Une meute de barbouzes d’extrême droite prêts à tout contre Zemmour

Chassemeute.jpg

Personne n’ignore l’acharnement de l’extrême gauche et de ses relais médiatiques contre la candidature du Z. Cette virulence est selon toute vraisemblance amenée à gagner en intensité les prochains mois. Notons au passage que les médias relaient à l’unisson le spectre d’un Anders Breivik à la française dont on suggère lourdement qu’il surgirait parmi les soutiens d’Éric Zemmour. Un Breivik ou un Tarrant français ? Rien ne ferait davantage plaisir au système politico-médiatique dont la pérennisation, sinon la survie, dépend du fantôme sans cesse renaissant de la « menace fasciste ». De là le rôle trouble joué, ou dévolu, à la mouvance « antifa ». Que tous les « excités », voire les provocateurs plus ou moins manipulés, l’entendent : qu’un seul d’entre eux passe sérieusement à l’acte et c’est toute une famille politique qui est condamnée à une nouvelle marginalisation et ce pour plusieurs décennies au moins.

Mais revenons à Zemmour. Au-delà de l’extrême gauche, une frange de l’extrême droite se distingue aussi par son acharnement contre lui. Certains le font avec une réelle sincérité politique. C’est le cas d’Égalité et Réconciliation fidèle à son logiciel judéophobe. Ils se trompent, certes, mais demeurent fidèles à leur ligne, aussi critiquable soit-elle. En revanche existe à côté de cela un cloaque ordurier dans lequel un véritable concours de coups bas fait office de ligne politique. Nous quittons ici la sphère politique pour entrer de plain-pied dans celle de la barbouzerie. Le modèle du genre est certainement Jean-François Touzé, il y a peu cadre dirigeant du Parti de la France dont il a été en bonne et due forme exclu. Passé dans le giron mariniste (après l’avoir trahi en 2009 au Conseil régional d’Île-de-France puis l’avoir traîné dans la boue des années durant), Touzé a visiblement aujourd’hui une mission bien précise : cracher quotidiennement sur Zemmour au moyen des réseaux sociaux et entretenir de la sorte la haine des milieux nationaux contre lui. Il s’y emploie avec un rare degré de bassesse, n’hésitant pas à laisser passer des propos antisémites parmi les commentaires qu’il suscite. Un florilège de la prose de M. Touzé ? « Z et O (Omicron) sont les deux variables d’ajustement de la campagne de Macron contre Marine Le Pen » (19 décembre 2021). Zemmour est « le seul à rouler les nationaux français » (18 décembre). Zemmour ou le Judas des nationaux ? « Politiquement, ce type est un imposteur. Humainement un faquin » (15 décembre). « Tout est faux chez Z, et rien ne vaut » (10 décembre 2021). « Je doute qu’il y ait des sassafras à Villepinte, mais il y avait beaucoup de vent » (6 décembre 2021). Zemmour explique qu’il n’est plus journaliste ou essayiste mais candidat ? « Oui oui, monsieur Zemmour. Très bien ! Mais là c’est l’heure de prendre gentiment vos médicaments. » (1er décembre). « 20h raté pour un Zemmour crépusculaire et coincé. La névrose d’échec qui l’habite est-elle la conséquence ou la cause de son inconduite nationale ? » (30 novembre 2021). « Z n’a ni projet ni équipes, bredouille dès qu’il sort de sa zone de confort historico-littéraire, a le charisme d’une moule de bouchot et son expérience politique est inversement proportionnelle à l’enflure de son melon. » (27 novembre). « Résultat: 0+0=la tête à Zozo! » (26 novembre). « Ce qui se conçoit bien s’exprime clairement. Zemmour, lui, dès qu’il s’agit d’évoquer des mesures concrètes bafouille, bredouille, cafouille, et, au final, s’embrouille. On comprend mieux pourquoi il a loupé par deux fois le grand oral de l’ENA » (22 novembre). Zemmour se recueille au Bataclan ? « Pour paraphraser Lamartine chez Z « rien n’est vrai tout est faux, tout est songe et mensonge ». » (13 novembre) On pourrait continuer ainsi ad nauseam… Son acharnement, son caractère monomaniaque, finissent par mettre mal à l’aise jusqu’à l’intérieur du RN, Axel Loustau (guère suspect de sympathie pour le « Juif berbère ») s’en étant même ouvert sur Facebook. Mais tout cela est-il bien surprenant au regard du parcours de M. Touzé ?

