Vaccin : Quand Bock-Côté sert la soupe à Macron


Mercredi soir chez Christine Kelly, en écoutant Mathieu Bock-Côté disserter à propos du complotisme, je me suis demandé si le chroniqueur habituellement plus au fait des questions qu’il évoque, n’avait pas eu le temps de creuser le sujet ou si Bolloré lui avait suggéré de venir au secours de Macron et de la faillite de sa folie vaccinale qui était annoncée depuis le début.

Car après quelques considérations sur la question, Bock-Côté, perplexe, est tombé dans le panneau de la désinformation.
Soit par ignorance, soit par propagande, pour tenter de justifier la politique sanitaire, qui coule à pic, « Tous vaccinés, tous protégés » de Macron et Véran.

 https://www.cnews.fr/emission/2022-01-12/face-linfo-du-12012022-1170328

Et particulièrement à partir de la 56ème minutes, quand Christine Kelly lui posa cette question :
« est-ce que les non-vaccinés sont complotistes ? »

Alors Bock-Côté tenta de séparer le bon grain de l’ivraie, ceux qui ont des doutes ou attendent un autre vaccin, en désignant ceux qui refusent l’injection persuadés qu’on « va leur mettre une puce pour les contrôler par je ne sais quel satan…eux oui, d’accord… »

Au cas où Bock-Côté, qui diffuse ainsi un bobard, n’aurait jamais entendu parler de puçage vaccinal, on le renverra au brevet européen déposé par des inventeurs français, dont Pasteur, en décembre 2004 qui « décrivent… puces ou filtres à ADN ou à ARN… préparés par les méthodes classiques, connues en elles-mêmes, comme par exemple greffage chimique ou électrochimique d’oligonucléotides sur support de verre ou de nylon ».


https://patentimages.storage.googleapis.com/e0/4e/2e/09e238c87e2d20/EP1694829B1.pdf

Et Bock-Côté de continuer sans état d’âme ni doute : « je suis 3 doses, s’il en faut 4 je m’en fous, je fais confiance aux sciences… »

Au point d’indiquer qu’au Québec les gens se demandent s’il n’a pas été vacciné avec un placebo du genre solution saline, ou s’il ne participe pas « au théâtre gouvernemental pour vendre le vaccin… »

Et Bock-Côté de conclure par une sentence propagandiste qui lui vaudrait reconnaissance de Véran : « le vaccin protège des formes graves, très bien, c’est même essentiel… »

Toute cette propagande m’a mis un gros doute sur l’indépendance d’esprit de notre essayiste à ce sujet…

Bock-Côté ne connait sûrement pas ces déclarations américaines des effets secondaires mortels et graves avec séquelles post-vaccination Covid.

Mais je ne doute pas que Bock-Côté se posera tôt ou tard la question légitime de savoir si ce pseudo-vaccin ne tue pas plus qu’il ne protège.

Alain Lussay

image_pdfimage_print
22
2

17 Commentaires

  1. Je pense que vous faites un mauvais procès à M Bock-Côté.

    En effet  » les puces ou filtres à ADN ou à ARN… » n’ont rien à voir avec « une puce pour les contrôler  »

    Vous savez que « puce » désigne aussi un insecte !
    Personnellement, je fais partie de la catégorie qui refuse le vaxxin car ce n’est pas (au moins pour le moment) un vaccin, et je ne souhaite pas servir de cobaye, par contre, je ne crois pas trop à l’injection de systèmes électroniques ou radio-électriques qui permettraient un contrôle car pour le moment, nous n’en sommes pas encore capables… mais nul doute qu’un jour ou l’autre ça sera possible.

    Les puces « ID » principalement basées sur le RFID « Radio Frequency IDendification » qui sont utilisées sur les animaux domestiques et testées sur l’homme sont implantées, pas injectées.

    • @Michel BERNARD : exact ! J ‘ ajouterai que les « puces » servent à identifier l ‘ être , pas à le manipuler , c ‘ est impossible , ça relève du délire …..

