Unesco : Audrey Azoulay impose deux slips à deux statues d’homme nu…

Publié le 18 octobre 2019 - par - 34 commentaires - 6 702 vues
Share

C’est tout nouveau, on n’en avait pas entendu parler avant ces jours-ci : deux œuvres censurées dans le plus pur esprit Tartuffe qui sévit en ce moment.

On n’entend pas beaucoup parler d’Audrey Azoulay, énarque directrice générale de l’Unesco. Mais là, elle a fait fort. Elle a décidé de faire censurer deux œuvres de l’artiste plasticien Stéphane Simon, deux hommes nus selon la tradition grecque, lors des journées du patrimoine, dans une exposition à l’Unesco.

https://artofuss.blog/2019/10/16/assez-de-complaisance/

En soi c’est déjà ridicule de censurer, soit on accepte un auteur et ses œuvres soit on ne l’invite pas. Mais si on l’invite, on ne camoufle pas ses œuvres, de marbre ou de plâtre peu importe, sous du plastique !

Quel camouflet pour l’artiste et pour les visiteurs de l’exposition ! Ils venaient pour voir du Stéphane Simon, pas pour voir des slips. Pour cela, le plus proche Monoprix aurait suffit.

Or Azoulay a imposé à l’artiste de mettre un string à l’une des statues et une sorte de couche en plastique à l’autre !…

Et pour quelle raison s’il vous plaît ?… »Pour ne pas choquer certaines sensibilités » est la raison invoquée. On comprend tout de suite lesquelles. Mais si les nôtres, de sensibilités, plus nombreuses, étaient choquées par ce travestissement ?… Audrey Azoulay, disons-le tout net, s’en moque comme de son premier string.

Son entourage prétend qu’elle n’était pas au courant de cette censure, alors c’est encore plus grave, que fait-elle de son emploi du temps ?… Responsable, mais pas coupable, comme Georgina Dufoix lors du scandale du sang contaminé ?

Et ce string est totalement contre-productif,  car il attire encore plus l’attention sur ce qu’on a voulu cacher.

L’Unesco trahit son objectif qui est, selon son acte constitutif, de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la charte des Nations unies reconnaît à tous les peuples »

À l’évidence, la censure opérée trahit l’objectif de paix de l’Unesco puisqu’elle divise entre amateurs de beau et offusqués par la beauté. Elle trahit aussi l’éducation, car quelle éducation peut-on dispenser en censurant ? Et le respect des libertés fondamentales, car où est la liberté de connaître une œuvre si elle est cachée ? Elle brave l’interdiction de distinguer selon les races ou les religions, puisque cette censure favorise l’obscurantisme de l’une d’entre elles au détriment de la liberté des autres.

À chacun de continuer la liste des objectifs trahis par l’Unesco dans cette censure, elle est longue :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies_pour_l%27%C3%A9ducation,_la_science_et_la_culture

Les USA et Israël ont eu bien raison de quitter ce « machin »-là, depuis sa reconnaissance de la Palestine.

Quant à Audrey Azoulay, ancienne ministre de la Culture réputée pour sa force d’inertie, son inaction persistante, sa nomination à ce poste a connu bien des vicissitudes. Les États arabes revendiquaient leur tour. C’est sans doute pour leur plaire que cette censure a été opérée. Et peut-être aussi parce que cette organisation, comme la préfecture de police et tant d’autres administrations, est infiltrée d’agents ennemis…

On ne peut qu’être inquiet devant cette complaisance de l’Unesco pour des sensibilités qui n’ont rien d’occidental. Est-ce un retour en arrière, analogue à celui qui a recouvert de peintures ou de feuilles de vigne tant d’œuvres, il y a quelques siècles ?

À quand le camouflage complet d’une infinité d’œuvres, en commençant par les chapiteaux romans de nos cathédrales, parfois très crus, très suggestifs, car mettant en images la vie quotidienne ?

 

(église de Mouthiers-sur-Boëme, Charente : homme nu sur la façade avec son sexe bien visible)

Il va falloir interdire le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, pourtant très à la mode, car on y voit des choses effrayantes pour des sensibilités peu averties, comme celle-ci :

(désolée je n’ai pas pu trouver sur quelle église s’exhibait cette modénature)

Et « l’Origine du Monde » de Courbet au musée d’Orsay, que certains trouvent trop réaliste mais dont ils ne demanderaient jamais la censure ?

