Une jolie crèche toute simple sculptée par les Touaregs du Niger

Publié le 24 décembre 2017 - par - 4 commentaires - 632 vues
Share

Depuis quelques jours, j’ai installé une crèche… Une jolie crèche toute simple sculptée par les Touaregs du Niger, et un petit camélidé y trouve sa place aussi, à côté du zébu et de l’agneau, pour preuve sans doute que le christianisme a laissé des traces chez ces peuples… J’ai installé cette crèche et pourtant je ne suis pas baptisée et plutôt agnostique ou athée selon les jours. Mais j’en aime la symbolique et le merveilleux qui s’y attachent : amour des hommes et des animaux, espoir en une vie meilleure, peut-être dans l’au-delà… Mais surtout ici-bas, si nous retrouvons la force de faire vaincre la Vérité contre cette ignoble société du mensonge qui n’a de cesse de nous détruire, de casser nos rêves, de salir notre passé, de manipuler le réel, et de nous fourguer d’infâmes illusions de pacotille à coups de gavage consumériste tout en nous imposant les ravages d’une secte destructrice !

Au journal de 20 heures, pendant dix minutes vous avez droit aux vacances à la neige d’une famille béate avec ouverture des valises et rangement des vêtements et ensuite dix minutes de grande bouffe et de conseils éclairés pour bien digérer. Surtout ne pas aborder l’aspect traditionnel et encore moins religieux de Noël, ça pourrait choquer certaines populations. La télé et les immenses supermarchés débordent de produits si médiocres, si inutiles et si pléthoriques que leur obsolescence est programmée à quelques jours, quelques semaines et, en flux continu, ils sont remplacés par de nouveaux, passant les cerveaux et les ventres au glyphosate : pauvres enfants manipulés, décérébrés, empoisonnés par Plus Belle la Vie, l’huile de palme et les steaks halal.

Il faut se réjouir tout de même car, parait-il, nos dirigeants nous protègent contre de vilains « terroristes » non identifiés ou contre des « déséquilibrés » à l’origine inconnue également, pour nous permettre de profiter  des festivités d’hiver ou de fin d’année, de manifestations ludiques, divertissantes et  « culturelles » et surtout de ne pas oublier d’acheter, de consommer, toujours plus. Alors partout fleurissent les points de contrôle, les fouilles à l’entrée des magasins par des individus « typés » parlant entre eux dans un langage particulier, les doubles ou triples barrières, les plots en béton ; partout les militaires caparaçonnés, les rues barrées, interdites à la circulation :

https://www.youtube.com/watch?v=oLO6W0CM1fc

Pour citer un ami Facebook : « A Noël, on ne fête plus la naissance du Christ, mais la crucifixion de la France. »

Alors je contemple ma petite crèche et j’attends Pâques en espérant qu’un grand gaillard révolutionnaire vienne piquer une saine colère, distribuer quelques baffes aux Pharisiens et foutre les marchands hors du Temple.

Danielle Moulins

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
La Générale BOHL

Bisous Danielle. Superbe cette petite crèche.Je remarque que de plus en plus de commerçants mettent de petites crèches dans leur vitrine : dans mon quartier. Je ne dis pas où, pour que le ramassis d’andouilles collabos qui colonise Paris n’aille leur mettre un procès.

Jean Ducluzeau

Votre commentaire sur les Touareg chrétiens ne m’étonne pas. Il est regrettable qu’une partie d’entre eux se soit tournés vers l’islamisme radical pour tenter de récupérer par les armes leur territoire de l’Azawad, que la France leur a spolié au profit du Mali, comme le reste du Sahara au profit de l’Algérie, du Niger, etc. Mais n’est-ce pas également des Touareg qui ont assassiné le père de Foucauld, agent de renseignement français ? Ou des Maures ? Je ne sais plus.
J’ai bien apprécié votre article. Bien écrit et pertinent.

patphil

dire que des maires organisent des concours de crèches pour tourner en dérision les lois liberticides!
l’esprit gaulois d’astérix finira bien par triompher, courage et optimisme à tous

butterworth

bah cette situation ne va pas durer longtemps JUSTE 50 ANS IMPORTEE PAR GISCARD ET SUIVANTS JUSTE 20000 FICHES S PUIS 30 40 50000