Une deuxième tribune de militaires : le déni des politicards continue

Publié le 12 mai 2021 - par - 12 commentaires - 720 vues
Traduire la page en :


La classe politique dans sa majorité, ceux qui ont conduit le pays dans cette situation de pré-guerre civile, des communistes jusqu’aux républicains, continuent de nier.
Normal, ils ont maintenant peur de ce qu’ils ont fait, du désastre annoncé et de la colère des Gaulois réfractaires, ils ont trafiqué toutes les statistiques, tous les chiffres gouvernementaux sont bidonnés, on ment aux Français depuis 40 ans maintenant.

Le pays est en ruine, il a été livré aux ennemis de la France avec, comble de la trahison, l’argent public, l’argent du contribuable, avec l’argent qui aurait dû servir à armer des lits d’hôpitaux, éviter les soupes populaires à nos étudiants, donner le minimum vital à nos agriculteurs.
Ils ont tout dilapidé au profit de ceux qui nous haïssent et qui violent, pillent, tabassent, brûlent les femmes en pleine rue, égorgent les policiers, les professeurs, les citoyennes qui ont le tort d’être gare St Charles à Marseille au mauvais moment au mauvais endroit.
Mais les mauvais endroits au mauvais moment, il n’y a plus que cela dans le pays, il suffit de lire les faits divers quotidiens : nous sommes face à une hécatombe.
Et les odieux, toutes ces vermines, toutes ces ordures osent encore nier les évidences, les réalités, les choses de tous les jours.

Tandis qu’ils palabrent, mentent, bambochent, s’esclaffent, protégés d’escadrons de policiers alors que le citoyen qui va travailler se fait saigner dans la ruelle d’à côté, ils nient encore, ce n’est pas un assassinat, c’est encore un fou, il est irresponsable, on n’a pas à le juger, c’est la faute à pas de chance, le mauvais endroit et le mauvais moment sont les coupables, pas la mauvaise personne qui ne sait pas ce qu’elle fait : la formule est devenue l’antienne à la mode comme l’est la tripe, à la mode à Caen, sauf qu’ici c’est la tripe du quidam-pékin que l’on ramasse pleine rue, plein trottoir, plein les bras. Ils nient encore.

Drame maintenant pour cette classe politique.
Comme les mauvaises personnes sont maintenant des millions, qu’on ne rencontre plus que cela, qu’ils rôdent en meutes comme des hyènes, dans la ruelle ou la rue, aux orées des squares, des carrefours, dans les angles morts des villes, qu’ils tuent et que les coups de couteaux croissent et multiplient comme il est dit dans la Bible, ou suivent une courbe exponentielle comme disent les épidémiologistes, et qu’on voit régulièrement les films de leurs méfaits, tout le monde sait maintenant.
Les médias aux bottes ne peuvent plus minimiser, maquiller le réel, taire le génocide croyant avoir mis le couvercle sur la totale insécurité partout : ils ont perdu le monopole de l’information.

Alors tout le monde peut les voir, les meutes, elles sont là, partout, à guetter les proies blanches, sûres de leur coup et de leur impunité, de la protection du juge et du politique qui ont tous deux décidé de génocider la France qui travaille, la France qui étudie, la France qui paie des cotisations, la France de l’infirmière et de la caissière de supermarché, la France des balayeurs de merde que les politiciens sèment chaque jour un peu plus dans chacun de nos quartiers.

