Vaccination anti-covid 19, le scandale éclate : à quand les procès ?

De plus en plus arrive à notre connaissance la mention de morts et de personnes subissant des effets secondaires très lourds suite à cette vaccination non obligatoire en principe, mais qu’on a réussi à rendre quasiment obligatoire en France d’une manière souvent abjecte si l’on s’en réfère par exemple à la chasse ignoble faite aux personnes qui refusaient ce pseudo-vaccin.

Exemple cet avis de décès paru le 30/03/2022 dans le journal Les dernières Nouvelles d’Alsace:

https://www.libramemoria.com/defunts/bertsch-christian/8585643e7a004f94997ba3c53f75067e

Il est bien noté par sa famille que Christian Bertsch a été enlevé subitement à notre affection suite au vaccin du Covid le 28 mars 2022 à l’âge de 65 ans.

L’ingénieur HAIM YATIVE et le docteur HERVE SELIGMANN avaient même avancé déjà à la mi-juin 2021 que les vaccins se montraient plus dangereux que protecteurs chez les jeunes…

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/dr-seligmann-et-haim-yativ-plus-lon-descend-en-age-plus-les-vaccins-sont

Selon la DREES qui dépend du ministère de la Santé, du 1er au 5 décembre 2021 : 63 % de vaccinés dans les décès.

S’agissant des effets secondaires, on peut citer le très bon article de Patricia de Sagazan dans Valeurs Actuelles du 12 janvier 2023 : Vaccins anti-Covid : les femmes trinquent-elles?

Introduction de l’article : Selon une étude américaine, 42 % des femmes souffriraient de troubles du cycle menstruel post-vaccination.

Ménopause précoce, règles hémorragiques, endométriose fulgurante, retour des règles chez les femmes âgées, fausses couches… un lien de causalité entre les injections contre le Covid et les troubles du cycle menstruel est établi. Pourtant, celles qui en souffrent se vient taxer de stressées ou d’hystériques, voire d’abominables complotistes.

L’article fait largement mention du cas de MÉLODIE FERRON qui dans l’ouvrage récent  Où est mon cycle? relate sa douloureuse épreuve personnelle post-vaccinale.

Ce qu’on aurait voulu faire passer pour du hasard qui a pu se produire dans un passé hors Covid avec des cas isolés n’est plus du hasard quand il y a multiplication des cas après injection simple ou répétée du vaccin. Que dire du slogan entendu en réaction à ceux qui osaient parler d’effets indésirables du vaccin et qui se devaient d’être ridiculisés : Oui, le vaccin peut avoir des effets désirables !

Autre ouvrage intéressant et édifiant : COVID 19  Ce que révèlent les chiffres de PIERRE CHAILLOT, paru le 18 janvier 2023. On y apprend que les chiffres présentés par les médias et les organes publics sont partiels et tronqués aussi bien en ce qui concerne la mortalité que l’activité hospitalière ou l’efficacité vaccinale… tous les chiffres diffusés par Macron, Véran et les médias étaient faux. Les conséquences ne sont pas que derrière nous et risquent de s’alourdir… Pierre Chaillot, statisticien, est venu présenter son ouvrage chez SUD-RADIO :

https://www.sudradio.fr/bercoff-dans-tous-ses-etats/pierre-chaillot-statistiques-covid19-livre-chiffres-officiels

Retenons qu’on n’a toujours pas accès aux statuts vaccinaux des morts du Covid 19…

Si le sujet n’était pas si grave, on pourrait vraiment rire du slogan : Tous vaccinés ! Tous protégés ! J’ai lu dans un article que suite à ce slogan la vaccination a d’ailleurs bien fonctionné puisque selon la DREES à un moment il n’y avait en France que 7 % de la population non vaccinée soit environ 5 millions de personnes. Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire parmi celles-ci beaucoup n’ont pas eu le Covid. Par contre, c’était plutôt l’hécatombe chez les protégés, et j’ai pu le vérifier autour de moi surtout au printemps dernier.

