Une destitution de Biden ferait bien les affaires de Trump

Une victoire des républicains aux midterms le 8 novembre, si toutefois il n’y a pas de fraude, pourrait signer la fin pour Biden.

Entre une sénilité qui s’aggrave, toujours plus difficile à cacher, et les accablantes révélations du rapport Marco Polo, qui prouvent que Joe Biden a été complice de certains crimes de son fils Hunter, il semblerait que « Sleepy Joe » soit sur un siège éjectable. S’en rend-il compte ? Pas certain.

Philippot revient sur le sujet

https://youtu.be/YCgvGC1PJAQ

Les républicains, s’ils gagnent les élections du 8 novembre, ce que tous les sondages annoncent, envisagent ouvertement de lancer une procédure de destitution à l’encontre du Président américain. Une éventualité qui ouvrirait un boulevard à Donald Trump, qui clame sans relâche que Biden lui a volé sa victoire en 2020.

Son retour serait pour lui un triomphe après la gigantesque fraude électorale niée et mise sous le tapis par les démocrates. Plaintes classées sans suite = pas de preuves = pas de fraude. C’est aussi simple que cela la justice impartiale et intègre au sein de la plus grande démocratie du monde. Une tache indélébile dans le mandat de Biden, resté un usurpateur pour beaucoup.

Mais Biden destitué, ce serait une belle revanche pour Trump, traîné dans la boue par toute la presse occidentale depuis deux ans. Et ce serait la fin de Joe Biden, abusivement présenté comme un modèle de vertu, grand défenseur de la démocratie.

Écarté des réseaux sociaux, privé de son droit d’expression dans les médias, Trump va pouvoir s’exprimer sur Twitter, racheté par Elon Musk, qui entend bien balayer de sa société les ennemis de la liberté d’expression. Il a déjà commencé à nettoyer la boutique. La gauche américaine, pourrie jusqu’à l’os, donneuse de leçons de morale pour mieux tromper le peuple dans son dos, en est verte de rage.

52% des Américains sont d’accord pour une procédure de destitution à l’encontre de leur Président. En pleine guerre avec la Russie, un départ de Biden, suivi d’un éventuel retour de Trump, renverserait la situation en Ukraine et ramènerait sans doute la paix en Europe. Après huit mois de mensonges et de propagande antirusse, un retour au réel ne serait pas de trop.

Trump est un business man, pas un faucon va-t-en-guerre. Avec lui, les affaires passent avant les expéditions aventureuses.

Mais nous n’en sommes pas encore là.

Les preuves de sénilité de Joe Biden s’accumulent. Il se perd dans les jardins de la Maison Blanche. Il cite des personnes disparues en les croyant encore vivantes. Il tourne parfois sur l’estrade, cherchant son chemin, comme dans un état second. Il parle tout seul. Il confond la guerre en Irak et en Ukraine. Mais tout cela n’est que la partie émergée de l’iceberg. Ses absences le privent de plus en plus de ses capacités d’analyse et de jugement. En pleine guerre entre les deux principales puissances nucléaires, c’est gravissime.  Il oublie sans doute qu’il est Président des États-Unis mais tente de faire le job en public, avec le soutien des médias et de son entourage, qui utilisent tous les moyens pour masquer la gravité de son état.

Mais c’est surtout du côté judiciaire que ça sent le roussi pour le vieux Joe.

Dans un précédent article nous avions évoqué le rapport Marco Polo, un document explosif envoyé à tous les élus républicains de la Chambre. Toute l’Amérique connait dorénavant ce que le Système tentait de cacher depuis plus de deux ans.

https://ripostelaique.com/faisons-nous-la-guerre-a-la-russie-uniquement-pour-sauver-le-clan-biden.html

Les magouilles du fils Biden, dévoilées par son ordinateur tombé entre les mains du FBI, n’ont plus de secret pour personne. Et la complicité de Joe Biden, qui affirmait n’être au courant de rien, ne fait plus de doute selon le rapport Marco Polo.

Ce rapport dénonce les 459 crimes et délits de la famille Biden. De quoi alimenter l’enquête du FBI.

https://marcopolousa.substack.com/p/report-on-the-biden-laptop

« Le fondateur du groupe, Garrett Ziegler, estime qu’il a découvert un total de 459 violations documentées des lois étatiques et fédérales sur l’ordinateur portable. »

Il comprend 140 crimes présumés liés aux affaires, 191 délits liés au sexe et 128 crimes liés à la drogue.

La fraude fiscale dont parlent les médias, plutôt discrets et gênés, est l’arbre qui cache la forêt.

