Un réveil après Trappes ? Bien sûr que non !

Nouvel attentat au couteau en France ! L’assaillant a crié « Allahu akbar » avant de tuer deux personnes et d’en blesser grièvement une troisième. Mais rien ne permet de dire qu’il s’agit d’un attentat terroriste, car, en la circonstance, il faut être « extrêmement prudent » (BFMTV) !

On sait cependant que l’auteur de cet assassinat était fiché S et connu des services de police pour apologie du terrorisme. Or, cela ne suffit pas : faire l’apologie du terrorisme est une chose ; passer à l’acte en est une autre. Autrement dit, il n’y a pas de lien entre les deux !

On sait également que le groupe terroriste Etat islamique a revendiqué l’attaque. Mais il pourrait s’agir d’une revendication opportuniste !

Voilà pourquoi la prudence s’impose quant à la nature de cet assassinat, d’autant plus que la piste du drame familial est privilégiée, la sœur et la mère de l’assaillant ayant été tuées. En outre, l’assaillant est un « déséquilibré », ce qui explique tout… et rassure le Pouvoir  ! Mais quid de la troisième victime ?

La seule chose que l’on puisse dire sans crainte de se tromper, c’est que les Français doivent rester « extrêmement vigilants » (BFMTV), puisque ce genre d’horreur est susceptible de se produire n’importe où en France, que l’on soit dans un train, dans le métro, dans un supermarché, au cinéma, à la terrasse d’un café, à l’hôtel, en voiture, à bicyclette ou à pied.

Que signifie, dans ces conditions, être « extrêmement vigilant » ? Suspecter n’importe qui ? Demander une protection policière pour chacun de nos déplacements ? Éviter aussi bien la foule que les rues désertes ?

Dans quel pays vivons-nous ? Comment se fait-il que retentisse de plus en plus souvent « Allahu akbar » sur notre sol ? Qui sont ces nouveaux Français qui s’expriment de la sorte ? Sont-ils français ? Si oui, que sont les Français ? Si non, que font-ils chez nous ? Quand comprendrons-nous la gravité de la situation dans laquelle nous ont plongés nos gouvernants via une immigration sans fin ?

Elle est belle la France, avec ses grandes idées sur l’accueil de la « différence » !

Si encore des signes de réactions politiques à la hauteur de cet enjeu mortel apparaissaient çà et là : mais non, rien, absolument rien !

Incroyable et désespérant !

Maurice Vidal

image_pdfimage_print

21 Commentaires

  1. ils se réveilleront après la guerre civile et 10 millions d égorgé , les cimetières remplis

    • toutaffé d’accord

      Dieu est juste : dans les dix millions, il y aura moitié de colored et moitié de collabos (ceux qui les aimaient).

      D’ailleurs, fô plus s’étonner de rien : chaque attentat est un acte de guerre nous entrainant un peu plus vers la guerre, la totale, la vraie.

      C’est un peu comme les trois gouttes avant l’orage, les gouttes avant le déluge

  2. Comme si le fait que daesh revendique ou non déterminait si c’est un attentat terroriste ou non.
    On s’en fout que de daesh, nous ce qu’on voit c’est que tous ceux qui tuent dans ce pays depuis des années sont tous des musulmans, radicalisés, pas radicalisés, déséquilibrés, pas déséquilibrés, malades psychiatriques, pas malades psychiatriques, on s’en bat les c..illes!
    TOUS les assassins sont MUSULMANS! Et plus ils seront nombreux, plus nous nous ferons zigouiller. Moralité: MUZZ DEHORS!

  3. Il aurait suffit que la France en 1936 fasse immigrer un million de jeunesses hitlériennes et on aurait pu eviter la deuxiéme guerre mondiale. C’est le raisonnement de nos merdes socialopes.

  4. Lorsque des arabes tuent d’autres arabes, une érection subite me vient. attentat islamique ou non !

    • Pas mal comme réaction de plaisir !!!… Il en faudrait plus, tous les jours…

  5. Tant qu’eux-mêmes ne sont pas touché par cette épidémie d’égorgements et d’attentats rien ne sera fait. Que ce jour béni arrive vite !

  6. bof… sur ce coup-là, rien à foutre ! c’est de l’égorgerie inter-muZ…

    géniteurs égorgeurs, progéniture égorgeuse qui retourne sa lame contre sa génitrice, et sa fratrie en prime ! la boucle est bouclée…

    au suivant… aux suivants…

  7. La peur changera de camp le jour où les français patriotes auront compris qu’ils doivent se battre le dos au mur… Ce jour n’est pas, semble-t-il, encore venu ! Combien d’attentats, combien d’égorgements seront-ils encore nécessaires ?

  8. Si les gens doivent être vigilants quant au risque djihadiste, un bon moyen de se mettre à l’abris est de résider dans une autre ville que les djihadistes potentiels, soit les islamistes qui sont tous musulmans. Autrement dit la politique qui veut faire « vivre-ensemble » les français non musulmans et leurs bourreaux potentiels : les djihadistes recrutés parmi les islamistes qui ne sont que des musulmans en actions, cette politique est criminelle. Comme la loi SRU sur le logement social-colonial.

    • Il n’y aura des bourreaux que s’il y a des lâches qui fuient devant eux. Je n’ai pas intention de leur laisser ma place et je me battrai pour cela,. Ils apprendront ce qu’est une femme européenne, ces émasculés du cerveau.

      • On a souvent remarqué que c’est les femmes les plus courageuses. Voyez les femmes Kurdes face aux barbares de Daech. Et quand on voit comment les djihadistes (pour ne pas dire de simples et bien gentils musulmans parfois) traitent les femmes… on ne peut que comprendre leur immense colère dont il faudra peut-être qu’ils se méfient.

  9. Surinons gaiement les muzz égorgeurs et vive la cravate colombienne à leur encontre!

  10. Désespérant, oui !
    Il faudrait analyser pourquoi TOUS les gouvernants font exactement pareil. Qu’est-ce qui les paralyse à ce point face à cette sous-humanité qui ne veut que notre mort. Qui sont les plus déséquilibrés ? Les égorgeurs ou nos dangereux aveugles au pouvoir ?
    On ne me fera pas croire qu’ils n’ont pas enfin compris que c’est foutu, que la plupart des Français ne peuvent plus voir sur leur sol ces fous du couteau qui n’ont plus rien à faire ici.

    • La raison est évidente. Ils sont payés des fortunes par leurs maîtres, ces oligarques fous qui veulent contrôler le monde et pour cela nous remplacer par des sous merdes a dominer ensuite .

      • Peut-être. Mais c’est surtout les raisons politiques ou philosophiques que je cherche. Sur ce sujet, la droite et la gauche partageraient-ils la même idéologie ?

Les commentaires sont fermés.