Une mère française : la faim me réveille la nuit… mais Macron nourrit les clandestins

Affreux. Atroce. Révoltant.  J’en ai l’estomac retourné, serré, et la révolte gronde. Tout cela après le scandale si récent de l’Ocean Viking et de ses clandestins accueillis avec nos sous, nourris avec nos sous, traités comme des rois avec nos sous via des associations vampires…

Peut-on objectivement concevoir qu’un pays verse 50 000 euros par an pour un clandestin (oui, je sais, ce n’est plus un délit depuis Valls-Hollande, mais les faits sont têtus, ce sont des clandestins, ils n’ont pas demandé l’autorisation de venir chez nous) mais que des gens de chez nous, qui bossent, qui respectent la loi, qui ont de jeunes enfants, des « mineurs de chez nous, pas isolés mais en danger à cause de la situation de leurs parents » crèvent la bouche ouverte ?

Merci à Monique qui nous a signalé l’article ci-dessous en nous demandant « que peut-on faire « ?  :

Sandrine Moulin vit avec sa fille de 6 ans, à Taillis. En difficulté financière, elle a du mal à remplir son frigo. Elle espère obtenir de l’aide pour sortir la tête de l’eau.

J’ai rencontré Monique à Callac… Cela donne tout son sens à notre démarche. Callac où les millions pleuvent pour des familles d’Africains mais où il n’y a aucune place prévue pour une Sandrine…aucun logement, aucune formation, aucune aide, aucune prise en charge. 

J’ai répondu à Monique, qui a pu entrer en contact avec Sandrine qu’on ferait un article sur Résistance républicaine et qu’on ferait parvenir à cette maman désespérée l’argent que des lecteurs voudraient bien lui envoyer. 50 personnes envoyant chacun 10 euros ce serait déjà plus que ce que de prétendus services sociaux avares avec les nôtres font. Les services sociaux n’aiment pas ceux qui bossent, qui créent des entreprises et se cassent la figure.

Sandrine  ne demande pas la charité, juste de quoi apurer ses dettes  et repartir à zéro…

Ça fait mal de savoir qu’il y a en France des milliers d’associations subventionnées par l’Etat, par les Mairies, les Conseils départementaux et régionaux pour aider ceux qui en ont besoin et que ce soit nous, Résistance Républicaine,  qui n’avons pas trop les moyens d’aider, nous qui n’avons pas d’aide, pas de subvention, pas de défiscalisation des dons, nous qui sommes considérablement asséchés par les procès au moment où nos frais fixes pour le fonctionnement du site explosent (merci les sanctions contre la Russie…) qui essayions, avec nos petits moyens, de donner un petit coup de main à Sandrine !

Vous pouvez envoyer votre obole à RR en notant « pour Sandrine » et nous lui enverrons la somme collectée par chèque, virement  ou plutôt en argent liquide par l’intermédiaire de Monique qui va voir ce qui est le préférable.

Soit par paypal, ce qui sera le plus rapide pour qu’on puisse aider Sandrine avant Noël.

https://resistancerepublicaine.com/don/

Soit par chèque à l’ordre de Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14.

Et puis, appuyez la demande de logement social de Sandrine en téléphonant et écrivant en masse à la Mairie de Vitré. Est-il concevable, une fois de plus, que les nôtres voient les rares logements sociaux captés par les autres ?

Mairie de Vitré : 5 Pl. du Château, 35500 Vitré, 02 99 75 05 21      info@mairie-vitre.fr

 

Sandrine Moulin, 41 ans, ne pensait pas vivre un jour une telle descente aux enfers. Aujourd’hui, cette mère de famille vit seule avec sa fille de 6 ans, à Taillis, près de Vitré. Elle ne parvient pas à payer ses factures et ne pourra pas offrir de cadeaux de Noël à ses enfants.

Submergée par les larmes au moment de raconter son histoire, elle espère obtenir de l’aide pour sortir la tête de l’eau. Voici son témoignage :

Sa société liquidée il y a an

« Séparée depuis octobre 2019, avec trois enfants, je n’ai plus qu’une seule fille à charge aujourd’hui. Cuisinière de métier, j’ai repris l’épicerie de Taillis en avril 2021. J’y avais investi tout mon capital, chose que je n’aurais jamais dû faire avec du recul.

