1

Une gonzesse à Matignon, mais elle doit être noire, homo et handicapée

Emmanuel Macron a donc décidé qu’il fallait que le prochain Premier ministre soit forcément une femme. Pour l’instant, seule Edith Cresson a eu cet honneur. Mais il a ouvert la boite à Pandore, car pour l’instant les possibles candidates sont toutes blanches. Et pourquoi pas une noire ? Autre problème : elles paraissent toutes hétérosexuelles. Pourquoi pas une lesbienne ? Enfin, aucune des postulantes n’est en fauteuil, ce qui discrimine les personnes handicapées.

Donc, si vous connaissez une femme noire homosexuelle et handicapée, écrire d’urgence à l’Elysée…