://forum-auto.caradisiac.com/automobile-pratique/securite/sujet379025.htm

Dans une interview accordée à Riposte Laïque, Jean-Luc Nobleaux aggravait son cas, contestant que les radars soient à l’origine de la diminution du nombre de morts, en démontrant que dans d’autres pays européens, qui n’avaient pas le choix du tout-radar, la baisse du nombre de victimes était tout aussi significative.

« La « baisse du nombre de victimes de la route », est effective et régulière dans toute l’Europe depuis au moins 20 ans. Mais en France – les chiffres sont clairs – elle a cessé avec l’apparition des radars ! Ceux-ci ont été implémentés à partir de 2004 par la dream team parisienne de M. Sarkozy avec deux objectifs majeurs : profiter d’une partie du magot récolté, et multiplier les mouchards électroniques sur nos routes dans un but de future surveillance globalisée. La « sécurité routière » n’est ici pas prise en compte, elle n’est qu’un prétexte pour mettre en place ce quadrillage du réseau routier… »

Il démontrait donc, chiffres à l’appui, que la baisse du nombre de victimes avait déjà été amorcée avant l’apparition des radars-enquêteurs. Et l’iconoclaste journaliste de poursuivre :

« En terme d’accidentologie, la France est un bon élève européen en regard du nombre de véhicules circulés, de son dense réseau routier, et de sa position géographique (carrefour de l’Europe). En clair, aucune « hécatombe routière » ne justifie un tel durcissement sécuritaire. Parallèlement, certains pays (comme le Portugal) obtiennent une rapide amélioration de la mortalité routière sans l’aide d’un seul radar… D’autres, comme l’Angleterre, se servent des flash (speed-cameras) pour réellement prévenir les accidents. La France, seule, se signale comme le pays des activistes en sécurité fictive, de la répression Cruchot et du « tout radar » comme réponse unique à un problème inventé. Le bureau de notre « Sécurité routière » est carrément fantoche, il est même appelé « bureau des bras cassés » par les autres fonctionnaires. »

https://www.actiroute.com/stage-recuperation-points/recuperation-de-points/permis/nouvelle-loi/2018

Autre iconoclaste, Bernard Darniche, ancien pilote de rallyes, ose dire que plus on roule vite, moins il y a de risques d’accidents, et s’étonne dans ce contexte que les autoroutes soient payantes, ce qui en exclut souvent les jeunes !

https://www.koreus.com/modules/newbb/topic179256.html

La répression routière a atteint une telle ampleur que la France est le seul pays en Europe à organiser des stages de récupération de points. Au début, on n’avait droit qu’à un stage tous les deux ans, à présent, c’est tous les ans. Et les chiffres sont impressionnants. 26.356 stages sont programmés, pour l’année 2018, dans l’ensemble de nos départements. Il y a un maximum de 20 conducteurs, qui, durant deux jours, moyennant une somme comprise entre 150 et 200 euros, se font laver le cerveau par un psychologue et un moniteur d’auto-école, par ailleurs souvent sympathiques. Grâce à ces stages, 500.000 Français environ pourront récupérer, cette année, la bagatelle de 2.243.000 points. Là encore, l’excellent Jean-Luc Nobleaux dévoilait le pot-aux-roses dans l’interview accordée à Riposte Laïque.

« Très malin. C’est du pur marketing. Le verbalisé paie à tous les étages pour sauver ou récupérer son permis. Et c’est aussi un moyen pour le gouvernement de faire profiter les « acteurs de la route » du fantastique pactole généré par le mitraillage des radars. Auto-écoles, Prévention routière, Automobiles clubs, etc. tous s’engraissent grâce aux stages de récupérations de points, ce qui dissout en même temps une bonne partie de la contestation éventuelle ».

Se rendant compte que le chiffre obtenu, environ 3.500 morts par an, ne peut plus guère évoluer, sauf si on prive des millions de Français de la liberté de conduire, les ayatollahs de la Sécurité routière, pour pouvoir continuer à exister, sont partis dans une fuite en avant de plus en plus liberticide.

Pourtant les chiffres annoncés sont des plus parlants, mais ils ne leur suffisent plus. Nous en sommes aujourd’hui à 24 millions de contraventions (pour 39 millions de conducteurs), dont  58 % sont dus à des excès de vitesse, soit près de 15 millions d’amende récoltés par les seuls radars.

Ceux-ci ont rapporté la somme de 950 millions d’euros en 2017, et cela progresse de 10 % par an. Il y a environ, selon les crus, 90.000 retraits de permis par an. Darniche disait que chaque année, 60.000 personnes perdent leur travail, faute de permis. Et Nobleaux expliquait que les confiscations de permis multipliaient le nombre de personnes qui roulaient sans, aggravant les risques d’incivilités en cas d’accident.

