Vaccins à ARNm : une usine à monstres

Les vaccino maniaques ont trouvé leur Greta !

Selon madame Dominique David, pâtissière de son état et accessoirement députée LREM : « Grâce aux vaccins anti-covid, les gènes des Français seront améliorés. Les Français vaccinés pourront devenir des créatures bien plus grandes. Mais les Français non vaccinés resteront des êtres pitoyables. »

Visite guidée des labos du docteur Frankenstein

Chaque jour livre son chariot de nouvelles victimes. Les dénégations des vaccinators cupides ou stupides n’y changeront rien. La dissonance cognitive des élites politico-médiatiques a ses limites : quand une personne bien portante, qui n’a aucun antécédent de santé, meurt brusquement et « de façon inexplicable » quelques jours ou heures après la piquouse ou le rappel, ils auront beau claironner que ça n’a aucun rapport… Plus personne ne les croit !

Pas besoin d’être un grand savant pour comprendre que l’utilisation dans les mixtures de Big Pharma, de cellules humaines provenant de fœtus avortés n’est pas anodine. Une pratique reconnue par Pfizer, BioNTech, Moderna et AstraZeneca. Les autres empoisonneurs refusent de communiquer.

Plutôt que d’admettre que ces pratiques sont contraires à l’éthique et à toutes les lois françaises et tous les traités internationaux proscrivant l’utilisation marchande de l’humain, ou des parties d’êtres humains, les gouvernementaux se retranchent derrière les errements de la religion.

Eux qui sont si complaisants envers toutes les barbaries islamiques, croient discréditer Alexandra Henrion-Caudé en alléguant qu’elle est une chrétienne pratiquante, ce qui brouillerait son jugement.

Pour ma part, bien qu’athée assumé, je suis sur la même longueur d’onde qu’elle. Simplement, je remplace le divin par le respect de l’humain. Mais notre aversion pour cette forme de cannibalisme est identique.

 

Entre crapules on utilise un langage codé

Pour noyer le poisson, les marchands de viande humaine écrivaient dans leur doc « cellules diploïdes » mais comme des curieux cherchaient à se renseigner sur l’usage que Big Pharma en fait, ils ont adopté des sigles dignes de la malbouffe :  « MWI 38 », « MRC-5 », « PER.C6 », « Wistar RE 27/3 », « WALVAX 2 », « HEK 293 »

Jusqu’à présent, on avait listé les principaux effets mortifères des pseudo vaccins, pudiquement appelés « secondaires », ça fait moins peur. On peut y ajouter 3 causes supplémentaires de détérioration et/ou de raccourcissement de la vie des cobayes :

– le potentiel cancérigène des vaccins,

– les risques de génotoxicité  ou dommages causés à l’ADN conduisant à l’éclosion de nouvelles maladies héréditaires, ou facilitant celles déjà connues,

– les risques tératogènes, ou dérives génétiques entraînant des monstruosités chez les descendants des piqués.

 

Être un OGM sur pattes ?

Les zékolos qui traquent les citrouilles améliorées ne voient pas où est  le problème. Mais pour le professeur de médecine Christian Perronne, spécialiste des maladies virales émergentes, président du Haut Conseil de la santé publique avant d’être révoqué par le dictateur psychopathe qui ne supporte pas d’être contredit par des gens infiniment plus calés que lui :

« Il existe un risque réel de transformer nos gènes définitivement. Il y a aussi la possibilité, par la modification des acides nucléiques de nos ovules ou spermatozoïdes, de transmettre ces modifications génétiques à nos enfants.

Je suis d’autant plus horrifié que j’ai toujours été en faveur des vaccins et que j’ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale. Aujourd’hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. »

 

L’ARN messager injecté est un fragment synthétique du coronavirus encapsulé dans des nanoparticules lipidiques pour mieux pénétrer les cellules musculaires lors de l’injection.

Ces fragments iront ensuite se loger dans les cellules saines du cobaye, y compris dans celles qui ne risquent pas d’avoir été infectées. Cette action reprogrammant les cellules saines pour qu’elles produisent elles-mêmes des copies de fragments du virus réel, dans l’espoir de déclencher des anticorps.

Ainsi selon le professeur Byram Bridle (Canadien) spécialiste en immunologie virale : « Les vaccins ARNm qui ont été testés pour la première fois sur des animaux ont donné lieu à des études qui n’ont jamais été rendues publiques, montrant que les nanoparticules d’ARNm ne restent pas localement au site de ponction dans le tissu musculaire, comme supposé et revendiqué par les fabricants, mais vont dans les organes avec des concentrations parfois dramatiques, où ils sont transférés de cellules en cellules et absorbés en continu. » 

La protéine Spike du vaccin est une toxine qui ne se limite pas à créer des dommages cardio-vasculaires ou à infecter le cerveau de prions. On croyait que l’injection dans l’épaule restait localisée. Mais les études de Bridle ont montré que la protéine s’accumule ensuite dans le sang, le foie, la moelle, les testicules et les ovaires.