Un affûté de l’esprit pourrait même se laisser aller à penser qu’il s’agit d’une manière de régler le problème des retraites des Français blancs de souche : les laisser se faire abattre par les hordes haineuses d’importation réduit mécaniquement le nombre de retraités d’aujourd’hui ou de demain, non ??
Mais maintenant que les hyènes rôdent par millions par nos champs et par nos rues, même s’ils nient, c’est désormais toute la France qui s’est réveillée et prend conscience d’être le gibier d’une immense réserve de chasse dans laquelle les armées ennemies haineuses puisent à leur convenance : musulmans, Noirs, Tchétchènes, Pakistanais, Algériens, Bangladais, tous ceux-là ont reçu le passe sanitaire du gouvernement pour opérer partout, ils ont l’ausweis pour brûler pleine rue les femmes qui veulent vivre à la française, ils ont obtenu la licence d’égorger, de piller, de violer de la Blanche et exterminer du Blanc.
Les indigénistes-racialistes-universitaires gauchislamisés aidés de nos politiciens ont voulu remettre à la mode le racialisme aux dépens du Blanc de France, le résultat commence à se voir, les chasses du comte Zaroff s’organisent dans toutes les banlieues pour la traque du grand singe blanc bientôt en voie de disparition.

Les cartes ont pourtant été abattues depuis longtemps :
l’Algérie ne cesse de clamer que la France est l’éternelle ennemie, dans une vraie démocratie soucieuse de sa survie et de celle de ses citoyens, Sparte ou Athènes par exemple, tous les Algériens auraient déjà dû être expulsés depuis 20 ans.

Les dirigeants pakistanais et bangladais appellent à tuer les Français, des millions de Français même : tous ces ressortissants, Pakistanais et Bangladais haineux n’ont rien à faire sur le sol national.
Erdogan et la Turquie ne font que menacer la France de guerre, pourtant il y toujours autant de Turcs qui peuvent s’armer tranquilles comme Baptiste dans le pays et les maires et départements financent même leurs mosquées au lieu de financer nos hôpitaux débordés.

Les Tchétchènes ont proclamé héros national le musulman qui a égorgé à Conflans-Sainte-Honorine ; les Tchétchènes auraient déjà dû recevoir leur ordre de départ et être radiés de tous les fichiers d’aides sociales ou autres.
Un uléma d’Égypte ou du Pakistan donne un ordre de passer à l’acte dans l’Hexagone, et dans les semaines qui suivent un soldat du Coran de banlieue qui a reçu le signal s’éveille et égorge tout ce qu’il croise et qui n’est pas musulman dans sa mortelle randonnée.

Les Diallo, la LDNA, les Assa Traoré, les Nick Conrad, les universitaires gauchislamisés décoloniaux déconstructeurs de l’Histoire de notre pays, les indigénistes, les Insoumis et toute la gauche qui se sont alliés avec les islamistes et clament leur haine du pays n’ont plus rien à y faire.
Dans une démocratie spartiate soucieuse de logique et de sécurité, ces haineux auraient déjà dû prendre le bateau à voile, écologie oblige, ou le pédalo de Hollande aurait déjà commencé ses rotations, et l’armée engager utilement et méthodiquement la pacification des villes et des campagnes.

Enfin toute cette classe politique, des républicains aux communistes en passant par les écolos et les centristes sans lesquels rien du merdier actuel n’aurait été possible, devrait déjà être internée en forteresse en attendant que la cour martiale statue sur leur sort.
La cour martiale serait d’ailleurs largement préférable à une fin à la Mussolini ou à la Ceausescu.
Ils ont ensemencé tellement de haine, de colère et de vœux d’extermination dans le cœur d’une grande partie des Français qui ne les supportent plus qu’ils sont devenus les artisans de leur propre fin qui signera « en même temps » la libération du pays.

Beaucoup ont maintenant envie de danser la carmagnole, bouteille de champagne à la main, sur la pourriture de leurs dépouilles, c’est l’effet cathartique d’une nation qui a besoin d’exploser pour renaître, à toujours mettre le couvercle sur les réalités du pays, la vérité devient d’extrême droite, tout cela finira par péter à la gueule de ces haïssables qui l’auront bien mérité : à force d’attiser le feu de la haine, on s’expose inexorablement aux retours de flammes.
On peut prendre le pari que la montée des violences organisée par le pouvoir va conduire à une réponse d’égale intensité.

