Une maladie bénigne en réanimation, on a des maladies bien plus graves

« Une maladie relativement bénigne en réanimation, on a des maladies bien plus graves »

 Dr Louis Fouché

IHU Méditerranée Infection

  Lorsque vous aurez écouté le médecin anesthésiste-réanimateur Louis Fouché qui exerce à l’IHU Méditerranée Infection, vous aurez peut-être le sentiment très fort, pulsionnel, comme je l’ai eu, qu’il nous faut nous débarrasser définitivement de la clique criminelle qui nous dirige, avec ses dizaines de milliers de politiciens professionnels et de hauts fonctionnaires corrompus !

 Nous débarrasser d’eux, il en va de notre survie

Tous ceux qui participent à la suppression de nos droits d’être humain en interdisant les médicaments qui soignent et en imposant ceux qui tuent, tous ceux qui préparent dans l’ombre des palais de la République et des palaces dorés de milliardaires la future vaccination obligatoire, tous ceux qui participent à la suppression de nos libertés fondamentales en imposant ou en réclamant le port du masque facial, la distanciation sociale, la fermeture des bars et des restaurants, tous ceux-là, sans exception aucune, participent directement à ce que l’avocat international Reiner Fuellmich nomme « le plus grand crime contre l’humanité jamais commis ».

Et si nous les laissons faire, du RN à la France islamiste, en passant par Les Verts, La Rem et Les Républicains, nous deviendrons définitivement les esclaves médicamentés et vaccinés du Nouvel Ordre Mondial !

Il faut les chasser définitivement de nos existences et nous inspirer de l’exemple islandais qui est préférable à l’exemple irlandais.

Les incroyables révélations d’un médecin réanimateur qui soigne des malades dans un hôpital, et non pas sur les plateaux de télévision

 Contrairement à la plupart des médecins que l’on entend dans les émissions de télévision ou de radio, Louis Fouché n’a pas de lien d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique.

Il fait état de 450 € liés à sa participation aux réunions de son service, sans doute sponsorisées par des laboratoires pharmaceutiques, ce dont il n’était pas au courant et il affirme, en préambule de son intervention, avoir fermé définitivement sa porte aux laboratoires pharmaceutiques. Merci à lui.

 Ce que l’on apprend en écoutant le docteur Louis Fouché (il ne s’agit pas de citations exactes, sauf lorsqu’il y a les guillemets et je vous recommande de faire une heure de Qi Gong ou de relaxation avant de l’écouter) :

  • Il cite pour l’exemple la situation de l’anglais Sir Patrick Vallance, qui a touché 5 millions de livres sterlings (5 500 000 €) entre 2012 et 2018 de la part des laboratoires pharmaceutiques et qui est le conseiller scientifique en chef du gouvernement du Royaume-Uni et qui a touché (en 2019 ?) 600 000 € de la part GSK (GSK déclare que son activité vaccins dispose du portefeuille le plus vaste de toute l’industrie et d’un pipeline innovant, avec des vaccins pour tous les âges de la vie avec plus de 2 millions de doses vendues par jour dans plus de 160 pays).
  • « Se cacher », « se taire » et « faire », un conseil qu’il donne à tous les météorologistes qui nous annoncent encore des catastrophes, comme ils avaient annoncé 500 000 morts en France.
  • La réanimation est une « descente aux enfers pour tous les patients » et elle affaiblit les malades et avantage les maladies.
  • La réanimation est faite « pour passer un épisode aigu et non pour traiter des maladies chroniques » en traitant les organes qui défaillent afin de « donner du temps » aux traitements de faire leurs effets, aux chirurgiens de faire leur travail et à l’organisme pour qu’il se répare.
  • Les progrès en réanimation au cours de ces 15 deniers années sont dus aux médecins qui comprennent mieux les patients et les maladies, l’application des procédures strictes des anesthésistes afin de diminuer les risques en réanimation (« on a arrêté de faire les cow boy», de faire des gestes que l’on ne savait pas faire).
  • Les progrès en réanimation au cours de ces 15 deniers années ne doivent rien à l’intelligence artificielle ou à de nouvelles techniques médicales ou encore à de nouveaux médicaments (il cite à ce sujet les maladies les plus graves dont les cancers et les maladies auto-immunes).
  • Il faut ne pas nuire ! (Le fameux « Primun non nocere » d’Hippocrate)

Une contagiosité inexistante

Au prétexte que les infections pulmonaires de l’hiver 2019-2020 auraient été dues à un « nouveau virus » incroyablement contagieux « les soignants tombent par paquets de milles », « il faut vous protéger ».