Ce « vaccin » expérimental interfère avec votre ADN qu’il modifie. Avec, dans le meilleur des cas, aucun effet positif d’anticorps au-delà d’une courte durée. Et dans le pire, la disparition de vos défenses immunitaires naturelles, vous mettant à la merci de la première infection qui traîne. Mais ce  n’est pas l’effet le plus dommageable.

Le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine et de physiologie, s’en est longuement expliqué. Incapables de réfuter ses arguments par une rigoureuse démonstration scientifique, les pitoyables médicastres de cour reconvertis en animateurs télé, l’ont traité de « complotiste ». L’anathème absolu qui clôt toute discussion quand on n’a rien d’autre à dire.

Il faut reconnaître que, sans un solide bagage scientifique, on a parfois du mal à suivre. Mais il ne manque pas de sites et de vidéos de vulgarisation qui expliquent, de façon compréhensible par tout le monde, les inconvénients des pseudo vaccins dont la seule utilité est d’enrichir Big Pharma, et au passage, de remplir les poches des politiciens véreux qui touchent leur pourcentage.

 

Potentiel cancérigène des mixtures vaccinales

Les perturbations physiologiques provoquées par les pseudo vaccins n’ont pas pour unique désagrément de vous affaiblir, confronté à un simple rhume, ou de modifier votre personnalité. On a remarqué qu’elles ont aussi la propriété de susciter, ou pour le moins de « réveiller » des cancers.

Ainsi a-t-on observé des cas de personnes considérées depuis plus de 10 ans en rémission, développant des métastases fulgurantes peu après la piquouse. On peut prétendre qu’il s’agit d’une coïncidence, et que le crabe n’était qu’endormi. Soit.

On a observé des personnes en parfaite santé qui ont connu une multiplication de cellules malignes, en particulier dans le foie ou le pancréas, cellules privilégiées dans les athanors des sorciers de Big Pharma en quête de débris humains à injecter. On peut dire qu’il s’agit d’une coïncidence et que le cancer existait déjà à l’état latent. Mais alors, il faut admettre que la mixture à ARN messager a constitué le fait déclencheur du passage au crime.

Enfin, grâce à la médecine préventive, de plus en plus de gens se font tester pour détecter d’éventuels cancers à leurs débuts. Ainsi pour les cancers du sein, de l’utérus, de la prostate, colorectal ou les mélanomes. Lorsque le dépistage conclut que la personne ne risque rien au moins pour une durée de un à deux ans, et que quelques semaines après la piquouse, un cancer se déclare et se développe de façon fulgurante… Peut-on encore parler de coïncidence ?

En tout cas, ce n’est pas une coïncidence si les vrais médecins qui dénoncent cette situation sont mis à l’amende par le conseil du désordre, puis interdits d’exercice en cas de récidive.

 

Génotoxicité et risques tératogènes

Les chromosomes et les cellules, cibles des prétendus vaccins à ARNm, disposent de mécanismes naturels de réparation de l’ADN ou d’élimination des cellules mutantes défectueuses. Mais si la « réparation » est mal faite ou incomplète, les lésions de l’ADN conduisent à des mutations permanentes et irréversibles, souvent délétères. Or c’est souvent le cas avec les perturbations apportées par les pseudo-vaccins.

Quand ces mutations affectent  des gènes impliqués dans la prolifération ou la survie cellulaire, celles-ci peuvent être la source de tumeurs et de cancers divers. Mais il n’y a pas que ça. Lors de ces chamboulements dans l’organisme où les codes génétiques sont altérés, les spermatozoïdes et les ovules n’échappent pas aux expérimentations des pervers détraqués.

Quand l’ADN des gamètes (spermatozoïdes et ovocytes) est concerné, si la mutation est délétère mais viable, elle pourra être transmise à la descendance, même si elle demeure à l’état latent et survient plus tard durant l’embryogenèse ou le développement ultérieur de l’organisme. Ainsi risque-t-on de produire des monstres. Sur plusieurs générations.