Au bout de deux mois, je me suis rendu compte que ça ne fonctionnait pas, personne ne venait à l’épicerie. Je n’arrivais pas à me dégager suffisamment d’argent pour tout payer. Je faisais des pizzas à emporter, car j’ai une formation de pizzaiolo, je faisais énormément d’heures, sept jours sur sept. Mais ça ne suffisait pas.

Dépression et dettes

Au bout de six mois, j’ai donc fait appel à une personne de Rennes pour mettre en place la liquidation (octobre 2021). J’ai fait une dépression. Je n’ai pas eu de salaire pendant plusieurs mois, je ne vivais que grâce aux prestations familiales. Je ne pouvais plus payer la cantine de ma fille.

J’ai fini par trouver du travail à l’AIS 35 en contrat d’insertion en février 2022, mais entre mes problèmes et ceux d’une de mes filles, mon médecin m’a mise en arrêt de travail. Cela a duré plusieurs mois.

Le père de ma fille m’a avancé de l’argent pour m’aider. Mon fils de 19 ans aussi. Je lui ai dit que je le rembourserai dès que possible.

Un temps partiel dans la restauration

Puis je me suis ressaisie en me disant que je ne pouvais pas rester comme ça. Il fallait que je retrouve du boulot. J’ai cherché sur Vitré, mais j’ai finalement trouvé début novembre à La Selle-en-Luitré, dans un restaurant où je fais le service 24 heures par semaine.

Entre temps, début octobre, j’ai pris contact avec le CDAS de Vitré (Centre départemental d’action sociale). Je leur ai expliqué que je vivais alors avec 465 euros de la CAF, pour payer 1100 euros de charges, que j’étais à découvert.

J’ai obtenu un rendez-vous. La première chose qu’on m’a demandée, c’est si j’avais à manger dans mon frigo. J’ai répondu que je n’avais pas grand-chose. Ils m’ont demandé mes relevés de compte depuis septembre, que je leur ai fournis. Plus tard, j’ai reçu un mail pour me dire qu’ils acceptaient de me verser une aide ponctuelle de 165 euros sous forme de chèques services. Ils ont aussi débloqué l’accès à Episol où j’ai pu obtenir quelques produits alimentaires.

« Il n’y aura pas de Noël cette année »

Je les ai remerciés, mais ce n’est pas ça qui va me permettre de payer mes factures. Ils auraient pu me mettre en relation avec la Banque alimentaire, mais ne l’ont pas fait. J’avais bénéficié de ce service pendant ma dépression, mais il faut obligatoirement passer par un travailleur social. A l’époque, ils m’avaient fourni un plein de carburant et de l’argent pour aller à Episol. Soit beaucoup plus que maintenant. Je sais qu’ils peuvent m’aider plus que ça.

La nuit, c’est la faim qui me réveille. Mais après, impossible de me rendormir. Vous cogitez toute la nuit. Vous tournez en rond. Je me dis ‘comment je vais faire demain’ ? Pourrais-je donner à manger à ma fille ? Et il y a Noël qui approche. J’ai dit à mes enfants qu’il n’y aura pas de Noël cette année, pour la première fois.

« J’ai connu la richesse »

J’ai déjà connu la misère dans ma jeunesse, mais je ne pensais pas revivre ça un jour. Avec le papa de ma dernière fille, on avait créé notre entreprise il y a quelques années, une boulangerie à Vitré. Là, j’ai connu ce que c’était que la richesse. J’aidais même les gens en donnant des invendus.

Dernièrement, j’ai fait une demande de logement social à Vitré. J’attends. J’ai déjà réussi à changer ma fille d’école. A Taillis, il n’y a qu’une école privée. Depuis la rentrée, elle est au public à Vitré. Les frais de cantine et de garderie y sont moins élevés.

Je trouve ça honteux de me laisser dans cette situation. Car mon premier salaire va juste servir à boucher mon découvert. Et après ? Je fais comment ? »

https://actu.fr/bretagne/taillis_35330/pres-de-vitre-la-faim-me-reveille-la-nuit-le-cri-de-detresse-dune-maman_55623152.html

