Une démocratie musulmane est incompatible avec le Coran

Publié le 19 décembre 2011 - par - 870 vues
Share

L’islam ne pourra jamais engendrer autre chose que des théocraties. Pourquoi ?

Parce qu’il est écrit dans le Coran qu’Allah est au-dessus de tout. Les lois humaines ne sauraient donc être au-dessus de celles d’Allah. Admettre le contraire revient à contredire le Coran, qui est le livre sacré de l’islam et auquel tout bon musulman doit se référer.

Une démocratie musulmane, dans laquelle un code civil, donc écrit de la main de l’homme, régirait les rapports entre les citoyens, serait donc absolument inacceptable.

Un vrai musulman, et je le comprends, ne peut accepter d’autres lois que celles d’Allah. Sinon, il renie sa religion.

C’est différent avec le christianisme. Car lorsque des Juifs demandèrent à Jésus s’il fallait payer l’impôt à César, Jésus leur répondit : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ».

Clairement, Jésus a établi une séparation nette entre les affaires de l’État et celles de Dieu.

Je ne crois pas une seule seconde que la France « laïque » et athée résistera longtemps au rouleau compresseur islamique. Ses défenses se lézardent jour après jour.

La France était jadis un pays chrétien, puis c’est devenu un pays majoritairement athée, maintenant, c’est en voie de devenir un pays musulman. Je suis pertinemment convaincu que la France deviendra un jour la première République Islamique d’Europe – malheureusement, et ce sera un désastre d’une ampleur jamais vue dans l’histoire de l’humanité.

Pourquoi ?

Parce que tout d’abord, ce pays n’a aucune épine dorsale. Il n’y a aucune solidarité, aucun tissu social entre les Français. L’égoïsme est Roi, chacun ne pense qu’à sa pomme. Personne ne semble réaliser ce que ce pays est en train de devenir.

Au mieux, la France deviendra une société métissée, anarchique et ultra-violente comme le Brésil, au pire, un enfer islamique comme l’Iran.

Les divergences d’opinions entre les Français de souche sont immenses. Il y a un nombre incalculables de traîtres et de collaborateurs métissophiles, immigrophiles, islamophiles, anti-chrétiens, pro-racaille, pro-délinquants, droit de l’hommistes, bobos, globalistes, anti-France, anti-Français de souche, mondialistes.

A commencer par tous ceux qui participent à la rédaction de ces torchons comme Libération, Marianne, Valeurs Actuelles, Le Point, Le Nouvel Observateur, Charlie Hebdo, et ainsi de suite.

Toute la presse, tous les médias abondent dans le sens de la destruction systémique et programmée de la nation française.

Jean-Luc Mélanchon, à quoi sert-il ? Il ne sera jamais élu, tout le monde le sait. Mais ce franc-maçon gagne des dizaines de milliers d’euros par mois pour être à la tête d’un parti qui n’est là que pour faire diversion et amuser la galerie.

Caroline Fourest, quelle est son utilité ? Ah oui, détruire le FN avec l’argent du peuple. On lui a confié comme travail à temps plein de tirer à boulets rouges sur Marine Le Pen.

Mais où ira se planquer cette homosexuelle lorsque les barbus imposeront leur charia ? ? ?

Je ne comprends même pas pourquoi le Front National leur fait peur à ce point. Même si le FN gagnait dans les urnes en 2012 (ce qui a environ 0,0000001% de probabilités de se produire), ils seraient capables d’annuler les élections, ou pire d’en truquer les résultats.

Bien sûr, mieux vaut tuer les idées du FN dans l’œuf que d’attendre qu’elles fassent des rejetons.

Ne trouvez-vous étrange que le scandale DSK éclate au moment même où il annonce son intention d’être candidat aux primaires socialistes ?

Car le comportement de chimpanzé en rut de DSK était connu depuis des lustres. Parmi la classe politique, c’était même un véritable secret de Polichinelle.

Le système n’en voulait pas, c’est une évidence, et comme il s’entêtait, on a ruiné sa carrière politique à tout jamais.