Quand on recherche les substances malformatives  qui augmentent le risque de malformations du fœtus, ou fœto-toxiques, qui peuvent altérer le développement embryonnaire et la santé du futur bébé, on découvre, atterré, de nombreux médicaments approuvés par les autorités sanitaires « préoccupées avant tout de votre santé  © Le Varan à la langue fourchue. » Médicaments fabriqués par les mêmes multinationales qui veulent faire injecter leurs poisons au monde entier.

Parmi les plus connus : l’isotrétinoïne  contre le traitement de l’acné, la dépakine généreusement prescrite comme neuroleptique,  la thalidomide interdite dans les sixties et aujourd’hui à nouveau prescrite, pour ses propriétés antitumorales, malgré plus de 20.000 victimes dans le passé. Ajoutez-y, pour faire bonne mesure, les prions qui ramollissent le cerveau, générés par les protéine Spike.

Futurs parents, vous savez que votre enfant risque de ne pas  tirer le meilleur numéro à la loterie des chromosomes. C’est la loi de la vie.

Mais si la roulette est truquée, parce que vous vous êtes fait injecter une préparation des docteurs Frankenstein, le risque est très important d’avoir un gamin « hors normes » et pas dans le meilleur sens du terme : Phocomèles à divers degrés, hyperdactyles, achondroplases, mongoliens, débiles mentaux, siamois et même hypertrichoses, cette aberration génétique rare à l’origine de la légende des loups garous.

 

Christian Navis

image_pdf
37
0

45 Commentaires

  1. Une usine à monstres ? Quoi d’étonnant si c’est le cas et c’est fort possible, il suffit d’attendre, de laisser passer le délai qui normalement aurait dû être celui du test. Les « progressistes » adorent les monstres et en font la promotion. Le sénile Biden vient de donner le la. Pauvre armée américaine ! Qu’on ne s’y trompe pas, un monstre n’est pas forcément une effrayante créature fantastique, un monstre, selon la deuxième définition du mot est un « Être vivant ou organisme de conformation anormale. »

  2. Ce qui est tout de même bizarre , c’est qu’aucune pourriture politicarde , aucun salope journaleuse ou médecin provax corrompu ,n’ait jusqu’à présent été victime d’effet secondaire grave de ces « vaccins miracles ».Ce ne sont que des pauvres gens , bien souvent de la classe ouvrière ou moyenne , qui hélas meurent ou sont victimes de pathologies graves en lien direct avec le « poison » valorisé par les racailles provax.Bizarre vous avez dit bizarre ……Là aussi il y a inégalité et injustice et les « bénéfices » de ce poison sont très mal partagés.

    • He oui
      Les effets graves ou la mort du au vaccins ne touchent que les sans dents
      en europe
      Aux states c est kifkif

    • Mais ces gens là n’ont pas été vaccinés ou alors ils ont fait croire et véreux à la télé s’est sans doute fait vacciné avec de l’eau d’evian
      Ils ne sont pas fous

  3. « Sur plusieurs générations. »
    Ça m’étonnerait, puisque les « vaccinés » seront incapables de procréer. Il y a déjà des fausses couches, des morts nés, ou des bébés qui meurent quelques jours après la naissance, à cause de leur mère qui s’est fait injecter.
    « mongoliens » : on dit trisomie 21.

    • Oui mais peux t on faire un ou plusieurs don de sperme etant multivaccinė?
      Je n ai pas la reponse… l info.

      • Je ne suis pas spécialiste mais selon moi , le problème se pose mème pour les dons du sang.Il y a quelques années, le centre de transfusion sanguine m’ a rejeté, parce que je rentrais d’Afghanistan , au motif que ce pays était classé à risque pour le paludisme .

  4. Une pâtissière députée LREM, ça ne doit pas être de la tarte, déjà que Macron c’est pas du gâteau ! J’en reste baba…

  5. Selon madame Dominique David, pâtissière de son état et accessoirement députée LREM : « Grâce aux vaccins anti-covid, les gènes des Français seront améliorés. Les Français vaccinés pourront devenir des créatures bien plus grandes. Mais les Français non vaccinés resteront des êtres pitoyables. » Bon elle n’est pas vraiment pâtissière mais à barboté dans la direction commerciale d’une entreprise de pâtisserie industrielle… Mais surtout où et quand cette dame à laquelle on n’a pas très envie de confier la défense des libertés publique a-t-elle fait cette déclaration. Il faut sourcer l chose.

  6. Où et quand madame la pâtissière a-t-elle déclaré cela? Il est important de sourcer la déclaration avant d’en diffuser la savoureuse teneur aux amateurs de douceurs sucrées. Merci de répondre.

  7. ça fait 2 ans que ça dure, l’état plus rampant que jamais avec les labos continu son oeuvre de destruction en fayotant à droite et à gauche pour noyer le poisson dans l’eau.