C’est qu’en matière de coups tordus, de trahisons, l’individu est hors concours, une sommité à bien des égards. L’homme qui commence sa carrière au FN vers 1982-1983 claque la porte du parti lepéniste une première fois en 1989. Entre-temps, il est « secrétaire national aux adhésions, à la communication interne et à l’administration » (sic) sous la direction de Jean-Pierre Stirbois. Après son départ, notre homme joue la carte du nationalisme-révolutionnaire avec les comités Espace Nouveau. Écrit dans le premier numéro de la très anti-juive revue Nationalisme et République. Et se lie avec le jeune Arnaud Hautbois (connu aujourd’hui sous le nom d’Arnaud Stephan sur le plateau de LCI) alors chargé de la communication du GRECE (Groupement de recherches et d’études sur la civilisation européenne). Puis vient le temps de l’Alliance populaire. Officiellement, un mouvement de droite nationale. Officieusement, il s’agit de présenter des candidats partout où le FN est présent. De lui barrer la route. Touzé est alors en contact régulier avec Patrick Stefanini et plus généralement avec toute la mouvance qui gravite autour de l’ex-SAC. Aux élections législatives de 1993, le directeur de campagne de J-F Touzé est un certain Patrice Lalouette. C’est lui qui découvre que le groupuscule de Touzé est financé en sous-main par le RPR et n’a d’autre fonction que de parasiter un FN alors en pleine ascension. Et c’est d’ailleurs très officiellement que Touzé apporte son soutien à Chirac pour les présidentielles de 1995. Le bulletin éponyme du mouvement, conservé à la BNF, en porte témoignage. Après la victoire de Chirac, dont Stefanini est la cheville ouvrière, l’Alliance populaire se transforme en Parti national républicain. Doté de locaux dans le très chic 17e arrondissement, l’argent semble couler à flots. Les permanents sont, dit-on, payés en liquide. Les fameuses « caisses noires » du RPR ? Toujours est-il qu’aux législatives de 1997, le PNR investit des candidats partout où il peut gêner le FN, certaines de ses têtes de liste sont d’ailleurs, à l’instar de Frédéric Cranet (Fréréric Cranet-Pontois sur les réseaux sociaux), officiellement soutenus par le RPR, cette maison-mère qui ne dit pas son nom. Las… les résultats ne sont pas à la hauteur, c’est le moins que l’on puisse dire. Exit donc le PNR. Une politique de semi-errance s’ouvre pour Touzé qui le voit naviguer entre le CNIP [1] et La Droite, ce parti que tente de mettre sur pied Charles Millon. Rien n’y fait, l’échec est à chaque fois au rendez-vous. Touzé n’a plus d’autre choix que de tenter de rejoindre un FN alors sous le coup de la scission de Bruno Mégret. Au regard du contexte, le Menhir ne peut se permettre de faire la fine bouche. Touzé est donc réintégré et est élu conseiller régional en Île-de-France. Mais la nature étant ce qu’elle est, Touzé finit par claquer la porte en 2007 tout en promettant à Marine Le Pen de ne jamais rejoindre un autre groupe au Conseil régional. Une promesse qu’il s’empresse de trahir puisque c’est lui qui permet au nouveau-né politique qu’est alors le Parti de la France d’avoir un groupe régional en IDF. Une nouvelle période s’ouvre dans cette « saga » celle de groupuscules que Touzé fabrique les uns après les autres, parfois en utilisant les noms de gens qu’il a à peine rencontrés et qui surtout ne lui ont rien demandé. C’est d’abord le cas d’une militante du Bloc identitaire, ce qui vaut à Touzé les menaces de Fabrice Robert. Puis c’est au tour de feu Guillaume Faye d’être bombardé responsable d’une énième coquille vide montée par ce pitre, notre écrivain démentant immédiatement le bidonnage dans un droit de réponse adressé à Rivarol et publié par ses soins. En 2017, Touzé soutient François Fillon dont le chef de cabinet est un certain… Patrick Stefanini. Puis, tout en cohérence avec lui-même, il adhère au Parti de la France, dont il finit par claquer la porte (en même temps qu’il reçoit un courrier l’excluant le plus officiellement du monde) pour aller déclamer sa flamme renouvelée à Marine Le Pen. « Zemmour qui sait le poids des symboles choisit pour son premier « vrai meeting » de campagne, au Zénith, la date du 5 décembre, jour anniversaire de la création de son cher RPR en 1976. Le RPR, c’était Chirac, Chirac et encore Chirac. Chacun ses modèles » ose écrire aujourd’hui ce clown triste (tweet du 19 novembre 2021). A-t-il songé à s’allonger sur un divan ? Du côté de Marine Le Pen, cette dernière est-elle à ce point démunie d’intelligences depuis le départ de Florian Philippot pour qu’elle accepte de pareils boulets qui, in fine, trahiront de nouveau ? Sans compter l’inénarrable Arnaud Hautbois/Arnaud Stephan, bras-droit du sieur Touzé, chroniqueur sur LCI, en campagne pas plus tard qu’hier pour Rachida Dati (pour les élections municipales parisiennes) de par ses fonctions au CNIP, et qui à l’heure où nous écrivons ces lignes vend ses services de « communiquant » (un vendeur de vent pour dire les choses crûment) à Mme Le Pen [2]. On ne peut que partager l’inquiétude d’Axel Loustau (dont l’orientation judéophobe n’est pas la nôtre, précisons-le) sur le devenir politique de Marine Le Pen entourée de pareils énergumènes. Axel Loustau est ce qu’on appelle poliment un « antisioniste radical ». Au moins est-il cohérent avec lui-même. Quand Touzé fut exclu de la Nouvelle Droite populaire (cofondée avec Roland Hélie et Robert Spieler), il se positionna comme le plus grand des « sionistes ». Au point de prendre la parole dans les rassemblements organisés par Europe-Israël. Mais aujourd’hui que les « amis juifs » de cet homme de conviction ont fait le choix de soutenir Éric Zemmour, la « carte sioniste » entre en porte-à-faux avec ses intérêts bien compris. On le sent gêné aux entournures quand ses « amis juifs » viennent commenter sur sa page. L’ex-ami d’Europe-Israël et de la Ligue de défense juive n’hésite d’ailleurs pas à « liker » un commentaire en hommage au très « antisioniste » Pierre Sidos. Ou un message de Martin Peltier (du journal Rivarol aujourd’hui) dégoulinant de fiel anti-juif contre Zemmour. Après tout Zemmour qui, d’après Touzé, est l’homme qui cherche à « rouler les nationaux » (non pas un concurrent, mais un Judas en d’autres termes) est, à l’instar du capitaine Dreyfus avant lui, un Juif… On le sait, mais cela va mieux en le disant. Mais en matière de vilenie contre Zemmour, Touzé n’est pas le seul. Loin de là. Dans les bas-fonds d’Internet, d’autres, moins connus, s’acharnent à faire de la délation un art de vivre, particulièrement quand il s’agit de désigner auprès des journalistes « de gauche » les soutiens un tantinet « radicaux » d’Éric Zemmour.