Les nouvelles mesures envisagées, dont l’apparition de radars installés dans des voitures banalisées pouvant flasher 8 conducteurs à la seconde, et la limitation à 80 km/heure des départementales, ne sont que la face visible d’un iceberg autrement inquiétant.

https://www.francetvinfo.fr/societe/securite-routiere/limitation-de-la-vitesse-a-80-km-h/securite-routiere-le-gouvernement-presente-18-mesures_2553653.html

Après avoir décidé d’interdire de manger un sandwich au volant, de fumer une cigarette, de boire à la bouteille, de consulter votre portable à un feu rouge, ils vont, entre autres, mettre en place la vidéo-verbalisation pour flasher les salauds d’automobilistes qui empêcheraient un piéton de traverser. Chacun pourrait se dire que c’est une mesure de bon sens, sauf que… si vous avez le malheur de rouler sur la file de droite, et que sur votre gauche, un piéton amorce de traverser la route, et qu’il est à dix mètres de vous, si vous passez, vous serez verbalisé, avec 6 points en moins ! La moitié d’un permis qui coûte aux Français en moyenne 1.500 euros pour l’obtenir !

Ils en sont même à envisager d’installer des drones au-dessus des autoroutes, pour piéger le malheureux conducteur qui oserait déboîter sans mettre son clignotant (3 points), parce qu’il n’a personne derrière lui (ce que de nombreux conducteurs font, sans que cela ne représente le moindre danger pour autrui), pour surveiller si les écarts entre voitures représentent bien les deux bandes qui sont sur le bord de l’autoroute, ou pour vérifier si sur la file de droite d’un autoroute, vous ne doubleriez pas la voiture située au milieu, qui n’avance pas assez vite.

https://actu.orange.fr/france/videos/securite-routiere-un-drone-pour-surveiller-les-automobilistes-VID0000002oNIH.html

Que dire du sort réservé aux malheureux jeunes ? Ils n’ont droit qu’à 6 points lorsqu’ils obtiennent le permis, et ne bénéficient que de 2 points supplémentaires par an (sauf conduite accompagnée). De plus, ils ont été ramenés à 0,2 gramme d’alcool, ce qui signifie que celui qui boit une bière pour fêter son bac perd 6 points, et donc son permis. Le nombre de jeunes qui choisissent, malgré tout, de conduire sans permis s’explique par cette incroyable sévérité, que les syndicats d’étudiants, ni ceux des travailleurs, où figurent pourtant des jeunes, n’ont jamais dénoncée.

Cette fuite en avant des commissaires politiques de la Sécurité routière peut-elle continuer ainsi, sans que les Français ne puissent donner leur avis ? Remarquons d’abord qu’il y a un parallèle entre l’invasion migratoire, majoritairement musulmane, et la répression routière. Dans les deux cas, les Français n’ont jamais été consultés, et subissent quotidiennement un matraquage idéologique interdisant toute approche différente du politiquement correct.

Autre constat, que nos compatriotes font régulièrement, les différents gouvernements, incapables de régler les problèmes de rodéos et autres démonstrations bruyantes des racailles, ni les problèmes de surdélinquance liés à une immigration majoritairement musulmane, appliquent par contre la tolérance zéro pour les conducteurs paisibles que sont la majorité des Français, traités comme les pires délinquants, voire assassins de la route, par les disciples de l’inimitable Chantal Perrichon.

Est-ce à ce régime, et à ses technocrates de la Sécurité Routière, de décider ce qui est bon pour les Français, et les 40 millions d’automobilistes ?

Pouvoir disposer de sa voiture, c’est bénéficier d’une liberté de se déplacer, où l’on veut, quand on veut, sans devoir compter sur les autres. Priver un homme de cette liberté, c’est une violence extrêmement grave, que seules des raisons exceptionnelles peuvent justifier. Il est criminel de priver du droit de conduire un homme parce qu’il a multiplié de petites infractions qui n’ont mise personne en danger.

La démocratie, c’est le peuple, et il doit pouvoir donner son avis, sur cette question centrale dans la vie de tous les jours de nos compatriotes. Si nous étions en Suisse, une votation citoyenne pourrait être organisée, qui permettrait de démystifier le discours de la Sécurité routière, et d’oser proposer des solutions qu’aujourd’hui la tyrannie de l’émotion interdit. Faut-il rappeler que la candidate Marine Le Pen (hélas de manière inaudible, le débat étant orienté sur la question européenne) avait prévu de remettre en cause le permis à points, et de revoir la politique du tout radar ?

Les Français auraient à répondre à une vraie question de société. Il meurt plus de 500.000 personnes chaque année. 60.000 décèdent du tabagisme, 55.000 des suites de l’obésité, 30.000 de l’alcool, 4.000 des stupéfiants, 13.000 d’un suicide, 20.000 d’un accident domestique, 200 de violences conjugales, etc. Pourquoi seuls les 4.000 morts de la route justifient-ils de telles mesures ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mortalit%C3%A9_en_France

Il y en a plus qu’assez que cette répression aveugle, brutale, mécanique, que subissent les Français. De plus en plus de Français en ont marre d’être infantilisés par les crânes d’œuf de la Sécurité routière ou du ministère de l’Intérieur. Est-il tabou de dire que l’homme qui passe un stop sans marquer l’arrêt trois secondes, mais ne met en danger personne, ne mérite peut-être pas de perdre 3 points, et de se prendre une lourde amende ? Est-il tabou de dire que celui qui ne met pas sa ceinture dans un centre-ville, où il roule à 20 km/h (mésaventure survenue à Martin Moisan) ne met personne en danger, et que c’est son choix de prendre des risques qui n’engagent que lui. Cela ne mérite pas 3 points en moins. Est-il tabou de dire que c’est très chrétien (avec la pomme interdite à Eve) que de mettre des véhicules de plus en plus rapides dans les mains des Français, et de leur interdire de rouler à plus de 130 km/h sur l’autoroute ?