D’ailleurs en Afrique, continent le plus épargné par le Covid, c’est l’Afrique du Sud qui a été le pays le plus touché par le virus alors que la vaccination y était nettement plus importante. D’abord en Afrique il y avait un manque de vaccins, mais ensuite quand il y a eu des doses suffisantes il n’y a pas eu de demandes !…  Et l’Europe, où il y eu pléthore de vaccins utilisés, le continent a le record de la mortalité est la plus élevée !

Autre slogan débile à l’adresse des jeunes entendu quand les gens se ruaient sur les vaccins : ça va ? ça Vax !… Mais avant la 4ème dose, on a vu (enfin!) les gens commencer à s’inquiéter d’avoir à se vacciner si souvent d’autant plus que dès janvier 2022 l’EMA (Agence européenne du médicament) y était défavorable et que des experts de l’OMS estimaient que combattre la pandémie à coups de doses des vaccins actuels n’était pas une stratégie viable :

https://www.midilibre.fr/2022/01/12/4e-dose-de-vaccin-anti-covid-nous-ne-pouvons-pas-donner-des-doses-tous-les-trois-mois-lema-defavorable-10041091.php

Autour de moi, j’ai rencontré alors de plus en plus de personnes ayant eu leurs 3 doses qui ont décidé d’arrêter… Et la démarche s’est apparemment un peu généralisée et… finalement moins de vaccination n’a pas engendré un rebond de la contagion ni de la mortalité.

Mais à la radio, la télévision, si on entendait toujours préconiser la vaccination, plus de slogan tonitruant avec images débiles, juste un petit rappel pour indiquer qu’il ne fallait pas oublier la vaccination et de faire… d’une pierre, deux coups, en se faisant vacciner en même temps pour la grippe ! (Ne pas oublier le tiroir-caisse des laboratoires et des « piqueurs » !)

Début décembre 2022, on pouvait constater qu’il y avait alors 19,5 % de français non vaccinés et même 13 % de moins de personnes vaccinées contre la grippe par rapport à l’an dernier! Moins 40 % des plus de 70 ans avaient reçu leur 4ème dose de rappel ! Oui la vaccination ça patinait :

https://www.ladepeche.fr/2022/12/07/covid-19-pourquoi-la-campagne-de-rappel-de-vaccination-patine-en-france-10851114.php

On a même commencé à relâcher la lutte acharnée contre les personnalités médicales qui étaient contre cette pseudo-vaccination et qui anticipaient la possibilité d’effets secondaires indésirables qui ne manqueraient pas de se produire. Citons par exemple le professeur PERRONNE poursuivi pour ses prises de position très critiques envers la politique vaccinale du gouvernement lors de l’épidémie de Covid :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/le-professeur-perronne-blanchi-par-la-chambre-disciplinaire-d-ile-de-france-de-l-ordre-des-medecins-2641940.html

Lui qu’on traitait de complotiste enfin réhabilité ! Mais comme il le disait ces derniers jours, il en a pris plein la tronche ! De complotiste sera-t-il enfin reconnu lanceur d’alerte ?

De nombreuses vestes commencent à se retourner mais pas toutes. Difficile d’admettre de s’être trompé et d’avoir frisé le ridicule en applaudissant le slogan Oui, le vaccin peut avoir des effets  désirables et qu’on jetait l’anathème sur les non-vaccinés !

Après les contes à dormir debout que beaucoup ont cru devoir écouter, l’heure des comptes risque de perdurer car on n’a sûrement pas fini avec les effets indésirables du vaccin de plus en plus contesté. Les victimes ou familles de victimes ne doivent pas se taire et porter plainte.

https://ripostelaique.com/victimes-des-injections-anti-covid-portez-plainte-cest-utile-et-gratuit.html

Françoise Lerat

PS: Ne jamais se taire face aux mensonges (Professeur Perronne, janvier 2023)

image_pdfimage_print
10

19 Commentaires

  1. J’ai tenté maintes fois de prévenir les lecteurs de différents médias sur les effets secondaires du vaccin dit anti-Covid, mais mes commentaires ont été systématiquement non-publiés. Dans la semaine qui a suivi le second vaccin Pfizer, j’ai été réveillée en pleine nuit par des vomissements violents et incessants accompagnés de troubles du transit également incessants et de fièvre et ce, durant 48 heures. Les aller-retours entre ma chambre et les toilettes relevaient du parcours du combattant tellement je ne pouvais me mouvoir sous l’effet d’un déséquilibre infernal. Dans le même temps j’ai perdu la vue totalement pendant 45 mn environ ajoutant de la panique à ma souffrance. En fait j’ai été victime d’un mini AVC pour lequel j’ai été hospitalisée en « urgence vitale » (tout de même !). Depuis je m’en suis sortie avec des lésions à un rein, une grande fatigue, un besoin continu de dormir et des pertes de mémoire importantes.

