Une partie des laïques a-t-elle définitivement perdu la culture du débat ?

Dans le supplément week-end de vendredi dernier, Christine Tasin présentait rapidement le débat, à l’émission « Arrêts sur Images », auquel Riposte Laïque, représenté par Pierre Cassen et Anne Zelensky, avait participé. Débat ou plutôt embuscade, tant l’attitude du présentateur, Guy Birenbaum, harcelant nos intervenants, notamment Anne, n’avait que deux objectifs : vouloir à tout prix démontrer la connivence de notre site avec le Front national, et nier la réalité de l’offensive islamiste dans notre pays, qualifiée de « délire », en fin d’émission, par le-dit présentateur.
Débat complet : 1 h 21 mn

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3033
Résumé du débat : 3 mn 22
les-ultra-laics-vers-l-extreme-droi_news
Que dire de l’attitude des deux « laïques », sur le plateau. L’un d’entre eux, dans un style bien laborieux, essaiera de montrer que nous sommes les descendants de Doriot, cet ancien communiste passé au service d’Hitler. Quant à Nadia Geerts, elle poussera le ridicule, sur son site, jusqu’à renvoyer dos-à-dos les égorgeurs islamistes et les animateurs de Riposte Laïque ! (1)
Dans le même temps, Pascal Hilout, sur France O, tombait, lui aussi, dans un véritable traquenard, se retrouvant seul, sur un plateau de télévision, face à un représentant de l’Union des Associations Musulmanes (UAM 93), un chercheur enseignant à Sciences Po, musulman militant, et le délégué interministériel à l’égalité des chances en Outre-mer, Patrick Karam. Le présentateur, Ahmed El Keiy, nous avait habitués à mieux. Cette fois, il joignit sa voix aux trois autres, qui se mirent à l’unisson pour procéder à un véritable lynchage de notre ami, insinuant que son discours encourageait le mitraillage des mosquées et le racisme anti-musulman ! (2)
L’islam ferait-il perdre la raison à tout un pan de la société française, y compris les laïques ? Les islamistes seraient-ils en train de gagner la bataille des mots, en faisant reprendre par la droite communautariste, par la gauche bobo, et par les associations laïques le concept de « racisme », dès qu’on montre du doigt la réalité de leur offensive ?
Nous ne refusons aucun débat, par principe. Quel que soit l’invitant. Or, nous constatons que, systématiquement, et très paradoxalement, les mauvais coups, les injures, les calomnies et les diffamations viennent des gens qui sont, idéologiquement, le plus proche de nous. Outre les personnes nommées plus haut, nous n’avons pas oublié les régulières et gratuites amabilités à notre encontre des dirigeants de la Libre Pensée, de Caroline Fourest ou de Mohamed Sifaoui, pour ne citer qu’eux.
A l’heure où nous mettons sous presse, nous apprenons que les gentillesses viennent de la principale organisation maçonnique. Quelques amis nous font part de leur indignation devant les insultes véhiculées contre notre journal, dans une de ses revues officielles. Cette fois, le comique le dispute au ridicule, nous serions déjà racistes, mais également antisémites ! Qui plus est, nous ne méritons pas l’imprimatur « laïque », selon ces braves gens. Et ils vont nous consacrer un dossier pour en convaincre l’ensemble des frères ! C’est vraiment trop d’honneur ! On retrouve dans ces instances la plupart des dirigeants des associations nationales laïques. Ceux qui nous donnent des leçons de laïcité se sont distingués, dernièrement, en confondant la burqa et la mini-jupe, ou en défendant le voile islamiste à l’université. Nous avons évidemment là d’éminents professeurs de laïcité !

