Une question centrale pour 2017 : celle de l’immigration !

Publié le 24 septembre 2014 - par
Share

IMMIGRATIONIl n’y a plus rien à attendre du  scootériste rondouillard  de l’Elysée : pour nous, citoyens de France, comme pour ceux qui l’ont mis là où il est, le personnage est « cramé » , sa légitimité détruite (1) et le seul parti qui le soutient s’affaisse à 14% de l’électorat,  rassemblant seulement les politiciens mafieux qui le composent autour des prébendes grasses que les « ors de la République » leur assurent par maroquins et sièges électoraux interposés… ..

Mais  ceux qui activent les ficelles de ce caramentran vont le presser jusqu’à la fin en attendant d’avoir trouvé le « remplaçant » adéquat pour continuer le même « business » politique.

ça ne sera pas le violoneux- joueur de pipeau de Matignon, dont les coups de menton tribuniciens font rire tout le monde et dont les mimiques grotesques dont il se pare  pour discourir n’arrivent pas à masquer la vacuité des paroles et la vanité des mesures…Tenez, ces jours-ci, tel un vassal moyenâgeux, il est allé faire avaliser par  la suzeraine Merkel les réformes économiques, financières, sociales qu’il va nous imposer pour le plus grand bonheur de l’Europe de Bruxelles  mondialiste, immigrationniste, atlantiste (2).

Il peut venir, du côté de ceux qui gouvernent aujourd’hui, un (ou une) autre « kamaikazé », mais ce ne sera que pour le folklore…

Non, ce que veulent les associés du « Siècle », les représentants du CAC 40, les vrais tireurs de ficelles de Wall-Street et de La City, bref, ceux qui impulsent la « mondialisation » et dirigent, de fait, la construction européenne qui nous détruit, c’est piloter un « issu de la pseudo opposition parlementaire actuelle », et, après avoir agité le Fillon comme le Juppé  (l’homme aux casseroles multiples et à la dhimmitude affirmée) , les voilà qu’ils nous refont le coup du « retour du Jedi », n’hésitant pas à recycler un produit inefficace et dénaturé, à la date d’utilisation largement dépassée, que « l’on » va nous présenter dans un « packaging »  retravaillé afin de  duper, une nouvelle fois, une majorité de l’électorat français.

Attendons-nous de la part de ce « produit nouvellement revisité » à des assauts de lucidité miraculeusement retrouvée, à des pages de palinodies larmoyantes, à des tombereaux de promesses annonçant des décisions et initiatives jamais prises entre 2007 et 2012… Attendons-nous à de nouvelles manipulations de mots (merci Guaino!) destinées à masquer ce qui sera vraiment fait et à cacher ce qui a été fait…

Tenez, un seul exemple pour illustrer cette prestidigitation orale permanente: au « 20 Heures » de  l' »A2″, dimanche dernier, le Sarko nouveau n’a-t-il pas , tout bonnement, omis de parler d’une question actuelle cruciale, celle du califat islamique de l’EILL en Irak et en Syrie et des menées criminelles de ces barbares encore au siècle du prophète qu’ils revendiquent ? Et pourquoi donc? mais tout simplement pour faire oublier qu’il est l’ami du Qatar qui a financé (et finance encore) ces assassins musulmans et que sa position ayant amené la destruction de la Libye a marqué l’émergence puissante de ce mouvement islamique de bêtes même pas humaines! (3)

Mais les Français ont un outil performant, et quasiment infaillible, pour dévoiler les intentions réelles et masquées des futurs prétendants à la magistrature suprême et  la véritable politique qu’ils vont mener.

C’est de les obliger à parler de leur politique migratoire, de leur position sur le moratoire indispensable et du référendum sur l’immigration à proposer au peuple de France .

Car cette question de l’immigration est essentielle.

Elle touche à la mondialisation, parce que, appuyée sur le concept fumeux de « libre circulation des personnes », elle est le pendant de « la libre circulation des capitaux, des biens et des services » qui fonde cette mondialisation économique et financière qui nous étreint…tout en procurant aux « donneurs d’ordre mondiaux », la main d’oeuvre malléable, internationale, interchangeable, fluctuante, dont ils ont besoin pour, à la fois, peser sur les salaires, construire un volant permanent de chômage empêchant toute action de résistance, décider de la « géographie économique » mondiale, mettre en concurrence les « travailleurs » de moins en moins formés afin de les obliger à accepter le sort qu’ils leur réservent.