Enfin (et cela devrait être le discours de la gauche, si elle s’appelait encore la gauche), la répression sauvage qui frappe les automobilistes et les motards (et va se renforcer) est une véritable agression contre les classes populaires, effectuée au nom de notre sécurité, avec l’alibi écologiste à la clé. Ce ne sont pas les nantis qui sont touchés ni les bobos des centre-villes, c’est le cœur de notre pays, ceux qui travaillent durement, et ont dû s’exiler aux périphéries urbaines, qui sont les principales victimes des décisions de la Sécurité Routière et de nos gouvernants.

Faut-il donc continuer la course folle des intégristes de la Sécurité routière, et arriver, en pourrissant la vie de 40 millions d’automobilistes, à économiser peut-être encore 1.000 morts de moins par an, en utilisant la dictature de l’émotion, réservée aux seuls morts de la route ? Ou bien faut-il en revenir à la situation de 1992, c’est-à-dire annuler le permis à points, et retirer tous les radars-racketteurs qui pourrissent la vie, quotidiennement, de millions de Français ?

En voilà un débat qui, si nous étions en démocratie, passionnerait les Français, et feraient se déplacer, pour un référendum, des chiffres records de votants, j’en suis absolument convaincu.

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ANDRE

(suite de mon message) c’est aussi priver les pouvoirs publics de leur capacité d’autorité puisque celle-ci dépend de la volonté populaire.La force des baïonnettes sera légitime ! Aux armes citoyens !

ANDRE

Au sujet du référendum : L’art. 21 -3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme dispose :  » La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote. » Refuser au Peuple de s’exprimer par référendum c’est s’affranchir arbitrairement de sa volonté d’expression MAIS

Michel LAGARDE

Merci pour ces commentaires très pertinents , sincères et justes pour être partagés par la majorité des automobilistes ! Sous forme d impuissance , on subit ces pensées de technocrates qui aboutissent toujours à l appât du gain et c est regrettable pour ne pas entendre la voix des usagers de la route ! Nos dirigeants sont uniquement là pour punir où la France va devenir la championne du monde des interdits, de la répression !! Une bien triste époque que nous sommes en train de vivre !!..

Philippe

Je serais curieux d etre le passager du premier ministre au volant roulant duHavre a Nice par les routes secondaires!

sallier

je ne sais pas lancer de pétition, mais je soutiens votre point de vue de citoyen responsable. Une telle pétition ressemble au principe de votation en Suisse. Et dans ce cadre là, pourquoi ce sujet ne serait pas traité par référendum.

DUFAITREZ

Bien long pour des évidences !
Naitre est déjà un risque,
Se déplacer, à pied, en cheval, en voiture, l’augmente, restez chez vous !
La mort routière diminue largement (qualité des voitures, des routes, etc…)
L’aléa routier est irrépressible. Il s’effondre/ au nombre conducteurs…
Nous sommes au bord de l’asymptote…
Un « Mort-vivant » de plus mérite-t-il cette débauche d’interdictions ?
Son Coût ?

eric delaitre

Plus qu’à verbaliser ceux qui meurent de tabagisme, obésité, alcoolisme, au moins n’est ce pas, comme ça ça ira tout de suite mieux. Dès que je vois la gueule du délégué à la sécurité routière à la télé une envie de baffer me submerge.Stages arnaques, moi je me suis laissé dire que c’est pas du tout cool comme le dit l’auteur, profil bas, silence sinon marqué à l’encre rouge et adieu les points.Les vaches sont jalouses des automobilistes, meilleurs producteurs de lait qu’elles mêmes.

Stephane G

Donc oui, 100% en accord avec la totalité de votre article Pierre !!

Stephane G

J’ai perdu mes douze points en ne faisant que des excès de trois ou quatre km/h (pour l’anecdote exclusivement en scooter dans Paris intra muros), bilan 3600 € d’avocat !! Et j’attend le verdict depuis 4 mois seulement à cause de la préfecture qui n’envoie pas le mot de passe pour avoir accès à mon décompte de points… 25 de permis avec 40 000 km par an pendant dix ans. Résultat je suis privé de ma liberté car hors de question de prendre le risque d’avoir un accident qui me coûterait très cher

Girard

Tout est dis dans ce rapport il y a quelques années j étais pompier volontaire sur une route départementale proche de mon village une série d accidents environ 60 sans trop de gravités ont eu lieu ils ont décidé de refaire le revêtement et depuis plus aucun accident ?????

Bois

C est de l abus de pouvoir j en n’ai mare de tous cette surveillance quotidien les 80 kmh son un danger ci on ne veux plus de morts sur la route il faut interdire de rouler ces gouvernement son la juste la pour encaisser la tva sur les véhicules mettre des amendes ruiner les plus pauvres vivement les prochaine election

Franck 65

Pour voter toujours pareil un coup à droite et un coup à gauche ? Pfff
La seule solution reste le Rassemblement National !!

Seb

Vous pensez que la prochaine élection va changer quoi à ce racket? Que dalle faut arrêter de rêver c’est pas à coup d’élection que ça va changer on se fera toujours traire plus et arrêtez de croire que c’est à coup de promenades avec de belles pancartes « pas content » qu’on va être sauvé de ce racket institutionnalisé bien au contraire. Plus que quelques années et les conducteurs se prendront des coups de 10000000 de volts en répression à peine ils ouvriront la bouche pour parler à un passager

Boudry

BOIS
( JUSQU’A LA LIE ) !!
Vivement les prochaines élections…..Donc d’ici là ARMEZ-VOUS ..;AU MOINS DE PATIENTE !!!!
Mais vous risquez d’être déçu !

Pierre

Le Français, constamment manipulé et infantilisé par une ploutocratie qui use de l’émotion, de l’infantilisation et de la culpabilisation à l’envi, est une vache à lait.

Dorylée

AU VOLANT, LA VUE C’EST LA VIE : BUVEZ, VOUS VERREZ DOUBLE !!!!

Seb

Bravo c’est grâce à des commentaires d’abrutis dans ton genre que nos « politiques » bienveillants racketteurs peuvent justifier leur propagande et nous dépouiller à coups de radars

Boudry

SEB
Un peu d’humour,ou alors roulez BOURRE !!

Pasmelcam

Bonjour, il y à plus de véhicules de nos jours et de plus en plus sécurisé, donc moins de victimes dans les accidents. En fait, si on regarde une certaine courbe, on peut s’apercevoir que la conduite est nettement moins dangereuse qu’il y a 20 ans malgré la hausse de ces véhicules et des infrastructures routière plus ou moins entretenu.
Je ne pense pas que la vitesse et certains oublis de la réglementation soit forcément en cause de victimes mais plutôt du comportement de certains individus.

Darcy

IL faut se révolter ! ce n’est pas normal que l’on retire l’outil de travail de nos concitoyens qui n’ont jamais eu d’accidents . Je rentre d’un long périple en Italie,( ils respectent moins que nous la limitation de vitesse) . par les routes nationales , nous n’avons rencontrés aucun accidents , en France non plus ?

gautier

Deux éléments pour répondre à Pierre Cassen :
1° Si les référendums étaient d’initiative populaire en France, cela se saurait !
En clair, il y a longtemps que la démocratie, la vraie, est confisquée par une pseudo élite.

2) Au plan strict du droit, le permis à points est illégal. En effet la loi qui l’a promulguée n’a jamais été réellement à disposition du citoyen dans les préfectures comme l’imposait l’article premier du code civil avant 2004.

Michard

Ok pour tous les arguments concernant la sécurité routière, le reste est un autre débat.

Beniklay

Très juste analyse entièrement d. Accord mais le monde actuel égoïste et sans corones se laisse mener comme des moutons.

Momo

C claire le gouvernement s angraisse sur le compte des malheureux
Il faut que la population sortes dans les rues pour faire retirer tout c est
mesure.

Alain Froc

Et le réferendum d’initiative populaire ??? Qu’attendent les assos pour le mettre en oeuvre???

inconnue

cette femme est vraiment malsaine, dommageable pour le décès de son fils, elle n’est malheuresement pas la seule, mais elle est devenue nuisible, heurusuement que tous les autres parents ne réagissent pas comme elle, à croire qu’elle en profite

Villien Laurent

Bonjour. Elle laisse courir la rumeur, en parfaite manipulatrice qu’elle est.

Boudry

INCONNUE
Accorder la parole à cette femme désespérée d’avoir perdue un être cher,ce que je comprends,ne sert qu’a culpabiliser les usagers de la route et donner de grands profits à cet état de voyous.

Sebastien

Tellement facile de dire de telles inepties derrière son clavier de PC. Auriez vous le courage de la voir et de lui dire en face ce que vous écrivez ?

Tournois Jean-Dominique

Comme beaucoup d automobilistes je suis bien conscient de tout cela , on sait tous que toute cette repression c est du raket destiner a nous prendre notre argent pour remplir les caisses de l etat mais malheureusement on ne peut rien faire , il faudrait que le peuple se souleve pour exprimer sa colere son ras le bol , demander une votation comme en Suisse !

Masmenace

Tout ces commentateurs qui s’estiment trop bon conducteur pour respecter les règles de la communauté, ça me fend le cœur. Pourtant je ne peux pas me rendre au travail sans constater d’infraction, en seulement 3 km de vélo. Que vous les trouviez injustes ou non, les règles sont les même pour tous. En 20 ans de permis je n’ai jamais eu de contravention, c’est donc à la portée de tous, et pas à cause de soit disant pompe à fric.

adrien

bien sur que sit et tu le sais très bine.J’ai aussi 20 ans de permis , je fais du vélo tous les jours mais je ne suis as debile et contradictoire : il y a des cons au volant, mais ça une minorité, et Dieu sait qu’en vélo on est vulnérable…..Faudrait arrêter de vouloir être plus royaliste que le roi en disant a tous bouts de champs « respecter les règles »: tes « règles communes » sont de plu en plus restrictives, ouvre les yeux .

Simon

Bjr tu as jamais eu de contravention en 20ans cela veut pas dire que tu a respecté toujour le code de la route juste que tu t’ai pas fait prendre

Dorylée

« …Que vous les trouviez injustes ou non, les règles sont les même pour tous… » Même pour les cyclistes, dont la plupart roulent en infraction sur des voies ouvertes à la circulation publique avec des cycles non homologués (catadioptres de roue, de pédales,sonnette, etc;) roulant comme des troupeaux de cochons à 5 de front, usage du téléphone, circulation dans le brouillard sans signalisation, etc. Et sitôt descendu de leurs vélos, ils oublient la priorité des piétons sur les passages cloutés

Joël (1)

Encore un résistant tiens!

