Une organisation laïque comme RL ne doit pas défendre le totalitarisme catholique

En réponse à Chantal Macaire (et sans doute Maurice Vidal et la ligne de plus en plus éditoriale de RL) face à Jacqueline Fichet sur la capacité de nuisance des catholiques, moi j’estime que si les catholiques sont actuellement effectivement moins nuisibles, c’est parce que les laïques les ont vaincus au bout de plusieurs siècles, notamment par la violence révolutionnaire républicaine laïque en réaction à leurs violences totalitaires, contrairement aux islamiques qui commencent leur conquête, et en plus avec des procédés particulièrement pervers comme la takia, inconnue des européens.
Mais je ne fais absolument aucune différence entre les catholiques et les islamiques qui sont tous les deux des systèmes religieux totalitaires qui ont historiquement fait leurs preuves en imposant leur régime que par la violence (guerres saintes génocidaires internes – Cathares, protestants/chiites, sunnites- ou externes –croisades-) et la terreur (conversion par menaces de mort après supplices : bucher, pendaison, lapidation, amputations diverses, etc.et persécutions des hérétiques vrais ou supposés par les tortures pour les faire avouer : inquisitions et autres abus de pouvoirs).
D’ailleurs, je ne suis pas sur que l’islam ait imposé jusqu’aux confessions des plus intimes comme système de renseignement policiaro-politique !
Je me suis très vite disputé avec mes enseignants catholiques à cause de leur agressivité en réaction à mes questions de catéchumène.
Je me suis très vite disputé avec ma famille communiste stalinienne pour les mêmes raisons.
Mais j’ai trouvé des plus dangereux un régime politique qui parvient à convaincre ses propres partisans de se laisser assassiner en se laissant accuser pour le bien suprême du Parti (cf. procès staliniens), plutôt que par les tortures des inquisiteurs.
En effet, avec Mussolini et Hitler, comme avec bien d’autres, y compris la monarchie de droit divin catholique française, on savait à quoi s’en tenir.
J’ai bien sur été très surpris de la rapidité de l’écroulement de l’empire soviétique en qui beaucoup de soviétiques ne devaient pas croire réellement.
Mais je ne pense pas que le catholicisme ait atteint ce stade.
Au contraire, compte tenu de sa puissance encore conservée, je le crois en embuscade, prêt à fondre sur la république laïque.
D’ailleurs, en France, il n’y qu’à constater d’une part, la bienveillance qu’il montre à l’égard de l’islam et, d’autre part, l’accueil qu’il réserve aux islamiques jusque dans leur écoles, sans avoir conscience qu’il se suicide ainsi, mais bel et bien aveuglé par leur soif de revanche que je constate chaque jour un peu plus.
En outre, en France, même l’école n’a jamais été laïque qu’à cause d’eux, et les islamiques en profitent.
En 1981, j’ai voté Mitterrand (ou plutôt le Programme Commun) notamment pour la laïcisation de toutes les écoles.
Ce sont les catholiques qui ont réussi une fois de plus à ne pas faire de la France une république vraiment laïque !
Face à la trahison de l’union de la gauche, je n’ai plus jamais voté à gauche.
Et j’en suis particulièrement fier face à l’évolution actuelle.
En effet, si la gauche n’avait pas cédé devant les catholiques en 1985, les islamiques n’en seraient pas là, toujours avec la gauche !!!
C’est bel et bien la capacité de nuisance des catholiques contre la république laïque qui a fait le lit des islamiques.
Et si les laïques avaient été plus déterminées, on n’en serait pas là non plus !
Alors quand je vois même RL continuer article après article jusqu’à prétendre que ce sont les catholiques qui sont à l’origine de la démocratie et de la laïcité en France et en Europe, pour préciser que l’idéologie islamique en serait bien incapable, j’avoue que je ne la comprends plus.
Ne retenir du brutal totalitarisme catholique que le message chrétien du Christ reste pour moi une imposture. Jamais les catholiques n’ont respecté ce message, pas plus que Staline et autres le message communiste, les libéraux politiques actuels celui des philosophes libéraux du siècle des Lumières, ou les écologistes politiques celui d’origine (les invasions massives de colonies exogènes ruinant toujours l’équilibre écologique local pour finalement le transformer en désert ou en colonie-des sauterelles détruisant les cultures, les populations en vivant et jusqu’à elles-mêmes en ne produisant rien aux grands empires ethniques qui ont tous finis par disparaître comme les Egyptiens, Incas ou Mayas pour les mêmes raisons !).
Tout comme seule la violence révolutionnaire républicaine a vaincu la violence totalitaire des catholiques, seule elle même vaincra la violence terroriste des islamiques.
Mais quand Chantal Macaire avoue que : « Peu m’importe qui les [enfants] éduque et les instruit, qu’ils [enseignants] soient du « privé » [mais avec financement public] ou du « public » : ils poursuivent le même but, former de jeunes citoyens pour l’avenir de la France ! C’est pour moi un service public ! », les bras m’en tombent !
En ne faisant aucune différence, d’une part, entre une formation laïque, catholique ou islamique, sournoise ou avouée et, d’autre part, un financement public unique plutôt que privé, je ne vois pas du tout en quoi elle est laïque mais plutôt inconsciente irresponsable.
Elle milite sans doute aussi pour le financement public des écoles islamiques, puis de leurs centres culturels et pourquoi pas de leurs mosquées, comme pour les écoles et églises catholiques.
Il est vrai qu’elle conclu par cet argument choc d’une hauteur philosophique à nul autre pareil : « alors qu’un professeur du public aura une retraite calculée sur la base des salaires des 6 derniers mois, le professeur du privé en aura une calculée sur la base des salaires des 25 meilleures années… Et j’oubliais : il touchera moins, MAIS aura cotisé bien plus ! », m’en faisant déduire qu’elle est (ou a été) une enseignante d’une école catholique pour conserver ainsi une telle impartialité…
Voilà sans doute pourquoi les enseignants catholiques, sans doute avec les islamiques et autres religieux, sont les fers de lance de la laïcité !!!
Mais moi, j’y suis toujours aussi hostile !
Au privé, fonds privés, au public, fonds publics : c’est pourtant une idée simple à comprendre !
Eozen

image_pdfimage_print