Les salles de rédaction françaises rasent les murs, mais Hunter Biden pourrait bien être mis en examen et, après le 8 novembre, c’est Joe Biden qui pourrait bien faire l’objet d’une procédure de destitution.

Les « complotistes » avaient donc raison dès 2020. Tout indique que Hunter est mouillé en Ukraine pour des affaires graves et qu’il y était pour le compte de son père. Ce pourrait être le plus gros scandale depuis le Watergate sous Nixon.

https://www.arabnews.fr/node/221426/international

  • La Russie affirme que le second fils de Joe Biden était directement impliqué dans les plans américains de déploiement d’armes de destruction massive.
  • Selon un sondage, 66 % des électeurs potentiels estiment que les questions suscitées par la fuite des courriels de Hunter Biden sont « importantes ».

« Lorsque le Président américain Joe Biden a accusé son homologue russe Vladimir Poutine de se préparer à utiliser des armes chimiques ou biologiques en Ukraine, il a involontairement levé le voile sur un scandale qui couve depuis longtemps et qui implique son fils, Hunter Biden. »

Le Kremlin a répondu aux déclarations de Joe Biden en accusant son fils de contribuer à faciliter un programme d’armes biologiques en Ukraine, remettant ainsi sous les feux de la rampe les affaires douteuses de Hunter Biden lorsque son père était vice-président des États-Unis.

Les critiques conservateurs affirment que le second fils du Président s’est associé à son oncle James Biden pour exploiter l’influence politique de Joe Biden, d’abord en tant que sénateur de longue date du Delaware, puis en tant que vice-président de Barack Obama pendant deux mandats, afin d’obtenir des contrats lucratifs en Ukraine − allégations que tous deux nient.

Les courriels récupérés comprennent les détails choquants d’un style de vie décadent, ainsi que des informations relatives aux contrats étrangers de plusieurs millions de dollars de Hunter Biden avec la Chine et l’Ukraine.

En 2014, Hunter Biden a rejoint l’entreprise publique ukrainienne de gaz naturel Burisma en tant que consultant à 1 million de dollars par an. Moins d’un mois après que son père, alors vice-président, a visité l’Ukraine et rencontré les dirigeants de Burisma en avril de la même année, les contrats lucratifs ont commencé à affluer.

« C’est un complot de taille monumentale. C’est le scandale politique le plus conséquent depuis le Watergate, et il mérite une enquête au Congrès non moins robuste et non moins bipartisane que celle-là. »

Igor Kirillov, responsable des défenses radiologiques, chimiques et biologiques au ministère russe de la Défense, a déclaré que Hunter Biden était directement impliqué dans les projets américains de déploiement d’armes de destruction massive en Ukraine.

Kirillov l’a accusé de financer « le programme d’armes biologiques du Pentagone en Ukraine » par le biais d’un fonds d’investissement, a rapporté l’agence de presse Sputnik International, soutenue par le Kremlin.

« L’implication dans le financement de ces activités par des structures proches des dirigeants américains actuels, en particulier le fonds d’investissement Rosemont Seneca géré par Hunter Biden, attire l’attention. L’ampleur du programme est impressionnante. »

Médias et camp démocrate ont tout fait pour étouffer le scandale qui risque de renverser Biden, tout comme le Watergate eut raison de Richard Nixon en 1974.

Mais les républicains sont bien décidés à ce que cette affaire mène Hunter Biden au tribunal afin que toute la lumière soit faite sur les implications de la famille Biden en Ukraine.

Quant à la procédure de destitution, c’est l’épée de Damoclès sur la tête de Biden.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
38

46 Commentaires

  1. Philippot toujours avec sa petite carte orange ? Si Trump dégage Biden pour nous rien ne change, par contre en Ukraine la guerre inutile s’arrête net et Zelensky fuit le pays qu’il a ruiné. …

  2. Il ne se passera rien, puisque les démocrates sont coalisés depuis longtemps avec le deep-state et les plus grandes fortunes américaines et mondiales.
    Le niveau intellectuel des électeurs américains est assez faible (parmi les pays développés), ce qui facilite grandement les manipulations.

  3. Alexis Cossette suggère, en admettant ne pas connaître bien la législation américaine, qu’en cas de fraude avérée à l’élection présidentielle de 2020, l’amendement 22 pourrait permettre à Trump de revenir au pouvoir pendant 2 ans, outrepassant les 2 années de mandats maximum d’usage s’il remportait l’élection de 2024.
    Enfin pour les juges, il y a également les menaces. Avez-vous entendu parlé de ce juge de la Cour Suprême dont le petit ami de la fille a été assassiné ?