Cette doctrine, il parle de dogmes, qui ne reposait sur aucun fait réel, est à l’origine des injonctions du ministère de la Santé (il parle de Paris, nous en déduisons qu’il s’agit du gouvernement du ministère de la Santé) qui ont eu pour conséquence qu’il a été fait l’inverse de ce qu’il fallait faire pour traiter les atteintes pulmonaires de l’hiver 2019-2020.

Il énumère à partir de la minute 6 tout ce qui ne devait pas être fait et qui a été fait et il y a l’excellent « C’est au lit des malades que s’échange l’information, pas à Paris dans des bureaux » auquel nous ajoutons, ni en regardant son l’argent des laboratoires pharmaceutiques arriver sur son compte en banque en remerciement de la propagande déversée en faveur des vaccins et des mesures gouvernementales dans les médias.

Il fallait laisser les patients dans les services de soins, les soigner et ne pas les intuber dans les services de réanimation

 Autres informations importantes délivrées par Louis Fouché :

  • Les services de réanimation sont toujours « en tension », c’est-à-dire que les lits de ces services sont toujours occupés, les services de réanimation doivent être remplis en permanence, car si ce n’est pas le cas, ils sont supprimés…
  • Il a été ajouté environ 5 000 lits de réanimations en France (doublement de la capacité), mais « à un prix très, très, lourd, en arrêtant toute la vie », et ce n’est pas comme cela que l’on doit faire (il cite le plan Mascal qui n’a pas été respecté, le plan Mascal est un plan militaire codifié qui est mis en œuvre par les autorités sanitaires militaires pour gérer un afflux important de malades en temps de guerre).
  • 59 morts en région PACA depuis le 19 juillet 2020 (entre le 19 juillet 2020 et le 7 octobre 2020) ; « tout va bien » (ce qui veut dire qu’il n’y a rien d’exceptionnel).

« On fait payer à la société civile l’incapacité du système à s’adapter, à gérer des flux, des flux entrants et des flux sortants » 

Que faut-il faire en amont des services de réanimation ? Quelques perles de Louis Fouché :

  • « Ce n’est pas un problème de « il faut fermer les restaurants » ce n’est pas vrai ».
  • Il faut laisser les médecins prescrire (sans la nommer, il parle de l’hydroxychloroquine) ce qui « ne coûte pas cher, n’est pas très toxique et peut-être qui va rapporter gros ».
  • « Vous utilisez la médecine de ville, c’est une maladie qui est ambulatoire actuellement et vous n’avez pas besoin de surcharger l’hôpital public pour cela ».
  • Les gens peuvent être soignés chez eux, à domicile.
  • « Les gens de plus de 80 ans, grabataires, en Ehpad, avec des polypathologies, avec un cancer métastatique, ils sont sous le dessous de la pile » (il précise qu’il faut les soigner dans les services hospitaliers, sans qu’ils soient prioritaires pour occuper un lit de réanimation, car « la réanimation ne va pas leur profiter, car une descente aux enfers à cet âge-là, ils n’en sortiront pas du tout indemnes »).
  • Sur Paca, il y a eu 534 malades, 59 décès, soit près de 11 %, ce qui correspond à la moyenne des décès dans les services de réanimation.

Les décès en réanimation dus au prétendu Covid-19 correspondent à une maladie bénigne

  • « Nous avons des maladies bien plus graves avec un taux de létalité qui n’a rien à voir, c’est juste plus long à gérer ».

L’information importante : les malades du prétendu Covid-19 sont soignés comme les autres malades à Toulon, ils ne sont pas isolés des autres malades et ne portent pas de tenues spéciales

Louis Fouché nous indique qu’à Toulon, les malades sont placés dans le service de réanimation sans protection particulière, et c’est sans doute l’information la plus importante, en tous les cas c’est l’information la plus importante pour nous.

En effets, si des anesthésistes réanimateurs, qui font partie de l’élite du corps médical dans tous les pays du monde, décident de ne pas isoler les malades victimes de pathologies pulmonaires associées au prétendu Covid-19, c’est qu’ils estiment qu’ils ne sont pas contagieux, et on peut leur faire confiance !

