Unités de vie familiale : en France, les prisons, c’est pas le bagne !

Publié le 15 mars 2019 - par - 10 commentaires - 1 099 vues
Share

Après les parloirs conjugaux, pourquoi pas des camions de prostitué(e)s en prison ?

Ce mardi 7 mars, nombreux sont ceux qui ont découvert l’existence, dans les prisons, d’appartements dignes d’hôtels de vacances. C’est dans un de ces lieux que deux surveillants ont été sauvagement poignardés par un musulman radicalisé qui profitait de l’avantage offert à son statut de « pauvre » prisonnier condamné à une longue peine. Ce criminel se trouvait ce jour-là en compagnie de son épouse dans une UVF (Unité de vie familiale) de l’établissement pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe.

En plus, ce jour-là, de déplorer l’horreur d’un énième crime islamiste, il fallait pour beaucoup se rendre compte du traitement de confiance et de confort dont bénéficiaient les prisonniers les plus dangereux, traitement jugé parfois à peine croyable :

https://www.fdesouche.com/1171977-prison-des-photos-dunites-de-vie-familiale-qui-font-scandale

Fdesouche reproduisait l’article intéressant de Franceinfo signé Robin Prudent :

VRAI OU FAKE. CES PHOTOS DIFFUSÉES SUR FACEBOOK MONTRENT-ELLES VRAIMENT DES UNITÉS DE VIE FAMILIALE EN PRISON ?

On pouvait y voir les trois photos d’UVF qui avaient été publiées sur Facebook par des membres du Syndicat pénitentiaire de Lille-Annœulin, vues par 4 000 internautes en deux jours : deux photos prises à Riom (Puy-de-Dôme) en 2015 pour l’inauguration et une à Montmédy (Meuse) en 2014… La surprise semble avoir été générale. Photos présentées avec le commentaire suivant émanant de la section syndicale : Voilà comment la France traite les ennemis de la nation, unité de vie tout confort. Stop, il est grand temps de faire machine arrière.

Personnellement, je n’ai eu connaissance de l’existence de tels lieux que l’an passé suite à la parution d’un article dans la Nouvelle République :

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/en-prison-la-vie-de-famille-se-passe-sous-ecrou

Comme on peut le voir, on n’a pas lésiné sur le confort. Sûrement mieux qu’à la maison. On entend souvent dire que la justice a peu de moyens, mais là, on en a bien trouvés pour construire  dans l’enceinte du Centre pénitentiaire du Craquelin à Châteauroux un bâtiment spécial prêt en 2016 et pour obtenir 5 postes supplémentaires de surveillants pour accomplir une tâche quasi hôtelière. Il y a 2 appartements familiaux et 3 parloirs familiaux. Les visites peuvent durer de 6 à 48 h.

Le terme « familial » me paraît particulièrement excessif et fallacieux car, comme le note la journaliste : Il s’agit à 90 % de parloirs conjugauxmais il peut y avoir des enfants et des parents du détenu. Il paraît que les acteurs pénitentiaires espèrent ainsi renforcer les liens familiaux et donner au détenu le goût de ce que peut être la vie sans récidive

Je pense pour ma part que les acteurs pénitentiaires dont il est question sont des clowns rêveurs… Mais que les contribuables, ceux qui râlent en s’apercevant du coût exorbitant et toujours en augmentation occasionné par la détention des prisonniers, se rassurent quand même légèrement car ils n’ont pour leur « pomme » que les frais d’hôtellerie ; pour les repas, c’est le détenu qui commande les repas et s’acquitte auprès de la cantine des collations et des repas

En regardant çà et là les commentaires sur Internet, on peut constater que ceux-ci sont dans l’ensemble très critiques. L’octroi de tels privilèges passe mal, car ils sont accordés à ceux qui sont le plus souvent sous le coup de longues peines, donc en aucun cas des enfants de chœur mais des bandits, des tortionnaires, des assassins :

– « même nos anciens en Ephad n’ont pas accès à de tels lieux à plus de 2 000 euros par mois »

– « pour faire des chambres de proximité pour les parents d’enfants hospitalisés, on a eu recours aux pièces jaunes »…

Exemple de vie familiale à la Centrale de Saint-Maur :

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-prison-les-uvf-un-espace-de-liberte-avec-la-famille-7795099633

Les UVF se sont généralisées depuis 2009. Il y en a 163 réparties dans 50 établissements sur un total de 187 prisons. Le séjour y dure de 6 à 72 heures et le détenu n’y a droit en principe qu’une fois par trimestre.