Bob

Continue de prendre le vélo sale troll

Boudry

MAX LA MENACE..
EN VELO !!!!!Combien de Kilomètres en voiture annuellement ??

Jack

Tous à fait d’accord avec vous, rien à rajouter.
Avec 50ans de permis aucun accidents en tort, après avoir suivi certaine auto-école qui se révèle plus dangereuses pour apprendre correctement la route, celle-ci ne sont là que pour le futur automobiliste décroche le fameux sésame et sont lâché sur la route en croyant savoir maîtriser leur véhicule. Je suit souvent nos forces dit de l’ordre conduire , à plusieurs reprises celle-ci enfreingne les bases élémentaires du code de la route.

merullesr

Encore des chauffards qui pleurnichent pour leur liberté personnelle en niant celle des autres. Les chauffards ne sont pas des psychopathes, mais de soi disant « bons et honnêtes pères de famille ». Enfin, ils le croient. Arrêtez de vous chercher des excuses et des justifications bidons et fumeuses. Si tout le monde sur la route respecte la loi, pas de contraventions et pas de controles. Et d’énormes économies sur les moyens de vous empêcher de nuire et pour réparer vos dégats.

adrien

Donc t’es d’accord avec les 80km/h, parce que « c’est la loi »..; Bravo, c’est magnifique de dhimmitude et de naïveté. Les « lois » comme tu dis sont en contradiction avec la volonté du peuple qui n’est plu souverain dans ce pays.

Claude

merullesr,
Pouvez-vous nous donner votre définition précise du, ou des, chauffards ?

Boudry

CLAUDE
Ce Murullers ne vous répondra pas,car sûrement trop lache pour vous  » affronter  » .

Stephane G

Bonjour l’article est seulement factuel. Il démontre seulement l’aberration de notre système politique, qui, derrière des lois fallacieuses s’engraisse sur notre dos ! Si vous voulez éviter des morts, arrêtons de vendre de l’alcool et du tabac (80 % de taxes !) Et cela en plus, coûtera moins chère a notre sécurité sociale. Arrêtons cette hypocrisie des soi-disant «bien pensants» et du politiquement correct

merced

Alors juste pour être précis sur le vocabulaire. Le code de la route dans sa partie qui concerne les limitations de vitesse, ce n’est pas une loi, c’est un règlement. Et la différence est de taille, car une lois est votée par les représentants élus du peuple, alors qu’un règlement est fait par un fonctionnaire au fin fond d’un bureau. On a bien vu avec la limitation à 80km/h, les députés et les sénateurs étaient contre, mais le premier ministre en a décidé autrement.

Bob

Quand les nationales passeront de 80 à 70 puis à 60 puis à 50 pour finir à 25km/h j’espère que je pourrais compter sur toi pour nous refaire ton blabla de mouton débile à baver « la loi c’est la loi » je veux bien qu’il faut des règles mais quand ces règles deviennent ridicules et surtout avec pour seul but de remplir les caisses ça commence vraiment à faire chier les monde (bien sur c’est pas les riches que ça atteint quand ils ont juste a mettre 4000€ par coup de tribunal et c’est permis à vie)

Colombo

merullesr, tu ressembles trait pour trait au travlo Perrichon, la folle qui réclame la peine de mort pour les chauffards ! Cela pue la bêtise !
Je suis un chauffard ! Sur autoroute je roule plus souvent à 140 qu’à 130 km/h , sur les départementales je ne mets pas toujours mon clignotant pour tourner, j’engueule les limaces qui bouchonnent, … eh oui
rien que pour t’emmerder Perrichon merullesr !
Rassure moi ton commentaire c’est une plaisanterie ?

greg

musulman, immigration? que vient faire la religion la dedans ou encore l’origine ethnique ?

Je suis athée, et certainement anarchiste.

La connerie et la bêtise ont toujours fait cause commune avec l’argent, le pouvoir , la politique et la religion.

L état génère de l’activité et de l’argent au moyen de lois, ce n’est pas d’aujourd’hui… ministère des sports (reforme des diplômes) ministre du tourisme (contrats scandaleux des saisonniers), ministere du travail et des transports….

Boudry

GREG
Monsieur,je crains que vous ne  » dériviez  »
Il était remarquable que ces musulmans qui font des rodéos sans plus de permis ni de respect d »autrui ne sont pas verbalisés
Ce qui n’est pas le cas des  » contestaires  » qui s’expriment ici .

Icorto

Article super bien écrit avec une bonne argumentation, mais que pouvons-nous faire concrètement pour arrêter toutes ces formes de dictature de nos gouvernement ??? Je ne crois plus en une solidarité, l’invidualisme étant le maître mot.

Claude

Et, malheureusement, je partage votre avis.

Hastoy

Ne plus acheter de voiture jusqu à ce que l industrie automobile aille très mal

Mad MAX

Dogme officieux de la Sécurité Routière :
MENSONGES mensonges à tours de bras !
Répression par le porte-monnaie !
Les voyous continuent à rouler en voiture volée, sans permis, sans assurance, prennent la fuite aux contrôles; les multi-récidivistes conduisent toujours …
Les routes défectueuses, délabrées, dangereuses restent comme elles sont.
Investissements par centaines de millions en radars .
Tout va bien si vous ne dépassez pas le 80Km/H !

