Vais-je demander de l’argent à la France pour ce qu’ont subi mes ancêtres ?

Publié le 11 juin 2020 - par - 20 commentaires - 1 217 vues
Traduire la page en :

L’État français est en déliquescence avancée (décomposition). Cette vérité vient d’être confirmée par le ministre de l’Intérieur et des cultes qui a déclaré que tout soupçon supposé devient un délit et que l’émotion d’un individu qui a subi un traumatisme prime sur le droit. Elle l’annule et devient elle-même un droit.
À cause de la famille Traoré qui a perdu un des siens, Adama, lors d’une interpellation par les gendarmes, le ministre de l’Intérieur, en l’occurrence M. Castaner, se fourche la langue et commence à dériver, au nom de l’humanisme de circonstance.

Et moi, quand j’ai lu l’histoire de mes ancêtres et de ce qu’ils ont subi, je suis ému. Vraiment traumatisé. Je le dis du fond de mes tripes. Ce que je vis, c’est le summum de l’émotion.
Et grâce à cet oukase de M. Castaner, je suis en droit de demander des dommages et intérêts. Je veux être indemnisé parce que je suis sous l’emprise permanente de l’émotion. Comme je suis abattu et bouleversé, j’exige une réparation équivalente à ma douleur. Immédiatement.

Comme M. Castaner est le représentant de l’État français, je me frotte les mains et j’envoie la facture illico presto à qui de droit pour le tort que les miens ont subi.
Je vais commencer par ordre chronologique…
Je vais tenter d’envoyer une facture aux Saoudiens parce que leurs ancêtres ont soumis les miens à l’islam par l’épée. Et notamment à cause du comportement de leur grand conquérant Oqba Ibn Nafaa Al-Fihri qui raffolait des jeunes filles berbères (on dit qu’il avait mis en esclavage sexuel entre 12 000 et 20 000 femmes berbères) malgré cette rapacité, une ville du sud de l’Algérie porte encore son nom (Sidi Okba).

Mais comme les Arabes saoudiens sont devenus des frères en religion islamique des miens, il est improbable qu’ils acceptent ma requête. Et pour ne pas payer, ils pondront une fatwa pour m’embrouiller, j’en suis certain, car c’est une de leurs ruses pour arnaquer les autres au nom d’Allah. De ce côté donc, il n’y aura rien à gratter. Rien à espérer. C’est bien dommage car j’aurais aimé les faire saigner. Mais j’avoue qu’ils sont forts, ces Bédouins, car Allah est leur associé. Je n’y peux rien. Je renonce à mes dommages et intérêts.
Et comme les miens auront peur qu’ils leur interdissent l’accès à la Mecque, je fais une croix sur cette indemnisation.
Et puis, j’ai peur d’aller en Enfer parce qu’ils ont une relation privilégiée avec Allah… C’est leur protecteur avant l’oncle Sam, ici-bas et dans l’au-delà.

J’ai lorgné alors du côté d’Erdogan. Avec lui, ça sera difficile, car il est coriace, un joueur d’échecs hors pair qui fait trembler même mama Merkel. Ne parlons pas de Macron, ce roi du progressisme.
Malgré son obstination, je n’ai pas oublié son ancêtre Baba Arudj Barberousse qui s’est tapé la belle Zaphira, la femme de Salim Toumi, le prince d’Alger, après l’avoir étranglé, consacrant ainsi la domination des Turcs sur l’Algérie.

Et surtout je n’oublie pas son descendant, Hussein Dey qui a livré les miens en gros et en détail après avoir assuré les arrières des siens, au maréchal de Bourmont, en signant le traité d’Alger le 5 juillet 1830 qui mit fin à la colonisation ottomane de l’Algérie et remplacée immédiatement par celle des Français.
Hussein Dey s’embarqua avec sa smala à bord de plusieurs navires remplis des butins de guerre pour rejoindre la Porte Sublime, en criant que ces Berbères aient au diable. Comme toujours, nous sommes les dindons de la farce.

Mais pour une fois, je vais être courageux et faire trembler le sultan Erdogan, qui aime racketter les gens comme ses ancêtres ottomans qui vivaient de la piraterie. Je vais lui transmettre par la poste restante une note vraiment salée. Il saura de quel bois je me chauffe car je fais partie des hommes qu’on appelle les Amazighs, les hommes libres.
Mais avant de lui envoyer la facture, j’ai discuté avec les miens. Ils m’ont répondu que je suis un malade, un dérangé qui va leur apporter des emmerdes d’Allah.
Et pourquoi donc, je ne fais que réclamer mon dû pour le préjudice que j’ai subi à cause de la colonisation ottomane durant trois siècles ! Et Erdogan, n’est-il pas leur descendant ? Par conséquent, je m’adresse à lui pour me faire rembourser, leur répondis-je.
Es-tu devenu fou ? Me crie à la figure le plus lettré des miens, un fin connaisseur de l’histoire.
Je fais que réclamer mon dû et c’est M. Caserner, un ministre français qui l’a dit… Et la France, c’est le pays des droits de l’homme.