J’oubliais de préciser que l’administration a pensé parfois à tout, comme par exemple les boîtes de kleenex et de préservatifs. Précautions d’hygiène pas toujours respectées puisque naissent par la suite ceux qu’on surnomme les bébés parloir… une charge de plus pour la société honnête et laborieuse. Il en naîtrait plus d’une centaine par an, certains conçus également dans les parloirs classiques. Mais chut, on n’en parle pas trop !

Je n’ai pris conscience de ce phénomène que le 6 mai 2015. J’assistais ce jour-là à l’audience publique du Tribunal de Châteauroux quand y est passé un certain Nadir Mansouri, au motif principal de  provocation à un acte de terrorisme. Celui-ci était incarcéré depuis 2004, c’est-à-dire depuis 11 ans. Or il a lui-même dit qu’il avait 8 enfants de 3 à 16 ans ! Donc il y a dans le lot des bébés-parloir. Et peut-être d’autres sont-ils nés depuis 2015 ou naîtront après, puisqu’au début de l’audience, on pouvait savoir qu’il était en principe à l’abri  jusqu’en 2044…

https://ripostelaique.com/nadir-mansouri-mahamadou-traore-habitues-tribunaux.html

Qu’ils se trompent, tous ceux qui pensent qu’on peut changer des loups en moutons en améliorant toujours plus le confort des détenus, le maintien des liens familiaux, la permission d’actes sexuels et en leur offrant de nombreux autres avantages qu’il me serait trop long d’énumérer dans ce seul article ! L’exemple récent de Condé-sur-Sarthe le démontre. Le cas de Mansouri également. Ce dernier, s’il m’avait impressionnée par son assurance et son verbe quand je l’ai vu, m’avait surtout inquiétée quant à l’avenir. En 2015, alors « pensionnaire » de la Centrale de Saint-Maur, il avait déjà auparavant à son actif 26 condamnations dont une pour meurtre, il avait fait le tour de 32 établissements pénitentiaires dont justement Condé-sur-Sarthe où il avait multiplié les incidents, ensuite à Coulaines il avait utilisé ses enfants face aux gardiens. En 2017, alors incarcéré à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), on le retrouve à la case tribunal… dégradations, menaces, provocation au terrorisme : les bonnes habitudes continuent !… J’ignore par contre si sa déjà nombreuse famille s’est agrandie. Ce qui est sûr, c’est que les enfants ne pourront échapper dans leur développement futur à une forte imprégnation islamiste, héritage de leurs parents car la maman semble très pratiquante aussi.

Il ne semble pas qu’une fois à l’air libre, malgré l’amélioration des conditions de vie dans les prisons, que soit perdu le goût de la récidive. Les casiers judiciaires s’étoffent de plus en plus et c’est toujours plus de places de prison qu’il faut créer !

Hélas, pas de parallèle positif possible non plus avec la diminution de la violence envers les surveillants. Les exemples se multiplient et sont de plus en plus graves.

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/condamnation-du-jeteur-d-eau-bouillante-sur-un-surveillant

Les conditions de travail des surveillants deviennent, elles, intolérables et leur parole peu écoutée. Si encore ils gagnaient un peu plus en salaire et en considération ! Dans l’article suivant, le récent témoignage pathétique d’un surveillant de Saint-Maur :

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/dans-l-indre-un-surveillant-de-prison-pret-a-tout-arreter-un-nouvel-emploi-pour-pouvoir-rester-en-1551977879

Fin février à Vendin-le-Vieil, un détenu a essayé d’arracher l’œil d’un surveillant…

Très inquiétant de constater aussi l’ignorance crasse de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. Son salaire très élevé comparé à celui des surveillants de prison devrait au moins être justifié par une bonne connaissance de ce qui se passe en prison. Or, cette dame inculte dans son domaine, ne comprenait pas que la femme de l’islamiste (qui a poignardé les 2 surveillants à Condé-sur-Sarthe) n’ait pas été fouillée ! Elle aurait dû se renseigner auprès de Christiane Taubira qui lui aurait expliqué que c’est stigmatisant de fouiller les visiteurs. Et je ne parle pas des fouilles des détenus après les visites, c’est très mal vu ! Pourtant, les surveillants réclament des fouilles plus systématiques ! Mais leurs réclamations ne comptent pas. Ce qui importe le plus à la justice depuis trop longtemps, c’est la réinsertion des coupables qui sont appelés à tous sortir un jour. Au diable le sort des des surveillants et des victimes ! La société paiera toujours plus lamentablement et douloureusement à cause de l’utopie progressiste.