Claude

Effectivement, c’est assez compliqué, pour ne pas dire que c’est impossible, de souscrire un contrat d’assurance auto à son nom quand on n’est pas titulaire du permis de conduire et que le véhicule est signalé volé.

Quintallet

Je suis d accord. J ai 54 ans et je conduis depuis 34 ans sans accident. Je roule comme une tortue avec ma Dacia Sandero.Malgré tout, depuis 4 ans, je perds régulièrement 1 point à chaque fois que je quitte mon département. Je ne peux apprécier les paysages des régions que je traverse avec mon regard rivé sur le compteur. Je n ai même plus peur d avoir un ccident en roulant autant. Je crains simplement de perdre mon permis.

Colombo

Excellent Pierre Cassen, c’est le meilleur article de « RL » ! C’est aussi celui que j’attendais pour calmer les censeurs, les coincés du bulbe ! Un éclairage nécessaire pour ceux qui voulaient faire de monsieur tripes sur la table un salaud !
Toute atteinte à la liberté d’expression est un crime contre l’humanité, la liberté de pensée est un trésor !
Une démocrature s’entretient avec un ensemble de lois liberticides.
Ces abus de pouvoir vont finir par révolter, Macron est la cible idéale !

Bob

Quand t’auras pigé que c’est qu’une marionnette le macaron tu auras déjà fait beaucoup de progrès

Colombo

Mais NON mais NON BoB, Macaron est ton président ! Le mien c’est TRUMP jusqu’à preuve du contraire !
Je disais simplement que Jupiter abuse de sa fonction de président et qu’à ce titre il risque de ne pas pouvoir finir son mandat !
Si il y avait une présidentielle aujourd’hui on aurait probablement un second tour MLP vs Mélenchon ! Ce qui déboucherait inévitablement sur une guerre civile quel que soit le gagnant ! Voilà BoB ! J’ai progressé ? ….

Yomapoitiers

Sans compter que :
Le nombres de voitures en circulation a considérablement augmenté en 45 ans.

Il est possible de réduire la vitesse sans avoir à taxer les automobilistes, donc si l’enjeu n’était pas de nous prendre notre argent, si le but était vraiment de sauver des vies, alors voici une solution tellement simple :

Imposez aux constructeurs de coupler un GPS à un régulateur de vitesse ! C’est limité à 50, la voiture ne peut pas dépasser les 50. L’affaire est réglée. Adieu les radars.

Bob

T’es fou??? Surtout pas!!!! Sinon comment ils nous racketteraient les pauvres s’ils ne pouvaient plus nous flasher? En plus en sachant que c’est possible depuis très longtemps mais c’est pas dans leur intérêt car si c’était vraiment leur intention de « sauver des vies » comme ils le disent si joliment avec la main sur le cœur ça serait déjà comme ça depuis longtemps

Boudry

YOMAPOITIER
Amusant parce j’y ai pensé depuis longtemps.
Mais quelle perte considérable pour les caisses de l’état,si généreux avec les racailles …
L’on A DE CES REVES !!!

Metallica

Le permis à points, les radars, etc.. Ne sont pas fait pour réduire le nombre de mort sur les routes mais pour faire marcher la pompe à fric qui remplis les caisses de l’État

Fernand Pereira

Tout-à-fait d’accord la plupart des radars et le permis à points c’est uniquement pour renflouer la caisse de l’état

Claude

Pas seulement pour renflouer les caisses de l’État (avec un E majuscule), Pierre Cassin nous explique que les stages de récupération de points rapportent beaucoup d’argent à d’autres acteurs, privés.

Jean-Michel Berthaud

Tout à fait d accord
Je voulais envoyer une lettre encore plus incendiere à ces cinq de la sécurité routière
Après 42 ans de vrp j ai payé 55000€ d amandes pour mon travail
Obligatoirement je suis devenu un enragé contre ces intégristes hystériques

JeanB

J’ai eu le permis de conduire en 1980. J’ai conduit toute sortes de vehicules, de la 125 a mes BMW et porsches jusqu’en 2013. Je n’ai jamais blesse ni tué personne en voiture. j’ai perdu tous mes pôints pour des petits exces de vitesses, impossible de passer 2 ans sans un radar. pas de quoi me payer un stage. depuis 4 ans, c’est le velo, et la vie familiale, professionnelle, et privée (faire ses courses) est en enfer. resultat: je vend tout et je quitte le pays sans regret.

