UNEF : Sonia Mabrouk a démasqué le racialisme de Mélanie Luce

Publié le 18 mars 2021 - par - 28 commentaires - 2 042 vues
Traduire la page en :

C’est vraiment une interview à ne pas manquer, à savourer… Un délice pur.

La racisée de service s’étonne que depuis plus d’un siècle il n’y ait eu que des Blancs à la tête de l’UNEF. Elle sait qu’on est en France, “pays de race blanche et de culture chrétienne” selon le mot de De Gaulle ?

Comme elle s’emmêle les pinceaux pour justifier de se présenter comme racisée et donc participe au racisme qu’elle prétend dénoncer… Excellente Sonia Mabrouk (SM, ci-dessous) qui met le doigt sur ce qui fâche, sur les contradictions de la donzelle ! Et c’est une femme d’origine tunisienne qui mène l’interview, j’allais dire l’hallali. Médaille d’or pour Sonia Mabrouk, excellente, implacable, chaque question est une banderille  plantée dans la bête.

Olé !

Extraits de l’interview à visionner dans son intégralité dans la vidéo en fin d’article.

SM : Vous considérez donc la couleur de peau comme une identité, une construction sociale ?

ML : Je considère, ce n’est même pas moi, c’est la société qui me fait comprendre au quotidien qu’effectivement, à ma couleur de peau on rattache des stéréotypes. C’est ça le mot racisé. S’il n’existe pas de races biologiques, il existe des races sociales.

SM : Mais en vous présentant ainsi, vous actez l’existence de races et d’une assignation radicalisante.

ML : Non,  pas du tout, en me présentant ainsi je fais le constat... et elle te mélange l’exemple de Mohamed qui aurait 10 fois plus de mal à trouver un emploi qu’un autre (qui ne fait pas la prière, qui ne demande pas de repas halal, qui serre la main des femmes, qui ne fait pas ramadan, qui ne demande pas le port du voile pour les femmes… mais elle continue de faire l’imbécile et de parler de racisme) et l’exemple du prétendu sexisme qui ferait que les femmes gagneraient moins que les hommes… Quel bordel dans sa tête ! Et c’est présidente de l’UNEF, un engin pareil : ne vous étonnez pas de ce qui s’est passé à Grenoble ! Elle ne sait que se plaindre, dénoncer… Pour le reste, on peut en effet considérer qu’elle est là… parce qu’elle n’est pas blanche (même si ça ne se voit pas à l’œil nu) et non pas pour ses qualités intellectuelles !

SM : J’imagine que vous dénoncez toute forme de racisme.

ML : Bien sûr.

SM : Y compris le racisme anti-blanc.

ML : Attention, est-ce que vous considérez qu’il y a un racisme anti-Blanc, est-ce que vous considérez que quand on est blanc, aujourd’hui, on ne peut pas accéder à un emploi, à un logement…

SM : Je ne sais pas, je vais vous citer quelques exemples vous allez me dire si c’est du racisme ou du mépris anti-blanc . Plusieurs membres de l’UNEF  ont prononcé des paroles très dures lors de l’incendie de Notre-Dame : « des gens qui pleurent des bouts de bois, délire de petits Blancs, ces Blancs qui font pitié » ; n’est-ce pas là du mépris anti-Blanc ou du racisme ?

ML : Attention, quand vous parlez de mépris ce n’est pas pareil que du racisme, des discriminations qui seraient subies par des personnes blanches ; dans ce cas-là, oui, ce serait inacceptable.

SM : Est-ce que vous dénoncez ces propos ?

ML : Bien sûr.

SM : Donc vous n’avez jamais tenu des réunions en non-mixité raciale au sein de l’UNEF ?

ML : Excusez-moi, mais ça n’a rien à voir, laissez-moi expliquer. Des réunions qui se tiennent en non- mixité au sein de l’UNEF et bien, oui, il y en a... Et elle bégaye, elle tourne en rond, elle s’enfonce.

Pendant ce temps, SM implacable, ne lâche pas le morceau, c’est jouissif : “Donc il y a bien des réunions de l’UNEF où les Blancs ne sont pas admis… c’est ça ? Oui ou non ?”

L’autre est verte, elle bégaye, elle fait des périphrases pour ne pas répondre, prise à son propre piège. « On n’est pas là pour parler de la manière dont l’UNEF s’organiserait »…, la question est « pourquoi ».

SM : La non-mixité n’est donc pas une discrimination à vos yeux, on l’entend ce matin ?

(…)

SM : Grenoble : votre syndicat a-t-il participé à la mise en danger de votre professeur ?

Ce matin, vous apportez un soutien entier et franc à ces 2 professeurs dont les noms ont été placardés sur les murs ?

ML : Mon soutien face aux menaces qu’ils peuvent subir, oui, mais…

SM : Il y a un mais ?

ML : Non, il y a 2 sujets

SM : Est-ce que vous pensez que l’islamophobie tue dans notre pays ?

