Vaccin : les socialauds expliquent à Macron comment manipuler les Français

ÉDIFIANT !

Nous avions évoqué hier les tweets de l’ennemi juré du docteur Perronne, à qui on est en train de retirer sa chaire de professeur, Nathan Peiffer-Smadja qui avait, entre autres,  retweeté Terra Nova, laboratoire d’idées du Parti socialiste, militant pour le vaccin et prétendant donner enseigner des méthodes de communication pour noyer le poisson et faire crever le Français moyen à coups de vaccin ARN à son insu et même à l’insu de son plein gré.

Voici donc des extraits de la propagande éhontée de Terra nova… qui exhibe aux yeux de tous sa perversité, ses manœuvres pour duper le crétin de Français…  Propagande destinée ouvertement au gouvernement !

Objectif : détruire la crainte de la vaccination qui progresse de plus en plus… tu m’étonnes ! Entre leurs manœuvres anti-hydroxychloroquine, anti-Raoult, anti-Perronne, les aveux du Monsieur Vaccin de Castex et le bon sens… qui serait assez fou, à part les veaux et les moutons, pour se faire vacciner ? Et les sales gamins que nous sommes, en France, sont les derniers de la classe. On ne veut pas de leur piqûre !

Mais pour que le vaccin constitue un véritable tournant dans l’épidémie, la couverture vaccinale doit être suffisamment élevée. Pour atteindre l’immunité collective, la part de la population qui doit être vaccinée se trouve autour de 80 %, voire 95 %, selon les maladies, des taux que les intentions vaccinales actuelles ne permettent absolument pas d’atteindre. La défiance vaccinale est un problème mondial, identifié comme tel par l’OMS [1], mais la France y est particulièrement vulnérable. La proportion de Français déclarant qu’ils se feront certainement vacciner est de fait en chute libre depuis le mois de mai (Hacquin et al. 2020, Fig. 1). Ceux qui ont l’intention de se faire vacciner sont désormais minoritaires, y compris parmi les plus de 65 ans.

[…]

Les petits malins de Terra Nova ont donc travaillé, et émis 3 recommandations à l’attention du gouvernement. La preuve par 9 que PS et Macron c’est du pareil au même. Le flacon a changé mais c’est toujours la même bobine empoisonnée à l’intérieur.

https://tnova.fr/notes/trois-recommandations-d-actions-pour-lutter-contre-l-hesitation-vaccinale

En italique les extraits des notes de Terra Nova.

Nous proposons ici trois recommandations qui doivent selon nous faire l’objet de recherches et d’une attention gouvernementale urgentes.

TROIS RECOMMANDATIONS D’ACTIONS POUR LUTTER CONTRE L’HÉSITATION VACCINALE

[…]

Raisons données par les participants qui ont déclaré qu’ils ne se feraient pas vacciner contre la Covid-19. Les raisons ont été recodées en cinq catégories principales : (i) la personne manque de confiance dans le gouvernement et dans les industries pharmaceutiques, (ii) la personne pense qu’elle n’a pas besoin de se faire vacciner, (iii) la personne pense que le vaccin sera inefficace, (iv) la personne pense que le vaccin sera trop cher et (v) ils sont généralement opposés aux vaccins. Chaque répondant pouvait donner plusieurs raisons.

On constate qu’il n’y a pas que sur les sites patriotes qu’on manque de confiance dans le gouvernement, dire que cela nous attriste serait mentir…

Recommandation 1. Concevoir et tester une campagne de communication sur les vaccins

Une campagne de masse est justifiée par le fait qu’aucun groupe socio-démographique n’est épargné par l’hésitation vaccinale et que les mêmes raisons d’hésiter sont fournies par tous. Par ailleurs, le groupe qui connaît la plus forte poussée d’hésitation est celui des personnes âgées, qui consomment le plus les médias de masse (en particulier la télévision). Les campagnes d’information peuvent être efficaces pour lutter contre l’hésitation vaccinale, mais les messages doivent être testés avant d’être diffusés. Notre première recommandation est donc d’identifier les messages les plus efficaces en utilisant des méthodes expérimentales solides.