Au nom de l’égalitarisme forcené des zélateurs acharnés des droits de n’importe qui et de n’importe quoi, je propose une solution qui pour le(s) coup(s) serait plus équitable, puisque nombreux détenus n’ont pas de partenaires sexuels à se mettre sous la dent : faire entrer dans les prisons des camions de prostitué(e)s du type de ceux qu’on voit dans la région lyonnaise, sur des routes du Beaujolais par exemple ? Au nom de la santé sexuelle !  Au nom de l’égalité de traitement des prisonniers !… La prison c’est pas le bagne !

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Charles

Ces prisons luxueuses et traitements de faveurs prouvent que ceux qui gouvernent et logent les détenus dangereux sont les alliés de ces crapules appartenant au grand banditisme.
Seul la peine de mort pourrait sauver leur âme damnée et Allah reconnaîtra ainsi les siens.

Dorylée

Quelqu’un avait émis la possibilité de doter les EHPAD, où les pensionnaires payent leur séjour,du même confort que les prisons mais Ducon a dit que ça coûterait un pognon de dingue. On envisage cependant la possibilité, d’ici 2030/2040, que les pensionnaires des EHPAD aient une douche tous les 15 jours au lieu de toutes les 3 semaines actuellement. Il faudra bien sûr que certains bossent gratuitement un ou deux jours de plus par an pour financer ce progrès…..

DUFAITREZ

Qu’ils croient en Onan plutôt qu’au Coran ! Problème réglé !
Qui comprendra ?

bruno

La solution serait de mettre ses ordures dans des cages de 1m2, sans possibilité de faire du sport (combat, muscu, boxe, …), eau et pain comme repas, avec musique douce en continu (petite maison dans la prairie) et des recueils de savoir vivre en société… pas de mosqué, pas d’imam, pas de drogue, pas d’alcool, pas de catins, pas de téléphones et pour les plus cons PAS DE FEMMES !

BobbyFR94

Françoise, la mocheloubet s’est opposée à la fouille systématique, les surveillants pénitentiaires peuvent remercier cette ORDURE-là !!!

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/15/prisons%e2%80%89-quand-belloubet-sopposait-a-la-fouille-systematique-des-visiteurs-de-detenus/

Esprit critique

L’abolition de la peine de mort, fut un grand pas …..

Florent

Heureusement que ce n’est pas le bagne car il y a en prison 3
Plus de 40.000 personnes non jugées dont 30.000 innocents selon d’anciens magistrats.

François Desvignes

Les seuls innocents sont blancs.
Les colored sont donc coupables.
C’est du à la noirceur de leurs fautes.
Sinon, ils seraient blancs.
Ou au moins blanchis.

Ca vous fait pas rire ?
Moi non plus : comme vous, c’est moi ki paie.
Hier, aujourd’hui et demain.

Hier : quand ils sont arrivés.
Aujourd’hui : quand on a dû leur offrir des vacances républicaines
Et demain, quand on va devoir nourrir son gosse qu’il nous a fait pendant ses vacances.

kabout

j’ai vu une fois un reportage sur les prisons aux USA,a Phénix….tenues bariolées noires et blanches pour tout détenus AVEC les sous-vétements ( calecon) couleur rose,pas de tv,interdit de fumer,lire,et chaines aux pieds avec travaux intéret général ! voila ce qu’il faudrait a nos branlettes de « chances » pour la France dans nos prisons,mais bon en France nous avons 50 ans de retard sur tout.

cirrus

Encore un bel article de la trop rare Françoise Lerat.
Auriez-vous des infos sur le fait divers suivant à tout hasard ?
https://www.lanouvellerepublique.fr/chateauroux/a-gressee-a-chateauroux-porter-plainte-je-me-suis-dit-que-ca-ne-servirait-a-rien
La NR n’indique rien du profil des agresseurs, qui avaient insulté une jeune femme trop court vêtu apparemment selon eux…