Comme d’habitude la Luce ne répond pas et essaie de noyer le poisson «alors je pense qu’il faut revenir sur…» et elle sort une définition du dictionnaire (lequel ?)  de l’islamophobie : « hostilité envers l’islam et les musulmans », c’est ce qui a amené des terroristes à faire une tuerie sur la mosquée de Christchurch.

SM : (implacable) : après avoir été accusés d’être islamophobes, Charb et ses amis ont été tués ; après avoir été accusé d’être islamophobe, Samuel Paty a été décapité dans notre pays. Je vous pose une nouvelle fois la question : qu’est-ce qui tue dans notre pays, l’islamophobie ou l’islamisme ? 

ML : Il y a les 2, tout simplement.

SM : Les deux ? Donnez-moi le nom de quelqu’un qui a été tué dans notre pays à cause de l’islamophobie ? Pourquoi est-ce que vous avez du mal à répondre ? Est-ce que c’est parce ce que l’UNEF a des accointances avec des associations ayant des liens avec l’islam politique ? 

Et la ML accuse « votre définition de l’islamophobie n’a aucune cohérence scientifique » . Là, on se roule par terre. Apparemment, cette ignare ignore le sens étymologique du mot et ne sait pas que l’islam n’est pas une personne… L’islamophobie est l’hostilité envers les musulmans et l’islam (définition du CCIF, non validée jusqu’à présent…), je ne pense pas qu’il faille l’accepter.

SM : Il est où l’universalisme de l’UNEF d’autrefois ? Je vous pose la question, et pas en écriture inclusive.

ML : L’UNEF est toujours universaliste.

J’adore la réponse de SM : « bien sûr, ouais... »

ML : Pour être universaliste, il faut avoir pour objectif que la couleur ne compte pas. Pour le moment, ce n’est pas le cas, être un homme noir ou arabe c’est avoir plus de chance de se faire tuer par la police... (Elle sait que Floyd et Adama étaient des racailles  et qu’on est en France, pas aux États-Unis ?)

Encore un immense bravo à Sonia Mabrouk, une des meilleures journalistes qui soient, avec Christine Kelly.

Christine Tasin
Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Bestpixella

Elle fera partie toute sa vie de la clique des politocards vivant en parasites sur le dos des contribuables.
En effet, ces syndicats étudiants sont la première marche pour intégrer les réseaux politiques et ne servir à strictement rien tout au long de sa vie sauf à être des nuisibles.

Charles Demassieux

Sachant aussi que cette petite dinde ultra-gauchiste s’est fait siffler lors de l’hommage rendu à Samuel Paty, place de la République, à Paris.

Maximilien

Une pionne sans envergure de là gauche mondialiste perfide.

Lisa

Je reste sur ma position, les prétendus anti-racistes sont les plus racistes qui soit!

Ce perroquet le prouve avec ses déclarations débiles. Elle ne se rend même pas compte qu’elle s’enterre toute seule. Mais pas grave, ce syndicat ne sera pas dissout.
Pourquoi les étudiants ont ils besoin d’un syndicat??????

wika

Je vous admire, Christine d’avoir écouté cette gourdasse jusqu’au bout.
Moi, j’ai zappé dès le début, lorsqu’elle a demandé (exigé) l’augmentation des bourses étudiantes et de l’argent pour les étudiants. Toujours la même exigence : assistanat
De toute façon, l’UNEF, avec sa présidente “racisée”, sa vice-présidente voilée et ses 30 000 adhérents, n’existerait plus si elle n’était pas gavée d’argent public.
https://www.lejdd.fr/Politique/lunef-histoire-dun-naufrage-3944011

lionel malein

Nous avons là 2 types de femmes : Sonia Mabrouk, posée et calme, faisant preuve de maîtrise de soi et allant droit au but et Mélanie Luce, nerveuse, usant de circonvolutions, perdant pied et faisant penser à une sardine qui chercherait à noyer le poisson. Mélanie Luce est la représentante parfaite de la “faible femme cuvée 2021”, ce qui fait d’elle une meilleure victime à défendre pour les (pseudo-)féministes actuelles que Sonia Mabrouk qui leur rit au nez.

Annie

Mais l’unef ne sera pas dissoute !!!!!! , mais GI oui!!!!!!!!!!

sonja

Pourquoi donner tribune à tous ces indigénistes de tous poils? Les médias devraient s’abstenir d’être leur porte voix pour la France.

Fabiola FERRANTE

Cette petite moukère a appris par cœur des phrases types qu’elle doit caser de force :
– pour demander des aides financières pour les étudiants qui ne peuvent plus manger ou se loger. Ce qui n’est pas son cas vu qu’elle est obèse au point de ne pas pouvoir rabattre ses cheveux derrière la nuque tellement le bras est gras…
– pour nous rappeler que nous sommes un peuple de RACISTES et qu’elle est bien remontée contre nous, SAUF pour le fric qu’elle nous demande,
– pour nous rappeler que nous sommes un peuple où les femmes et les “mohamed” sont des VICTIMES dès qu’ils naissent. Que les hommes BLANCS s’acharnent sur eux comme des SS !
– pour nous montrer qu’elle sait devenir sourde dès qu’on lui parle de choses qui n’arrangent pas sa prose…

BRAVO Christine pour votre résumé EXCELLENT !!