Sans étonnement, on comprend que la cible principale c’est les personnes âgées parce que les plus faciles et à joindre et à convaincre parce qu’elles regardent beaucoup la télé. Là je suis ravie, je fais partie des plus de 65 ans mais je n’ai pas la télé… j’échappe à leur premier piège… voyons voir la suite !

Les recherches antérieures sur l’hésitation vaccinale ont permis  d’identifier plusieurs leviers prometteurs. On peut citer la motivation à être  altruiste (Shim et al., 2012), mettre l’accent sur les dangers de la maladie (Horne et al., 2015) et activer le regret que chacun aura à ne pas s’être fait vacciné s’il tombe malade ou contamine quelqu’un (Brewer et al., 2016). A l’inverse, les campagnes qui visent à montrer que les vaccins ne comportent aucun risque ont parfois des effets contraires et peuvent rendre ceux qui hésitent encore plus réfractaires (Horne et   al., 2015).

À présent la fibre affective… Le petit Ayaan, vous vous souvenez ? Même chose avec le vaccin ! À votre bon cœur, M’sieurs-dames ! Pensez aux autres, à ceux qui vont être malades voire même mourir à cause de vous qui, avec égoïsme, ne vous faites pas vacciner… et imaginez vos regrets si vous contaminez l’un de vos proches…

Ces campagnes sont indispensables mais il ne faut pas tout miser sur cette  stratégie. Les campagnes médiatiques ont l’avantage  de  toucher  de  larges  pans de la population, mais leurs effets sont généralement modestes (Mercier, 2020). La discussion et l’argumentation avec une source de confiance  sont  généralement plus efficaces, notamment avec les personnels de santé (Verger & Dubé, 2020).   Une étude a par exemple révélé que le taux de vaccination  contre  le  papillomavirus humain était passé de 2 % à 38 % chez les garçons dont les parents avaient reçu une recommandation d’un professionnel de santé (Reiter et al., 2013). Dans une autre étude, le pourcentage de personnes déclarant qu’elles ne se  feraient pas vacciner contre le H1N1 est passé de 75 % à 55 % grâce à une conversation avec un expert (Chanel et al., 2011). Il est donc important de concevoir des interventions impliquant les professionnels de santé et de tirer  le  meilleur parti du pouvoir de la discussion et de l’argumentation. En dehors du système de soins, des contextes argumentatifs peuvent  être  massifiés  à  l’aide  d’outils digitaux comme les chatbots.

Mais tout ce qui précède, c’est de la roupie de sansonnet… Les mieux à même de convaincre, c’est les personnels de santé, les médecins, les pharmaciens, les infirmières… Donc il faut leur offrir des journées de formation  pour qu’ils aient des arguments susceptibles de convaincre les récalcitrants. Un petit voyage aux Seychelles payé par Big Pharma serait peut-être très efficace ?

Recommandation 2. Utiliser les sciences comportementales pour rendre la vaccination plus accessible

Le déploiement d’une campagne reposant sur les bons messages et sur les bons messagers peut limiter la défiance vaccinale. Cette étape est nécessaire mais elle n’est pas suffisante. Il existe en effet, dans de nombreux domaines, un écart important entre les intentions des gens et leurs actions concrètes. Pour réduire cet écart, la vaccination doit être gratuite et facile d’accès. Simplifier le parcours pour l’usager a toutes les chances d’augmenter le taux de vaccination parmi ceux qui sont déjà favorables au vaccin Covid-19, et parmi ceux dont les intentions auront été modifiées en réponse à la campagne de communication. Concrètement, les mesures suivantes pourraient être prises (en tenant compte des problèmes logistiques propres à chaque vaccin, comme la nécessité de conserver les vaccins à ARN à très basse température).