  4. Trump, à l’inverse de tous les président des Etats Unis, n’a jamais organisé la moindre guerre. Ce qui se passe au Brésil (l’armée prnd le pouvoir pour juger les coupables de fraudes aux élections) n’est que le prélude à ce qui va se passer aux States et puis en Europe. Le marais est découvert et ceux qui en font partie seront jugés sans pitié aucune, bidon en premier et toute sa clique de criminels.

  5. Il est grand temps de mettre Biden dans son « sarcophage » . « Qu’ils » remettent vite Trump aux manettes . Il n’y aurait déjà plus de guerre en Ukraine . La momie Jo Bidon ne fait que souffler sur les braises , avec son caniche Macronescu Foutriquet 1er le paltoquet de l’élysée .

  6. rien de tout cela n’arrivera
    le Système a tout verrouillé

    ce pays, les USA, est complétement pourri de l’intérieur.
    J’attends toujours que les Clinton soient jugés et Trump au pouvoir n’a rien fait….

  7. Biden est une fripouille , c’est entendu ; d’ailleurs il le porte sur sa tronche ; mais bon , si Trump et les républicains refont surfaces , ce sera toujours des amerlocks , avec plus ou moins la même politique d’hégémonie planétaire ….on vassalise les pays et ceux qui ne veulent pas se plier à leur volonté , on organise des révolutions colorées , on fout le chao et on intervient au nom de la démocratie et des droits de l’homme ; c’est toujours pareils avec ces crevures là.

  8. « La gauche américaine, pourrie jusqu’à l’os » Ce constat vaut pour la France !
    La gauche en France c’est tout sauf le peuple !

  9.  » Biden pilote la guerre en Ukraine ? » Ben voyons Mr Philippot !
    il faut oser se poser la question alors que le pédophile sénile tient à peine debout !
    la vérité est qu’Hussein Obama aidé de la CIA tire toutes les ficelles, le gouvernement US actuel est au service d’Obama !

  10. entres son fils hautement délinquant et ses problèmes de santé, cet individu devrait être « démissionné » depuis longtemps

  11. Si Biden est destitué, c’est la vice-présidente Kamala Harris qui devra reprendre le poste. Si Kamala Harris est destituée — les Républicains vont pas se géner et ils ont des dossiers sur elle aussi —, c’est le président de la Chambre des représentants — actuellement Nancy Pelosi — qui prendra le relais. Donc, si les Républicains sont majoritaires dans les deux chambres aprés les midterms, ce sera intéressant de voir qui ils vont nommer à la place de Nancy Pelosi, étant donné que la personne pourrait devenir POTUS (President of the United States) par intérim jusqu’en 2024. Quant à la « vague rouge » (les Républicains sont les rouges aux USA) ils en sont à évoquer la scène dans The Shining quand l’ascenceur ouvre ses portes…

    • Il y a plusieurs moyens de destituer un président américain. Soit directement au moyen des amendements prévus par la Constitution. Soit indirectement en passant par une mise en accusation (l’impeachment) qui peut conduire ensuite à la destitution par le Congrès après une longue procédure et un vote dans des conditions précises. C’est ce qu’ils ont tenté pour humilier Trump, et qui n’a pas fonctionné.
      Il est peu probable que Biden soit destitué par ce moyen, car jamais les républicains ne seront majoritaires faces aux démocrates+rinos.
      Reste une possible décision du camp Biden si il devient visiblement gênant, et qu’Harris la potiche soit nommée.
      Le but avoué est une reprise en 2024 par Michel Obama.

  12. Une destitution pour ce faucon socialo? Peu vraisemblable, il « fait le djob » pour ses commanditaires mondialistes, et les loups ne se dévorent pas entre eux.
    Mais une pâtée électorale, c’est plus probable. La « mi-mandat qui vient va nous le dire.

    • qui decide,toujours dans le monde,contre les peuples,la finance mondialiste avec leurs petits soldats,comme SOROS QUI FINANCE LE PARTI DE GAUCHE DEMOCRATGE DES ETATS UNIS,ils se reunissent a DAVOS pour preparer leurs plans,ils forment dans le monde leurs petits soldats,selectionnes et former par des stages en amerique,LES YOUNG LEADERS,hollande,macron,e.philippe etct en font partie(allez sur internet pour avoir les noms,taper YOUNG LEADERS) n’oublions pas les moutons,qui votent pour ceux qui les detruisent

  13. Je veux bien qu’il y ait eu fraude électorale. Tout le monde le dit mais personne n’apporte de preuves étayées ? Peur ? Manque de réalisme ? Fake news ? Que faut il en conclure. Ce qu’on sait par contre c’est que le fils Biden était fort impliqué dans des combines commerciales en Ukraine avant l’élection de son père . Etait ce déjà une manipulation des Russes ? Etait ce la vérité ? Dans ce cas que font les journalistes d’investigation qui furent si prompts contre Nixon par exemple ?

