Une femme de 58 ans agressée et violée par un « jeune » de 19 ans

On ne vous dit pas tout !

Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) – Vendredi soir, vers 22 h 30, une jeune fille de 19 ans se réfugie au domicile d’une femme inconnue.

Elle lui explique qu’elle a été séquestrée par plusieurs individus, qui l’ont forcée à se prostituer.

Tout avait commencé mercredi. Elle avait rencontré deux jeunes prostituées qui, après l’avoir « tabassée », puis menacée avec un couteau, l’ont forcée à se prostituer.

Trois individus, qui voulaient des rapports sexuels, sont entrés dans l’appartement, l’ont ligotée sur une chaise, avec du scotch, lui ont arraché des cheveux, l’ont frappée et brûlée avec une cigarette et enfin, tailladée avec une lame de rasoir.

Profitant d’un bref instant d’inattention, elle a réussi à s’échapper.

La jeune fille présente des traces de brûlures, de coupures et des bleus sur tout le corps.

Les deux prostituées et deux individus, dont un mineur de 15 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue.

Chalon-sur-Saône ( 71) – Jeudi dernier, alors qu’elle se rendait à son travail, et circulait à pied par la passerelle Pierre-Soubrane, reliant l’Ile Saint-Laurent à la zone commerciale, une femme de 58 ans a été agressée et violée par un individu âge de 19 ans, originaire de Saint-Etienne-en-Bresse, venant de la cité Niepce pour assister au « Festival Chalon dans la rue ».

Il a été arrêté.

Reims (51) – Il hurlait : « Allahou Akbar ! Vive Daech ! Je vais vous égorger ».

Il s’adressait à toutes les personnes qu’il croisait : « Je vais faire un attentat ! Je vais faire sauter la cathédrale. »

Il a giflé un passant qui tentait de s’interposer.

Il s’agit d’un « Rémois », de 19 ans, sorti de prison vendredi, qui a déclaré, lorsqu’il a été interpellé, s’être converti en prison.

Présenté au Tribunal de Reims en comparution immédiate pour « Apologie publique d’un acte de terrorisme ».

Albi (81) – Un couple domicilié à Albi et surveillé depuis plusieurs semaines par la DGSI, a été placé en garde à vue à Toulouse.

Lui, Julien T., âgé de 28 ans, originaire du Tarn, a été transféré à Levallois-Perret, dans les locaux de l’anti-terrorisme et mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle, fabrication non-autorisée d’engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste et apologie d’acte terroriste. »

Sa compagne, âgée de 26 ans, a été laissée libre, à Toulouse, après 72 heures de garde à vue.

Ce couple, récemment converti, faisait l’objet d’une surveillance rapprochée.

Il entretenait des relations diverses dans la mouvance extrémiste et avait même été en contact avec un « islamiste » actuellement incarcéré.

Les échanges avec cet individu laissaient présumer la préparation d’un acte terroriste.

Saint-Maur (Indre) – Le 13 juillet, lors d’une fouille surprise de certaines cellules de la centrale de Saint-Maur, une clé de la prison, permettant d’ouvrir pratiquement toutes les portes de la prison, a été découverte dans la cellule d’un condamné pour meurtre.

La centrale de Saint-Maur fonctionne actuellement avec un système de clés « Multipass », afin d’éviter d’encombrer les surveillants avec des trousseaux trop volumineux.

Le condamné a été placé en isolement puis s’est vu infliger 20 jours de quartier disciplinaire, avant une éventuelle suite judiciaire.

En plus de la clé « ouvre tout », le voyou possédait une arme artisanale, un pic en bois.

Cela ne nous explique pas qui a procuré cette clé au prisonnier.

Toutes les serrures de la centrale vont être changées et le montant de la facture sera d’environ 100.000 euros.

Lors de cette fouille surprise, des courriers intimes ont été saisis dans la cellule d’un autre détenu. Ils révélaient une relation amoureuse entre ce condamné pour des faits de grand banditisme et une conseillère en réinsertion.

Le détenu a été transféré dans un établissement pénitentiaire de la région lilloise.

Une enquête a été ouverte et la conseillère a été entendue, a précisé la procureuse de la république de Châteauroux, Stéphanie Aouine.

Mulhouse (Alsace) – La police a interpellé deux mineurs, âgés de 15 et 16 ans, qui sévissaient sur le parking du cimetière, rue Lefèvre, près de la Foire kermesse.

Ce parking est gratuit mais les deux mineurs exigeaient un paiement – le tarif variait entre 2 et 10 euros, selon les horaires, pour avoir le droit de garer sa voiture et de profiter de la foire kermesse, mais sous la menace, en cas de refus, de brûler les voitures.

Une victime a finalement donné l’alerte.

Les deux mineurs ont été relâchés, faute d’éléments suffisants contre eux !

Périgueux (Dordogne) – Un jeune détenu, âgé de vingt ans, s’était évadé le 4 juillet du centre de détention de Neuvic.

Il n’était pas rentré d’une permission de sortie.

Il a finalement été arrêté, deux semaines après son évasion, vendredi dans la région de Périgueux.

Condamné en 2017 pour vol aggravé, il a été retrouvé en possession de quelques grammes de cocaïne.

Deux semaines de liberté qui vont lui coûter quelques années de prison supplémentaires (il devait sortir en 2019).