Sur le site Bellica, une dénommée Solveig Mineo, jadis associée de Daniel Conversano dans le cadre de l’association Suavelos, vient de se fendre d’un pavé contre Zemmour et la jeune Mila. Son titre : « Affaire Mila : mettons-fin au cirque fascisant » [3] En cause, la simple hypothèse (et non pas le soutien contrairement à ce qui a pu être dit) d’un vote Zemmour, en désespoir de cause de la part d’une jeune fille qui, peu ou prou, est en train de vivre ce qui arriva autrefois à Salman Rushdie. Qu’importe à Solveig Mineo grande « antifa de droite » devant l’éternel : « Je soutiens toujours la Mila victime de harcèlement et de menaces visant à lui interdire de critiquer la religion musulmane. Je me désolidarise formellement et catégoriquement de la Mila qui s’affirme chaque jour de plus en plus clairement comme militante conservatrice galvanisée par une foule de cinglés chrétiens. Il faut distinguer d’une part la victime de violences, qui doit être protégée, et d’autre part la personnalité publique qui utilise ce statut de victime pour servir de femme-sandwich à l’intégrisme chrétien fascisant prôné par Éric Zemmour. »

L’auto-promotion ne tarde pas à arriver : « J’ai consacré plusieurs semaines à organiser bénévolement la campagne de soutien à Mila. J’ai recueilli son témoignage en procédant à une méticuleuse vérification des faits allégués, je l’ai publié sur mon magazine féministe Bellica, j’ai lancé le hashtag Je Suis Mila et j’ai créé une pétition de soutien réclamant une protection policière pour Mila, qui a recueilli 26 000 signatures. Mon travail et ma détermination ont payé, l’affaire est remontée jusqu’à la présidence de la République, et des mesures ont été prises. » Pour finir par enfoncer la jeune femme toujours menacée d’assassinat : « Mais depuis de nombreux mois, la personne que j’avais défendue avec tant d’ardeur montre un nouveau visage à propos duquel je ne peux plus me taire. J’observe chez elle une radicalisation ultra-conservatrice, qui s’est récemment traduite par une promotion explicite du candidat néo-fasciste Éric Zemmour. Je refuse d’être, de quelque manière que ce soit, associée à une personnalité qui utilise sa notoriété acquise via son statut de victime pour promouvoir Éric Zemmour, homme politique fasciste financé par les plus grandes fortunes chrétiennes de France, connu pour : son œuvre de réhabilitation médiatique du régime de Vichy ; son militantisme pour le rétablissement de la charia chrétienne allant jusqu’à la christianisation forcée des prénoms, et donc l’interdiction des prénoms païens européens ; sa gynophobie pathologique se traduisant entre autres par son militantisme pro-agressions sexuelles et son négationnisme de la notion même de viol. »

Rien que ça… Un texte pervers dont les harceleurs de Mila ne manqueront pas de faire leurs choux gras : « Voyez, même ses camarades d’extrême-droite se désolidarisent de Mila, tant cette jeune femme est une raciste fanatique… » Solveig Mineo se présente comme une « amie » de Mila. Avec de pareils amis… Mais au fait, qui est Solveig Mineo ? Compagne de Yannick Mercier, alias Yann Mercado, alias Yann Meridex, elle s’est fait connaître voici quelques années comme la voix du « féminisme » au sein de la droite nationale. Contrairement à ce qu’elle laisse entendre, ses états de service sont dans ce domaine plutôt maigres. Quelques jeunes femmes ont bien adhéré à son groupe mais s’en sont rapidement échappées (pour des raisons que la pudeur nous interdit de divulguer, les principales intéressées le feront si elles le souhaitent) pour finalement fonder le très dynamique et courageux Collectif Nemesis. Folle de rage, notre Mineo s’est fait fort de divulguer le véritable patronyme d’Alice Cordier. Au risque de mettre cette dernière en danger. Elle anime aujourd’hui l’immonde compte Twitter « Astre délateur » et, avec son compagnon, le canal Telegram « Droite antifasciste »(sic)… régulièrement visité par un petit groupe de journalistes de « gauche » qui oublient de citer leurs sources.