    • Plus taré que Allobroge, c’est difficile de trouver ici ! Il n’y a pas de pire aveugle que ceux qui refusent de voir ! Or les preuves, il y en a des milliers, mais les rats de palais mondialistes US refusent de les voir…

  14. Robinet qui fuit dans ses Pampers va falloir laver le sénile et son dégénéré d’avorton au bidet ,vaste écurie d’augias ou d’o chiasse la belle justice amère loque corrompue jusqu’à l’os a du grain à moudre , pas sortis de la mélasse les cains cains avec ou sans trompe !!!

  15. Si les Républicains remportent les midterms, c’est une grande espérance pour la paix entre la Russie et les pays de l’Otan. On peut espérer que l’Union Européenne que nous subissons vole en éclats, Que l’union des nations d’Europe se construise et que tous les dirigeants de ces pays qui ont marché main dans la main avec les mafias de l’état profond finissent devant une cour de justice implacable. FOI, ESPERANCE ET CHARITE doivent pouvoir remplacer dans notre partie ce faux slogan maçonnique ; liberté égalité fraternité.

  16. —-Nous avons le même en France, des individus sans foi ni loi mis en place par de grands argentiers—–
    —-Si on veut vivre dans un monde apaisé il faudra éliminer la racine du mal, c’est à dire ces hommes immensément riches qui manoeuvrent dans l’ombre.—-

    • bien d’accord avec vous, la France est dirigée par des mafieux qui n’en ont rien à faire de notre pays

  17. même si ça fait les affaires de Trump politiquement, ça fera surtout les affaires des USA pour la paix….les européens seront ainsi les maîtres de guerre contre la Russie…..on va se marrer….

  18. « En pleine guerre avec la Russie, un départ de Biden, suivi d’un éventuel retour de Trump, renverserait la situation en Ukraine et ramènerait sans doute la paix en Europe. » et cela ne ferait pas les affaires des mondialistes, donc ils vont simplement truquer le jeu comme ils l’ont déjà fait mainte et mainte fois tant aux USA qu’ailleurs…

  19. Les républicains ne feront rien. ils ne vont pas destituer Biden ni même peut-être aider Trump dans ses démêlées avec les autorités gouvernementales et judicaires . ça serait même miraculeux qu’ils initient une enquête sur le clan Biden. Souvenez-vous que Trump en dépit de toutes ses gesticulations n’avait pas fait d’enquête sur les malversations du clan Clinton!!!!!!! En réalité les républicains n’ont pas l’étoffe des démocrates. Tout simplement! j’espère le contraire mais je doute fort!

    • Vous avez raison. Rien ne se passera, Trump et Biden sont de toute manière les mêmes.

      • Tsar
        Ridicule et non argumenté sans aucune prise avec la réalité !
        C’est certainement pour cela que , par exemple et entre autres , le domicile de TRUMP a été perquisitionné et qu’il fait l’objet , encore une fois , de poursuite judiciaire

        • Il n’y a RIEN à argumenter, il suffit de REGARDER ce que Trump a fait durant son mandat. Ses promesses de nettoyer le marais? On en rigole encore! Il a eu 4 ans, il n’a RIEN fait (je ne parle pas du niveau économique, je parle de la guerre contre l’Etat Profond). Et il ne fera RIEN de plus cette fois SI par hasard il était élu, ce que je ne crois pas. Pendant son mandat son fanclub a sorti des trucs abracadabrants (par exemple il y avait des souterrains avec des milliers d’enfants prisonniers, ils ont été libérés sur ordre de Trump, par exemple!) et font le même cirque depuis qu’il a été battu (ou qu’on lui a volé la victoire, ok). Je suis abonné à une lettre d’un mouvement pro-Trump: Chaque JOUR ils nous promettent des révélations, ça y est ça commence, blablabla. Un tissu de débilités sans nom. Hélas! Les perquisitions et poursuites ne sont que des trucs de pourris utilisés par Biden pour que Trump ne soit pas ré-élu, ça ne va pas plus loin. Dans le fond, RIEN ne changera, Trump ou Biden, Harris, Clinton etc. Le président US n’est que la MARIONNETTE, les maitres ne changent pas.