Rien à voir, bien sûr, avec le « fait-divers » qui s’était déroulé au tribunal de grande instance de Paris un peu avant la mi-juillet, suite à la diffusion d’une vidéo, fournie par un collègue-délateur de la police, concernant une bagarre  entre un détenu et un stagiaire de la police nationale.

Mais, apparemment, le détenu qui a agressé le 23 juillet, dans ces mêmes locaux du TGI, un policier qui, comme dans le cas précédent, voulait l’obliger à retourner dans sa cellule, avait dû visionner cette vidéo car il a décidé de reproduire la même scène, de réaliser le même scénario.

Il a porté plainte, prétendant avoir été frappé par ce policier, comme par hasard, parce qu’il voulait l’obliger à rentrer dans sa cellule « qui sentait mauvais ».

Bien entendu les magistrats ont immédiatement pris le relais et dénoncé « des actes de violences policières inadmissibles », publiant une photo du voyou le visage tuméfié, alors qu’il allait être présenté en comparution immédiate.

« Cette situation est intolérable », ils ont saisi le président du TGI et le procureur. Pour eux il s’agit d’une procédure courante et habituelle et, surtout, de pleine actualité grâce à « l’affaire Benalla » !

Manque de pot, il n’y a pas eu, cette fois ni de délateur, ni de témoignages de collègues, bien au contraire.

Le syndicat « Alliance Police Nationale » en Ile de France, par la parole de son secrétaire général, Loïc Travers, n’a pas l’intention de se laisser berner une fois encore.

« Le policier a été agressé par le détenu et il a répondu physiquement à cette agression. Vers 19 h 20 le détenu refuse de regagner sa cellule car il dit qu’elle sent mauvais ! Notre collègue lui ordonne de rentrer dans sa cellule car, que cela plaise ou non, force doit rester à la loi.

A cet instant le voyou tente de frapper le policier à la tête, qui pare le coup avec son bras et une rixe s’engage.

Saisi au niveau du cou, le policier se trouve devant une situation de rébellion et dans l’obligation de lui porter un coup pour le faire lâcher prise.

Voilà très exactement ce qui s’est passé ! »

Ne trouvez-vous pas, tout comme moi, que ce policier était entièrement dans son droit ?

Nous ignorons, pour tous ces faits divers, les identités et les origines des voyous !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. la république est désormais islamique ; la différence entre une vraie et la virtuelle (défendue par lemonde et l’ensemble des mondialistes associés), c’est simplement son officialisation ; tant qu’elle ne sera pas officialisée par un macron-hollande-sarkosy ou successeur, les français choisiront le refoulement collectif en se disant que tant « qu’ils sont en république laique » il sont encore en « république laique »., même s’il ne leur reste qu’un à peine 10% d’espace encore « d’autonomie » .

  2. Quand la Voyoucratie est défendue par l’Autocratie,
    Que les Juges refusent les Purges,
    Que Souches et Racines sont brûlées au nom du Coran,
    La Ripouxblique a remplacé la France !

  3. Tout ça c’est voulu, voir la prédiction de Nostradamus sur l’invasion en France par des hordes de barbares traversant la méditerrannée sur des barques pour ensuite mieux nous assassinée! Le livre est traduit par VLAICU IONESCU (on ne le trouve plus en France bizarrement)… Le seul à avoir su déchiffrer les fameux quatrains sur l’histoire du monde à travers les guerres civiles, le 3ème conflit mondial et la restauration du monde…

  4. Mais comment se fait-il qu’on laisse enseigner le coran dans les prisons, à part si c’est voulu , pourquoi ne pas employer de camisole chimique sur les dangereux individus comme on sait le faire sur les gentils français qui dérangent ?
    lavage de cerveau à tous ces abrutis.

  5. Et maintenant les gentils détenus auront le droit de vote. Et ça profitera à qui ?

  6. Ne cherchez pas ce sont tous des amis de benhala ils ont la même origine . Tous des voyous islamistes défendus par moncon .

  7. ulysse mettait de la cire dans les oreilles des matelots pour qu’ils n’entendent le chant des sirènes!
    aujourd’hui les bobos se mettent du persil, et une burqa pour ne pas voir

  8. l’identité des individus se devine aisément et se confirme par la violence des actes ..

  9. l’origine des voyous se devinent ….de plus quand il ya mensonges et violences …

  10. Policiers, Militaires, députés et sénateurs se doivent, dans l’intérêt du pays, faire un coup d’état et renverser ce putain de gouvernement qui entraine ce pays un chaos et une situation dont il ne pourra plus se relever ! Il n’y a pas d’autre choix…Si l’on attend que le peuple complétement lobotomisé se rebelle, on pourra attendre longtemps ! Selon les organes autorisés de l’ONU en 2050 la France sera occupée pour 3/4 d’une population d’origine immigrée post-95…n’est-il pas temps d’agir ?

  11. Un extrait des paroles d’une chanson de Serge Reggiani :

    Deux loups sont entrés dans Paris
    L’un par Issy, l’autre par Ivry
    Deux loups sont entrés dans Paris
    Oh tu peux rire charmante Elvire
    Deux loups sont entrés dans Paris.

    Le premier n´avait plus qu´un œil
    C´était un vieux mâle de Krivoï
    Il installa ses dix femelles
    Dans le maigre square de Grenelle
    Et nourrit ses deux cents petits
    Avec les enfants de Passy… alors

    Cent loups sont entrés dans Paris…

    • par centaines de milliers voir millions ils sont revenus …semer la terreur dans Paris

Les commentaires sont fermés.