Il y a une autre « source » avec laquelle nos enquêteurs en « extrême droite » aiment s’entretenir, c’est Alexis Issaurat, un repris de justice (pour des affaires qui ne relèvent pas que du seul banditisme), ancien du FN qui passe le plus clair de son temps à baver sur Zemmour et plus largement sur la famille nationale. Lui qui n’a que des éloges à faire sur la presse mainstream et ses journalistes, Marianne et StreetPress en tête, se révèle un infâme cafard quand il s’agit de ses « ex-camarades ». Comment qualifier le harcèlement subi par Epona dont il s’est plu à divulguer le patronyme allant jusqu’à menacer de téléphoner à son employeur ? Qu’espérer dans ce cas de l’institution judiciaire ? Peu de chose en l’espèce. Seulement redoubler de vigilance quant à la présence des barbouzes parmi nous. La majorité d’entre elles sont motivées par l’intérêt le plus prosaïque qui soit. Certains prennent plaisir à manipuler pour mieux tourner casaque (cf. Touzé et consorts). Quelques-uns peuvent être dangereux, jouant à dessein la carte de la surenchère. Imagine-t-on les conséquences d’un Brenton Tarrant français, poussé à la faute comme put l’être en son temps Michel Lajoye ? À chacun d’entre nous de faire preuve de vigilance.

Bernard Bayle

[1] Centre national des indépendants et paysans

[2] INFO RTL – Présidentielle 2022 : l’ancien bras droit de Marion Maréchal conseille Marine Le Pen

[3] Affaire Mila : mettons fin au cirque fascisant (bellica.fr)

image_pdfimage_print
20

73 Commentaires

  1. C’est long….

    Je donne mon dernier point de vue en 2 mots:
    – ONFRAY PRÉSIDENT !!!

    Bon, je sais qu’il n’est pas d’accord…

    • Sûrement pas. Onfray est devenu un véritable bigot après avoir vanté l’athéisme sans doute le plus con et l’hédonisme. Un véritable tartuffe sans aucune profondeur. C’est quoi être nietzschéen ? Sa réponse : être comme moi. Lucchini a été plus subtile que ce philosophe de pacotille pour répondre à cette question. C’est quoi être français ? Sa réponse : aimer la France. Purée ! Et il se fait passer pour un penseur. Mineo a raison à son sujet. C’est un « neo décadentiste » qui serait prêt à régresser en revenant à un christianisme lourdingue. La vérité c’est qu’il projette sa situation sur la France. C’est un vieil homme qui décline et imagine qu’il n’y a plus aucune force vive en France. « Le grand savoir n’enseigne pas l’intelligence. »

      • Heraklite,
        j’ai écrit ce commentaire après l’excellente prestation de Onfray sur Cnews/Europe1, un peu pour provoquer. Je n’y peux rien j’aime ça quand je sature.
        Oui, j’ai bien dit excellente prestation ce dimanche. Et que Onfray modifie sa vision des choses en fonction de l’évolution de la situation en France et de l’actualité ne me choque pas. Ou alors je devrais être choqué par TOUS les politiciens.
        Ce site RL est géré par des « convertis », d’excellents « convertis ». Tout est possible.
        Tu crois vraiment à la bigoterie de Michel Onfray ?

        • Oui je crois qu’Onfray avec l’âge devient bigot après avoir fait la fête du slip. Onfray, Buisson, Z nous vendent le retour à l’ordre moral, teinté de phallocratie. Je me rappelle d’un débat Z / Onfray où ils expliquaient que les musulmans ne s’assimilaient pas car ils étaient révulsés par nos mœurs décadentes, de Buisson qui avait plus de respect pour une nana voilée que pour une fille en string. Tout ces discours tournent autour d’une pseudo virilité qui n’a rien à voir avec des caractéristiques individuelles mais avec le système patriarcal. Z ne défend absolument pas les femmes mais ce système. Mineo a raison. La haine des femmes atteint son apogée car en choisissant leur partenaire elles condamnent des hommes à se la mettre sur l’oreille et à ne pas avoir de descendance. Tous les discours virilistes d’extrême droite, française ou arabe, visent in fine à dominer les femmes, en échange d’une pseudo sécurité.

          • Je vais faire mon Véran, vous êtes en plein délire ! Vous allez finir par voter pour la Rousseau qui va vous aider à vous déconstruire.

            • Je ne sais pas ce que veut dire déconstruire un homme ou une femme. Et je ne crois pas aux nouvelles religions laïques qui espèrent de leurs vœux un homme nouveau. Aucune chance que je suive Rousseau. L’extrême droite et l’extrême gauche c’est pas mon truc. Vous n’avez qu’à vous intéresser à ce que dit Mineo mais aussi à écouter Soral, Rochedy et même Zemmour sur la virilité, sans compter les tares d’extrême-droite comme Amalek.

          • A force d’évoquer la pensée des autre en toutes occasions ;on finit par ne plus avoir de pensée propre.

            • C’est une copie de la citation d’André Berkoff:
              À force de vouloir entrer dans le moule de la pensée unique, il ne faudra pas s’étonner d’être dans l’unique pensée d’une moule.

