Une initiative francophone contre la germanophobie

La germanophobie se porte bien de nos jours.

En 1945, l’Allemagne était totalement dévastée. De 42 à 45, elle a reçu en bombes « classiques » l’équivalent de 33 bombes nucléaires de type Hiroshima. Les alliés ont alors procédé à son dépeçage en règle : la partie orientale fut placée sous l’effroyable régime communiste, à la botte de Moscou, tandis que la partie occidentale était morcelée en trois zones d’occupation.

Dès le milieu des années 60, soit quelque vingt années seulement après la fin de la guerre, l’Allemagne dite à l’époque « de l’ouest » retrouvait néanmoins la première place économique sur le Vieux Continent.

De Gaulle, parfaitement conscient de la renaissance de l’ « épouvantail » teuton, a cru prudent de continuer à sceller une « amitié » franco-allemande qui a commencé à poindre dès les années 50 avec la constitution de la CECA et le jumelage de villes françaises et allemandes. Du 4 au 9 septembre 1962, De Gaulle parcourt l’Allemagne et y prononce une dizaine de discours dont 6 en allemand (appris par cœur), suscitant une vague d’enthousiasme Outre-Rhin. Par ailleurs, le Général s’est promptement débarrassé – sans trop y mettre les formes, il faut le reconnaître – du fardeau algérien afin de concentrer toute l’énergie française pour faire face à une nouvelle menace allemande.

***

Peine perdue : désormais, l’Allemagne réunifiée – depuis plus de trente ans, le temps passe… – exerce une puissance hégémonique sur l’ensemble du continent européen, et la Bundeswehr n’y est pour rien… Il n’est pas exagéré de dire que l’Europe est allemande. Une telle résilience de tout un peuple peut susciter une certaine jalousie.

***

Néanmoins, le Front National Suisse (francophone comme son nom l’indique) vient de publier un texte intitulé « Manifeste contre la germanophobie », en prolongement du blog « Stop germanophobie » qui semble avoir subi les foudres de la censure et n’est plus en ligne.

***

Et la France dans tout ça ?

Bien qu’occupée pendant quatre ans – mais sans être anéantie ou pillée par les Allemands qui l’avaient par ailleurs écrabouillée en moins de deux mois et auraient pu se venger de belle manière de l’humiliation du Traité de Versailles  –, ayant elle-même subi les bombardements dévastateurs des alliés dès 1942, la France sortait néanmoins victorieuse de l’épreuve.

Certes, à la fin de la guerre, les Etats-Unis, l’URSS et la Grande-Bretagne ne lui ont laissé qu’un strapontin (elle fut absente de la conférence de Yalta). Mais tout de même, la France prenait place à la table des vainqueurs et se voyait offrir une zone d’occupation dans une Allemagne écrasée par la redoutable machine de guerre alliée. Machine de guerre dont notre pays n’a pas fait partie, à l’exception notable de la douzaine de divisions des forces françaises d’Afrique du nord qui ont participé au débarquement allié du 15 août 1944 sur les plages de Provence

La France méritait-elle davantage ? On peut en douter. Nous ne rappellerons qu’un chiffre, affligeant : alors que plus de 150.000 soldats alliés (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Canada, Australie, Nouvelle Zélande…) débarqueront sur les plages de Normandie à partir du 6 juin 1944, la France ne fut capable d’envoyer que… 177 combattants, la fameuse division Kieffer, soit près de 100 fois moins que les forces polonaises qui participèrent à l’opération.

Comme l’a écrit l’historien Pierre Péan avec une ironie mordante :

« Les alliés ont offert leur sang, les Français ont offert le sable… ».

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

 

 

 

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. « l’Europe est allemande »
    N’importe quoi ! Alors que les Allemands ne font plus d’enfants !

  2. GUERRE ET PAIX DANS LE MONDE DE DEMAIN : le régime sémitique tribal cosmopolite et immigrationniste TOTAL qui règne en France au nom du PS et de l’UMPS arrive à son terme : 10 millions d’immigrés arabo-africains islamistes et islamiques en insurrection permanente contre les gaulois CA lui suffit pas, il veut encore nous mêler à ses sales guerres Sémitiques : détruire les Perses au nom de son alliance raciste judeo-arabe , il veut nous faire croire que le Monde Libre c le Qatar et l’Arabie Saoudite et leur allié et cousine Israël et que les méchants sont les russes , les Hongrois , les Serbes , Jean Marie Le Pen et le maréchal Petain . MAIS bien sûr c’est BHL et les sorciers du CRIF qui dressent depuis plus de 40 ans les TABLES DE L’ETHIQUE dans leur Talmud politique et littéraire

  3. GUERRE ET PAIX ENTRE LES ARYENS : les « boches » , les « Teutons », les « Fritz » , les « nazis »…. D’abord tout ce vocabulaire , suranné , anachronique que la Propagande Pavlovienne de certains Cosmopolites utilisent encore pour désigner les allemands et rendre vivace des préjugés auxquels les Gaulois ne croient plus du tout … Toute cette imposture pour entretenir la guerre SURFAITE et artificielle contre les allemands ce n’est pas Français et ne sert pas les français .. Les français sont des francs ou des celtes ou des latins , c’est pareil .. Ce sont des Aryens comme les allemands , les russes , les slaves , les espagnols , tous ces peuples sont frères de race et de destin .. Donc nous faire Gober des couleuvres , nous faire croire que les teutons ou Poutine sont nos ennemis ?

