1

Un sénateur US appelle en direct à l’assassinat de Poutine

Si vous souhaitez un point détaillé sur la situation militaire, suivez la chaîne Telegram d’Igor « Strelkov » (en russe, mais la traduction peut se faire directement sur Telegram): https://t.me/strelkovii

En bref, nouvelles du jour

* Le sénateur américain Graham appelle en direct sur Fox News à l’assassinat du Président Vladimir Poutine. J’y reviens plus bas.

* Les services spéciaux des pays de l’OTAN via la Pologne transfèrent des combattants étrangers sur le territoire de l’Ukraine. Selon le service de renseignement extérieur russe (SVR), les services de renseignement américains et britanniques ont transformé le territoire de la Pologne en un « centre logistique » utilisé pour fournir des armes et transporter des militants vers l’Ukraine. À la fin de l’année dernière, les Américains ont libéré de prison plusieurs dizaines de terroristes de l’EI* parmi les citoyens de la Fédération de Russie et des pays de la CEI, qui ont été envoyés à la base d’Al-Tanf contrôlée par les États-Unis en Syrie, où ils ont reçu une formation spéciale dans les méthodes de sabotage et de combat terroriste en vue d’être envoyés dans le Donbass. Sur le terrain des mercenaires albanais et kosovars sont déjà à pied d’œuvre.

* En Ukraine des milliers de prisonniers ont été libérés sous condition de participer aux combats contre les Russes.

* Le président d’Ukraine Zelenski est en fuite en Pologne, sous la « protection » des services spéciaux américains (CIA). Il serait en fait quasiment prisonnier, utilisé comme marionnette, plus ou moins (?!) drogué. Voici une photo prise lors de son intervention télévisée hier, et une vidéo qui le montre dans un état second…

Zelenski a tout d’un prisonnier…

* Des convois militaires ont été observés en Roumanie en déplacement en direction de l’Ukraine. La Roumanie, c’est l’OTAN et il semble donc que l’OTAN soit sur le point d’entrer en Ukraine. Des sources parlent de camoufler les forces OTAN en « casques bleus » qui s’installeraient en « Ukraine de l’ouest ».

* Les « informations » prétendant que Kiev est actuellement bombardé sont entièrement fausses. Aucune ville n’a d’ailleurs été bombardée par la Russie, seules des cibles précises sont détruites par des frappes ponctuelles.

* Le gouvernement russe a envoyé 500 premières tonnes d’aide humanitaire (alimentation et médicaments essentiellement) depuis la Crimée à destination des villes libérées d’Ukraine.

* En Russie plusieurs médias diffusant des informations hostiles à l’opération militaire en cours ont été bloqués ou fermés : médias étrangers BBC et Deutsche Well, et médias russes Meduza et Radio Svoboda, tous 2 financés par des ONG américaines. Facebook et Twitter sont bloqués. Le gouvernement a donc enfin décidé de couper la parole aux ennemis de la Russie, nous y reviendrons dans un article de réflexion dans les jours qui viennent.

* En Russie la cote de popularité de Vladimir Poutine remonte à plus de 80 %, non pas à cause de l’opération militaire mais à cause des « sanctions » occidentales qui poussent les citoyens à se resserrer autour de leur président. Contrairement à la propagande occidentale, aucune panique, pas de file d’attente aux distributeurs de billets et tout fonctionne normalement.

Un sénateur US appelle en direct à l’assassinat de Vladimir Poutine

C’est une première mondiale : un élu (sénateur américain) appelle à l’assassinat du président d’un autre pays. Les médias occidentaux n’en parlent quasiment pas, imaginez un peu si un sénateur russe avait appelé à liquider Biden !

Eh bien je ne suis pas sénateur, et je n’appelle pas à liquider cette pourriture de Biden, mais… mais… la Russie a des « réseaux dormants » implantés pour certains depuis longtemps un peu partout dans le monde, dont bien entendu aux États-Unis. Des agents de très haut niveau, hommes et femmes, vivant sous couverture et qui n’ont jamais été soupçonnés par les services de renseignements étrangers. Ces agents bien entendu n’opèrent que sur ordre des plus hautes autorités de Russie, et que pensez-vous qu’il pourrait advenir si, par exemple, des voyous comme ce Graham, Soros, Biden pourquoi pas bien qu’il ne soit qu’une marionnette en fin de service, etc., etc., devenaient la cible de nos équipes ? La réponse est évidente : le monde serait bien plus calme et la Russie ne serait plus la cible de fous furieux qui, à Washington, Londres, Paris et Bruxelles rêvent de la détruire.

Puisse le Kremlin prendre les bonnes décisions !

Boris Guennadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru