USA : il y a 36 ans, le Républicain Kavanaugh aurait tenté de violer la démocrate Ford…

Publié le 29 septembre 2018 - par - 36 commentaires - 1 221 vues
Share

La Cour suprême des États-Unis (en anglais : Supreme Court of the United States, abréviation : SCOTUS) est la plus haute instance juridique des États-Unis, le tribunal de dernier ressort. Elle est constituée de 9 juges. Ceux-ci sont nommés à vie par le président des États-Unis mais doivent être confirmés par un vote du Sénat.

Le Sénat est la chambre haute du Congrès américain (la Chambre des représentants étant la chambre basse), composé de 100 membres, deux par État. Quand un siège de la Cour suprême devient vacant, le président en activité possède le privilège de nommer un juge, ce qui est actuellement le cas avec Donald Trump ayant nommé Brett Kavanaugh. Sa nomination à la Cour suprême aura pour conséquence que cette dernière présentera alors une majorité conservatrice. Mais il doit encore être confirmé par le Sénat.

Les Républicains possèdent une courte majorité au Sénat avec 51 sièges contre 49 pour les Démocrates. Ils ne peuvent pas se permettre deux votes négatifs de la part de sénateurs républicains, les Démocrates ayant annoncé qu’ils voteraient en principe, de toute manière unis, contre n’importe quel candidat non démocrate. Entre la nomination du président et le vote du Sénat, il se passe environ deux mois, le temps pour le Sénat de conduire toutes les enquêtes nécessaires avant de valider le choix du candidat.

Brett Kavanaugh s’attendait à une période de deux mois difficile avant le vote du Sénat, mais il ne savait pas qu’il allait passer par l’enfer. La procédure normale suivait son cours, avec la campagne médiatique habituelle de dénigrement d’un candidat conservateur, mais deux semaines avant le vote, tout a changé avec un courrier, d’abord anonyme, transmis par l’intermédiaire de la sénatrice démocrate de Californie, Diane Feinstein. Une femme prétend qu’il y a 36 ans, lors d’une soirée arrosée, Brett Kavanaugh aurait tenter de la violer, de lui retirer son maillot de bain sous sa jupe en lui mettant la main sur la bouche pour l’empêcher de crier. Un autre garçon aurait sauté sur le lit également, ce qui lui aurait permis de s’échapper. Cet événement aurait marqué sa vie, mais elle n’en a jamais parlé à personne, hormis lors d’une séance de thérapie de couple en 2012, sans pour autant nommer Kavanaugh. Lui avait alors 17 ans et elle 15.

Feinstein était au courant depuis le mois de juillet, mais elle a choisi de ne rien dire, même pas lors de son entretien en privé avec Brett Kavanaugh, dans le cadre de son évaluation en vue de la nomination pour la Cour suprême. Puis, malgré la demande de l’accusatrice de rester anonyme, son nom a fini par apparaître dans la presse : Christine Blasey Ford, professeur de psychologie à l’université de Palo Alto en Californie. Elle possède une carte du Parti démocrate, a participé à une marche des femmes contre Donald Trump en 2017, ainsi qu’à une marche pour la science afin de protester contre l’administration Trump qui voulait couper les budgets pour la recherche.

Elle a déclaré vouloir partir vivre en Nouvelle-Zélande en cas d’accession à la Cour suprême de Brett Kavanaugh. Qu’avez-vous fait le soir du 12 juin 1982 ? Difficile de répondre à cette question… D’autant plus que ce professeur Ford ne se souvient plus de la date exacte ni du lieu. Elle a par contre cité 4 personne qui étaient également présentes ce soir-là. Cependant, ces 4 personnes ont toutes nié avoir eu connaissance d’une telle soirée. Même sa meilleure amie de l’époque, censée avoir été présente à cette fameuse soirée, a nié avoir jamais rencontré Brett Kavanaugh.

De plus, le professeur Ford a déclaré n’en avoir jamais parlé à personne. Difficile de faire plus vague, mais les Démocrates ont sauté sur l’occasion en ignorant totalement la présomption d’innocence, déclarant que ce serait à l’accusé de prouver son innocence, vu l’importance du poste pour lequel il était candidat. Vu qu’un pervers sexuel ne se limite jamais à une seule tentative mais présente ce genre de déviance toute sa vie, rapidement les Démocrates ont déniché deux autres femmes qui prétendent avoir été agressées par Brett Kavanaugh ; l’une d’elles a même raconté comment, avec l’aide d’un ami, ils auraient drogué des femmes pour en abuser lors de tournantes !

Mais bien sûr, sans personne pour corroborer leurs accusations, personne n’en a jamais entendu parler à l’époque non plus. Par contre, 65 amies et connaissances de Brett Kavanaugh, de son adolescence à sa carrière professionelle, ont signé spontanément une lettre déclarant que de telles accusations étaient totalement infondées, qu’elles n’avaient jamais vu leur ami se comporter d’une telle manière avec qui que ce soit. Peu importe pour les Démocrates, ils veulent sa peau, ils veulent ruiner sa réputation, détruire sa famille et sa vie. Peu leur importe, ils haïssent Donald Trump et ont juré de faire obstacle à ce gouvernement et à tout ce que Donald Trump entreprend. Quitte à traîner un homme innocent dans la boue, quitte à réduire les instances gouvernementales des États-Unis à un cirque grotesque, ils veulent le pouvoir, et à n’importe quel prix !

Lorsque, pendant la campagne présidentielle, Donald Trump avait mentionné le fait de n’accepter le résultat des élections que s’il était certain que les Démocrates ne trichaient pas, ceux-ci avaient poussé des cris d’orfraie, accusant Trump de ne pas respecter et de vouloir détruire la démocratie, etc. Les Démocrates et Hillary Clinton ont heureusement perdu les élections et n’ont jamais accepté le résultat. Ils ne rêvent que de revanche. Mais bien sûr, que personne ne mentionne plus les accusations de mise en danger de la démocratie en cas de refus des résultats !

Les élections de mi-mandat ont lieu en novembre cette année et les Démocrates rêvent de reprendre la majorité au Sénat et même à la Chambre des représentants, pour inverser la politique à succès de Trump. Ils veulent également faire retarder le vote du Sénat pour la confirmation de Kavanaugh, car ils espèrent reprendre la majorité, ce qui leur permettrait d’éviter une Cour suprême à majorité conservatrice.

Seulement, les Américains commencent à être réellement dégoûtés par ce spectacle révoltant, sans morale ni éthique et sans lois. La vie d’un homme ne compte pas, sa famille non plus. Et pourtant, Brett Kavanaugh a déjà subi 6 enquêtes du FBI sur sa personne dans le cadre de son ascension professionnelle, jamais le moindre blâme, jamais le moindre doute, jamais la moindre plainte de qui que ce soit à son encontre en raison d’un comportement déplacé.

Lors de l’audition du 27 septembre au Sénat, lorsque le professeur Ford tout comme Brett Kavanaugh ont présenté leurs arguments, il était évident que cet homme passait par l’enfer. Des accusations sans preuves, vieilles de 36 ans, dont personne ne se souvient, dont personne n’avait jamais parlé et voici que son nom est traîné dans la boue au niveau national. On ne peut qu’espérer que les Démocrates se verront présenter l’addition lors des élections de ce mois de novembre.

Au milieu de toutes ces accusations salaces et sans fondement, au milieu de ces intrigues et de ces mensonges, Brett Kavanaugh a mentionné sa fille de 10 ans qui, en allant au lit, a suggéré de prier pour ce professeur Ford… Les enfants ont parfois tellement plus de bonté…

Adrien Lucas

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
CLV

Comme vous j’espère que ces démocrates haineux et crasseux vont recevoir une facture très lourde et accablante. J’espère que cette mythomane et mégère de Ford fera également l’objet d’humiliations et de dégout de tous ceux qui la cotoie.

ernest

Que faisait-elle dans une chambre, sur un lit avec deux gars qui étaient bourrés ? Elle voulait les exciter. c’est simplement une petite salope.

DUFAITREZ

Procès de l’absurde, de gesticulations d’ados… Tous les moyens sont bons !
Mal baisée sans doute ensuite, ménopausée… Souvenirs !!! Ah ! Ma jeunesse perdue !
Mais je me rattrape sur le tard ! Je suis … Démocrate ! Un Démon Crasse !

Charles DALGER

Au moins, était-elle bandante en ce temps là ? Car d’après les arrières-petits-enfants, la mémé n’excite plus personne avec son cul. Enfin elle se rattrape largement avec ses mensonges…

La Générale BOHL

On en fait moins pour Aïcha, violée à 6 ou 12 ans?????Mais là c’était normal …..

Pr Sheldon Cooper

C’est vrai. D’ailleurs plusieurs siècles avant on n’a pas fait tant d’histoires non plus pour Hypathie d’Alexandrie. Mais c’est vrai, c’était juste une femme. Ça ne compte pas vraiment

patphil

quant à moi, je jure que ce kavanaugh a pété en public lorsqu’il avait dix ans! et je suis prêt à en témoigner devant qui voudra bien m’entendre!

Dugenou

Une fois, il aurait même oublié de payer sa bière au bistrot.

voronine

La professeur(E) Ford est une nouille ….Avec un physique pas particulièrement follichon, quand on a la chance de fréquenter un homme aussi brillant que Cavanaugh, on s’y accroche ….Depuis le paléolithique, toutes les femmes le savent, c’est ainsi que l’humanité a progressé :par l’union des femmes futées et des hommes forts et adroits

Jacques B.

Ford et Kavanaugh ne se sont jamais fréquentés, et peut-être même ne se sont-ils jamais vus avant cette année. Ford ne risquait pas de s’accrocher à Kavanaugh, et ce dernier ne risquait pas de s’enticher de la donzelle – surtout quand on voit le niveau de cette dernière.

inconnue

la haine de clinton et sa clique est toujours aussi violente, sa défaite n’a pas été digérée, c’est vraiment une sale bonne femme, pourtant elle devrait balayer devant sa porte en se souvenant des frasques de son mari, avant et pendant sa présidence

daniel champy

cela ne vous rappele pas l’affaire fillon avant le 1 tour,fillon etait le seul a pouvoir battre macron,les juges rouges sont arrives pour sauver le soldat macron,kavanaugh avait 15 ans et s’est seulement au bout de 36ans qu’elle s’apercoit qu’elle a manquee d’etre violee,pourquoi n’a t’elle pas porte plainte a ce moment la,le vrai coup monte par la clinton et son parti,qui n’a jamais admis sa defaites,au fait comment va clinton, le violeur votre mari

Dugenou

En plus pour Clinton, il y avait des traces…

jaannot lapin

Quand on voit le nom de la sénatrice démocrate, FEINSTEIN , qui a lancé l’affaire, on voit qu’il s’agit d’une manipulation. Il n’y a pas eu viol et le petit était mineur.
Ici, je plaisante :
S’il avait pu toucher la chose, je parie qu’il aurait vu que la jeune fille n’était plus vierge ?

Derby

Parce qu’elle s’appelle Feinstein, elle est manipulatrice???faudra m’expliquer@jeannot

La Mécréante !

les ricains ont vraiment mal au cul !

faire un tel pataquès parce que des merdeux ont juste joué à touche-pipi il y a près de 40 ans !…

la vieille pucelle qui vient chialer 40 ans plus tard, qu’elle a eu peur d’être violée !… (alors que son pipi était protégé par maillot une pièce !!!)

arrêtez vos conneries à 2 balles, les ricains ! le monde entier se tord de rire !!

Jacques B.