    NDLR EXACT. TOUS DES MÉLANGES DE CELTES, SLAVES ET ROMAINS…

  4. … »dès 1942, la France sortait néanmoins victorieuse de l’épreuve. »

    Victoire toute relative,je rappelle à Henri Dubost que la période 1944 -1946 fut en France une période ou l’on fusilla beaucoup de gens,d’autres furent frappés d’indignité nationale avec confiscation de leurs biens.l’Épuration n’a jamais été une partie de plaisir.A la fin de ce deuxième conflit la France et les français ce sont retrouvés ruinés.Les tickets de rationnement sont restés en circulation jusqu’à la fin de l’année 1949.Fait méconnu que mon père m’a rapporté il y a quelques années,il se souvient d’avoir vu pendant très peu de temps des billets de banque en papier de très mauvaises qualités inscrits dessus Francs Dollars.

  5. Dubost ne parle évidemment pas de la collusion historique de l’Amérique avec l’Allemagne aprés la victoire de 1918 qui aurait permis l’occupation française du la rive gauche du Rhin et donc une protection contre l’invasion. Ainsi que le non paiement des dommages de guerre de 1914 – 1918 qui permettait le remboursement des prêts allemands sur les banques US. Ainsi le traité de Versailles qualifié d’humiliant n’était que justice, car l’agresseur était tout de même le teuton.

    • L’une des raisons, pourquoi le traité de Versailles était ressenti comme humiliant par l’Allemagne était que les Français utilisaient dans les régions allemandes occupées des troupes coloniales, dont beaucoup de membres violaient des femmes allemandes. C’était l’une des raisons pourquoi tant d’Allemands ont soutenu Hitler. Après avoir pris le pouvoir, les nazis ont fait stériliser les enfants issus de ces viols. Moi, qui suis né en 1942 à Prague, alors sou protectorat allemand, j’aurais probablement dû subir le même sort, étant « Aryen » seulement à 75 pour cent, mais « Sémite » à 25 pour cent, si Hitler avait gagné.

  6. GUERRE ET PAIX AVEC L’ALLEMAGNE : depuis la fin de la 1ere guerre , les français étaient Pacifistes et ne voulaient d’aucune guerre avec l’Allemagne ; ni les USA d’ailleurs et les anglais . Ceux qui , en France , poussaient à la guerre à l’Allemagne ; voulaient faire la guerre à Hitler pour sa politique anti-immigration juive et pas pour les autres motifs ( Sudetes , Pologne, anticommunisme etc… ).Ils voulaient châtier Hitler et donc l’Allemagne pour cette politique . la France n’avait pas à humilier l’Allemagne par le traité de Versailles et lui déclarer la guerre contre la volonté pacifiste de son peuple . La Défaite et le reste et ce qu on vit jusqu’à ce jour et cette invasion arabo -islamique de peuplement est la conséquence du Pouvoir juif exorbitant dans les pays d’Occident

    • Hitler ne menait pas une politique anti-immigration juive. Il menait une politique résolument hostile à l’égard des Juifs qui vivaient en Allemagne depuis des millénaires. Le noyau de la population juive d’Allemagne se composait de descendants de légionnaires germaniques qui avaient combattu en Israël au 1e siècle et en avaient ramené des captives, auxquelles ils ont fait des enfants. Les nazis exterminaient leurs propres cousins. Et en 1939, les alliés ont déclaré la guerre à Hitler, après lui avoir déjà tant de fois cédé et compris qu’ils ne pouvaient plus continuer. Les Français qui ne voulaient pas « mourir pour Dantzig » devaient alors mourir à Paris même.

  7. Faites abstraction des dirigeants actuels et demandez aux gens du cru, ce qu’ils pensent des Français. Vous verrez que la truc-« phobie » n’est pas du côté que l’on croit. Les Allemands ont juste remplacé les armes par un reichsmark appelé euro.

  8. L’Allemagne a récupéré économiquement à partir de 1955 avec les aides du plan Marshall. Ils ont bâti une économie forte, basée sur leur industrie, sans dilapider d’argent dans l’inutile (comme l’armée, la bombe nucléaire, ou les missiles stratégiques par exemple). Mais bon dans la tête du français, l’allemand garde mauvaise presse.

  9. Il me semble que, s’il n’y a pas eu de français libre (hormis le commando Kieffer), cela tenait non à une quelconque lâcheté, mais à la volonté des anglais et des américains de mettre De Gaulle et les Français libres à l’écart du du débarquement, Cela aurait rendu l’AMGOT impossible (Allied Military Government of Occupied Territories).

  10. La zone d’occupation française a été prélevée sur la zone américaine, car Staline n’en voulait pas. Rectification !

Les commentaires sont fermés.