« Mâter » et terroriser les peuples occidentaux en supprimant leurs libertés fondamentales, afin d’imposer l’agenda 2030 de l’Onu, la « vaccination » à l’ARN modifié et le puçage 5G, c’est le rôle de cette fausse pandémie

Cela confirme, si besoin était, que le port du masque facial, que les mesures de distanciation sociale, que le confinement, que la fermeture des bars et des restaurants ne sont pas motivés par des raisons médicales ou de santé publique, mais par des raisons politiques dues à la nécessité de « mâter » les peuples occidentaux afin de leur imposer la suite…

« Si vous marquez Covid sur la feuille, vous touchez de l’argent »

À ne pas manquer, à la minute 14:08 « L’idée de sanctuariser des lits Covid, c’est un truc un peu étrange en fait… Dans lequel il y a du conflit d’intérêts, si vous marquez Covid sur la feuille, vous touchez de l’argent ».

Qui sont les malades ?

 « Les malades hypertendus, diabétiques, obèses », « les fragiles de notre société », « l’obésité est une maladie grave » qui se traite en amont.

  • « Les immunodéprimés, notamment les greffés rénaux »
  • « Les insuffisants chroniques rénaux ».

 À lire, à relire, à partager ! Ils nous ont confinés, ils suppriment nos libertés individuelles et nos droits fondamentaux d’être humain, ils arrêtent l’économie occidentale, car « les plus fragiles de notre société », les malades « obèses-hypertendus-diabétiques », les « immunodéprimés, notamment les greffés rénaux » ou les « insuffisants chroniques rénaux » se retrouvent en réanimation avec des pathologies pulmonaires.

Mais, cela est certes dramatique pour ces malades, mais il n’y a rien d’étonnant et de particulièrement exceptionnel.

Une maladie des vaisseaux du poumon

Cette maladie, qui frappe les plus fragiles de notre société, serait une maladie non contagieuse des vaisseaux sanguins des poumons.

Les malades à risque mortel

Ce sont les immunodéprimés avec de multiples pathologies très sévères (qui n’ont rien à voir avec un prétendu coronavirus).

« Vous et moi Tout va bien » »

 Si vous ne faites pas partie des immunodéprimés atteints de multiples pathologies graves, il est inutile de s’inquiéter, le prétendu Covid-19 ne vous atteindra pas, vous ne risquez pas particulièrement d’être une des victimes de cette maladie des vaisseaux du poumon.

Sortez, riez, vivez, aimez et refusez la tyrannie qu’ils veulent nous imposer au nom de leur Nouvel Ordre Mondial !

Pour écouter la suite de l’heureuse intervention du docteur Louis Fouché, cliquez sur « « Mâter » et terroriser les peuples occidentaux, c’est le rôle de cette fausse pandémie ».

https://tvs24.ru/libre-consentement-eclaire-fr/watch/197/le-pr-tendu-covid-19-ne-serait-pas-contagieux/

La biographie du représentant de Big Pharma auprès du Premier ministre britannique Boris Johnson en cliquant sur « Il a touché 5 millions de livres sterlings de Big Pharma »

https://www.gov.uk/government/people/patrick-vallance

En savoir plus sur GSK et les vaccins en cliquant sur « Notre activité vaccins dispose du portefeuille le plus vaste de toute l’industrie ».

https://fr.gsk.com/fr-fr/a-propos-de-gsk/notre-activit%C3%A9/vaccins/

Connaissez-vous Luke Hutchison ?

Il est ingénieur informatique, il a 44 ans et il s’est porté volontaire pour être un des cobayes humains sur lesquels le « vaccin » anti-Covid-19 à l’ARN modifié de Moderna a été testé (première injection le 18 août 2020).

Il raconte avoir ressenti une violente douleur au bras lors de l’injection et avoir été obligé de s’aliter.

8 heures après l’injection, il était toujours alité avec une forte fièvre qui dura plus de 5 heures, des tremblements, des frissons, un mal de tête insupportable et des difficultés respiratoires.

Espérons pour Luke Hutchison qu’il ne gardera aucune séquelle du poison qui lui a été injecté dans le cadre de l’agenda 2030 de l’Église mondialiste, et de celui de ses grands prêtres que sont les génocidaires Bill Gates et George Soros (sans oublier les politiciens français de tout bord, du RN à la France islamiste en passant par La Rem et l’Exterminateur des personnes âgées et des fœtus de 9 mois, Emmanuel Macron).