À quand la mise « en conformité » du célèbre « La liberté guidant le peuple », de Delacroix ?… Vous l’imaginez avec ce qu’on appelle en langage populaire, un soutif ? Ou pourquoi pas, une burqa ? Elle aurait assurément bonne mine…

On n’a pas fini de s’inquiéter pour nos œuvres, qui comme les Bouddhas de Bâmiyân détruits par les Talibans en 2001, pourraient connaître un sort funeste si une certaine religion facilement outragée venait à nous dominer.

Il faudrait couvrir le célèbre David de Michel-Ange à Florence, ne pas oublier la Vénus de Milo, marteler les sculptures de nos églises, repeindre nos tableaux. Et cacher la publicité qui s’affiche partout et qu’on ne voit même plus.

On pourrait même occulter certaines de nos vitrines qui sont vraiment scandaleuses selon certains. Les boutiques de lingeries qui exposent des slips très suggestifs. Et les salons de coiffures dont les mèches en tout genre doivent péniblement sauter aux yeux de certaines âmes hypersensibles !

Mais peut-être devant l’ampleur du travail, certaines de ces sensibilités délirantes feraient-elles bien d’aller voir ailleurs si la censure est meilleure. Mais on me murmure que dans certains pays musulmans les brigades de moralité ont encore fort à faire avec des femmes (cette satanée engeance cherche en tous temps à séduire),  qui par pure trahison, font toujours subrepticement apparaître quelques chevilles ou quelques doigts illégalement manucurés. Chassez le naturel il revient au galop.

Mais comme nous aussi nous avons nos sensibilités, nous devrions obtenir la suppression des voiles, burqas et autres jilbabs qui pullulent dans nos espaces et offusquent diablement nos sensibilités gauloises mâtinées d’un héritage grec.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
emilie

Quand je prenais des cours de nu, un modèle avait demandé de garder son string. La prof avait refusé disant que c’était bien pire que la nudité!

Misty

Six des huit pays les plus consommateurs de pornographie seraient des pays musulmans, selon un classement du webzine américain Salon.com qui cite des données Google. Le Pakistan serait ainsi en tête, suivi par l’Egypte. Dans le top également, l’Iran, le Maroc, l’Arabie Saoudite et la Turquie.En plus de l’hypocrisie que ça représente cela encourage un business du porno avec la criminalité, les trafics et l’exploitation d’êtres humains qui peuvent en découler.

Spipou

Vous savez, un livre ayant comme illustration de couverture L’origine du monde avait été interdit dans les années 80 – 90. On n’en a pas fini

Viktor

Le paradoxe c’est que le porno est devenu un produit de consommation dont les censeurs, les Tartuffe, les puritains ne sont vraisemblablement pas les derniers à raffoler. Tout le monde connaît le tableau de Courbet, exposé au musée d’Orsay : « L’origine du monde » qui avait le mérite de rappeler aux petits garçons qu’ils n’étaient pas nés dans un chou !
Cette Madame Audrey Azoulay a vraiment besoin d’être psychanalysée !

Schos

Le bon moyen pour en faire la pub

OTOOSAN

La prochaine étape logiquement c’est la disparition des statues non ?

DURADUPIF

Notre admirable Civilisation Gréco Romaine qui brille sur les deux hémisphères mise à vau lau par des coucou je me réveille, le marchand de sable est passé plus de trois mille ans. Pauvre France, pauvre Europe…

Patapon

Qu’avons nous fait de notre héritage enrichi par Phidias ,Praxitele,Michelangelo,l’antiquite Greco Romaine,la Renaissance,l’aAphrodite de Cnide ,l’Apollon du Belvédère,pour en arriver la’?La bêtise n’aurait donc pas de limites? De qui,ces regards pudibonds que nous voudrions ménager?Honte à ceux qui maltraitent la beauté!

gélase

« Qu’avons nous fait de notre héritage »??? il a été détruit avec fougue lorsque de nouvelles règles de vie nous sont parvenues du Moyen Orient, il y a longtemps !!!

zéphyrin

il faudrait un genre d’Unesco musulman, pour qu’ils ne soient pas choqués . ils peuvent rester dans la nuit de l’ignorance et de la bêtise, c’est leur problème…
Par contre pas un sou des pays libres ne devraient atterrir dans leur escarcelle.
Inventons un Unesco avec les idées qui ont permis à nos peuples d’inventer et de chercher sans jamais être sûrs de n’importe quel écrit.
j’ai honte que notre argent servent à des causes comme ça, par des gens comme ça
on revient avant l’âge grec c’est incroyable !