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/12/09/une-mere-francaise-la-faim-me-reveille-la-nuit-mais-macron-nourrit-les-clandestins/

image_pdfimage_print
17

23 Commentaires

  1. C’est très rapide : du jour au lendemain vous perdez votre travail et tout s’enchaîne… Encore seule, on s’en sort plus ou moins. Ce qui est terrible, c’est lorsqu’il y a des enfants et des animaux. Ces petits êtres innocents qui dépendent de nous et le chagrin est multiplié par mille.
    Ma vie n’a pas toujours été rose : j’ai connu la faim. Tant qu’on a faim, c’est que le tube digestif fonctionne. Après, il se resserre tellement qu’on ne ressent plus la faim. Et là, une étape est franchie, presque irréversible.
    Il faut boire beaucoup d’eau pour tromper l’estomac. Mais lorsqu’on veut recommencer à manger, tout est tellement resserré qu’on ne peut plus rien avaler. Alors il faut y aller doucement. Et cela dure longtemps, au moins un ou deux mois à y aller très doucement.
    Je garde les coordonnées pour aider cette maman dès que possible.
    Bravo et Merci à RL !!👍🌹✨

    • C’est une femme blanche française, mais les services sociaux préfèrent s’occuper des colorés nouveaux arrivants, alors cette médium nous explique comment elle l’aide :
      https://www.youtube.com/watch?v=MhvF1w7qLGY
      Cette superbe médium est très appréciée sur Youtube par 93.700 abonnés. Elle a monté sa boutique et ça marche du feu de Dieu ! Elle a un cœur énorme et chacune de ses vidéos est très suivie. Elle apporte beaucoup aux autres. Elle nous raconte comment elle a aidé une SDF et nous demande d’aider en donnant des couvertures et des boissons ou des plats chauds. J’ai énormément de respect pour Héra.
      Crever de faim est une chose, dormir dehors en est une autre…
      Les femmes sont les premières victimes.
      Avec nos foutus politiques actuels, personne ne sait plus de quoi sera fait demain !

    • C’est comme le cancer certains sont incurables avec un ORDURE pareille tout est possible,il va falloir encore des années avant de pouvoir le détruire .

  2. ben oui, mais fallait bien voter, et on n’est qu’au début des 5 très très très très longues années du tyran !!

    • Le célèbre restaurateur qui veut garder les clandestins – dont vous parliez récemment – offre des formations, gratuites, dans la restauration. Pourquoi cette personne n’en proférait-elle pas pour acquérir une profession qui la mettrait à l’abri du besoin ? J’espère que dans l’immédiat quelque patriote du coin pourra lui proposer un gîte…
      Par un site de pétition je sais que nombre de femmes se retrouvent à la rue et dernièrement un ex-institutrice est morte dans la rue…

    • à Bruno : à vous lire on dirait que vous savez que cette femme a voté Macron et que vous le lui reprochez…

  3. Madame, courage. Battez-vous comme vous pouvez mais battez-vous.
    Je me suis retrouvé à la rue en 2010 car dans l’incapacité de payer mon loyer suite à un accident du travail, et depuis aucune aide, toujours pas de logement.
    On m’a envoyé dans des associations très connues (dont certaines cathos), mais toujours je suis tombé sur des gens qui ne voulaient admettre qu’un blanc
    français soit à la rue. J’ai alors croisé un monde associatif ouvertement raciste anti blanc, un foutage de gueule terrible de la part des personnels des Mairies d’arrondissements de Paris. J’ai honte de mon pays. Combien de millions d’étrangers ont été logé depuis que je suis sdf ?
    Alors, battez-vous.

    • Je donne plus rien aux organismes , je préfère acheter un casse croûte ou un café aux Français point barre.

  4. Il y bien longtemps que je ne donne plus aux restos du coeur et je m’en explique auprès d’eux lors des collectes. Je préfère donner aux SDF FRANCAIS que je croise au lieu que mes dons aillent aux rooms, africains, musulmans qui ne donnent jamais aux restos MAIS TENDENT toujours la main pour prendre alors qu’ils ont tt de gratuit. Au moins je suis sûr et je sais à qui ça va en donnant de la main à la main. On peut aussi donner des vêtements chauds, pulls ou bousons. Ou en faisant ses courses prendre une baguette, du pâté, du jambon, quelques fruits qu’ils peuvent manger tt de suite.