Ce sont surtout les Démocrates qu’il faut incriminer dans cette affaire. Ils font tout pour empêcher la nomination de Kavanaugh, tant leur haine de Trump et des conservateurs est forte. Nous Français ne sommes pas beaucoup mieux avec deux candidats à la présidentielle démolis par les médias et la justice idéologisée (à gauche toute) en 2017.

De Profundis Macronibus

Il y aurait 36 ans ? Et vous, à quoi pensiez-vous à leur âge ?

Dugenou

À la même chose que vous, pardi!

Dupond

Dans la trilogie de Pagnol ….Le fils de César : Marius a tirer en catimini la fille de honorine et le landemain la bonne honorinne de s’écrier a César « il a violer ma fanny  » et césar sans se démonter lui répond « elle a pas du crier bien fort » (mdr)
Nous en France nos politicards sont branchés racisme et antisémitisme Les ricains eux c’est le cu ( tu te fais tailler un plumeau a l’abri des regards indiscrets et c’est foutu …bill clinton) Donald avant d’etre président va aux putes a moscou

Pr Sheldon Cooper

Pour ce qui est du mois de novembre, d’après les sondages, c’est plutôt mal parti pour les républicains. D’où leur empressement à essayer de confirmer Kavanaugh.

Adrien

Non, je pense au contraire que les américains commencent à en avoir plus qu’assez de ce jeu infernal et minable. Contrairement aux attentes et contrairement à ce qui se passe d’habitude deux ans après les présidentielles, cette fois ci les républicains pourraient bien réaliser un tsunami aux « midterms »!

Pr Sheldon Cooper

Je ne crois pas. Ils se sont passionnés au contraire pour cette affaire

patphil

« ils » vous voulez dire les journaleux? quant aux américains de la rue, si vous saviez combien ils s’en fichent! la prochaine fois que vous irez en amérique, demandez autour de vous (mais pas au waldorf astoria, dans la rue ou au diner du coin)

Yohann le debattant

Les sondages commandés par les démocrates je suppose. L’economie US est au plus haut, le patriotisme également avec le « America first » de Trump alors vos sondages à la noix…

Pr Sheldon Cooper

Je vous propose qu’on en rediscute après les élections.

patphil

professor, repeat after me :
méa coulpa, méa coulpa, méa maxima coulpa!

Pr Sheldon Cooper

Absit reverentia vero

Edmond Richter

Sheldon, tu es victime du même tsunami des médias qu’avant les elections de Novembre 2016 (Hillary 92% Trump 8%!!!) Je suis un des rares à avoir prédit la victoire HAUT LA MAIN de Trump 6 jours avant les elections. Les démocrates vont prendre la déculottée aux élections de mid-term 1) Ils n’ont rien proposé 2) Trump a remis l’economie à flots (comme disait Bill Clinton : »Itś the economy , stupid! »

Pr Sheldon Cooper

Ce ne sont pas des présidentielles

Marc

Ca y est, le professeur fait lui-même les sondages !

Antécumé

Il a raison de s’inquiéter, le Pr, parce que les Républicains semblent très haut sur l’échelle de Richter.
Promis, je ne le referai plus!

patphil

d’après quels sondages? le mois prochain j’attend que vous vous souveniez de votre prévision! ‘je suis sur que vous n’y ferait aucune allusion!
je prend donc rendez vous sur le premier article de RL sur les résultats des élections de mi mandat!

Pr Sheldon Cooper

J’assume ce que je dis. Et j’ai assez d’éducation pour admettre quand j’ai tort.

Jacques B.

Ce n’est pas d’empressement des Républicains dont il s’agit, mais d’obstruction de la part des Démocrates. Les Républicains ont respecté la procédure et les délais légaux, tout simplement. Les Dems font tout pour temporiser, gagner du temps, et pour cela, n’hésitent pas à salir un homme très probablement innocent, sans la moindre preuve, évidemment. Dominique Baudis est passé par là, en son temps.

Pr Sheldon Cooper

Obstruction que les républicains avaient pratiqués sous Obama