  2. 2 – (suite du 1) On apprend que la chloroquine ne vaut évidemment rien et que le traitement Raoult, chloro + azythromycine aurait provoqué un surplus de décès de 7%. De plus il est rappelé que la chloroquine provoquerait des problèmes cardiaques. Bien sûr, pas une explication sur pourquoi l’on a curieusement interdit la chloroquine dès janvier 2020, pas un mot sur le scandale du Lancet, etc. Moralité : bien difficile de croire présentement que nous nous débarrasserons de ces nuisibles par les seules voies légales…

  3. 1 – Hélas, difficile d’imaginer que les tarés vaccinolatres de la « mafia » mondialistes puissent perdre le grand procès des folles injections, auquel nous aspirons de nos vœux. Il nous faut le reconnaître, ils sont très (trop ?) forts : les banquiers (l’argent), forces de l’ordre, militaires, justice et la quasi totalité des médias sont aux ordres et prêts à la bataille finale. Ainsi, aujourd’hui le 24/01, en réponse sans doute à la baisse des injections covid et aux nombres accusations grandissantes sur les effets délétères de ces injections, au 12h45 de M6 nous avons eu droit à un tir de contre-batterie de la caste sur la personne du Pr. Raoult, caricaturé comme une sorte de tyrannique gourou vénéré par ses fidèles. (à suivre)

  4. moi aussi comme Hurzi je suis perplexe.
    j ai refusé l injection mais autour de moi, c est l inverse et je n ai connaissance que d un cas, grosse fatigue pendant 6 mois, impossible de travailler, mais a ce jour il va bien.
    donc je n ai pas vraiment d arguments pour convaincre…

    • A Kelly – Mai j’en ai plusieurs arguments contre ces injections ! Une de mes petites nièces, 15 ans, dont les parents avaient organisé un voyage aux US devaient tous être vaccinés pour entrer dans ce pays. Résultat, après la seconde injection (et non vaccination !), cette jeune fille s’est retrouvée avec de nombreux problèmes de santé !
      Les 3 plus graves : Assise, donc au repos, sont rythme cardiaque monte subitement à 190 pulsations / mn… En second lieu des tremblements des mains inexplicables et enfin des pertes cognitives. Le tout qu’elle risque de se trainer à vie alors qu’elle était en pleine forme !… A ce jour, alors que de nombreux pays ont abandonné ces injections CRIMINELLES, en France depuis quelques semaine refleurissent les spots TV qui vantent les bienfaits de cette saloperie. TOUTES, TOUS DEVANT LES TRIBUNAUX…

  5. Croire qu’il y aura un procès relève de la foutaise! C’est aussi crédible que de croire que l’académie de médecine (qui recommande la vaccination) avec ces 300 médecins est composée de psychopathes!

  6. (suite)
    L’autre jour, passant par hasard sur le site Dreuz, j’ai lu le commentaire d’un lecteur, ressortant le slogan gouvernemental « 80% des personnes en réanimation ne sont pas vaccinées » pour justifier les mesures coecitives envers les non-vax.
    Alors que les chiffres mêmes de la DREES disent tout l’inverse depuis près d’un an ! (même en janvier 2022, on avait 2200 non vax contre 4000 vax 2 doses soit 35%…)

    Que peut-on contre l’ignorance, la bêtise et le mensonge ?

    • Grunberg le patron de Dreuz a de la TRÈS TRÈS proche famille haut responsable chez Pfizer. Mais ça n’a rien à voir bien sûr !