Quand tous les sens se mettent en alerte à l’échelle d’un peuple à cause de l’insécurité voulue par ses dirigeants, les instincts de survie de 98 % du matériel génétique des singes qui nous habitent se déchaînent et prennent le dessus pour mettre en veilleuse les 2 % génétiques d’humain et de compassion.
Le patriote de France n’est finalement qu’un grand singe qui jusqu’à présent couvait sa colère d’encagé devant les gardiens du zoo qui, un jour, s’aperçoit que ce gardien qu’il pensait bon lorsqu’il lui tendait la gamelle n’est en réalité qu’un être ignoble, veule, lâche, méprisable, une abomination de la nature que la nature n’aurait jamais dû tolérer en son sein.

Si l’homme pardonne, le singe en l’Homme ne pardonne jamais, il a sa mémoire d’éléphant, il se souvient de Soissons et de son vase, il attend, patient, tranquille, que les nerfs prennent le dessus.
Les guignols socialos sont venus encombrer les plateaux TV en gros mélos et trémolos pour les 40 ans d’accession au pouvoir de Mitterrand, évoquant une sorte d’Éden ou de paradis perdu.
40 ans après, le constat est imparable : Mitterrand apparaît comme l’une des dix plaies d’Égypte envoyées à la France pour avoir délaissé ses Dieux, savoir son art de vivre, sa culture, son histoire, son éducation et le bien-vivre ensemble entre les seuls gens de bonne compagnie qui savent se tenir.

Si on calcule à partir de Giscard (1), Mitterrand (2), Chirac (3), Sarkozy (4), Hollande (5) et Macron (6), il resterait encore 4 plaies à supporter.
Insupportable durée de descente aux enfers, il faut lever la malédiction avant 20 ans sinon la France disparaît de l’Histoire, et si conjurer la malédiction passe par des expulsions, il faudra en passer par-là, c’est le droit essentiel de l’Homme que de vouloir survivre, les autres droits de l’Homme ne valent subsidiairement que si le premier est respecté.
Pharaon, pour sauver l’Égypte, a exilé les dissidents qui s’appelleront plus tard les Hébreux, voilà une leçon des antiques à méditer.

Castex et toute cette bande, c’est l’orchestre sur le pont du Titanic qui continue à jouer pendant que le bateau coule. Les Français sont les passagers qui cherchent les canots de sauvetage.
Si le para est un de ces canots, il faut l’armer pour la grande mer, et le peuple de France devrait donner sa bénédiction pour donner l’ordre de tirer, ou il faudrait au moins faire un référendum auprès des seuls Blancs de France.
Peut-être même est-ce le sens caché de ces tribunes, sachant que des sondages allaient suivre, les militaires voulaient-ils seulement savoir si le peuple était prêt à les suivre dans le Grand Nettoyage ???
Et bien maintenant ils savent que oui, le référendum est concluant, ils ont carte blanche.

Les anciens socialistes déplorent leur disparition du champ politique et se cherchent un champion derrière qui toute la gauche se rassemblerait.
Je n’ai pas de champion à leur proposer mais je veux bien les aider à poser la première pierre de leur nouvelle église qui aurait l’avantage d’épouser les colères de France en les faisant revenir dans le jeu.
On se souvient du slogan de Mitterrand, « La force tranquille ».
Moi, je leur propose avec la même force « La remigration tranquille ».
Tout un programme, non ???
Avouez qu’au Rassemblement National il y en a qui signeraient, c’est comme cela qu’on fait l’Union nationale et qu’on sauve les passagers du Titanic.

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
kouffar

surtout signées (les deux) par des Gendarmes, a la place du gouvernement, je surveillerais les Gardes Républicains, ont ne sait jamais si certains avaient signés.MDR

Ilan S.