  8. ISRAEL BLOQUÉ, 03/11/2021

    ☠️☠️💉🦠💉👀☠️🙈
    DES VACCINÉS DÉCÈDENT EN MASSE, COMME depuis des mois L’AVAIT PRÉDIT DR ZELENKO, DR HOFFE, …
    SANS QU’AUCUN MÉDIA EN PARLE !

    👉CORRUPTION ?
    👉GÉNOCIDE ?
    👉COMPLICITÉ ?

    LE PEUPLE ISRAÉLIEN BLOQUE LE PAYS dans l’ATTENTE DE RÉPONSES.

    https://odysee.com/@DéNONCIATIONS:2/Israel-En-Greve:4

  9. Combien de français iront-ils se faire injecter une 3ème fois? Dans quel but? Pour quels bénéfices? Celui de rester libres et continuer d’aller et venir comme avant? Ne pas se faire contaminer et risquer d’en mourir? Mais jusqu’à quand? Se laisser injecter un produit inconnu tous les 6 mois, quand ils courent un minimum de risques à compter sur leur système immunitaire naturel? Un système si efficace qu’il leur permet de surmonter mille et un petits maux quotidiens.Pourquoi cette méfiance vis à vis de leurs propres capacités à se protéger d’un environnement potentiellement hostile? Et les liens humains? Oubliés. Et la santé mentale? Négligée. Le bon sens doit revenir aux français. Ils doivent cesser de croire tous les balivernes d’un gouvernement corrompu et enfin régir avec intelligence, coeur.Il est temps de mettre le hola à cette hystérie collective où ils semblent jouir à se faire peur! Retrouvons le plaisir d’être ensemble, de nous faire confiance, oublions les barrières qu’ils veulent nous voir ériger les uns envers les autres! Quel monde inhumain! La vie ne dure qu’un temps, ne la gaspillons pas en nous recroquevillant sur une illusoire sécurité, sur le rejet de l’autre, non injecté ou autre…! ils veulent faire de nous des monstres à leur image? Arrêtons les! ils sont malades!

    • Attendons l’autorisation de mise sur le marché du vaccin plus classique présenté par un labo nantais…courant février peut être. Mais ne perdons pas de vue que cela a été une vraie pandémie et que tout ça s’est fait dans une précipitation mondiale…Parfois plus politique et financière que scientifique…avoir le dos au mur n’est jamais favorable aux peuples.

      • Ce n’est pas une pandémie. Ils ont modifié la définition de ce terme, interdit les traitements et gonflé le chiffres des morts pour faire croire que c’en était une.

  10. « Les chromosomes et les cellules, cibles des prétendus vaccins à ARNm » : Les vaccins à ARN messager ne ciblent pas les chromosomes. Pas plus que les virus d’ailleurs. Ils sont censés avoir exactement la même action que l’ARNm introduit par les virions, à savoir programmer la synthèse de protéines virales, ici exclusivement la protéine spike pour ce qui concerne les vaccins, et toutes les autres pour les virions. Cette synthèse s’effectue sans passer par l’ADN, contenu dans les chromosomes de nos cellules, puisque les ribosomes assemblent directement les protéines à partir des ARN messagers. J’ignore si des accidents peuvent se produire, via la télomérase ou transcriptase inverse des eucaryotes, qui permettraient au code de l’ARN viral ou vaccinal de s’introduire dans l’ADN, dans ces cas particuliers, donc pas non plus avec quelle fréquence c’est possible si ça l’est, mais en tout cas, les ARNm des vaccins ne ciblent pas nos chromosomes du tout. Cela ne signifie pas du tout non plus par ailleurs que ces vaccins ne seraient alors pas dangereux. La preuve est faîte depuis longtemps qu’ils le sont et il reste à déterminer pourquoi et comment, mais ce n’est pas une raison pour raconter n’importe quoi.

  11. Le philanthrope américain Bill Gates a mis en garde contre une « pandémie de variole bioterroriste » qui pourrait survenir si nous n’apprenons pas des précieuses leçons du Covid-19.
    Ce gars annonce carrément le prochain plan.
    Et il mentionne l Australie et la Nouvelle Zélande comme exemple !
    https://twitter.com/talkRADIO/status/1456237103264813060
    Personne ne les arrêtera… ils ne peuvent plus reculer, le projet est en cours!
    Pour faire simple, c’est soit Eux, soit Nous.
    Si leur plan capote ils se feront exterminer!