Espérons pour lui, mais cela est peu probable. Toutefois, les choses auraient pu être pires pour lui, car il y a quelque temps ce fut au tour de 2 cobayes humains qui testaient le « vaccin » préparé par la firme AstraZeneca d’être atteints de très graves troubles neurologiques, sans doute une myélite transverse (atteintes du cerveau et de la moelle épinière qui leur seront peut-être fatales), selon ce que suggère le New York Times.

À lire en cliquant sur « Luke Hutchison a voulu sauver l’humanité » et en cliquant sur « Le New York Times en parle ».

https://www.cnbc.com/2020/10/01/coronavirus-vaccine-trial-participants-exhaustion-fever-headaches.html?utm_source=sfmc&utm_medium=email&utm_campaign=20201004_IPSN_daily_cobayes_corona_Edmen_IPSN&isBat=false&d=IPSN&sk=bGVkcmFwcGllckBnbWFpbC5jb20=&e=bGVkcmFwcGllckBnbWFpbC5jb20=&j=19284&l=150&b=195&sid=1764026&mid=500010050

 https://www.nytimes.com/2020/09/08/world/covid-19-coronavirus.html?action=click&module=Top%20Stories&pgtype=Homepage

L’élite du corps médical

Au sujet des anesthésistes réanimateurs dont fait partie l’excellent Louis Fouché, il faut savoir qu’ils représentent l’élite du corps médical et qu’ils suivent une formation très complexe de 11 longues années et ce sont sans doute les médecins les plus compétents en médecine générale (en cas de problème de santé, il vaut mieux consulter un anesthésiste réanimateur qu’un généraliste).

Pour la petite histoire, c’est après avoir lu le thriller médical « Mortel anesthésique » (publié au début des années 2000), que j’ai fait la connaissance de son auteur, Patrick Ledrappier, qui a une parfaite maîtrise des questions médicales complexes.

Ce n’est donc pas pour rien que je vous recommande de ne pas rater son prochain ouvrage « La Diététique des Empereurs de Chine – Diététique de notre santé pour vivre en forme, longtemps, heureux (et ne plus jamais avoir peur des virus et des coronavirus) », et de le commander en cliquant sur « La diététique des Empereurs de Chine »

https://www.medecine-et-pharmacopee-chinoises-france.org/diet/

Résistons, refusons d’être testés, porter un masque est dangereux pour notre santé (toutefois, mieux vaut se soumettre quelques minutes plutôt que d’être verbalisé ou en situation de confrontation avec des tiers, seules des actions collectives importantes avec plusieurs milliers de personnes peuvent nous permettre de ne pas nous soumettre à cette nouvelle tyrannie de type néonazie), organisons-nous, défendons notre peau et préparons-nous au pire !

Pierre Lefevre

Libre Consentement Éclairé

image_pdfimage_print

26 Commentaires

  1. J’ai entendu dans les médias une remarque d’un médecin hospitalier qui m’a mis la puce à l’oreille : « les infectés qui DEMANDENT leur hospitalisation « . Pourquoi ? L’hospitalisation serait à la » demande  » des citoyens ? Non, à l’appréciation du médecin ?
    Faut-il en effet occuper les lits jusqu’au dernier ? Pour quels intérêts ? Dans quel but ?
    Pour juger de la nature de ce virus, il faut exiger le profil de toutes ses victimes.

    • Oui, et un profil complet : maladies présentes, traitements médicaux, médicaments absorbés (dosage, fréquence), statut vaccinal, poids, âge, taille, tabac, alcool, etc.
      Quant au prétendu virus, n’oublions pas que nous avons plus 100 fois plus de virus dans le corps en permanence que de cellules humaines…

    • Précision : le médecin a peut-être employé le terme  » demander » dans le sens  » nécessiter » mais le choix de  » demander » prête à deux interprétations.

      • Bravo! j’ai commencé à douter d’être sur un site de FDS qui emploie le français correctement.

  2. maintenant ils comptabilisent ceux qui sont porteurs du virus muté donc non transmissible, et ceux atteint du virus grave
    donc inflation des chiffres
    tout cela pour
    1) faire peur
    2) trouver une explication simpliste aux résultats minables de leur politique générale

  3. Toutes choses que les gens sains d’ esprit subodoraient intuitivement… épidermiquement…

  4. Quand je vois Véran à la télé, je pense à Nikos Aliagas quand il présentait la Star Academy , on a le sentiment qu’il présente ça comme un concours de celui qui se sera le plus menteur des deux, il est imbuvable et devrait démissionner car le ministre de la santé nous empoisonne.

