Une semaine mouvementée pour Sarkozy qui préfigure une fin de règne

Publié le 5 mars 2012 - par - 655 vues
Share

Lundi 27 février à Montpellier, Nicolas Sarkozy, le candidat-sortant, annonce qu’il accorderait royalement une augmentation de 500 euros : »Je propose que désormais tout enseignant qui voudra travailler davantage puisse le faire avec 26 h de présence dans l’établissement au lieu de 18h de cours, avec en contrepartie une augmentation de son traitement de 25%, soit près de 500 euros net par mois », a-t-il affirmé.

Mardi soir au JT de 20h de France 2, un journaliste nous a démontré avec des chiffres bien précis que les enseignants travaillent en fait 24 h 32 au sein de leur établissement, on ne compte évidemment pas  les heures travaillées à leur domicile (préparation des cours et correction des devoirs).Ce journaliste, bien malgré lui, a prouvé que la proposition du président  est un leurre de plus. De toute façon cette augmentation de salaire ne concernerait qu’une nouvelle catégorie d’enseignants : les professeurs certifiés, en pratique ce serait une extrême minorité. L’entourage du candidat a également annoncé à la presse, à l’issue de son discours, que les instituteurs seraient « exonérés » de la règle selon laquelle un fonctionnaire sur deux partant à la retraite n’est pas remplacé. Il n’en est pas à une contradiction près. Mon dieu  jusqu’à où est-il prêt à aller pour garder son fauteuil !!!

Après cette annonce fracassante  avec laquelle il pensait prendre la main voilà que François Hollande déclare que les revenus supérieurs à 1 million d’euros seraient taxés à 75 %. Cette proposition rencontre un écho favorable auprès de la population six Français sur dix au moins (entre 61 et 65%) sont favorables à la proposition de François Hollande  car en fait très peu de foyers fiscaux seraient concernés (entre 3000 et 5000). Aussitôt l’UMP crie au scandale, sur i-TELE, Jean-François Coppé  a qualifié de « ridicule » cette « proposition caricaturale et improvisée ». On a voulu faire pleurer dans les chaumières en se servant des footballeurs. Comment ne pas être ému en effet, alors que le salaire médian en France est de 1653 euros mensuels, de savoir que pour Ribery il lui suffit d’une heure, 16 minutes et 32 secondes pour les gagner. Quant au Smic, l’affaire est réglée en 50 minutes et 44 secondes.

Certains caciques de l’UMP nous ont ressorti le couplet sur la fuite des riches, à ce que je sache le bouclier fiscal instauré par Sarkozy n’a pas vraiment fait revenir les riches ….

Jeudi 1ier mars, Sarkozy a effectué un déplacement à Bayonne, le Président y a été copieusement hué et a dû se réfugier dans un café pour « échapper » à la foule …

Tout de suite on nous a dit que des séparatistes étaient à l’origine de cette initiative accompagnés de militants socialistes  et évidemment le Président a exigé des excuses de la part de François Hollande. On parle d’atteinte à la démocratie, d’atteinte à la République. Lorsque la Marseillaise est sifflée sur les terrains de foot ou lorsque le drapeau français est souillé il n’y a pas d’atteinte à la République ? Lors de ces fâcheux événements les réactions étaient moins virulentes. Lorsque Marine Le Pen a été huée à la Réunion, personne n’a crié au scandale que je sache.

Ce qu’oublie de dire le Président, c’est que pendant son quinquennat, tous ses déplacements étaient  organisés de façon méthodique, les gendarmes et policiers savaient tenir à l’écart ceux qui auraient pu ou voulu apostropher le Président, les figurants étaient pratiquement tous des militants UMP ou bien triés sur le volet.

 A Bayonne, Le Président du peuple, comme il le revendique, s’est retrouvé face au vrai peuple qui l’attendait de pied ferme. Pourtant les serviteurs zélés du Palais l’avaient mis en garde contre une manifestation bruyante, mais je m’imagine bien le Président disant en haussant les épaules : « Ils vont voir ce qu’ils vont voir. » .Cet intermède a permis au Président, comme un avant-gout, de découvrir la chaude ambiance des Fêtes de Bayonne bien renommées dans le Sud-ouest. Pour ne pas perdre la face il s’est réfugié dans un café bien –nommé : le Bar du Palais .

http://www.youtube.com/watch?v=Z0v7sJ8cAeY

  En 5 ans de pouvoir, Sarkozy a exaspéré plus d’une personne, qui sème le vent récolte la tempête   Pour se souvenir de tous les moments forts du Président en contact avec le peuple il suffit de regarder ce florilège de vidéos : http://www.youtube.com/watch?v=UjUh1MS3p4U

Lorsqu’on a un taux d’impopularité aussi élevé que celui du Président il faut bien s’attendre à des réactions hostiles et puis quelques huées n’ont jamais tué personne…

Par contre notons que, sûrement irrité par l’accueil bayonnais, le Président dès le lendemain a accusé  François Hollande d’avoir « échauffé les esprits de la base » en « annonçant l’épuration » à la tête de l’État. Il faisait référence à la déclaration du candidat socialiste estimant qu’un « État UMP » s’était installé au sommet de l’État, et que les hauts fonctionnaires « liés à ce système auront forcément à laisser la place à d’autres». Épuration  ce mot a une connotation bien particulière, le présicandidat devrait faire attention aux mots qu’il emploie.