          • Tsar sortez de votre petite piaule natio mal aérée ….ça moisi

            TRUMP était un OVNI sur la scène politique US , ou comme un chien dans un jeu de quilles pas le bienvenu pour les démocrates ET pour les « républicains » bon teint de Bush à McCain en passant par Romney , Ryan ou Rubio….( si ces noms vous disent qqe chose….. )
            Si on veut la faire courte , il suffit de voir le type lisse et bien propre sur lui qu’il a pris comme vice-président , vous avez peut-être oublié son nom , Pence qui s’est planqué au 1er coup de Trafalgar ( idem pour les républicains bon teint qui ont dirigé le Department Of Justice ) .
            Bref la connerie de certains nationalistes est aussi assez épaisse . La plupart sont concentrés chez la mère lepen …ils ont des affinités et qui se ressemble …

    • Ma ou mon pauvre Thakhna M
      Comme d’autres , pour d’obscures raisons , vous ne semblez n’avoir aucune idée ou ne vouloir rien savoir d’un système politique US très complexe et corseté avec énormément de corruption . Ce système que TRUMP , qui voulait certes renverser la table et qui a été amplement attaqué pour cela …., a rencontré de multiples obstacles et qu’il était entouré de gens parfois peu sûrs ou même parfois de taupes .
      Les TRUMPISTES sur les sites américains conservateurs /patriotes , étaient très furieux contre les dirigeants du DOJ ( Department Of Justice ) , Sessions puis Barr , qui sont restés inertes pendant 4 ans . Le « deep state » est une réalité .
      Bref l’ennemi est puissant mais il est surprenant de voir que certains européens soi-disant « patriotes » parlent sans aucune notion de la réalité et notamment de la REALITE des forces en présence . C’est pourtant capital

  20. biden destitué, ce serait kamala harris qui aurait le poste (fictif), l’état profond « démocrate » serait le djob

  21. Ne bâtissons pas trops vite des … « châteaux en Espagne » !!!

    1° il faut que « grand-père » Joe soit battu le 08 novembre … On connaît son « don » pour les fraudes électorales ;
    2° il faut que le SCANDALE éclabousse jusqu’à la la gueule Hunter Biden et discrédite son père ;
    3° il faut qu’une procédure de destitution soit entreprise et … réussisse ;
    4° et même dans ce cas, il existe une vice-présidente pour remplacer le SENILE « gra,d-père » Biden …

    Trump n’est pas encore revenu à a Maison Blanche …

  22. La déroute de BIDET ET des « démocrates » et des républicains centristes affairistes globalistes ( les RINOS ) qui ont soutenu BIDET y compris cet idiot de BUSH , ferait notre affaire et celle du monde entier ….
    NO PROBLEM

  23. Je me souviens bien du silence assourdissant de nos médias le jour du dépouillement des résultats de l’élection présidentielle américaine. Ce silence radio a débuté à 09h00 jusqu’à 16h00,heure de Paris.
    C’est a partir de 08h00 que la tendance était favorable à Donald Trump quand tout s’est arrêté une heure après.
    Souvenez-vous.

  24. Article parfait. J´ai aussi écouté Charles Gave sur le même sujet. Le pôvre Biden
    est mis à poil et il est nu, au sus et vus de toute la planéte.
    Suédois des Cévennes

  25. ca pourrait exploser mais pas d affolement car l etat profond n a pas dit son dernier mot et il se battra bec et ongles pour sauver sleepy joe et les maffieux qui operent daans son ombre ! on a ete tellement sideres par les elections truquees , VOLEES et les procs qui classent sans suite qu on est incites a ne pas etre trop enthousiastes …ILS ONT ETOUFFE TOUS LES SCANDALES . reussiront ils a continuer ? je n y crois pas mais on a ete tellement decus qu on reste sur la reserve . WAIT AND SEE …

  26. OBAMA doit réfléchir à un 3e mandat ( ou 4e puisque c’est ce salopard qui tire les ficelles)

    • Y a t-il moyen de prouver les fraudes ? Il faudrait des juges qui diligentent des enquêtes au MINIMUM ….Marre des « classements sans suite »

      • Beaucoup de juges font partie de l’etat profond et les autres ont peur des represailles a leur encontre et surtout leur famille par cet etat profond mafieux dirige par la CIA FBI qui sont la pour le proteger

Les commentaires sont fermés.