Une élection ou un sketch?

Fourire.jpg

En allant voter hier, c’est bien la première fois où je n’avais pas le sentiment de faire mon « devoir citoyen ».
Non, j’ai plutôt eu l’impression de participer à un sketch organisé par Macron, Marine et Mélenchon.
Il me revient encore les insultes et le mépris quand j’écrivais que Marine n’avait aucune chance de gagner.
Et surtout la réaction de certains de tomber sur Zemmour. Il faut bien un responsable!
Pourtant quand j’ai écouté Zemmour suite à son élimination du Premier Tour, j’ai bien entendu quelqu’un qui reconnaissait sa défaite.

Zemmour et Reconquête! restent l’évènement imprévu. C’est celui qui a su apporter l’espoir.
Bien avant qu’il soit officiellement candidat et que Reconquête! naisse, la diabolisation avait largement commencé.
Et on peut dire que Macron s’est donné les moyens de sa réélection. Contrairement à certains, j’ai dû mal à me montrer indulgente envers Marine.
En tout cas, les 7% de Zemmour suffisent à balayer le délire de Zemmour, l’homme du système pour remplacer Macron.
Si il était vraiment l’homme du système, à quoi cela aurait servi de le diaboliser jusqu’à étouffement?
On n’a pas encore eu Zemmour qui mange les enfants. Et Marine, pourtant se revendiquant comme Patriote, a été complice.
Pas que complice de la diabolisation mais complice de la réélection de Macron.

C’est bien la première fois où les deux finalistes ne font qu’un seul débat.
Ni Macron Ni Marine n’ont fait d’autres débats avant le second tour. À croire que cela était écrit d’avance.
Pire au second tour, Ménard et Bardella ont envoyé balader l’appel aux électeurs de Reconquête et DLF.
À croire qu’au RN, on s’estime supérieur au nom de l’ancienneté. Pourtant Jean-Marie Lepen n’a jamais gagné.
Le bon côté des choses est que cette réélection annule toutes les théories les plus folles.
Quand Pécresse ou Hidalgo ou Taubira ou Marine se sont présentées, on pouvait lire que c’étaient elles qui allaient succéder à Macron dès 2022.

Ça a vachement bien marché pour le PS et les LR qui sont ruinés. Mais bon on ne va pas s’en plaindre.
Franchement quand le système possède des atouts comme Trudeau ou Macron, pourquoi les remplacer?
Ils excellent dans leur domaine. Ils vont même plus loin que ce que demande l’état profond.
Macron est l’homme parfait pour détruire la France. Mais revenons à sa réélection.
Nous venons d’assister à du jamais vu avec une non-campagne pour une non-élection.
Macron a eu droit au supplément ukrainien avec le soutien de Zelensky à la télévision française.
Néanmoins il y a du positif malgré tout. Nous avons vu des personnes « de Gauche » prêtes à tout pour contrer le despote.

Voir Tatiana Ventôse appeler à voter Marine Le Pen et donc désobéir aux ordres de Mélenchon, est tout à son honneur.
Tatiana remonte dans mon estime. À l’inverse, nous avons vu d’autres personnes réagir un peu trop tardivement.
Je pense à Divizio qui a prêt avoir sciemment participer à détruire Zemmour tout en crachant sur Marine.
Il appelle à voter Marine au second tour. C’est un peu tard pour se réveiller cher Maître.
Cependant rien n’est perdu car l’espoir vient de renaître auprès des Patriotes.

Tôt ou tard, Macron finira par tomber. J’espère pouvoir assister à la chute du despote.

Quentin Journeaux

image_pdfimage_print

3 Commentaires

  1. macron refusant tout débats,sans campagne au 1er tour savait déja qu’il gagnerais…forcement les ricains mckinsey ont tout manigancés,merci biden.Prochaine étape….entrainer la France militairement avec hommes et materiel dans le conflit Ukraine ? a coup sur.

  2. Fraude évidente.

    Le score de 58% de république bananière n’alarme pas les français ? C’était bon en 2002 et a la limite en 2017 quand les électeurs ne connaissaient pas vraiment Macron. Pas en 2022.

    Mme Lepen n’a pas l’air de se plaindre avec un score minable de 42% . Ce qui, malheureusement, prouve qu’elle ne voulait pas gagner (le débat ou elle épargne Macron prouve cette thèse).
    D’ailleurs pour les législatives, elle rejette, je crois, l’appel de Zemmour et d’autres.

    Etonnant pour un parti qui ne fait que 42% aux élections et qui n’a que peu de chance de dépasser les 30 députés a l’assemblée au vu de la fraude électorale macroniste et du mode de scrutin inique.

    Opposition contrôlée comme Merluchon ?

    Un sketch, c’est exactement ca, et pas du grand sketch, un pauvre feuilleton de serie z….

Les commentaires sont fermés.