Darcy

Vous avez raison ! Ce n’est plus possible dans ce pays ! mon petit fils a été suspendu pour un accident qu’il n’a pas commis , seulement positif au cannabis, Un an sans conduite , voiture, moto . Obliger de vivre chez ses parents , plus près de son travail, alors qu’il a investit dan un appartement .l’année s’est écoulée , tests de récupération incluant les frais que vous savez etc….(déjà 450€ de tribunal auparavant, ils ne cherchent même pas discuter, il faut payer.)

adrien

Oh Jean, je suis passionné de bagnoles comme vous.. Vous exagérez un peu. . Avoir une Porsche et ne pas pouvoir payer le stage de recul de points ? ;-)) Pour le reste je suis d’accord avec vous , y compris pour les courses à l’exception près que je fais toutes mes courses en vélo ! je dépasse les autos dans ma piste cyclable et ne crains plus rien du Code de la route. Moi aussi je fouterai le camp d’ici, le plus tôt sera le mieux.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

« … celui qui ne met pas sa ceinture dans un centre-ville, où il roule à 20 km/h ? » Absolument d’accord, et dans n’importe quelle circonstance néanmoins. Le choix revient au conducteur et à lui seul. Personnellement, je déteste ME mettre la ceinture à tout propos puisque cela n’engage que ma propre personne. Quand donc cesseront-ils de nous infantiliser et nous raconter des bobards pour nous faire avaler des couleuvres ?

adrien

D’accord cher ami, ceci dit songez qu’en cas d’accident corporel c’est l’hôpital publique qui paie vos frais de santé, donc la communauté. Je suis contre toute obligation de ce genre, mais la ceinture, disons qu’à partir de 30 km/h ça me parait indispensable quand meme.

Claude

Encore une idée reçue…. c’est l’hôpital ou c’est la sécu qui règle la facture des accidentés de la route.
Je n’entrerai pas dans les détails, mais la personne morale qui paie la quasi totalité des frais médicaux ce sont les assureurs. C’est bien pour ça que l’assurance est obligatoire pour conduire un VTAM (véhicule terrestre à moteur) sur les voies ouvertes à la circulation.

Tangi

Le fait de ne pas mettre la ceinture m’a sauvé la vie il y a une quinzaine d’années alors que j’ai fait des tonneaux après avoir loupé un virage à (je l’avoue j’étais un peu vite) 120 au lieu de 90 et résultat: ma super5 était morte et c’est tout donc le coup de la ceinture qui sauve la vie en ce qui me concerne c’est à d’autres…

Claude

C’est arrivé à d’autres, mais globalement le port de la ceinture sauve des vies.

Tangi

Je m’en doute c’est juste pour dire que ça devrait être un choix et pas une obligation car ok avec ou sans selon la situation ça sauve des vies mais alors il faudrait aussi interdire la salade car on peut mourrir étouffé en avalant de la salade de travers ou interdire les pots de fleurs car un pot que tombe sur une tête du 30me c’est un mort de plus! Faut arrêter avec ces conneries les risque zéro n’existe dans aucun domaine ou alors on interdit tout même de vivre et la c’est sûr

Boudry

TANGI
Pour respecter votre choix de mettre ou pas la ceinture..Que diriez-vous en cas d’accident,si vous êtes blessé parce que vous n’aviez pas votre ceinture,que les frais médicaux soient intégralement à votre charge afin que la sociétéé en soit exonérée.
Si vous voulez être responsable ,soyez le jusque »au  » bout  » !!

Lustincone

Bonjour
Excellente analyse de pierre cassen.
À l’évidence,un référendum sur la question serait des plus justes pour l’expression démocratique.

Claude

Donc, on risque d’attendre longtemps !

Alex

On le sait bien, alcool et/ou vitesse (excessive) sont les principaux facteurs d’accidents, mais quelqu’un pourrait me dire le nombre de décès de personnes ayant roulé entre 80 et 90 ces dernières années ?…
Au delà de tout ce débat (très bon article, d’ailleurs), c’est le tout répressif qui devient agaçant, juste à cause de quelques c***…

Claude

Un choc frontal à 85 km/h entre 2 voitures modernes légères (carrosseries plus fine qu’une tranche de Serrano) ça cause de gros dégâts.

40ansdepermis

En passant le permis en 1978 pour 20€ il me semblait avoir accepté à l’époque les conditions générales d’utilisation qui ont bien changées sans qu’on me demande mon avis.
Et je ne parle même pas de l’explosion du coût réel d’un véhicule si on prend en compte les contrôles techniques draconiens, les petites amendes, les taxes indirectes, les bonus-malus …
A-t’on songer qu’une amende de 90€ représente presque 10% du SMIC mensuel et 2 jours de travail pour beaucoup, 25% du RSA

adrien

Et oui, il y a là un énorme problème d’égalité de chance face à la sanction: 25% d’un RSA, mais seulement 2% d’un salaire de cadre supérieur….. Bon ceci dit, au RSA les mec n’est pas solvable et ne paiera jamais le PV ;))

Claude

J’ai passé mes permis A (moto) et B en 1969.
J’ai toujours respecté une règle : au volant ou au guidon PAS UNE SEULE GOUTTE D’ALCOOL, parce que alcool et conduite ne font pas bon ménage.
Quant à la vitesse, on roulait + vite, parfois bien trop vite. Limiter les vitesses en fonction des dangers réels (pas les limitations prônées par la mère Perrichon) c’est logique et on doit s’y conformer.
Mais aujourd’hui, c’est répression à tous crins.