Lisa

Que bon nombre d’étudiants cesse de fumer du h ainsi ils auront plus de fric pour manger!

Les étudiants n’ont pas de parents? C’est à l’état nounou de leur donner le biberon?

Liberté Conditionnelle

C’est une CATA ambulante, elle s”exprime comme la marlène, à envoyer au goulag direct, et fermer au plus vite toutes ces universités et fac qui génère ce genre d’individus nauséabond

Maximilien

La meuf elle est métisse et elle renié la moitié de sa famille, dinguo!!!!!

BobbyFR94

Christine, je l’ai vu en direct, ma femme aussi… MORT de RIRES, la CONNASSE n’a jamais réellement répondu, poussée dans ses derniers retranchements qu’elle était par Sonia MABROUK !!!

Je suis très content de voir que la vérité remonte, trop doucement à mon goût, mais elle remonte, et…PARTOUT !!!

Demain, je sens qu’il va y avoir encore de bons article, notamment sur l’autre crétin NAULLEAU, qui a invité la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, qui a pu montrer un graphique indiquant clairement l’augmentation de morts suite au vaccin…

Notez que le graphique montrait une chute ensuite, mais Alexandra n’a jamais pu en placer une, car le naulleau lui a dit ” Vous êtes irresponsable ” et a tout fait pour ne plus qu’elle ait la parole…
C’est ça la démocratie ou “ASSIE”

patphil

sonia mabrouk est une femme intelligente, plutot agréable à regarder, mais surtout t une journaliste qui ne renonce pas à faire dire la vérité à son interviewée, dites moi dans quel média elle officie ?

Mantalo

CNews de 12h à 14h

Mantalo

Europe 1 à 8h15

Fabiola FERRANTE

Finalement Sonia MABROUK a interrogé un perroquet !

Un gros perroquet bien gras qui avait appris par cœur des phrases et qui devait les caser de force dans l’interview…!
Pff…

Procureur Guignol

Cette tarée de Mélanie Luce utilise le discours propagandiste et manipulateur des Frères nazislamiste comme dictionnaire. Elle est d’un niveau d’instruction de classe de troisième.

joseph d arimathie

la melanie porte plutot mal son nom car c est pas vraiment une lumiere ! heureusement pour nous , la lumiere brille dans les tenebres et ces derniers ne l ont jamais vaincue.

joseph d arimathie

VAINCU .

patphil

inutile de hurler, ça nous arrive à tous

D. Lajoie

Ces dernières ( les ténèbres ) ne l’ont jamais vaincue ( la lumière ) .

Kirk Doubleglass

Les lunettes par dessus le masque lui donnent mieux qu’un nez rouge, l’allure de clown hypocrite et très ingrat qu’elle est. Pourquoi tu ne retournes pas dans ton gourbi plutôt que d’être torturée dans notre horrible continent raciste (mais généreux et civilisé), la biologiste des races sociales.

Et le racisme, la négationniste haineuse des Blancs chez qui elle vit bien mieux que chez elle, ça ne consiste pas en le refus d’emploi. Ouvre un dictionnaire, nunulle-phabète !
Et n’accuse pas les autres de n’avoir “aucune cohérence scientifique”, bébête. Ca fait intelligent, comme les lunettes, mais tu n’es pas une scientifique prétentieuse illettrée !

Jean-Louis

Très bien cette Sonia Mabrouk. Quand à l’amas gélatineux de l’UNEF, je m’abstiendrais de tout commentaire…

Mantalo

Sonia est une GRANDE. Je la regarde le midi sur CNews quand je peux.
Je l’avais déjà écrit ici.
Merci à Mme Tasin de rappeler que Sonia est l’une des meilleures du moment. Elle était toutefois déjà excellente sur la chaîne LCP/Public Sénat il y a quelques années.

kabout

bon alors darmanin c’est le moment de dissoudre l’UNEF….non ,tu vois pas le danger ?fort avec les faibles ,faible avec les forts.

Simon Cussonet

Ce gros tas de saindoux n’a cessé de s’emmêler les pinceaux en bottant en touche continuellement…une pisseuse sans cervelle qui éructe ces diatribes bien apprise….bravo à Sonia Mabrouk de l’avoir mise dos au mur !

Monique

Elle pensait vraiment que la journaliste allait adhérer à ses convictions racisés victimitaires dont sont surtout adeptes les noirs frustrés , revenchards, chouineurs et leucodermes.Il faut absolument faire payer l ‘ homme Blanc de leurs propres echecs , de leur incapacité actuelle en Afrique à gérer leurs pays . Si ça va mal ,c ‘est de la faute des Blancs.Je hais les racisés et autres suprématistes noirs africaibs .L ‘ Asie a vécue des geres , persecutions , famines mais ont pu reconstruire leurs pays .Seul les africains se plaignent de la situation de leurs echecs et accusent les autres d ‘ en etr6e responsable.

Lire Aussi