Samedi  3 mars, eut lieu un  grand show du présicandidat  dans la ville de Bordeaux.

Il est revenu sur les incidents (si on peut appeler cela ainsi) de Bayonne, il ne parlait pas à la tribune, il rageait .Les serviteurs du Palais ont dû en prendre pour leur grade … Ensuite il a abordé quelques grands thèmes : Identité nationale, communautarisme, laïcité, République, justice, immigration, « civilisation », vote des étrangers, etc.

Sur chaque thème, il n’hésite pas à dire tout le contraire de ce qu’il avait dit ou fait précédemment, pour doubler Marine Le Pen.

Cet homme –là a un culot monstre, sans aucune vergogne !

Un exemple : la viande halal recyclée dans les circuits traditionnels. On sait comment  Le Maire, Guéant, Hortefeux, etc. avaient botté en touche et dénoncé la « stigmatisation » de la part de  Marine Le Pen .Ils avaient  dit que celle-ci disait n’importe quoi. Par ailleurs on sait que Françoise Hostalier (UMP) vient de retirer son projet de loi sur la traçabilité halal et casher, sous la pression de l’UMP pour ne pas sembler donner raison à Marine Le Pen. On sait aussi que les élus UMP à l’Assemblée européenne se sont opposés à cet étiquetage, cette traçabilité… Bref une position constante de l’UMP et du gouvernement.

Le 20 février, le présicandidat s’est rendu à Rungis et a dénoncé avec véhémence la polémique sur le halal et affirmé que seulement 2,5% de la viande consommée en Ile-de-France est abattue selon les rites casher et halal. http://www.20minutes.fr/presidentielle/883699-presidentielle-rungis-nicolas-sarkozy-denonce-polemique-viande-halal

Hé bien virage à 180° le 3 mars. Sarkozy a dit que les gens devaient savoir ce qu’ils mangent au nom du respect de leur conviction, et a proposé… l’étiquetage de toute viande abattue halal !

« Reconnaissons à chacun le droit de savoir ce qu’il mange, hallal ou non. Je veux l’étiquetage des viandes selon la méthode d’abattage. »

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/03/97001-20120303FILWWW00339-halal-sarkozy-veut-un-etiquetage.php

 Sur l’immigration le Président a déclaré « La République est ouverte, mais elle ne peut accueillir dignement que si elle n’est pas submergée par une immigration incontrôlée » et il  a  ajouté, estimant que « l’immigration peut être un problème ». « Il faut la contrôler pour être compatible avec nos capacités d’accueils et l’équilibre des comptes de la Sécurité sociale ».

Les chiffres de l’immigration légale sont connus, depuis 5 ans il y a 200 000 immigrés par an, il aura fallu arriver au million pour qu’il se rende compte que cela pouvait poser quelques problèmes.

Après tous ses constats éloquents, j’attendais quelques pistes concrètes pour les 5 ans à venir ,eh bien j’attends encore.

Sur la laïcité on a eu droit à quelques belles envolées lyriques  pour les cantines scolaires, elles « sont tenues au principe de laïcité », a-t-il rappelé. « Je m’opposerai à toute évolution qui irait dans un sens contraire », a-t-il promis.

« Il n’y a pas de place dans la République pour des piscines où il y aurait des horaires pour les femmes et des horaires pour les hommes », a-t-il martelé.

A-t-il oublié que François Fillon avait inauguré en grande pompe la mosquée d’Argenteuil au coté d’une très jeune fillette voilée le 28 juin 2010, où était alors le principe de laïcité ?

Il a terminé son discours par quelques amabilités envers François Hollande qui  n’est plus un menteur mais un Tartuffe  avant d’entamer son slogan de campagne : « Aidez-moi , aidez-moi ». Qui va lancer une bouée au capitaine qui tombe à l’eau et qui est en train de se noyer ?

Il reste 48 jours de campagne, le Présicandidat n’a pas encore abattu  toutes ses cartes, je pense que nous aurons encore  beaucoup à dire jusqu’à ce qu’il cède sa place au Palais de l’Élysée.

Marie-José LETAILLEUR

Voir son blog :

http://lebloglaicdechamps.over-blog.com

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.