Achetez donc ces crétins de Français récalcitrants, si c’est gratuit ils prennent, croyant faire une bonne affaire !  Et que cela soit simple, facile, sans attente, sans km à faire… et même sans ordonnance ! Elle est pas belle la vie à l’heure où, même avec une ordonnance, ils nous interdisent l’hydroxychloroquine ! Et l’idéal c’est que les médecins aient des gros stocks de vaccin au frais dans leur cabinet, histoire de refourguer un vaccin à la première visite de mémé venue renouveler son ordonnance de médoc contre le cholestérol ou celle de l’étudiant qui a besoin d’un certificat médical pour son club de sport…

Et puis, le top du top, c’est de balancer à tous des rendez-vous autoritaires pour qu’ils viennent se faire vacciner, sans l’avoir demandé. Il y a un bon paquet de crétins qui n’oseront pas désobéir… Toujours la même arrogance socialiste pour le peuple…

Enfin, le harcèlement… appels téléphoniques, mails… histoire de faire croire au bon peuple qu’il y aurait une urgence/obligation vaccinale, avec des appels des médecins mais aussi de la Sécu…  J’attends  avec impatience l’appel de l’employé de la MGEN qui s’y collera… elle n’y est pour rien, elle ne fait que son travail, mais elle risque de passer un sale quart d’heure. Me déranger au téléphone, me harceler, c’est une faute grave, impardonnable.

Mais surtout insister sur l’appartenance au troupeau, sur la nécessité  pour être accepté du groupe de faire comme tout le monde. À force de faire la promo de l’islam, ils croient que nous nous prenons pour la oumma ?

On sent en filigrane un appel du pied à Macron : s’il pouvait interdire toute propagande anti-vaccin… ce serait idéal. Macron l’avait compris avant qu’ils ne le disent. Facebook et Twitter ont déjà décidé de supprimer toute propagande anti-vaccinale, et le pouvoir macédonien ayant déjà écarté des médias Raoult, Toussaint, Perronne, Fouché, Sacré…

Après tout ces petits Français récalcitrants sont tellement cons qu’il suffit qu’ils croisent des vaches avec sur leur mufle « je suis vacciné contre la covid » pour que le mouton de Panurge réclame lui aussi son bonbon empoisonné… Et hop ! Ils nous refont le coup de « touche pas à mon pote avec un ruban bleu cette fois !

Premièrement, le vaccin devrait être offert gratuitement et sans obligation de prescription, afin de réduire au maximum les obstacles financiers et logistiques. Une fois qu’un vaccin sera disponible en grande quantité, il conviendra de le rendre largement accessible dans des lieux familiers, par exemple en convertissant les centres de test Covid-19 en centres de vaccination.

Deuxièmement, les médecins devraient être encouragés à stocker le vaccin afin que les personnes qui consultent leur médecin généraliste pour diverses raisons puissent se faire vacciner sans avoir eu besoin de chercher activement à le faire. Cet arrangement permettrait également de faciliter la concrétisation des recommandations des professionnels de santé : un patient qui manifesterait son intention de se faire vacciner suite à une discussion avec son médecin aurait ainsi l’opportunité de le faire immédiatement. Dans un même registre, des études ont montré que les personnes pour qui un rendez-vous de vaccination contre la grippe est fixé automatiquement se font davantage vacciner, alors même qu’elles peuvent annuler le rendez-vous si elles le souhaitent (Chapman et al., 2010). La vaccination sur le lieu de travail a également été identifiée comme un levier essentiel. Ces différentes expérimentations soulignent l’importance de la simplification du parcours pour aider les gens à passer de l’intention à l’action.

De nombreux travaux montrent également qu’envoyer des messages de rappels à des moments clés augmente le taux de vaccination (Vann et al., 2018). Ces rappels peuvent prendre différentes formes en fonction de la population ciblée, par exemple des SMS pour rappeler aux parents qu’il est temps que leur enfant reçoive un vaccin, des cartes postales pour rappeler aux adultes la campagne annuelle de vaccination contre la grippe, des emails envoyés par l’assurance maladie, ou encore des appels téléphoniques de professionnels de santé. Dans le cas du vaccin Covid-19, ces méthodes devraient être mises à profit pour cibler les populations prioritaires, en accordant une attention particulière aux personnes issues de milieux socio-économiques défavorisés, qui pourraient être moins bien informées.

Recommandation 3. Exploiter le pouvoir des normes sociales en aidant les premiers adoptants à communiquer leur décision de se faire vacciner

Les gens apprennent les normes sociales en observant les autres. Le problème, c’est que l’on entend davantage ceux qui sont contre. La majorité silencieuse de pro-vax peut donc peu à peu se trouver étouffée.