        • Je rajoute que Zemmour veut la jouer macho en se revendiquant de chefs militaires comme de Gaulle ou Napoléon alors qu’il n’a ni le physique, ni le tempérament, pour ré instaurer un ordre totalement vertical, quasiment paulinien (le chef de l’homme est le Christ et le chef de la femme est l’homme). Mais en vérité, en connaisseur de l’histoire de France, il ne peut puiser sa légitimité que dans une légende quasi messianique qui renvoie à une femme : Jeanne d’Arc. C’est ça le comble de l’ironie pour ce phallocrate qui n’est même pas chrétien. Exploiter ce filon pour expliquer que de manière quasi mystique la France peut être sauvée par un total outsider qui n’est pas un homme bourré de testostérone, comme un général ou un roi. C’est à pleurer de rire de le voir manipuler des symboles alors qu’il est en décalage avec et présente des défauts d’incarnation majeurs, si ce n’est rédhibitoires.

          • @Heraclite Il y en a marre de ces critiques perfides contre le seul homme qui veut remettre notre pays debout alors qu’il est à terre et qu’un second mandat de LREM ne sera qu’un ordonnateur de pompes funèbres pour ce qui fut la France. Z a besoin d’un appui franc et massif de la part de ce que la France a encore de meilleur.

            • Normal Heraclure est un MUZZ qui pratique sa Taqiyyä
              et qui plus est comme Z est un descendant casher d’Abraham
              Heraclure lui n’aime que la merguez et le saucisson halal .

            • @Jean Noguès. Désolé je n’ai jamais été fasciné par les politiciens quelqu’ils soient. D’ailleurs je n’ai jamais été politisé, n’ai jamais milité pour qui que ce soit, pas même dans ma jeunesse. J’ai aussi une aversion profonde pour l’idolâtrie qui est pour moi une sorte de capitulation de la volonté, un asservissement de l’esprit. Je ne crois qu’au concret, à ce que l’on fait, à ce que chacun fait, au changement des mentalités à un niveau individuel. Le collectif restera toujours pour moi une aliénation si les individus ne sont pas suffisamment forts pour être libre penseurs. Ce qui est bon, ce qui est juste ne se décrète pas au sommet de l’Etat mais se cultive en soi, s’éprouve face aux autres. Tant mieux si ça vous fait du bien qu’un candidat vous brosse dans le sens du poil. Je préfère pour ma part relire La Fontaine, « Le corbeau et le renard » …

              • Heraklite du 3 janvier a 18h31,
                superbe commentaire.
                Magistral, et tant pis pour les enchaînés à qui ça pourrait déplaîre.

      • Oui je suis certain qu’il a jamais voté pour le front national. Et comme il le dit souvent : dieu rit de ceux qui déplorent les effets donc ils chérissent les causes. Par ailleurs, tout ce qui est français blanc et catholique et qu’il tiendrait les même discours que Éric Zemmour sont condamnés, ils sont privés de médiatisation. Zemmour c’est la droite casher…

      • Pilou,

        tu sais, des mous on en trouve partout :

        – NDA qui était à la pose de la première pierre de la mosquée de Vigneux en tant que député du coin. J’avais mis ça sur Fdesouche il y a 10/12 ans.
        – Zemmour qui a toujours voté « à côté » des candidats patriotes.
        – MLP qui sort timidement de son hibernation suite au coup de pied au cul que Zemmour a mis à tous les politiciens.
        – Nos fameux gégènes repartis faire la sieste.
        – Villiers gnin-in (pour plagier Laurent Gerra).
        – Etc…etc…

  2. j’aime ce que dit zemmour, il a raison mais soit il sera trop brutal dans ses décisions soit il est un vrai LR, sa famille politique comme il dit et il se couchera comme tous les LR depuis 30ans !! je prefere Marine plus pragmatique plus expérimentée pour encaisser les saloperies les coups mediatiques judiciaires ….les reproches faciles de son débat etc… zemmour jamais un soutien pour elle

    • Vu de l´extérieur, expat. depuis 1970, la ligne dure de Mr. Zemmour est la
      seule à pouvoir réussir. En Suède nous avons notre Marine Le Pen qui sáppelle
      Åkesson. Il a tendance à » s´adapter » comme Mme Le Pen. Il est doublé par la
      droite par Alternativ pour la Suède (Alternativ för Sverige) qui a pour thème principal la remigration comme solution unique et définitive à la
      sauvegarde de la nation suédoise.Suédois des Cévennes

  3. On retrouve dans cet article le chantage à l’antisémitisme, support du communautarisme /suprémacisme juif.
    Si certains ont la bassesse de dénigrer Zemmour uniquement parce qu’il est juif, ce qui est indigne et contraire aux valeurs « aristocratiques » portées par les mouvements dits d’extrême-droite, d’autres ont la non moindre bassesse de ne tolérer aucune critique à l’égard de leur candidat préféré en reprenant à leur compte la rhétorique et l’argumentation totalitaires/terroristes des organisations comme le crif, le bnvca et la licra qui ont décrété que critiquer un juif ne peut être que l’expression d’un sentiment incompréhensible mais diabolique « qui n’est pas une opinion mais un délit » comme ils l’ont fait voter.

  4. Suite :
    Il ne faudrait pas que le militantisme pro-Zemmour conduise à une lutte ethnico /confessionnelle au sein des partis antimondialistes. Je ne connais pas Z. mais je pense qu’il désapprouverait cette tentative de diviser les combattants antimondialistes sur cette base ethnico confessionnelle.