Les ennemis de la France sont beaucoup trop forts pour espérer un avenir meilleur. L’élection du FN, le seul parti qui pourrait changer quelque chose, est aussi improbable qu’une pluie de pièces d’or.

L’islam en France, de son côté, est un bloc de granit monolithique soutenu (entre autres) par l’argent des pays producteurs de pétrole.

Il ne faut pas être dupe : la majorité des musulmans soit-disant « intégrés » ne sont rien d’autre que des agents dormants. Ils ne sont «intégrés» qu’en apparence, mon expérience personnelle me l’a largement confirmé. Mais personne ne semble réaliser cela.

Je ne donne pas cher d’Israël le jour où les barbus seront aux manettes de l’État Français, avec 400 ogives nucléaires à leur disposition.

La maçonnerie s’imagine-t-elle pouvoir pourrir l’islam comme elle a pourri le christianisme ? Pour cela, il faudrait d’abord qu’ils réussissent à infiltrer l’islam, mais l’islam ne tolérant absolument rien à part l’islam (et encore, sunnite et chiites s’entretuent…), le projet s’annonce ardu, voire impossible.

Mohammed est devenu le prénom le plus octroyé à la naissance. Quelle belle preuve d’intégration ! ! !

Peut-on avoir meilleure preuve de la NON-intégration des musulmans en France et en Europe ? ? ?

Ou, comme le disait le traître et collaborateur Martin Hirsh, la vraie (dés)intégration, ne serait-ce pas plutôt quand les catholiques appelleront leur enfant Mohamed ? ? ?

Une bonne partie des musulmans vivant en France a voté pour le parti islamique lors des élections tunisiennes. Une preuve supplémentaire, s’il en faut davantage.

Le jour où un parti islamique se présentera aux Présidentielles, il ne faudra pas s’illusionner longtemps quant aux intentions de vote des musulmans vivant en France.

La France va bientôt être condamnée à disparaître définitivement, pour la simple et bonne raison que le FN ne pourra même plus mathématiquement être élu. Comment un parti tel le FN pourrait être élu lorsqu’il ne restera en France que 40% de Français de souche ?

Un pourra dire un grand merci à Simone Veil et sa clique qui, j’en suis absolument convaincu, retrouveront UN JOUR leurs véritables places dans l’histoire de la France : dans les poubelles.

Car l’avortement n’a pas été légalisé en France pour soulager les pauvres jeunes filles enceintes suite à un viol, c’est une pièce maîtresse dans l’anéantissement du peuple Français.

Qu’on l’approuve ou non sur le plan moral n’a aucune importance. La réalité démographique implique que chaque fœtus français avorté doit être compensé par un gentil immigré qui débarque en France avec sa merveilleuse et sublime culture pour nous enrichir de façon prodigieuse. Je vous laisse imaginer à quel point on serait crétins, incultes et ignares s’il n’y avait pas tous ces immigrés. Quelle chance ! ! !

Un immigré qui ne s’intégrera au mieux qu’en apparence, avec une charmante épouse voilée qui va pondre une belle petite couvée de délinquants, qui va siphonner la CAF, la sécurité sociale, les allocations logement, et ainsi de suite. C’est le profil-type de l’immigré en France.

Non pas parce que l’immigré est plus mauvais qu’un autre. Mais parce que la France puise la lie dans le fond du baril. L’intégration, de toute façon, ne peut plus fonctionner au-delà d’un certain seuil. On aurait beau prétendre qu’il est possible d’intégrer parfaitement 200 000 immigrés annuels, il ne serait pas possible d’en intégrer 5 millions.

Un entonnoir déborde inévitablement si on lui déverse le contenu d’un seau d’eau, n’importe quel taré congénital comprends cela, sauf la gauche bobo-métissophile-islamophile pro-racaille et la droite financière mondialiste pro-immigrés anti-France.

Il ne restera plus que deux alternatives aux Français: la guerre civile, ou finir comme des dhimmis, comme les Palestiniens dans la bande de Gaza.

Jean Leclerc

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.