En conséquence, les autorités sanitaires ne doivent pas se concentrer exclusivement sur des outils permettant aux anti-vax de changer d’avis. Il est au moins aussi important de permettre aux personnes favorables à la vaccination d’afficher leurs choix, permettant ainsi d’influencer positivement ceux qui les entourent et d’enclencher un cycle vertueux. Une étude de Didier Pittet en milieu hospitalier a par exemple montré que faire porter aux soignants vaccinés contre la grippe un badge avec la mention « Je suis vacciné contre la grippe pour vous protéger » augmentait les taux de vaccination (Iten et al., 2013). Un résultat similaire a été obtenu dans un hôpital néerlandais avec en prime une baisse de la morbidité grippale chez lespatients eux-mêmes (Riphagen-Dalhuisen et al., 2013). Ces exemples soulignent que le simple fait de rendre visibles les décisions positives est un outil puissant de changement.

Dans le cas présent, il serait intéressant de lancer une  grande  campagne s’appuyant sur des outils connus, comme le ruban de sensibilisation, pour que les premières personnes qui se feront vacciner, et celles qui envisagent de le faire, puissent le montrer. Il s’agit ici de donner une voix aux « pro-vax ».  Cette  campagne pourrait être lancée en commençant par  envoyer  un  ruban  aux  dizaines de milliers de Français qui se sont spontanément inscrits pour se porter volontaires dans l’essai clinique Covireivac de  l’INSERM.  Nous proposons  un  ruban bleu, couleur déjà associée au syndrome de détresse respiratoire aigüe.

Conclusion

Dans les pays développés, le refus permanent de tous les vaccins est rare (pas plus de 1 ou 2 % de la population, Brewer et al., 2017) et de nombreuses personnes qui refusent initialement un vaccin finissent par changer d’avis (Kornides et al., 2018). Cela suggère que pour la grande majorité de la population,  la  «  préférence  éclairée » – c’est-à-dire la préférence qui émerge une fois que l’on  dispose  de toutes les informations pertinentes, c’est de se faire vacciner. Nous devons aux chercheurs qui ont travaillé sans relâche pour mettre au point un vaccin en un temps record de veiller à ce que le dernier kilomètre ne soit pas plus long que le premier.

Leur dossier est sur leur site

https://tnova.fr/system/contents/files/000/002/219/original/Terra-Nova_Cycle-Covid_Trois-recommandations-d-actions-pour-lutter-contre-l-h_sitation-vaccinale_041220.pdf?1607009324

Pour télécharger leur dossier de propagande.

Terra-Nova_Cycle-Covid_Trois-recommandations-d-actions-pour-lutter-contre-l-h_sitation-vaccinale_041220

image_pdfimage_print

58 Commentaires

  1. Faut Vraiment être le dernier des Cocus pour voter pour les Socialistes qui ne savent que taxer ou acheter la paix sociale avec les Clandos.

      • les verts escrologistes,qui n’ont jamais planté une graine. nous font la moraline.terra nova officine de sous merde.

  2. Je n’ai pas tout lu M’ame Tasin. C’est un peu long pour moi ce soir, mais demain j’m ‘y colle promis-juré-craché.
    Je résumerais à ma façon :
    – Il y a 3 ou 4 mois on nous expliquait qu’il fallait 1 an minimum, voire 2, pour mettre au point un vaccin…. surtout avec un virus mutant….
    Mais voilà, c’est bientôt l’époque merveilleuse de Noël ! Tout peut arriver !
    La preuve, le vieux bonhomme à barbe blanche habillé par Coca-Cola nous amène plusieurs vaccins au choix dans son chariot qui passe de cheminée en cheminée. Au choix comme dans les boites de crottes en chocolat.
    Perso, si je peux choisir le vaccin à la liqueur…
    NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE FORMIDABLE !!!
    🎅 😷 🎅 😷

    • la fête de Noël a été transformé mais à la base c’est une fête de nos ancêtres celtes, il ne faut pas l’oublié, le père Noël n’est pas rouge à la base, si le sapin et les rennes existent, ce n’est pas chrétien, le christianisme est venu de Jérusalem, il n’y a pas de rennes et ni de sapins……les chrétiens ont volontairement mélangé les traditions celtes aux leurs car les français gardaient leurs traditions…..