    • Pourquoi croyez vous qu’il désapprouverait ce qu’il prépare de longue date et s’emploie à produire quotidiennement.
      Sa division programmée est la certitude de la nouvelle défaite du camp patriote.
      La manœuvre qui a toujours fonctionné depuis quarante ans n’est pourtant pas nouvelle…

  5. si d’aventure monsieur z n’est pas au 2è tour, et que mme écresse n’y est pas non plus, ces mêmes gens quémanderont les voix des « fachistes, pétainistes, antisémites, virus et autres »

  6. La République démocratique française laisse comme choix à ces citoyens pour la présidentielle, celle du vote d’une gauche halal, ou d’une droite cachère . Zemmour, est d’ores et déjà revenu sur certaines de ses convictions, comme l’avortement, le mariage pour tous et la peine de mort… Il n’a aucun programme familial à proposer. Combattre le grand remplacement ça commence à éviter d’envoyer 250.000 enfants blancs pas an dans les chiottes… Rien que pour ces trois thèmes, les Français sont privés de candidats. Pas même un référendum de proposer. Zemmour et un piège à gogoy de toute évidence.

  7. oh non ! pas cette race de chiens ils sont mignons tout plein , les barbouzes méritent la peine de mort , pas de cette pas cette animale , je vous en prie respect pour ces chiens.

  8. Article trop long, je ne suis pas allé jusqu’au bout, pénible de logorrhée zemoulâtre…
    Pour moi, Z est celui qui va faire exploser le camp natio, non seulement il favorise un 2ème tour VP/micron, mais les législatives qui suivront seront un désastre absolu.
    La question est : Z était-il en « mission commandée » ou est-il de bonne foi ?

    • L’islam n’est pas compatible avec la République ! Avec la Reconquête, les jérémiades du RN signifient la fin des illusions et des promesses non tenues …

    • Connaissant par le détail ces bas-fond, je précise que cet article est criant de vérité et modéré…

  9. Finalement les antisémites sont presque fiables à côté. Après avoir déliré sur le tournant national-sioniste du système, Soral a mis de l’eau dans son vin et finalement Zemmour…qui sait ?

    • Non, Soral n’a pas mis de l’eau dans son vin. Il persiste et signe que seulement un Français de Souche pourra être présent de ses terres ancestrales et natales ! Exigence Soralienne justifié (on a vu le juif Sarkozy piller et enfoncer la France) et honorable : comment est-ce possible Qu’un étranger non-Chrétien, qui n’a pas des liens de sang avec le peuple qu’il compte « présider » ni avec les racines Helléno-Chretiennes de ce même peuple, ose devenir prétendent Présidentiel ? Il n’a pas honte votre Zemmour ??

    • Soral n’est pas un patriote, il vendrait la France aux muzzs par haine des juifs, un branque authentique qui déverse sa logorrhée sur Internet, dommage, il avait de bonnes analyses sur la société, il y a bien longtemps

      • Oh, que si, Soral est un de meilleures patriotes que ses Terres ancestrales Françaises l’ont connu.

        Sauf que les malchanceux de votre race sont terriblement jaloux à son courage, son discernement et l’intelligence.
        La France a deux solutions comme présidents : Soral et/ou Marine le Pen. Et je ne souhaiterais pas d’être à leur place – tellement y aura du travail de nettoyage et de purification à effectuer : purification à tous les niveaux, afin que le Français de Souche se sent bien chez lui, une fois ses Terres ancestrales vidés de peuples, des religions et des ethnies pas de chez nous !

        • Vous êtes français? Vos erreurs de langue me font sérieusement douter.

      • Il suffit d’écouter Soral 2 s pour comprendre à quel point il est médiocre. C’est un faible qui se prend pour un fort. C’est une racaille manipulable à souhait. Et oui il n’a rien de patriote et s’est vendu à l’Iran.

        • pas à l’Iran Chiite mais au Maroc Sunnite Chérifien et royal
          ou plus exactement au dernier descendant direct de la lignée
          du prophète Muhammad et qu’est le roi du Maroc et du shitoubeuh
          Momo Haschisch VI

  10. Dans le « giron parisien » s’y trouve un panel de pourritures d’extrême-droite qui doivent bien s’entendre avec les pourritures d’extrême-gauche. Un bon nettoyage de la ville de Paris et de tous les RATS (car ces individus sont des rats nauséabonds) devient nécessaire et même urgent. Avec la pourriture Cocaïnomane du « tout Paris politique » et gay, je n’aimerai pas vivre dans une telle ville, pire qu’à Rome sous Néron…Beurk !

    • Sauf qu’à Rome Néron n’a pas duré longtemps alors qu’ici…

      • Neron n’a pas duré très longtemps mais la décadence quatre siècles avant que l’empire s’écroule.

  11. OK c’est exactement ça ..!
    un Breivik Norvégien ou/et un Tarrant Australien
    qui fera un massacre des plus sanguinaires,
    des plus féroces et des plus cruels en France
    en vociférant des Allahou Akbar !..
    et en prétextant que c’est son prophète Mohamerde Macron
    qui lui aurait téléphoné pour le téléguider à distance
    pour commettre et ceci contre son plein gré l’irréparable ..!

