Union Européenne : vers la criminalisation du potager, du tir sportif… et du survivalisme ?

Publié le 29 mai 2013 - par - 4 289 vues
Share

Le potager, c’est criminel !

Notre ami Gérard Brazon a parfaitement résumé sur son blog les sinistres projets de l’Union Européenne, tendant, purement et simplement, à transformer les potagers et autres jardins de famille en actes de délinquance. Notamment, aux ordres de Monsanto, l’UE, face aux variétés anciennes, et savoureuses, de fruits et de légumes, pourrait bientôt les faire ressembler au cannabis ou à l’opium : de l’illicite, Messieurs-Dames, de l’illicite !

http://www.gerard-brazon.com/article-europe-liberticide-cultiver-son-jardin-pourrait-devenir-un-acte-criminel-118047537.html

Le tir sportif, c’est criminel !

Sinon, autre réjouissance, l’Union Européenne procède en ce moment même à une grande consultation sur les armes, consistant en un questionnaire bourré de questions biaisées, que le lecteur peut cependant remplir. Il suffit de vous rendre à l’URL ci-dessous, de choisir votre langue dans le menu déroulant, en tout petit en haut à droite. Si vous tenez à vos loisirs de tireurs sportifs, cochez l’option 1 à chaque fois (c’est la réponse attestant que, pour vous, les armes n’ont rien de menaçant pour la sécurité publique). Le questionnaire évoque d’ailleurs, dans son préambule, la tuerie de Toulouse, entre autres, qui a bien secoué la France. Les conspirationnistes affirment que ce genre de tueries sont des créations du Système afin de justifier une répression accrue contre les honnêtes gens, notamment les priver de tout usage des armes… et de tout moyen d’auto-défense contre la racaille, elle-même protégée par les autorités. Je gage que les conspirationnistes ont raison.

http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=ReduceFirearmsRisk

Le chauffage au bois, c’est criminel !

Pendant ce temps, à Athènes, on commence à faire la chasse (ou pas) aux braves gens qui n’ont plus un sou et qui se chauffent au bois, moins cher. Officiellement pour lutter contre la pollution (admettons).

http://www.lematin.ch/monde/europe/grecs-rabattent-chauffage-bois/story/10653779

http://www.rue89.com/2012/03/03/athenes-viens-chez-moi-jai-allume-le-chauffage-229868

Le survivalisme, c’est criminel ?

Pénalisation des potagers, restriction de l’usage des armes qui ne frapperont que les honnêtes gens, inquiétude sur le plus vieux mode de chauffage au monde… l’Union Européenne nous prend pour des naïfs. Ce que veut l’Union Européenne, c’est la criminalisation du survivalisme tout entier. Les patriotes de tous les pays européens, ou occidentaux (le survivalisme est très présent aux États-Unis) se préparent à l’éventualité de guerres civiles, voire d’une guerre mondiale, et c’est pour cette raison qu’ils entrent en survivalisme. De leur côté, les oligarques qui dirigent le monde, et l’Union Européenne elle-même,  ont des sueurs froides en pensant à l’éventualité d’une révolte généralisée du patriotisme à l’occidentale. Du coup, ils inventent des stratagèmes pour favoriser la dépendance technique des nations occidentales, et la mise au pas de ces nations par la racaille investie des pleins pouvoirs. Il faut donc :

1) que le patriote ne puisse pas survivre en cas de coup dur, qu’il ne possède aucune autonomie ni énergétique, ni alimentaire, ni autre ;

2) que la racaille, d’une part, et les autorités officielles d’autres part, co-gèrent la répression contre les honnêtes gens, ce qui suppose que seuls les voyous (toujours) et les représentants de l’ordre (parfois) aient la possibilité d’user d’une arme.

La racaille, par contre : pas criminel du tout…

En clair, bientôt, l’Union Européenne va criminaliser la lampe à huile, le stock de bois dans le garage ou encore la réserve de bouffe au grenier. Faire les brocantes le dimanche vaudra la correctionnelle, et creuser un puits se soldera par perpète aux assises. Sauf bien entendu pour les oligarques et pour la racaille, la racaille étant la seule véritable police, bien qu’officieuse, du Système, la police officielle n’étant, elle, plus qu’une illusion tragique.

Jacques Philarcheïn

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.