Elle touche à la « construction européenne bruxelloise » des traités  de Maastricht comme de Lisbonne (en passant par celui d’Amsterdam) parce que cette Europe n’a de cesse de vouloir détruire les Nations qui la composent en délitant leur tissu sociétal et historique dans les flux massifs et réguliers des nouveaux arrivants dont l’importance tuera l’identité originale de chacun des Peuples européens.

Elle touche à l’identité de notre pays et à ses valeurs et principes historiques en noyant l’unité laïque et démocratique qui nous unit dans le maelstrom d’un multiculturalisme destructeur et de communautarismes divers destinés à séparer notre peuple en strates antagonistes.

Elle touche à la volonté réelle des puissances économiques, financières, politiques, idéologiques dominantes d’utiliser la force expansionniste et agressive de l’islam pour tuer l’essor de liberté affirmé par les citoyens de France et enfermer ces derniers dans la gangue obscurantiste, sexiste, ségrégationniste de cette religion qui n’est, en fait, qu’une force politique destinée à refouler les hommes et les femmes vers le siècle de son pseudo prophète.

Elle touche à l’accroissement permanent des dépenses civiles, sociales, sociétales, sanitaires, en imposant sur notre sol des masses d’individus qui captent avidement toutes les ressources de l’assistanat social, toutes les possibilités de la politique de santé, toutes les occupations de logements (en lieu et place des citoyens historiquement établis), tout en ne cotisant quasiment jamais et en se livrant, largement, à toutes les formes de l’économie illégale et de la délinquance .

Il n’est un domaine de la vie politique, économique, sociale et sociétale de notre pays où ne se fasse sentir l’apport destructeur des flux migratoires actuels (et depuis 40 ans maintenant) que les gouvernements qui se succèdent dans la pseudo alternance du bipartisme imposé ont introduits, développés, consolidés par une multitude de lois et de textes produits contre les intérêts du Peuple autochtone et assis sur l’application extensible et massive  du droit du sol comme  celle des naturalisations.

Oui, c’est à l’aune de leur position face à cette libre circulation anarchique et impétueuse,

c’est à l’aune de leur position face au traité de Schengen,

c’est à l’aune de leur position face au droit du sol, au regroupement familial, à l’immigration illégale, qu’il faudra juger ceux qui prétendent  diriger notre pays.

C’est en les interrogeant sur la nécessité d’un moratoire sur l’immigration, d’une consultation référendaire des Français sur cette question, de la nécessité d’éradiquer l’immigration illégale et de renvoyer « chez eux » tous ceux qui n’ont rien à faire en France, que ce soit parce qu’ils ne travaillent pas ou qu’ils ne respectent pas les valeurs et principes historiques de la France , qu’il sera possible de savoir ce que ces gens comptent faire, une fois élus.

Des réponses à ces questions ( et d’ores et déjà nous pouvons anticiper ce que diront un Sarko, un Juppé, un Bayrou, un Socialo quelconque, un écolo avide ou un Mélenchon essoufflé) viendra leur disqualification ou leur acceptation (et un Dupont-Aignan, par exemple, a intérêt à bien se positionner!),

et si une Marine Le Pen semble aujourd’hui la seule à tenir fermement des postions que les Français dans leur majorité jugent conformes à ce qu’ils souhaitent, il serait important, cependant, qu’elle prenne dès aujourd’hui ce thème à bras le corps et en fasse un axe majeur de son projet de gouvernement.

Robert Albarèdes

1 – http://www.lepoint.fr/politique/hollande-bat-son-propre-record-d-impopularite-21-09-2014-1865119_20.php

2 – http://www.lepoint.fr/economie/valls-chez-merkel-a-berlin-pour-une-delicate-mission-de-conviction-22-09-2014-1865294_28.php

3 – http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/09/22/31001-20140922ARTFIG00184-ivan-rioufol-l-etat-islamique-cet-oublie-du-show-sarkozy.php

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.