  12. Texte illisible. IL faudrait penser à aérer tout ça et à utiliser le retour à la ligne. Qui a envie de lire des pavés indigestes comme cela ? A l’université, je vous aurais donné un 2 pour l’effort et le papier.

    • Pour cela il aurait fallu que vous mettiez les pieds à l’université. Un peu d’effort et ce texte deviendra lisible, même pour vous.

  13. au vu de cette longue démonstration et de certains commentaires,no ptoblemo, on aura micron 2 (pas confondre avec le covid hein?) ou micronne 1 la pecrasse.
    C’est pas la peine que la gôche s’en mêle, les « droitistes » ou pseudos du même genre sont assez cons pour rater l’occasion de virer le poudré.
    Qui a dit que la droite française était la plus bête du monde ? je ne sais plus, mais à la longue la connerie droitiste se bonifie pour garder le ruban bleu !

    • C’est Guy Mollet qui a dit que la droite française était la plus bête du monde. C’était assez bien vu.

    • EXCELLENT !…..je ne sais pas qui a dit que la droite française était la plus bête du monde mais je sais qui a dit que les français étaient des veaux …..Cela dit ;les français sont encore trop cons pour virer « le poudré » (bien trouvé). La preuve?…La manipulation des politiques et des médias pour disqualifier Fillon sous des prétextes fallacieux (dans un bric à brac de costumes et d’emplois fictifs implicitement « autorisés ») avec l’acharnement de la justice est une grossière ;manipulation qui cache la forêt d’un « hold up » électoral PARFAITEMENT anti démocratique. La suite a prouvé que « l’affaire » ALSTOM « et sa vente à la découpe orchestrée par OMICRON LE VARIANT sous le règne d’Hollande le magnifique était d’un autre calibre. Cela devrait faire réfléchir les français au moment du vote ……Eh ben NON !!!!

  14. Pauvre choux , comme il est maltraité notre avorton.
    Heureusement Bolloré , Rothchild le bichonnent.

    • Pauvre grosse blondasse, elle est maltraitée notre alcoolo qui se trémousse sur les piste de danses après chaque branlée. Heureusement macron et son mari jean-michel en prennent bien soin…

    • C‘est tout ce que madame votre mère à réussi à pondre, un petit chou ?
      Pas beaucoup de place pour un cerveau, c’est certain.

  15. Celui qui cherche du fumier pour engraisser son jardin peut y venir avec un 40 tonnes, ces gens là, en ordures, sont inépuisables…

  16. A part des injures, des formules calomnieuses faciles (et datées), des insinuations dont le but ne tromperait pas un enfant un peuéveillé, quels arguments -arguments, pas insinuations non-prouvées – ont ces névropathes ?

    AUCUN. JAMAIS.

    S’ils avaient une vague importance quelconque et qu’il avait par hasard consience de leur existence, Zemmour les atomiserait en débat. « Façon puzzle » serait un euphémisme banal.

    Plus loin : quel genre de tocards leur prête la moindre attention ?
    Quel individu sans personnalité peut se laisser influencer par des inconnus (et je m’y inclue) sur Internet ?

  17. Le juif Heidegger, de Jaurès et des nazis était le banquier cosmopolite.
    Le juif de Z est l’enraciné nationaliste militariste, avec même une Sparte blanche chez nos colons.
    Les woke haïssent les juifs, des « super blancs ».

    Le bourgeois était l’enraciné patriote, le bobo est le gland remplacé nowhere.

    La nation était arme du Capital (qui dépendait de son pouvoir politique), elle est maintenat son ennemie (il est au dessus, « total » dirait Marx)

    C’est la dialectique que l’ED niaise hallucinée du Passé devrait apprendre…

    • Il y a longtemps que j’ai rendu mon décodeur à C+. Donc je ne pige pas tout.
      Je sais, j’suis con…

  18. Excellente analyse…et pour connaitre un peu la question, je peux dire que tout ce qui est écrit est vrai et bien documenté !

  19. Très intéressant article qui éclaire des bas-fond dont j’ignorais jusqu’à l’existence quoique en soupçonnant beaucoup d’en être digne. Ce Touzé donc a navigué dans tous les mouvements du camp patriote au profit du RPR ! Et continue à entonner la vieille antienne en toute impudence : Z divise le camp patriote ! Qui sait si ici, certains habitués qui reprennent la vieille rengaine ne sont pas de ses créatures ?

  20. les juifs contrôlent tous les partis parce qu’ils contrôlent la monnaie et son mode de fonctionnement, par la spéculation boursière et l’endettement, le travail en tant que tel ne possédant aucune valeur.

      • @Gérard Brazon :

        je me joins à vous : je viens à l’instant de me voir censuré à la vitesse grand V alors que j’expliquais en détail les origines de l’antisémitisme crade en France, pur produit de l’extrême gauche, né pendant la Terreur sous les auspices, entre autres, de l’immonde Marat et du sanglant Babeuf. Je voulais aussi reproduire la première réaction de Jean JAURES à l’Assemblée Nationale après la première condamnation du Dreyfus.