      • Mais katarina, nous sommes d’accord, le Père Noël actuel n’est qu’une publicité pour Coca-Cola. D’où sa tenue rouge.
        Ok avec vous pour le reste.

  3. Quel mépris et quelle perversité pour les « vraies gens », les sous-humains du troupeau… bons à piquer comme des chiens.

  4. J’ai vu qu’il était possible de laisser un commentaire chez Terra Nova . Allez les patriotes , rentrons-leur dans le lard . Faut pas épargner les co-assassins .

  5. J’ignore si d’aucuns de vous l’ont remarqué mais on ne voit plus le spot publicitaire censé nous culpabiliser si nous ne prenions pas au sérieux des gestes-barrière, le tout accompagné d’une musique lugubre ?
    Eh bien, il a été remplacé par un spot encore plus ignoble accompagné tout le long d’une musique encore plus lugubre, à seule fin de nous convaincre de nous faire vacciner ! Et en plus ils nous prennent pour des demeurés car j’avoue que ce n’est qu’au bout du deuxième message subliminal que j’en ai compris le sens ! Ce n’est pas parce que nous sommes confinés par la force que nous devenons automatiquement des cons finis !

      • Ce n’est pas notre monde qui devient ignoble, ce sont ceux qui croient être supérieurs aux humains en leur ayant imposé le dieu fric pour les dominer et en exterminer 80% au passage. Nous, les vrais gens de France, ne sommes pas ignobles, nous allons traquer les criminels.

  6. Terra merda : JE CONNAIS !
    Effectivement progressistes très probablement financé par Soros et aussi probablement conseillés par Attila..bien sûr pro-migrants avec une gauchiassierie diarrhéique qui laisse une traînée jaunâtre puante partout ou ils passent !

    Ils ont des mesures géniales pour limiter la pauvreté, comme par exemple exproprier les propriétaires d’un quart de leur foncier pour les obliger à le louer, ou encore le « loyer fictif ». S’attaquer aux vieux, et si possible vieux blancos proprios, ça c’est leur truc.. pro-migrant bien sûr !

    Pour ce qui concerne le vaccin, j’ai déjà donné maintes fois mon avis sur le vaccin ARNm.. allez voir des sites non polémiques et non politiques comme par exemple « futura sciences » Faites vous une idée par vous même ne soyez pas des fils de pub.

  7. bon courage à tous ceux qui par peur tenteront d’être des cobayes et ne seront que des prêt-noms pour enrichir bigpharma

  8. Dans ce contexte de « pandémie « ,les catégories de populaces prioritaires doivent être clairement établies !
    D’ores et déjà on peut citer :
    Les pourritures politiques qui pullulent à l’Élysée,dans les ministères et la.plupart des administrations de l’état français ;
    Les juges surtout ceux qui adulent les islamistes et les racailles et enfin la quasi totalité des journalistes !

      • sénat,assemblée nationale,conseil constitutionnel.trois ehpad à vacciner en toute urgence.

    • Tous les envahisseurs avec une 3 ème injection spécial stérilisation, hommes et femmes. Comme ça ils disparaîtront en quelques décennies. 😈

  9. Pour la grippe ca passe car ca fait des années qu’ils le pratiquent et je pense le maitrise.Pour le Covid c’est autre chose un vaccin fait en 3 mois moi j’y crois pas c’est comme la lutte contre le cancer ca fait plus de 80 ans qu’ils cherchent et trouvent rien ou presque comme par hasard. Alors qu’il s aillent faire f….. et pourtant j’ai 78 ans jamais je ne me ferais vacciner .Je pense avoir était clair

  10. Dans l’argumentation, c’est le troisième point le plus important, pour ne pas dire le SEUL. Dans toute l’histoire de toute l’humanité, toutes les sociétés ont toujours fonctionné par l’imposition des normes sociales, qui deviennent toujours le signe de la conformité, de la normalité. Il est très difficile d’y résister: les plus instruits, les plus « intelligents » se plient devant elles.
    Dire qu’on va « exploiter » de comportement grégaire et quasi automatique du psychisme humain comme moyen de propagande ferait pâlir Goebbels de jalousie.

