Une perte de toutes les souverainetés ?

Sarkozy en « s’asseyant » sur le référendum de 2005 a trahi notre volonté et bradé notre souveraineté nationale, Macron, menteur froid et calculateur persiste, signe et veut nous déposséder de notre souveraineté corporelle en la vendant de force aux compagnies pharmaceutiques.

Après ses annonces mortifères du 12 juillet 2021, l’agenda mondialiste est très clair : faire tomber la résistance française par la généralisation des injections expérimentales à toute la population pour la généraliser ensuite à tous les pays européens.

Leur tactique est basée sur la distillation de mensonges permanents et/ou d’oracles auto-réalisables pour maintenir la population dans une peur confuse et la faire céder à l’ignoble chantage « vaccinal ».

Ces gouvernants illégitimes (depuis les dernières élections départementales et régionales de juin 2021) invoquent maintenant le variant « delta » dans les Pyrénées-Orientales afin de poursuivre la casse économique et pourrir le séjour des vacanciers par leurs mesures iniques, les maintenir dans la peur, faire naître chez eux la haine envers ceux qui conscients du but oligarchique ultime réellement poursuivi refusent cet ignoble passeport vaccinal.

Leurs buts sataniques 

  • épuiser progressivement les consciences jusqu’à la fin de l’été pour anéantir la volonté de résistance ;
  • ouvrir un nouveau marché « vaccinal » perpétuel pour contrôler les individus, les forcer à faire des rappels annuels ou biannuels avec leurs produits expérimentaux dangereux qui entraîneront une dépendance pharmaco-chimique et, à terme, la destruction de l’immunité naturelle au profit des intérêts boursiers des milliardaires des firmes pharmaceutiques ;
  • Mettre en place une future identité numérique intracorporelle pour un contrôle total des individus et de leur démographie.

https://www.ted.com/talks/bill_gates_innovating_to_zero?language=fr#t-1374074

https://www.lci.fr/sciences/il-devient-fluorescent-lorsqu-on-pointe-un-smartphone-demain-un-carnet-de-vaccination-sous-la-peau-2140786.html

Leurs moyens

Une presse aux ordres  diffuse en permanence des informations biaisées ou mensongères (mortalité réelle, utilité des masques, confinements, couvre feux, vagues à répétition…).

Aujourd’hui, au niveau régional et/ou national, on nous conte (comme annoncé au début de l’été) une propagation du variant « delta » qui va se répandre inexorablement.

Au niveau international, on va nous effrayer avec la perturbation voire (peut-être) l’annulation des Jeux Olympiques. N’oublions pas quand même que ces oligarques, de manière perverse et en toute discrétion, sont capables pour renforcer leur narratif, de corrompre des chefs d’États afin qu’ils soumettent leur peuple aux diktats de cette pseudo-pandémie afin d’internationaliser artificiellement la crise.

Voir à ce sujet, la vidéo de François Asselineau dénonçant la tentative des dirigeants du FMI pour convaincre le président de la Biélorussie de mettre sa population sous confinement moyennant un prêt substantiel alors qu’à l’époque rien ne le justifiait.

Qui peut douter qu’il ne s’agisse pas d’un plan mondialiste d’installation d’un Nouvel Ordre Mondial auquel nos dirigeants sont tenus d’adhérer avec la pression des instances supranationales politiques et financières (fonds de pension Blackrock, fondations privées des milliardaires Soros, Gates…) via une prise en main biomédicale du corps des individus.

Alors que les firmes pharmaceutiques n’assument en aucun cas la responsabilité des effets pathogènes de leurs produits expérimentaux et que la pharmacovigilance de l’État ne retient que 5 à 10 % des effets secondaires des injections, les réfractaires à cette prise de risque inconsidérée sont qualifiés par la caste médiatico-politique d’irresponsables ! UN COMBLE !

On dénombre en Europe plus de 15 000 décès et de 1,5 million d’effets secondaires (évaluation basse) dont la moitié jugés graves depuis le début des injections !!!

https://mirastnews.net/2021/06/22/15-472-deces-et-15-million-de-blesses-50-graves-signales-dans-la-base-de-donnees-de-lunion-europeenne-sur-les-effets-indesirables-des-medicaments-pour-les-injections-covid-19/

Un petit rappel de quelques scandales médicaux donne une grande confiance aux firmes pharmaceutiques : Lancet, remdésivir, Tamiflu, Levothyrox, Distilbène, hormone de croissance, chlordécone, sang contaminé, Isoméride, Médiator, Dépakine, Vaccins H1N1, Vioxx, Diane 35, Thalidomide, Cérivastatine de Bayer.