Charles Demassieux

A un excès, la France répond toujours par un autre excès. Et ça ne date pas d’hier. A l’aristocratie décadente et outrancière, on a opposé la Terreur et le génocide vendéen, c’est-à-dire pire. Cet article démontre en tout cas qu’il a été écrit par un homme du peuple et, quelle que soient ses arguments, ils sont sortis de terre, pas d’une baignoire en or. Au moins pour ça, son auteur mérite le respect…

Le Bail

C’est honteux et indigne de personnes soit disant responsables de décréter de telles lois.
J’ai mon permis depuis 50 ans ,je n’ai jamais vu ça ,racketter les conducteurs est devenu monnaie courante alors que la délinquance routière ne cesse d’augmenter (dépassements dangereux stop non respecté feux rouges grillés etc etc).
Je vais m’en souvenir aux prochaines élections.

Grembess

Et après? Vous allez voter pour un type qui sera soit-disant de l’opposition mais qui fait parti de la même caste d’escrocs?? Bravo avec ce raisonnement on est sauvé… faudrait juste pas oublier que la démocratie en France c’est fini depuis longtemps et donc le vrai changement ne passera pas par les urnes car le « choix » qui sera donné sera un pseudo choix entre gens qui auront été sélectionnés par les vrais patrons

Christophe

Merci Mr CASSEN
Pourquoi ne pas mettre en place une désobéissance nationale.
Je pense que les manifestations contre la limitation à 80kmh n’ont pas été (entendues) par le gouvernement et n’y aurait-il pas un moyen plus pénalisant.
Saturé le centre de verbalisation (ex : en cachant les plaques immatriculations de tout les véhicules )

adrien

Mon pauvre ami, voyez déjà tous les légalistes que nous avons ici, pas grand monde ne cachera ses plaques , trop peur du flic, et du PV, sans compter sur l’immobilisation de la bagnole si le cache ne peut pas être démonté sur place. J’ai déjà essayé de rouler de nuit avec une feuille banche sur ma plaque avant: j’avais des appels de phares sans cesse. J’ai du la retirer en route , peur que certaines balances appellent les flics.

Boisson Gérald

Un commentaire pertinent néanmoins moi je suis un anarchiste, je vis dans mon camion aménagé par mes soins depuis 30 ans, il a 1 239 000 kms et pas une rayure sur un parchoc qui soit causé par un accrochage… Je suis un hors la loi, je suis jamais passé au contrôle technique, mon camion c’est ma vie pas la peine qu’ un scribouillard me dise faut changer ci ou ça. … je suis pas un débile. Pas d’assurance car mon véhicule n’a de valeur que pour moi … Et mes 12 points sur mon permis.

adrien

C’est malheureusement comme ça qu’il fait vivre… Sans biens de valeur, ,au RSA, LIBRE.

Eddy K

Mais Hollande, sous la pression des faux écolos autophobes, a fait supprimer certains panneaux. Dès lors, les radars ont perdu toute légitimité et je ne pleure pas en apprenant que des dizaines sont dégradés chaque année.

Pour être respectée, une loi doit être respectable. Les radars ne le sont plus.

Bob

Sans oublier que les escrocs qui votent ces « lois » ne risquent pas d’être concernés puisqu’ils ont voitures de fonction avec chauffeurs

Eddy K

Au départ, j’étais favorable aux radars parce qu’ils étaient systématiquement annoncés par des panneaux. Donc, tout conducteur attentif pouvait lever le pied en arrivant dans une portion de route ou d’autoroute considérée comme dangereuse et éviter le PV.

Le but était doublement atteint : faire ralentir dans les passages dangereux sans pour autant racketter les conducteurs. Seuls les automobilistes qui rêvassaient au volant tout en roulant trop vite se faisaient prendre.

Mambess

Dommage que plus de la moitié des tirelires ne sont justement pas placées dans les zones dangereuses ça a déjà assez été démontré

Romain

Bravo monsieur Cassen,sans oublier que les francais sont forts pour descendre dans la rue fêter une coupe du monde,pour moi,truquée,mais pour pour se rebeler de se faire » casser les fesses » chaque fois qu’on prend le volant,il n’y a personne! Et,chers concitoyens,elles sont passé ou vos couill…….?

Eddy K

J’ai failli avoir un très grave accident au Danemark, parce qu’à l’époque les routes étaient limitées à 70 km/h, d’où une perte de vigilance. Depuis, le gouvernement Danois a remonté les vitesses maxi (130 au lieu de 110 sur autoroute, et 90 au lieu de 70 sur route).

Et quel a été le résultat ? Une BAISSE du nombre d’accidents et de tués.

Ce n’est pas un résultat théorique ni celui d’une expérimentation plus ou moins représentative. C’est un CAS REEL à l’échelle d’un pays.

A méditer…

Thierry

Bonjour a tous il faudrait faire un référendum mais je voudrais savoir qui va se mouiller pour le faire. Merci

adrien

C’est impossible sur simple volonté du peuple…

le Franc

pas de manifs monstres lancées par leurs cgt/fo et compagnie ? ; les syndicats prolétaires n’en ont rien à battre du prolétariat qui bosse -sauf s’il appartient à la sncf, la poste, air france et l’ensemble des fonctionnaires-présentéistes du pays.

Bob

Allô le libre!!! Réveil svp!! Les manifestations servent à rien!!!

Anger

Bravo enfin une bonne discutions mes nous les français on se fait raquettes au maximum par l’etat Est parlons aussi du raquette des succession de nos parent qu’on a aimé toute notre vie qui nous l’aise un patrimoine est oui il nous pourrissent la vie j’ai du payé 145 000€ de droit succession après le décès bravo ils en perdent pas une miette qu’elle France pourrie