1

Vaccins, commission d’enquête : Nicolas Dupont-Aignan a raison

Le député Dupont-Aignan demande une commission d’enquête parlementaire, concernant les « vaccins » injectés au motif de lutter contre le c19.
Il y a quelques jours, le Professeur Karine Lacombe admettait qu’il y avait beaucoup, beaucoup de personnes ayant reçu les deux doses de « vaccin » parmi les patients hospitalisés en réanimation à cause du virus.

De son côté, le gouverneur, membre du Parti Démocrate, de l’Etat du Michigan (10 millions d’habitants, avec Chicago, capitale de l’industrie automobile aux USA), vient de prendre la double décision : interdire les masques et la ci-devant vaccination.

Jusqu’à présent, seule les responsables Républicains ne partageaient pas l’enthousiasme inconditionnel pour le bouillon de onze heures des firmes Pfizer, Moderna, et leurs semblables ; enthousiasme dont fait preuve, jusqu’à ce jour, la gouvernance Macron.

Le gouvernement du Guatemala va plus loin que le gouverneur Démocrate de l’Etat du Michigan, il fait distribuer par son ministère de la santé un Kit gratuit dont le contenu du médicament comprend, je cite, dans l’ordre et avec l’orthographe local :
Ivermectine, ibuprofène, vitamines D, zinc, cardioaspirina, acétaminofène, azitromicina.

A peu de choses près, c’est le contenu de l’ordonnance coupable qui a valu au Docteur Théron une dénonciation, par un tenancier d’officine, et une arrestation ressemblant à un kidnapping.

Le Professeur Zelenko, dans un nouvel interview diffusé par vidéo, signale le fait que : selon une déclaration faite sous serment par un responsable, 45000 américains sont décédés du fait de la vaccination.

Revenons au député Dupont-Aignan. Il signale dans sa vidéo, que selon la source européenne EUDRA, au 18 septembre, on dénombrait 954000 cas d’effets secondaires des « vaccins », pouvant pour certains aller jusqu’au décès, ce pourquoi il réclame une commission d’enquête parlementaire.
Le député Dupont-Aignan a parfaitement raison

Reparlons d’Israël…
85% de la population de ce pays a été « vaccinée », injectée au produit expérimental Pfizer. Avant cette injection massive, 10 enfants y sont décédés du covid. Depuis la vaccination, 40 enfants ont perdu la vie, du fait du « vaccin ».
Ne livrons pas nos enfants au nouveau Moloch !

Alain Rubin