Une patriote

Que va faire ensuite cette crétine soumise aux islamiques ? Un soutien gorge sur les statues qui représentent une femme et ensuite l’ouverture de nos musés pour que ces dégénérés incultes puissent dégrader nos statues. Mais bon rat nous sommes chez nous et c’est à eux de s’adapter. ON NE LEUR A DEMANDE DE VENIR, QU’ILS FOUTENT LE CAMP ET LE PLUS VITE SERA LE MIEUX !

Dorylée

Audrey Azoulay, nous explique Wikipédia, est née à Paris dans une famille juive marocaine originaire d’Essaouira, est la fille du journaliste et homme politique André Azoulay, conseiller du roi du Maroc Hassan II à partir de 1991, puis de Mohammed VI. »
Il es précisé qu’elle n’a pas la nationalité marocaine. C’est sans doute ce qui explique qu’elle cherche à se racheter aux yeux du commandeur des croyants en cachant la quéquette des statues. C’est sur sa tête qu’elle devrait mettre un slip  » pour ne pas choquer notre sensibilité  » à l’hyper connerie d’une islamophile dhimmi.

Bernard Mai

Traître ou collabo ?

Brise-Lame

C’est fou ce qu’on s’inquiète de la sensibilité de certains…

Jill

La guerre de troie du cul n’aura pas lieu…

Spipou

Excellent ! ☺

Helene GAUDRON

« En même temps » (comme dirait quelqu’un de bien connu), je doute que beaucoup de musulmans se bousculent sur les chemins de pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle…

Spipou

Ah mais c’est vrai ! Je n’y avais pas pensé ! Moi qui croyais qu’on vivait ensemble…

Vauban

Voilà qui est très bien dit!!! Mais, …, comment sortirons nous de cette époque ?
Occident ! Lève toi!

Une patriote

C’est tout bonnement L’IMPLANTATION DE LA CHARIA !

dominic gillet

merci chère Sophie Durand, diffusé sur pages et groupes

Emile

Pendant ce temps là certains érigent un sboum géant ou un vagin géant en plastoc , comme cet escroc de Koons , adulé par les oligarques Pineault ou Arnault ……qui arrivent à faire du fric avec de la m……..

amril

Il y a encore de bons alchimistes.

Patapon

Des tulipes géantes en forme de trous de culs..Paris n’en finit pas de s’enlaidir,mais ça ne choque personne.Meme pas sur qu’elles soient recyclables!

patphil

et toutes les statues de nus (qui à la renaissance par pudibonderies réduisait la taille des zizis)
et puis allons plus loin raser les cathédrales, les églises, les calvaires bretons etc. tout ce qui choque les grandremplaçants!

milou

une mission sur mesure pour le vaillant soldat du slip!
https://www.youtube.com/watch?v=vTI16KZSaQM&t=39s

Rems

Et les temples en Indes……..pauvre fille qui s’aplatit comme tant d’autres !

Spipou

Je crois que les sculptures hindoues ont subi de multiples dégradations, et que ce n’est pas fini…

François Desvignes

Ne vous fatiguez pas : qui paye Azoulay et l’UNESCO ?

Vous savez que nous devons notre politique migratoire aux montres Breitling de l’ambassade du Qatar.(distribuées à Noël).

Voilà, voilà.

Dans cinquante ans, le M.O. n’aura plus de pétrole dont le monde n’aura plus besoin.

Alors l’art redeviendra libre.

amril

A condition que dans cinquante ans nous n’ayons pas été rayés de la carte par les amis de nos collabos.
On en a déjà pris quarante très néfastes et ça s’accélère bougrement…

BERNARD

Ça doit être ça le progressisme et le multiculturalisme : se rabaisser et s’aligner sur ce qui est le plus bas.
Pas seulement au sens artistique d’ailleurs, c’est vrai dans tous les domaines, et en premier lieu celui du QI.
Lorsque plus personne ne saura ni lire ni écrire, alors nous serons enfin tous égaux, joli but progressiste !
Et dans 40 ans, il n’y aura plus aucun débat, nous aurons atteint le paradis des muses muzz !

Reconquista

Et pourquoi pas un coup de peinture au rouleau sur « l’origine du monde » de Gustave Courbet: https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Origine_du_monde

Patapon

Le vandalisme des mahométans est une constante.Nous avons tout à craindre de leur incommensurable détestation.

maujo

je suggère comme pour les piscines, d’organiser des visites à des heures spécifiques pour les citoyens de la diversité qui ne supporteraient pas la vue des statues dénudées. Il faudra juste prévoir avant la visite une personne qui recouvrira les statues d’un tchador.