    • Idem pour moi, Patriote
      Je ne donne plus aux Restos, Secours catholique, Croix rouge etc.., organismes qui sont devenus des antichambres de migrants.
      Et quand je donne à un SDF, je m’assure qu’il soit Français.
      Tant pis si ça choque les bonnes âmes, je fais ce que je veux de mon argent, du moins celui que l’État consent à me rétroverser après maints prélèvements

      • Wika, quand on voit l’immeuble hyper luxueux de l’UNISEF dans le 16e à Paris,  » on ne se demande plus où va tt le pognon  » et c’est pareil pour les autres, peut être à part l’armée du salut. Choquer les bonnes âmes ? Rien à faire si elle sont comme l’homme qui a insulté le SDF sur le parking parce qu’il lui demandé très poliment une pièce, où tt ceux qui vont à la messe et ne font rien pour aider leurs voisins où le SDF de leur rue. Les SDF français sont facilement reconnaissable. Les ROOMS aussi à qui je ne donne strictement rien !!!

  5. Ce cas français n’est pas le seul, il se généralise dans toute la France parce que le français N’EST PAS PRIORITAIRE CHEZ LUI, pendant que tt est donné aux étranger à profusion. 4 MILLIARDS de budgets, du logement à la nourriture, vêtements et argent. Je croise régulièrement deux SDF français qui font la manche sur les parkings de super marchés dont l’un d’un certaine âge ne peut même pas bénéficier des restos du coeur parce qu’il a perdu ses papiers plusieurs fois, ce qui est sûr en couchant dans la rue. LUI n’y a pas droit, alors pourquoi les ENVAHISSEURS SANS PAPIER y ont droit ??? Pourquoi des assos réquisitionnent des gymnases chauffés pour les envahisseurs pendant que des SDF français couchent dans la rue ? MERCI QUI, tt les c… qui ont remis Macron au pouvoir pour que tt cela se poursuive !

  6. francais arretez de donner aux telecon sos je ne sais quoi les resto du coeur le secour popu etc donnez plusdtot a votre voisin familles amis dans le bezoin

  7. bjr a l exemple de nombreux francais j ai travailler toute ma vie et comme recompense j ai une retraite de 900 euros apres avoir payer mon loyer et edf et tous prelevement confondus il me reste 200 euros . JE je connait la faim le froid car je ne me chauufe pas comme cette dame , malheureusement ni le ccas ni les assistances sociales ni le maire non voulu m aider pendant que mr le president octroie la grauite des perservatifs , dans quel monde nous sommes ? je partage le sentiment de cette dame , j ai 64 ans et je compte pas faire de vieux os dans ce systeme ou le tiers monde a pris place .J aimerais tout autant lui souhaiter bon courage car les jours a venir vont etre decsif .

  8. Bonjour , alors macron vous et votre gouvernement allez-vous faire quelque chose pour cette dame et sa fille ? vous aider les migrants qui eux ne nous apportent que des emmerdements et vous n’êtes pas capable de vous occuper des Français? je ne vous le souhaite pas , mais il faudrait que vous soyez dans les mêmes conditions de vie de cette dame afin que vous sachiez ce que veut dire avoir faim et froid . Honte à vous le gouvernement

    • honte a ceux qui ont elue et reelus MACRON et aussi a ceux qui ne vont pas voter,vous avez permis a macron,de detruire mon pays la france,j’ai de la haine contre vous et je vous maudit,les le pen vous ont avertis depuis plus de 40ans,ne dites pas que vous ne saviez pas,vous avez voter pour ceux qui nous detruisent et vous faites de la france un pays du tiers monde,la soupe populaire vous attends

      • La cause de cette situation est bien là ! Désolé ce sont bien ces millions d’abrutis qui ont voté et revoté pour un grand malade qui les mène, depuis plus de 5 ans, vers la faim, le froid, la misère.

        • Il ne faut pas s’en prendre qu’aux citoyens qui ont voté Macron, il faut aussi s’en prendre à tous les citoyens qui ne sont pas aller voter et qui ont permis à Macron de repasser, aux élus verts dans des villes importantes et aux gauchistes d’etre élus ou réélus, finalement une bonne parie des Français sont coupables de ce qui nous arrive aujourd’hui.

      • bravo ven85 , totalement d’accord avec vous !!
        et le pire, y’en a encore sur ce site qui osent critiquer Marine, en permanence !

  9. Micron lui répondrait : « la faim vous réveille ? Forcez-vous à manger madame ! C’est mauvais pour l’image de marque de votre société de jeûner ainsi ! Je suis sûr que si je traverse la rue, je vous trouve… un psychologue !? »

    • Macron hais les alfrancons même les chèvres car détestant les femmes il préfère les mâles tbm .

Les commentaires sont fermés.