  21. Et si on parlait plutôt des relations que Péqueresse Valérie entretient , a entretenu avec un nommé maître (?) Gymps, rappeur muzz ou muzz rappeur à l âme si sensible qu il ne supporte pas qu on lui souhaite ‘bonne année’. On imagine sa réaction si on osait lui demander de chanter la marseillaise ‘.
    Dire que toutes ces crevures ont tous la nationalité française

    • Gims est surtout un maître de la takkya, un anti français, sous-développé du bulbe qui n’est pas rentré dans l’Histoire comme dirait Sarkozy. Avec ses copains de sexion d’assaut et leurs propos homophobes, il faisait le fier. Mais quand ils ont été boycottés, ils sont devenus quasiment militants LGBT pour continuer à palper. Mdr ! Et les assoces LGBT ont passé l’éponge … Les militants LGBT sont aussi cons que les neo féministes. Ils serviront de marche pied à tous ces attardés qui pensent avec leur bite en se prenant pour des hommes alors qu’ils ne sont que des putes prêts à tout pour de l’argent facile. C’est comme toutes ces racailles, gaulées comme des allumettes, qui attaquent à 10 contre 1 et se prennent pour des caïds. Mais sans l’Etat pour les protéger, les français leur auraient mis le compte. Au lieu de ça, on en fait des super stars du foot, du rap (cette musique de merde), on les gave de pognon pour qu’ils nous crachent à la gueule.

        • Salut Emmanuel Albach! 9a fait plaisir de voir que vous etes toujours d’attaque et du bon coté de la lutte….. comme à Beyrouth il y a bien longtemps…( un Beyrouth ou je me trouvais aussi à ce moment-là,pour mon métier de reporter.)
          PS J’ai bien aimé votre livre: » Le Grand Rembarquement ».

  22. Déjà rien que le fait que l’auteur ne connaisse pas l’art du paragraphe, disqualifie son texte. Qui veut s’éreinter les yeux à lire un truc pareil ?

  23. Les extrêmes ont toujours été des dangers pour leur pays. Avec eux cela se termine toujours très mal. En toute chose il faut raison garder. Cependant tièdes et lâches forment un bel ensemble…

  24. la « meute » se réduit à quelques abrutis, les natios intelligents tel que Ivan Benedetti considèrent que Zemmour fait un travail irremplaçable
    Il n’y a que Brazon qui voient des antisémites partout pour faire du mal à ses vaches sacrées, lesquelles sont parfois aussi connes que les autres

  25. La droite antisémite de papa, hélas, refait surface, généralement par la gauche ce qui n’étonnera pas ceux qui connaissent l’Hisoire de France, puisquen l’antisémitisme le plus crade est une spcécialité de la gauche purulente depuis les tentatives lamentables de Fourier et de son hagiographe Toussenel.

    Ces gens-là ne connaissent rien des peuples Juifs sur la planète. Leur Sainte Bible est  »La France Juive  »publié à compte d’auteur chez Flammarion. (Suite au prochain message)

  26. (Suite 1 de mon premier message).  »La France Juive  » de Drumont est un tas d’immondices déversés sur  »Les Juifs  » en général, constamment pillé par les gauchos sous prétexte d’amitié avec les palestiniens qui eux-mêmes ne reooiventbc et appui qu’avec des pincettes tant c’est gênant.

    Chacun peut vérifier : la dernière page du tome 2 et dernier de cette latrine littéraire : l’auteur en appelle, pour  »nettoyer la France de cette engeance juive », à un GRAND CHEF SOCIALISTE. (Suite 2 prochain message)

  27. Alors quand j’essaie de défendre Z avec de vrais arguments historiques, RL me censure ?
    Du coup je me demande : y a-t-il dans RL de faux amis de Z et vrais amis de macron qui écartent les vrias défenseurs et vrais amis de Z (dont je fais partie
    de façon claire et nette) ? la question mérite d’être étudiée de près.

  28. BON, je vais me plaindre aux autorités de RL, ça commence à bien faire ces censiures systématiques alors que des messages cent fois, plusn osés que els miens passent sans problème.

  29. La pleurniche à l’antisemitisme m’emmede !
    Crier à l’antisémitisme, à l’islamophobie, pour pouvoir nuire en toute tranquillité contre le peuple d’origine gallo-romain, lui reprocher les crimes des autres, l’esclavagisme du moyen-âge alors qu’il était en servitude . . . ca suffit !

  30. Il est vrai que tous ces politicards et ces gouvernants
    ressemblent de plus en plus à une meute de Daechiens enragés
    tous/tout baveux de haine transmise par Allah et Muhammad leur prophète
    et qui traquent et chassent Zemmour

  31. Bien vu Bernard Bayle. Ce serait bien sur un coup fatal à la candidature Zemmour si quelqu’un de notre camp  » pétait les pplombs » etcommettait un massacre contre les qui_vous-savez.

    Il y a un autre danger. Pour l’instant Z est à 13% dans les sondages. S’il remontait trop, le danger deviendrait réel que des gens mal intentionnés organsent un vrai attentat de masse, mais sous faux drapeau, en inventant un coupable venu du camp patriote.

    Il y a eu un tel cas dans le passé: l’attentat de la rue Cpernic commis par des palestiniens venus de l’étranger, mais attribué faussement à l’Extrême droite française, pour affaiblir le camp patriote de l’époque avant des présidentielles … remportées par Mitterand.

Les commentaires sont fermés.