  11. Dans l’argumentation, c’est le troisième point le plus important, pour ne pas dire le SEUL. Dans toute l’histoire de toute l’humanité, toutes les sociétés ont toujours fonctionné par l’imposition des normes sociales, qui deviennent toujours le signe de la conformité, de la normalité. Il est très difficile d’y résister: les plus instruits, les plus « intelligents » se plient devant elles.
    Dire qu’on va « exploiter » de comportement grégaire et quasi automatique du psychisme humain comme moyen de propagande ferait pâlir Goebbels de jalousie.

  12. L’internationale gauchisme est en marche pour éteindre la race des humains de toute origine. Nos cocos, bolchos, écolos, mégalos, hystéros, gogos, sont les mêmes que les dirigeants démocrates étasuniens. C’est cette engeance-là qu’il faut faire taire et enfermer.

  13. Tout ce qui vient de macron et de son gouvernement de criminels n’est plus légitime. Nous ne reconnaissons plus macron comme président ni son gouvernement en tant que tel. Tout ce qu’ils peuvent dire ne sera pas écouté. Tout ce qu’ils peuvent faire ne sera pas suivi. Et s’ils insistent, nous les traquerons pour rendre justice à la France.

  14. qui est ce  » Nathan Peiffer-Smadja » ? un juif comme tous ceux tournent autour de macron et qui prônent la suppression de nos libertés fondamentales car nous sommes des goys !!!

  15. Ce qu’il faut ma chère Christine c’est rappeler à ces gens qui prétendent savoir tant de choses cette partie des textes qui ont été édictée au procès de Nuremberg afin de leur faire fermer leur clapet à eux qui se prétendent anti-fascistes…….:
    https://m.youtube.com/watch?v=Bz8i1uvWuzc

  16. Le harcèlement a déjà commencé avant le vaccin : j’ai reçu un SMS me demandant de charger l’application covid. Je l’ai mis en numéro bloqué.
    Quant à la gratuité du vaccin, faut quand même pas nous prendre pour des naïfs. On sait bien que c’est nous qui le payons par nos impôts et on a bien compris qu’il a été commandé au prix fort et sans appel d’offre :
    https://www.bvoltaire.fr/remdesivir-gilead-la-commission-europeenne-cache-t-elle-un-enorme-scandale-de-favoritisme/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=remdesivir-gilead-la-commission-europeenne-cache-t-elle-un-enorme-scandale-de-favoritisme&mc_cid=63a8f10b92&mc_eid=49bd66656f

    • 👍👍👍
      Je suppose que vous avez peut-être lu ce que j’ai fait paraître juste en dessous de votre commentaire:

      https://m.youtube.com/watch?v=Bz8i1uvWuzc

      Vous avez tout à fait raison de bloquer ce numéro et les patriotes comme vous le savez nous sommes avertis de la tromperie monstrueuse de cette application et cela déjà depuis au moins le printemps ! ! !

      • Très intéressant Bourgoin.
        Mais avec cette clique qui s’assoit sur les lois sans que l’opposition ou les syndicats ne réagissent, on sait qu’on a tout à craindre

  17. les socialistes! toujours les socialistes qui détruisent tout ce qui est traditionnelles et sains.

    • 👍 C’est tout à fait exact et c’est bien ce qu’avait dit De Gaulle ! ! !

  18. Je vais leur donner un conseil, une carotte enfoncée solidement dans le fondement !

  19. qu’ils se servent de ce vaccin/POISON pour les politiques; les islamistes et les journaleux-gochistes !!!!! et ensuite les FRANCAIS respireront un air plus sain …..

  20. Le régime n’envisage pas de vaccination. Il envisage l’injection de prophylactiques génétiquement modifiants, en l’occurrence les prophylactiques expérimentaux à ARN messager, comme toute l’Union Européenne. Tant qu’Astra Zeneca est en échec technique sur le second vaccin, il n’en existe qu’un seul, le Spoutnik-5. Vaccination signifie stimulation immunitaire par inoculation de microbes ou de toxines. L’injection de prophylactiques, de même que l’injection de traitements, n’est pas une vaccination. La lutte contre l’abus d’autorité passe par la lutte contre les abus de langage, appeler « vaccins » de simples prophylactiques fait partie de la campagne de désinformation et tromperie. Il est impératif de corriger le terme abusif quand on l’entend, un prophylactique n’est pas un vaccin.