  12. ce qui me fait peur a moi non vaccinéé c est de recevoir du sang en cas d operation

    • C’est une préoccupation justifiée, étant donné que nous ne pouvons pas contrôler, en cas de transfusion, si le sang que nous recevons vient d’une personne vaccinée ou pas.

  13. Ça viendrait pas à l’ idée du soumis barbier que les vieux soldats puissent flinguer les envoyés de véranda ?

  14. OUF ! – Ca décoiffe ! – Merci pour votre article « Christian » – Vous dites dans un passage que les personnes « qui veulent savoir » peuvent trouver sur le Net des articles informatifs – Oui, mais en ce qui me concerne, même si certains sites Français sont facile d’accès avec de bonne informations, depuis quelques temps je me tourne également et de plus en plus vers les sites étrangers – pourquoi ? Parce-que, il y a quelques temps j’ai cherché sur des sites Français, sans trouver, la vérité sur la présence ou pas du GRAPHENE dans les « pseudos vaccins » ARNm – Tous indiquaient qu’il n’en était rien à l’époque, que c’était des histoires de… complotistes ! – Sauf que via un site Canadien je suis tombé sur l’interview d’une ancienne salariée de PFISER qui confirmait cette présence dans TOUS CES « VACCINS » – RADIO ELYSEE NOUS MENT, RADIO ELYSEE NOUS MENT…..

      • vouliez-vous écrire :
        ça excluT , avec un T, pour respecter notre
        langue ?
        ( verbe exclure )

    • J’ai récemment fait une expérience en faisant exactement les même recherches relatives aux effets secondaires de l’injection, ainsi que sur l’état de santé de Mauricette, d’abord avec un proxy (DuckDuckGo par ex:) et ensuite avec Gogol! vous avez deviné la suite.
      J’ai trouvé des choses très intéressantes avec le proxy, mais chez Gogol, j’ai atterri au milieu d’une contre-manif de « complotistes », ! J’ai fermé sa Gogol pour toujours.

  15. « l’utilisation dans les mixtures de Big Pharma, de cellules humaines provenant de fœtus avortés n’est pas anodine. » Puisque vous êtes si brillant, pouvez vous indiquer quelle est l’utilisation des « cellules humaines provenant de foetus avorté » par rapport au vaccin?

      • ca c’est une chanson des inconnus 🙂 Moi j’écris pas des articles en me prenant pour ce que je ne suis pas. Donc je repose ma question: à quoi servent les cellules humaines de foetus avortés dans la mixture du vaccin pour reprendre les propos de l’auteur.

  16. « Grâce aux vaccins anti-covid, les gènes des Français seront améliorés. Les Français vaccinés pourront devenir des créatures bien plus grandes. Mais les Français non vaccinés resteront des êtres pitoyables. »
    Elle a vraiment dit ça cette grosse c*nne mafflue et arrogante, au sourire commercial ? Mais pour qui se prend-elle, la pâtissière ? Je ne sais pas si le vaccin a pu faire grand chose pour ses gènes, j’en doute en lisant ses commentaires aussi malveillants que parfaitement stupides. Non la pauvre, elle ne fait visiblement pas partie d’une élite intellectuelle pour proférer de telles mufleries dénuées de sens.

    • quelque fois ils causent comme s’ils savaient des choses que le quidam ne peut savoir, comme s’ils étaient reliés à des extra terrestres qui leur auraient indiqué la voie à suivre pour devenir sur-humains……ça n’est qu’une suggestion strictement littéraire

    • « La piquouze qui rend fou ».
      Si cela n’avait été déjà mille fois prouvé, celle-là met le comble à la connerie humaine.

    • Si la pâtissière aux propos venimeux et au sourire faux représente une élite parce que pfizerisée, cela fait une raison de plus de ne pas se faire vacciner : surtout ne pas lui ressembler ! 😉

  17. Alors les ouin ouin, on va pouvoir encore pleurnicher sur des pages et des pages de ouin ouin avec la troisième dose qui arrive. Ça vous occupe une vie c’est déjà ça 😉

  18. Le monstre c’est ‌surtout d’abord ce Christophe Barbier, apôtre médiatique de la bien-pensance, qui ose dire : « La Bonne Solution, c’est de Transformer le Pass Sanitaire en Pass Vaccinal ! On peut Demander à ceux qui ont les Noms des Non Vaccinés de donner ces Fichiers à des Brigades, à des Agents, à des Équipes, qui vont aller Frapper à leur Porte… »;

    • il porte l’echarpe rouge,signe des communistes,le barbier de seville devra passez en jugement devant le peuple de france,pour participation avec l’ennemi,

Les commentaires sont fermés.