  5. je l’ai ecrit a plusieurs reprises le ou la covid 19 n’est qu’un alibi ce n’est que le plan coudenhove kalergi qui s’accelere!

  6. « Une maladie relativement bénigne en réanimation, on a des maladies bien plus graves ».
    Phrase qui ne veux rien dire, quand on occupe un lit de réa, c’est qu’on est dans un etat critique, et que l’on occupe un lit de réa du au covid, à un accident de la route, ou une rupture d’anévrisme, le résultat est le même: le lit de réa est occupé. 50% par des malades covid actuellement à l’APHM. Peut etre que si on demandait aux médecins réa de l’APHM, le son de cloche serait bien different. L’IHU ne sait plus quoi faire pour sauver la face. Triste. Le silence et bosser est peut etre la meilleure chose à faire dans ces cas là.

    • Donc, selon vous, l’anesthésiste-réanimateur qui a fait 11 ans d’études et qui parle de ses patients en sait moins que vous ? Vous faites quoi comme métier ? Vous avez participé aux meurtres de masse en refusant de soigner les malades avec des médicaments efficaces, c’est cela ? Et vous pensez que c’est à ceux qui les ont soignés de sauver la face ? Racontez-nous tout, et vos malades Covid, ils ont subi quels tests ?

      • j’aimerai que votre phrase soit sourcée pour que nous comprenions le contexte. Pris comme ca, c’est une hérésie: une personne est en service de REANIMATION, c’est à dire, le service avec le taux de mortalité le plus élevé par définition, et vous allez nous faire croire que ses malades ont un problème bénin? Vous vous rendez compte de ce que vous ecrivez? Sinon oui,

        • j’ai accès aux infos de l’hôpital pas loin de l’IHU, et le son de cloche est bien différent. Et dernière info importante pour votre gouverne: l’IHU ne dispose pas de lit de réa pour le covid. Petit detail important non?

          • Mais, regardez donc l’exposé de Louis Fouché et réfléchissez ensuite….

          • Ha ca y est, je le remets puisque effectivement il est de la Conception, je confirme. Il a même utilisé le mail « général » de l’APHM pour balancer ses conneries, la direction était ravie mdr. Bref c’est ca qui est génial avec Internet, on met toujours ce qui arrange, vous avez trouvé UN medecin anesthésiste bien farfelu, bravo. Un peu comme Delepine et ses chakras. Les patients sont dans le service de réa, mais ils vont bien, c’est bénin. Le covid n’est pas contagieux et les vaccins contiennent des puces 5G. Sur ceux, je vous laisse, je dois aller en réunion de reptiliens pour dominer le monde.

            • Et à part votre flot d’inepties et de conneries, vous avez des données précises qui pourraient nous éclairer ? Continuez donc à sucer la queue de macron et allez vous donc faire sodomiser par ses mignons, n’oubliez pas de vous faire vacciner également, pauvre tache.

              • Mais, M. Lefèvre, c’est batigogol…
                dont la prose éclairée illumine les commentaires de tous les articles touchant le covid…Toute discussion sensée avec ce personnage est parfaitement inutile ( j’ai déjà essayé…)

  7. Veran est un guignol incompétent et manipulateur, normal il est « ‘progressiste » et comme disait kroutchev, le marxisme d’oncle JO est le premier progressisme

  8. La vraie question au delà de toutes est :
    – Que va t-il se passer pour les inévitables réfractaires (dont je fais partie) à ce futur vaccin ??

    • Oui, je suis d’accord avec vous, c’est la vraie question et la réponse est simple, l’alternative est simple, ce sera se soumettre ou s’opposer.
      S’opposer signifiera qu’une autre alternative se présentera à nous : prendre le maquis, entrer en résistance dans la clandestinité, ou s’exiler.

  9. Monsieur Pierre, merci de parler de France islamique et non de France « islamiste » car cette maudite religion s’appelle l’islam et non l’islamisme.

  10. Je ne suis pas convaincu, loin de là, qu’une maladie bénigne puisse se retrouver en réanimation, en général un demeuré est toujours incurable, à moins qu’on nous cache certaines choses que le gouvernement ne veut pas nous voir fouiner un peu dans ses papiers et que la vérité éclate au grand jour.
    Il devient urgent voire vital de se débarrasser des mythomanes qui siègent au gouvernement.

Les commentaires sont fermés.