  21. Pétition : Pour que Macron, Castex et les ministres soient vaccinés en 1er !:
    Le “Monsieur Vaccin” du gouvernement, le professeur Alain Fischer, a fait part de ses interrogations sur les vaccins contre le Covid-19 : pas de recul sur les nouveaux vaccins à ARN, et qu’”à ce jour”, on ne savait pas si le vaccin “protégeait l’individu vacciné contre l’infection” ni “contre la transmission”…C’est pourtant ce vaccin à ARN fabriqué par Pfizer qu’on va commencer : Exigeons la vaccination publique du gouvernement et du président de la République ! https://les-patriotes.fr/petition-vaccinons-macron/ et https://youtu.be/31XARv1rem8

  22. Une seule efficacité contre le harcèlement à LEURS VACCINS : faire « le mort » c’est à dire refuser tous contacts quels qu’ils soient : téléphone, mail, courrier classique. J’ai fait cette expérience avec LEUR Linky et je n’ai toujours pas ce compteur communicant à mon domicile.

    • @Draner

      Faites gaffe en faisant le mort. Parce qu’ils vont vous faire voter pour eux !
      Je peux pas m’en empêcher !

    • pour ceux mollassons qui laissent tout faire ils ne sont pas chers ! c’est pas un compteur communiquant c’est un compteur con me niquant

    • Exactement ! J’ai fait comme ça aussi et leur merde de LInky n’a pas été installée !!!!

  23. Excellent rappel sur la collusion Terra Nova / PS / Gvt !
    On se souvient des excellents conseils de « l’officine » pour remplacer les ouvriers (dont une bonne partie passée au RN) par des immigrés supposés « mieux votants ». Fumiers ! Ordures !
    Cela dit pour les vaccinations, rien de mieux que la menace de l’exclusion sociale: ça a très bien fonctionné pour les 11 vaccins obligataires des nouveaux nés post 01/01/2018.
    Vous connaissez beaucoup de parents qui ont refusé ? …

    • Cet article d’il y a huit mois évoque une expérience, dont les résultats depuis lors ont permis une application à grande échelle dans les pays qui n’interdisent pas le traitement. Dans certains pays d’Amérique l’ivermectine est l’un des traitements les plus connus contre le Covid-19.

    • Attention, maintenant sur Médisite, on a cette réponse:
      « Page non trouvée: La page demandée « /coronavirus-livermectine-nouvelle-chloroquine.5562870″ n’a pas pu être trouvée. »
      Dommage
      La lutte sacrée du Camp du Bien contre les « Défèque Niouzes » fonctionne à plein régime. Mais ils vous diront qu’il ne s’agit pas d’action de Censure & Propagande, c’est seulement du « Facts Checking » pour notre bien, comme on dit en Novlangue.

  24. Une pseudo pandémie, qu’il faut soigner avec un vaccin qui n’en est pas un, imposée par des pseudo gouvernants de carnaval. Ceux qui l’ont élu qu’avez vous fait !!! Vrai peuple de France ! Vrais français ! réveillons nous et faisons cesser cette mascarade ! Cela suffit ! On n’en peut plus de ces salopards ! Ils nous tuent MERDE !

  25. Terra Nova, le vivier des collabos mondialistes, le cerveau sur chenilles des « progressistes »…https://www.norrag.org/app/uploads/2016/04/think.jpg?w=500
    Avec un porteur de valises du FLN, ce cher Rocard, l’ agent mondialiste Con-Bandit, la raciste anti-blancs agente des Black Lives Matter Rokaya Diallo, Bruno Rebelle, ancien de Greenpeace, Valérie Atlan, épouse de Claude Askolovitch, collaboratrice de Jean-Luc Mélenchon, et des banquiers, hommes d’affaires et hauts fonctionnaires « progressistes »: Alain Christnacht, directeur de cabinet de Christiane Taubira au ministère de la Justice, Mathieu Pigasse, banque Lazard, Anne-Marie Leroy, vice-présidente et conseillère juridique du Groupe de la Banque mondiale, Gilles de Margerie, directeur de cabinet d’Agnès Buzyn au ministère de la Santé..

Les commentaires sont fermés.