Un résultat prometteur pour une future union des droites

Le succès  du candidat de l’immigration et de l’islamisation torrentielle était prévisible mais les chiffres et la recomposition en cours permettent d’espérer une issue favorable avant la prochaine élection présidentielle.

Après la réussite du complot visant à saborder l’alternance, les chances de la candidate prônant la sortie de l’Euro étaient illusoires dans la mesure où les 16 millions d’électeurs retraités ne partageaient pas cette option. De plus, de larges pans de la population ne ressentent pas le « grand remplacement » qui n’interviendra qu’entre 2060 et 2080  lorsque le nombre des immigrés et de leurs descendants dépassera celui des Français de souche.  Dans un contexte aussi pénalisant, elle a obtenu un score encourageant par rapport aux élections précédentes.

Les évolutions politiques qui ont accompagné ce scrutin sont plus importantes que son bilan immédiat. L’adoucissement du programme sur l’Euro est intervenu trop tard pour faire bouger les lignes, mais il pèsera lourd lors des prochaines échéances. Par ailleurs, Dupont Aignan a donné le signal d’une Union des droites que nous attendions tous et sans laquelle la victoire était jusqu’à présent impossible. Enfin, l’élément le plus prometteur d’un changement réel réside dans la résurgence d’une extrême gauche virulente alliée aux islamistes.

En effet, ce nouveau panorama pourrait déboucher sur des évènements qui se situeront dans la rue et non au parlement. La politique de Macron  provoquera une crise sociale explosive et le marécage centriste s’évanouira dans la brume à cette occasion. Le patronat devra donc faire appel à une vraie droite rassemblant plus de 50 % des Français  pour rétablir l’ordre. Contrairement aux apparences et en se fondant sur des précédents historiques, le pouvoir est à portée de main parce que  la bourgeoisie qui dirige le pays ne laissera jamais  l’extrême gauche tout casser.

Gérard Pince

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. Gérard PINCE relève l’un des rares points positif de ce scrutin. Mais l’union des droites aura-t-elle le temps d’intervenir efficacement ?
    Espérons.

  2. Voyez l article fe valeurs actuelles c est catastrophique pour lui. Toute la droite unie doit gagner les legislatives

    • Quelle droite ? Elle est morte ! Car les salopes du genre Fillon, Estrosi, Bertrand, Kosuce Co, Baroin, etc, l’ont définitivement sabordée.

  3. le vrai danger, c’est l’islam !*
    Votre l’union des droite va éradiquer l’islam – seule solution pour sauver le pays ?
    J’en doute !!
    Et les politicards, ce qu’ils aiment c’est la gamelle ! Rien à foutre du pays. Alors ils pourront bien démolir l’extrême gauche, mais juste pour conserver leurs gamelle !!
    Réveillez vous mon bon ami
    ou faut il que je vous pince, Gérard ? ( on a du déjà vous la faire celle là ! 🙂 )

    • Bien d’accord avec vous.

      Pour le moment, on est dans la m…

  4. Il est évident que c’est le moment ou jamais d’installer une vraie droite au Parlement !
    Une droite qui ne serait pas appelée droite « par convenance » comme disait Maurice Druon ! Une droite qui n’aurait pas peur de la gauche ….
    La première chose à faire tout de suite est de discréditer toutes les vieilles badernes et les remplacer par des Députés du FN … qui obligeront le Gouvernement à faire respecter l’ordre !

  5. Nous avons la droite la plus bête du monde, c’est pour ça qu’à tous les coups elle perd en se laissant entortiller par la gauche. Pourquoi voulez-vous que ça change ?

    • Non, pas la plus bête, mais la plus dégueulasse et totalement immonde : en temps de guerre tous ces traîtres à la patrie seraient fusillés.

  6. Je vous trouve bien optimiste !

    Et quels précédents historiques ? Von Papen ? Louis-Philippe ? Louis-Napoléon Bonaparte ? Joseph Vissarionovitch ?

    Quant à Nicolas Dupon-Aignan, il a bouffé à tous les râteliers, je ne lui fait aucune confiance.

    Tant qu’il n’y aura pas une personnalité politique, comme aux Pays-Bas, pour nommer le problème qui tient en un seul mot tabou, on sera dans une impasse.

  7. Ce n’est pas parce qu’il voudra rétablir l’ordre que le patronat deviendra antimondialisation. Quant à « l’extrême gauche » (tendance islam), elle ne cassera que ce que la bourgeoisie qui la manipule voudra bien qu’elle casse.

  8. « La bourgeoisie qui dirige le pays ne laissera jamais l’extrême gauche tout casser » (Gérard Pince).

    Il y a bourgeoisie et bourgeoisie et le gauchisme est à l’orthodoxie marxienne ce que sont les Témoins de Jéhovah au concile de Chalcédoine.

    La néo-bourgeoisie (mondialisée) s’attaque à la fois au prolétariat et à l’archéo-bourgeoisie, à la famille et à la patrie. Le gauchisme est au moins l’allié objectif de cette néo-bourgeoisie contre le travail, la famille et la patrie lesquels sont devenus des choses encombrantes, des obstacles aux conditions modernes de production et de distribution.

    La néo-borgeoisie aux manettes ne laissera probablement pas tout casser mais elle laissera beaucoup casser. Elle a trop à gagner dans cette sorte de « destruction créatrice ».

  9. Les droites ?
    La droite ?
    De qui et de quoi parlez-vous ?
    Le FN est résolument ancré à gauche.
    Les ripoublicains sont à genoux devant macron.
    J’ai beau chercher, je ne vois de droite nulle part en francarabia.

  10. Bonne analyse. D’autant plus qu’on apprends toujours de ses échecs. Mais il ne faudra plus mettre la charrue avant les boeufs.

  11. La future union des droites ? Mais de quelles droites parlez-vous ? Celle qui se rapproche de Macron pour avoir une part du gâteau ? Celle de Fillon, Guaino, etc….. qui ne veut surtout pas se rapprocher du FN ?

Les commentaires sont fermés.