Dans le même temps, nous avons eu des confrontations idéologiques très fortes avec des mouvances fort éloignées de nous ; or, à chaque fois, malgré les désaccords, profonds très souvent, avec des clivages idéologiques forts, le débat a pu avoir lieu et tous les débatteurs ont pu s’exprimer, considérés par leurs interlocuteurs et les animateurs des émissions où nous étions invités comme des égaux à découvrir, qu’on écoute, qu’on laisse exprimer leurs positions pour, ensuite, les contester poliment. Ainsi, Radu Stoenescu a-t-il, sur Radio Courtoisie, débattu avec un prêtre catholique traditionnaliste, et avec un responsable Identitaire. Le respect a été présent, tout au long du débat.
Sur la même radio, Paul-Marie Couteaux a invité Riposte Laïque, représenté cette fois par Alain Rubin et Pierre Cassen, en compagnie de responsables du Rif (Rassemblement pour l’Identité et l’Indépendance de la France) Alain Bournazel et Jack Petroussenko. Là encore, total respect entre les intervenants.
On se rappelle que Pierre Cassen et Pascal Hilout avaient bravé les interdits du politiquement correct, en allant débattre au « Local », lieu jugé infréquentable par la bien-pensance, des réalités du combat laïque des années 2010. Dans un endroit plein à craquer, malgré des divergences idéologiques assumées, nos orateurs avaient forcé le respect de l’auditoire, par la clarté et la sincérité de leur discours, et leur capacité d’affronter des désaccords sans proférer d’injures ou d’anathèmes.
Pierre Cassen, au lendemain de son débat sur « Arrêt sur Images » a été invité à débattre sur le « cas Eric Zemmour » avec un monarchiste, catholique traditionnaliste, qui, au cours du débat, n’a pas caché son hostilité à l’avortement. Là encore, notre culture du débat, sans rien lâcher sur nos principes, n’a pas été d’insulter ce militant, mais d’expliquer pourquoi nous défendions une position radicalement opposée à la sienne. Signalons que ce respect était réciproque, une fois de plus.
Cela ne nous empêche nullement de répondre aux invitations de loges du Bnai Brith, ou de lecteurs laïques de notre journal, comme ce sera le cas, à Nancy, ce mardi, où Pascal et Pierre ont accepté l’invitation de fidèles supporters de notre site.
Alors, une fois de plus, nous ne pouvons que constater, avec amertume, mais sans surprise, que nous sommes trahis par notre propre camp. C’est la gauche qui est intolérante, manipulatrice et insultante. Ce sont des hommes et des femmes qui se prétendent de gauche, et laïques, qui se comportent publiquement et alternativement comme de sales gosses mal élevés ou comme des staliniens en puissance interdisant de fait à l’autre d’exprimer ses divergences. Tous ces braves gens se sont auto-nommés gardiens du temple : ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont, forcément, et racistes et de l’extrême droite, avec tous les relents historiques que ce mot véhicule.
L’anathème ne nous touche pas. Ceux qui connaissent bien notre journal, et ses rédacteurs, savent que le racisme est aux antipodes de notre culture et de notre histoire. Ils n’en ont que davantage de mépris pour les médiocres apprentis-lyncheurs. Ceux qui ont acheté nos deux premiers livres connaissent la clarté de notre message, et quelles en sont les priorités : réveiller les consciences, contre la montée d’un vrai fascisme politico-religieux, qui menace notre civilisation, et ses acquis démocratiques et laïques.

Notre troisième ouvrage, « Résistance Républicaine », liant les débats sur le voile intégral et l’identité nationale, complète le travail des deux premiers. Nous avons lancé un défi à nos contradicteurs, leur promettant un restaurant s’ils trouvaient un seul passage raciste sur nos vidéos, ou dans nos livres. Pour l’instant, ce défi ne nous a pas coûté un kopek !
La hargne, voire la haine, que la bien-pensance, de nature souvent bobo gauchisante, nous oppose, ne nous surprend donc pas. Bien au contraire, la progression d’un site comme le nôtre, c’est leur défaite idéologique de petits chiens de garde du système. On pourrait d’ailleurs, si on voulait utiliser les mêmes procédés que les leurs, se demander pourquoi ils se font les alliés de Nicolas Sarkozy qui propose la religion comme rempart contre la crise et les problèmes économiques…
http://fr.news.yahoo.com/4/20100527/tts-france-protestants-sarkozy-ca02f96.html
Voltaire doit se retourner dans sa tombe.
Qu’ont-ils fait de l’héritage des Lumières ?
Ils osaient parler de sentiment d’insécurité, dans les années 1995, devant la montée de la voyoucratie. Aujourd’hui, l’ultra-violence juvénile éclate au grand jour, et ils ne peuvent plus en nier la réalité. Nous avons démontré, avec d’autres, la réalité d’un nouveau racisme, anti-blanc, qui gagne dangereusement du terrain. Ils le nient, c’est tellement plus confortable de traiter Zemmour de raciste !
L’islam progresse, et menace toutes nos valeurs. Ils le nient. Faudra-t-il attendre 2025, et de nombreux Territoires perdus de la République, passés sous contrôle islamiste, pour que les Guy Birenbaum qui occupent les médias, et certains stalino-laïques y voient autre chose que des délires d’ultra-laïques islamophobes tentés par le Front national ?
—————
(1) entre-la-riposte-laique-et-l-integrisme-musulman-mon-coeur-ne-balance-pas-51172584-comments.html#anchorComment
(2) http://toutes-les-france.rfo.fr/index-fr.php?page=player_video&id_article=459
————-

COMMANDER RESISTANCE REPUBLICAINE

Chèque de 20 euros, à l’ordre de Riposte Laïque, à adresser à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.
Autocollants : 4 euros les 10, 20 euros les 100, 50 euros les 300.

image_pdf
0
0