  7. « Selon la DREES qui dépend du ministère de la Santé, du 1er au 5 décembre 2021 : 63 % de vaccinés dans les décès. »

    Pouvez-vous mettre un lien SVP ?

    Pour avoir regardé de près les chiffres de la DREES en 2021, j’ai constaté que les malades du covid admis en soins critiques se répartissaient, en France métropolitaine, entre 14-15% de non vax et 85-86% de vax 2 ou 3 doses, ce qui fait un % de vaxxinés bien plus important que le vôtre.

  8. Hélas, l’argument imposé aux juges pourris sera : « ils ne pouvaient pas savoir, ils ont sivi la science … », ce qui est FAUX !

  9. « l’hécatombe chez les protégés », « les vaccinés tombent comme des mouches »…moi, j’veux bien mais… mon bled compte 800 habitants, tous vaccinés hormis une vingtaine dont moi. Et bien pas un seul n’est mort et pas un seul n’a eu d’effets secondaires à part une douleur dans le bras injecté. Douleur qui a disparu au bout de 2 à 3 jours. J’ai vraiment l’impression qu’il y a une sacrée surenchère tant du coté des pro que des anti vax. Comme d’ailleurs dans le nombre de décès imputable au covid. Que le vaccin engendre des problèmes pouvant conduire parfois à la mort devient une certitude absolue. Mais, l’air du temps est à la surenchère pour tout et rien, il n’y a qu’à écouter les gens parler, c’est « trop bien », « trop la classe » etc or cette surenchère systématique devient lassante.

    • Les 800 « vaccinés » ont probablement bénéficié du même lot de « vaccins »…
      Vous savez que l’on a décelé au moins 3 lots différents (sans compter le lot spécial pour personnalités et employés de Pfizer), qui ont des effets secondaires très différents !

      • Tout à fait, il est de plus en plus certain que 80% des effets secondaires graves sont dûs à 5% des lots de vaxxins, selon un chiffre paru dernièrement (j’ai oublié où, désolé, mais comme je l’avais déjà lu…).

        Et pour répondre à Hurzi : même s’il y a parfois surenchère, il n’empêche que nous avons beaucoup d’éléments convergents, si on veut bien s’informer, pour dire que les effets secondaires sont beaucoup plus nombreux (proportionnellement) pour ces vax à ARNm que pour les vax classiques, de 20 à 100 fois plus – et même 800 fois plus selon cette étude faite par des cardiologues : « les lésions myocardiques post-vaccinales sont de 2.8 % vs 0.0035 % » cf https://www.cardio-online.fr/Actualites/A-la-une/ESC-2022/Incidence-non-negligeable-myocardites-apres-3-dose-vaccin-ARN-messager-anti-COVID-19

        Donc oui, quand ce type de vaxxin est IMPOSÉ à diverses catégories de gens, il y a un grave problème et des procès devront se tenir.

    • c’est vrai que l’académie de médecine composé de 300 médecins recommande la vaccination anti-covid…Il est quand même peu raisonnable de penser que l’académie de médecine de France est là pour nous tuer! Ceux qui pensent cela doivent consulter d’urgence, salut.

  10. Pour les putes covidistes de Dreuz prof Peronne serait un Charlatan, et ces bouffons se prétendent journalistes !

    • Cela ne les dérange apparemment pas, ces pseudo amoureux des libertés (« libéraux ») que tant de censure ait été pratiquée, que les médecins se soient vus interdits de soigner les malades, que des vaxxins plus que douteux aient été IMPOSÉS à des gens, y compris ceux qui ne risquaient rien ou presque du covid, sans parler des confinements inutiles et délétères, bref un festival d’atteintes aux libertés élémentaires… je suis tombé de très haut quand j’ai vu le peu de cas des libertés fait sur Dreuz à l’occasion du covid. Même chose sur la guerre en Ukraine d’ailleurs : la censure massive (en France au moins), les avoirs russes confisqués indistinctement, les sportifs russes interdits de compétition sur leur seule nationalité, etc etc., autant d’atteintes aux libertés élémentaires qui ne les dérangent apparemment pas. Libéraux, mon oeil !

Les commentaires sont fermés.