Après une incitation de nature paternaliste pour encourager les individus à adhérer à l’expérimentation, aujourd’hui, une chasse ouverte, violente, menaçante (chantage à l’emploi) envers les récalcitrants (nouveaux lépreux) a été lancée par les éditorialistes, les pseudo-philosophes, pseudo-économistes, pseudo-experts aux multiples conflits d’intérêt et certains hommes politiques dont la vraie nature (domination, autoritarisme, appât du gain, passe-droit, perversité) apparaît au grand jour.

Ces pseudo-démocrates indignes de confiance, jouant la désunion, souhaitent de toute évidence un affrontement populaire pour conforter leur pouvoir et maintenir leurs privilèges.

Combien d’entre eux se sont-ils vraiment adonnés aux bienfaits de cette injection expérimentale ? Poser la question au regard de leur infâme comportement (affaire Cahuzac), c’est déjà y répondre : « fais ce que je te dis mais pas ce que je fais ».

Même les centrales syndicales censées représenter les salariés incitent ceux-ci à servir de cobayes !

La responsabilité des services de santé et de l’Ordre des médecins dans le déroulement de cette crise est considérable puisque les uns ont pris la décision de ne pas soigner les malades, les priant de rester au domicile dans l’attente de l’aggravation des symptômes pour finir intubés à l’hôpital (du jamais vu), alors que l’autre a formellement interdit aux soignants de traiter, harcelant (attitude criminelle) ceux qui osaient soigner et guérir leurs patients avec des médicaments préalablement interdits (décision condamnable de Buzyn, Véran). Dans le même temps, la suppression des lits d’hôpitaux, au nom de la sacro-sainte rentabilité financière s’est poursuivie même pendant la crise, attestant ainsi de la réalité du danger

Les médias, en totale complicité, amplifient de manière exponentielle l’aspect dramatique de la réalité par une propagande continue et anxiogène.

Les géants de l’Internet, par l’exercice d’une censure impitoyable et sans relâche, empêchent toute approche scientifique au profit d’une approche scientiste de la vérité.

Seule une forte dépendance financière à la caste oligarchique financière mondiale peut expliquer la collaboration de toutes ces composantes de la société au glissement progressif de notre pays dans l’abîme mondialiste et à l’asservissement des classes populaires.

Nul doute que la caste oligarchique veut passer outre le consentement éclairé des citoyens et leur droit inaliénable à leur souveraineté corporelle pour leur administrer, en hors d’œuvre, leur potion délétère (et ce, à perpétuité), pour ensuite leur présenter, en plat de résistance, les conséquences à venir de l’effondrement économique programmé (Great Reset).

Aujourd’hui seules 2 personnalités politiques proposent clairement le recouvrement de la souveraineté nationale avec, comme point d’appui incontournable, la liberté vaccinale et l’inconstitutionnalité du liberticide passeport vaccinal. Puissent nos concitoyens sortir de leur torpeur et entrer massivement en résistance face au déferlement totalitaire qui arrive !

Philippe Rossi

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. il y a bien une tentative de supprimer ca et la nos liberté surtout avec macron dont le pouvoir lui a monté a la téte,mais il va trés vite redecendre de son nuage….attendez les prochains samedi avec d’autres manitfs anti pass il va passer ces samedis assis devant son écran et multiples téléphones pour prendre la température dans les rues le jour des manifs.

  2. Lorsqu’il y a 70% du populo qui ne se déplace pas pour veauter, c’est clair que ça donne pas mal d’idées aux malfaisants qui vont en profiter.. Je suis sûr que l’équipe microniste n’aurait jamais pris ces décisions dans le cas d’une forte participation.

    Chacune des décisions malsaine, et/ou malfaisante, prise à la schlague, est suivie, en général, d’une ou de plusieurs insultes (tant qu’à faire, ou ya dl’a gène ya pas d’plaisir !!).. non éduqués, pauvres ignares, complotiste, égoïste..j’en passe.

    D’un peuple éteint, cul dans le fauteuil et pied dans la merde comme son emblème le coq , il est clair qu’on peut en faire ce que l’on veut, et ce ne sont pas quelques pancartes « libertés » écrites en orange , qui changeront grand chose.

    Mais, en fait, à qui la faute ?

  3. gaulois, n’ayez pas la mémoire courte
    et exprimez vous dans les urnes (qui ne dit mot consent)

  4. Les journalistes devaient êtres confinés comme l’ensemble du peuple pendant le couvre-feu. Pour quelle raison ont -ils eus des passes droits? Mais tout simplement pour continuer à entretenir la peur.S’ils avaient été confiné comme l’ensemble du pays nous n’en serions pas là.

  5. Samedi : manifestations à travers le pays contre le passe vaccinal, auxquelles participaient toutes les couches de la société.
    Deux jours plus tard : flambée des nouveaux cas… (???)
    Comme par hasard !
    Comme il y a une forte opposition à ces nouvelles mesures, ils inventent des chiffres, qu’ils grossissent, pour nous effrayer.
    Avec moi, ça ne prend pas !

Les commentaires sont fermés.