J’ai du mal à comprendre comment un type comme lui (Jean D’acre), qui écrit pas trop mal, puisse être aussi ignorant de l’Histoire : “un Pharaon excédé qui exil ses dissidents qui deviendront plus tard les Hébreux”. Si c’est de second degré j’avoue ne pas comprendre, si c’est de l’antisémitisme, on ne peut rien faire pour lui, si c’est de l’ignorance, il faudrait que quelqu’un d’un peu moins ignare l’aide à s’instruire.

kouffar

c est malheureusement une des théses de la Bible,quelques documents existent ne remettant pas en question le choix Théologique, faut que je retrouve ça, bonne journée

sonja

Heureusement, les militaires se préparent: nous pouvons compter sur eux, il n’y a plus qu’eux pour nous sortir de l’ornière putréfiée organisée par le débile élyséen et parlementaires benêts à l’ignorance crasse et tous les comités etc… Primaires, basiques, bruts non dégrossis de l’entourage LREM. Il faut vraiment être balourd et fragile des neurones pour adhérer dès 2017, à ce “new game” ravageur. “L’inconscience est le pêché suprême” disait Carl JUNG.

emile 2

en fait on assiste à une véritable guerre de l’information ; big brother et son cercle de pouvoir , médias , milieu universitaire et intellectuel , justice , ne parvient pas à contenir la contre information , qui provient même à présent des milieux militaires ; tous les petits soldats des milieux médiatiques sont dans le conformisme par soucis de la gamelle et de la peur de l’exclusion de leur milieu ( mis à part quelques solides idéologue irréductibles )….c’est fragile et il faut tout entreprendre pour le faire s’écrouler .
gagner la guerre de l’info.

Marc Fontaine

L’important c’est que l’Armée soit avec le peuple. Et elle l’est ! La Gendarmerie et la Police aussi.(surtout qu’ils en prennent plein la gueule) Si l’Armée, les forces de l’ordre sont avec le peuple et non avec ceux qui nous mènent vers l’abattoir, on va pouvoir s’en sortir. Certains feraient bien d’apprendre à courir quand le grand ménage sera fait. Nous sommes des millions à caresser ce rêve. Ils ont arrêté de publier la comptabilité des signatures de soutien aux militaires sur valeurs actuelles…. parce que c’est une avalanche, un déferlement, un tsunamis, comme jamais encore !

Louise Michelette

Il faut aller signer notre soutien à la déclaration des militaires sur “Place d’armes”.
Les militaires d’active ont le courage de s’exprimer – dans l’anonymat-, ce qui est tout à fait respectable, lorsque l’on connait le pouvoir de rétorsion de la macronie, et de sa ministre désarmée.
Cette seconde tribune n’est pas une annonce de coup d’état, nos armées n’en sont pas encorelà.
C’est une déclaration de guerre au fascisme islamiste et à ses suppôts… et c’est déjà beaucoup.

https://www.place-armes.fr/pour-les-civils

Kancau11

Va falloir choisir, la grande muette, l’armée ou la grande muerte, macron et ses acolytes.

patphil

résultat de la première campagne contre les généraux, une tribune encore plus virulente
résultat de la 2è campagne, une (ou deux) pétition de civils soutenant l’armée
ils auraient mieux fait de se taire, la grnouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf a été déconstruite de l’histoire de france !

BobbyFR94

Apparemment, Riposte Laïque semble, soit vouloir utiliser un traducteur automatique, mais là, il a été activé pour les derniers article apparemment, soit il y a un bug dans la gestion des articles en question :-)))

kabout

autres “soucis” que notre gouvernement évite de parler sur notre armée….!!

a 1:11:57 avec A.Juving Brunet notre armée est “infiltrée”.

https://dai.ly/x818gum

Le Blob

@kabout

La hiérarchie militaire connaît les infiltrés, et il lui suffit de les mettre aux arrêts avant la grande messe.
Ce qui me débecte, c’est que la libération du 8 Mai 1935 à été commémorée dans un pays occupé. Grandiose le paradoxe, pas vrai ?

Lire Aussi