    • Je suis surprise que le sens de certaines paroles soit difficile à comprendre dés l’instant où le débit est rapide et le déroulement étendu sur plusieurs aspects…
      S’arrêter de penser dès que la personne se dit vaccinée n’est pas vraiment honnête, surtout que ce n’était pas le sujet (le complotisme), on sent la réaction « à fleur de peau », dommage !

  2. Alain Lussay, les vaccins et tout ce qui se passe actuellment avec le covid sont de sujets en évolution ou involution constantes.Il est difficile d’en parler, même les professeurs s’y perdent et en profitent pour faire leur propagande!Mathieu Bock Coté, que je n’apprecie pas du tout, ne peux pas tout savoir…traiter comme un messie un Canadien qui vient donner des leçons au peuple français m’irrite particulierement!

    • a.hourquette, c’est vrai, B.C. n’a qu’à rentrer chez lui donner ses leçons aux Canadiens. Que vient-il faire chez nous, à nous emmerder, lui qui n’est pas Français ? On n’attend pas après les Canadiens pour nous sortir de cette merde. Qu’il aille villipender son justin trudeau bon collabo-immigrationniste-génocidaire des Canadiens et du Canada.

      • Commentaire de naze qui n’a pas le QI suffisant pour comprendre l’excellent français parlé par Matthieu Bock-Côté. Personnellement, je préfère un Canadien francophone à un Français décérébré.

  3. Bock-Coté avec son débit de mitraillette et son accent québécois, théorisant ad nauseam sur la diabolisation de Zemmour, nous fatigue depuis belle lurette. Il a raison de se vacciner vu qu’il est en surpoids, même s’il ferait mieux de se mettre au sport.

  4. Oui, moi aussi, j’ai maintenant un gros doute sur l’indépendance de B.C. Serait-il en train de virer sa cuti ?

  5. DéBlock-coté est obèse, déclaré cible préférée du covid19-22 ainsi que les personnes âgées. Ça peut expliquer sa trouillese soit transformée en un je-m’en-foutisme répercuté dans ce qu’il dit. Faire confiance à la science n’a rien a voir avec faire confiance à big Pharma et sa connotation droguerie spécialisée en produits ultra toxiques incontrôlables, et trainant derrière elle un casier judiciaire assez significatif.

  6. Je regrette par ailleurs que certaines réflexions fleurant la xénophobie ne soient pas relevées. Notre site n’a pas besoin de telles allégations…

  7. Faire prendre les « puces » à ADN, qui sont des plaques de culture en verre, servant à la multiplication in vitro de fragments d’ADN avant séquençage, pour des espions injectés avec les vaccins, ça tient du délire.
    Oui, dans plusieurs romans de dan Brown et de ses semblables, l’on a pu lire ce genre « d’anticipation ». Des drones espions de la dimension et à l’aspect de mouches dans les salons du Kremlin, des flocons de neige envoyés à des vitesses supersoniques dans le dos d’un « méchant », jusqu’à le faire tomber du haut d’une falaise, sans bruit et sans trace.
    Fiction… ou fils-con selon le degré de parenté avec le fabulateur.
    Il y a des chose plus rationnelles à défendre que ces fantasmes d’intégristes.

  8. Bock-Côté, son surpoids va le tuer si il attrape le virus : c’est un gros. Il faut emmerder les gros parce qu’ils coûtent cher au système et nuisent aux autres, sales gros, dans des camps au régime forcé, faut les interdire de tout, les pourchasser, les battre, les brûler… et après, tout ira mieux. Mort aux gros!

  9. Étant donné que nous serions 39% à n’être pas « vaccinés, alors nous sommes nombreux à être « complotistes » !

  10. Bock-Côté fait confiance à le science, mais dans le cas présent sommes nous en présence de science de la santé ou bien plutôt de science de la mort.

  11. Bock Coté est un illumine son débit de parole est semblable a celui des personnes hystérique je le prendrais volontiers dans mon service.
    de plus son soutien a macron est une honte alors que cette thérapie génique mortifère tue des enfants et des jeunes y compris les sportifs de haut niveau. il devrait la fermer nous n avons pas besoin de sa propagande.

Les commentaires sont fermés.