Tu te trompes, car les Turcs sont venus nous protéger des chrétiens. Grâce eux, on est resté dans la maison de Mohammed. Et ne divague plus sinon, la colère d’Allah s’abattra sur toi, me sermonne le plus sage des Amazighs.
Alors prenant peur, j’ai ravalé cette pensée satanique au plus profond de ma nappe phréatique.
J’ai oublié les Saoudiens et Erdogan.
Une fois de plus, je me suis fait bananer par l’atavisme des miens.
Le plus lettré des miens, toujours droit dans ses bottes et moralisateur plus que jamais, me souffla alors une idée géniale en me disant : « pourquoi n’adresses-tu pas tes réclamations aux roumis, à la France qui est riche et généreuse ? »

Et ça fait tic dans ma tête, j’ai trouvé le bon filon. Je vais exiger beaucoup d’argent des bobos français. Je vais les faire chier, car eux sont enclins à défendre les opprimés de la terre entière. Ils sauront bientôt comme je vais les plumer. L’occasion est trop belle pour la rater. D’autant plus qu’actuellement, chez les roumis français, la repentance est à l’œuvre. Celui qui crie le plus fort est le premier servi, c’est dans l’air du temps.
C’est le loto assuré…

Comme je tenais à me faire dédommager pour le sort subi par les miens, je vais demander des milliards de dollars à mes ancêtres les Gaulois. Je commençais à rêver. Le rêve n’est-il pas gratis ?
Car je crois au plus profond de moi que M. Castaner est un homme de parole, un grand homme d’État.
Mais quel montant dois-je lui réclamer, car en ce moment les milliards d’euros coulent à flot en France ?
Je réfléchis un court instant et je me dis : pas besoin de lui envoyer la facture, je vais seulement lui rappeler l’histoire puisque la France est devenue le pays des lamentations et des victimisations voulue par les bourgeois bobos.

Je me suis rappelé le maréchal Thomas Robert Bugeaud, le conquérant de mon pays et surtout ce qu’il a fait dans les grottes de la Dahra où il a enfumé un millier des miens, entre enfants, femmes et hommes avec leur bétail. Et tout ça est inscrit dans les manuels d’histoire. Je n’invente rien.
Une sorte d’expérimentation des chambres à gaz avant l’heure, le 18 juin 1845. Juste un siècle avant Auschwitz.
Avec une aussi longue liste des dommages subis par les miens durant cent trente ans, j’espère la reconnaissance de Macron président de la République française qui s’agenouille devant n’importe quel individu venu d’ailleurs, avec son sac à malices rempli de haine.

Un autre jour, je parlerai des miens qui ont été envoyés contre leur gré par Napoléon III faire la guerre en Crimée (1853-1856), à la bataille de Solférino pour faire l’unité italienne en 1859 et au Mexique ( 1861-1867).
Devant les Traoré, ma douleur et mon traumatisme sont incomparables, le jour où l’histoire parlera…
Ce jour-là, ce sera la guerre des mémoires et même les Vendéens et les Chouans réclameront leur vérité. Leur part de reconnaissance !

Un autre jour, je parlerai des miens, ces insurgés de 1871 que la France a expédiés par cargaisons entières comme du bétail au bagne de Cayenne en Guyane où ils sont morts et enterrés sans sépulture musulmane. Et ainsi, je vais concurrencer sur ses propres terres tata Taubira.
Et dans cette guerre des mémoires, je suis mieux placé qu’elle car j’ai plein d’atouts en poche… Je remporterai la bataille de la pleurnicherie. Promis et juré, je sortirai vainqueur face à elle…

Pour commencer, je vais envoyer une lettre réclamant des dommages et intérêts au secrétaire général du PCF parce que le 8 mai 1945, un de ses membres qui était à l’époque ministre de l’Aviation avait ordonné le bombardement au napalm des hameaux de basse Kabylie, en représailles des événements de Sétif et de Kherrata.
Je n’ai pas aussi oublié cette scène du viol de ma grand-mère Zouina-la-belle, aux yeux bleus, lors de l’opération jumelle en 1958, dans les montagnes de basse Kabylie par les tirailleurs sénégalais, après lui avoir volé ses poules. Ils l’avaient confondue avec une Française échouée sur les flancs des montagnes kabyles. Je revois toujours cette horrible scène, dégradante pour un enfant en bas âge, comme si elle datait d’hier.

Alors j’ai décidé d’envoyer une lettre réclamant le pardon au nom de ma défunte grand-mère à Mme Maboula Soumahoro, la présidente de Black History Month, à Yannick Noah et à Kylian Mbappé, car lui, il est presque un petit-cousin à moi, il comprendra ma douleur…
Et surtout à Omar Sy et Rokhaya Diallo, ces donneurs de leçons qui croient avoir découvert le fil à couper le beurre.
Ah, j’ai oublié Assa Traoré, la nouvelle figure de proue de l’antiracisme.
Au boulevard des lamentations, je les mettrai tous au tapis. Car l’histoire, c’est ma passion.

Et puis en pleine nuit, je me suis réveillé et face à mo, se trouvaient Mélenchon et ses sbires. Ils étaient inquiets en me suppliant de rien faire tout en disant : « N’en rajoutez pas à la barque France qui est en train de chavirer et de prendre l’eau de toutes parts ».
Je suis rappelé subitement que Mélenchon et ses amis adeptes de la nouvelle pensée révolutionnaire ont cautionné le politique du politiquement correct et surtout ils ont encouragé le racialisme et le communautarisme.
Fier et sûr de moi, je vous ai crié dessus et en disant que je ne veux pas qu’ils profitent de la souffrance des miens et de mon émotion pour faire prospérer leur commerce de la dictature de la pensée !
Basta !

Dorénavant, je refuse que tous les Arabo-musulmans (Marocains, Tunisiens, Égyptiens…mais aussi les Turcs et les Koulouglis) de France utilisent mon histoire pour se victimiser et tirer profit sur mon dos.
Qu’ils sachent que je ne suis pas altruiste et je refuse de partager mes émotions et mes douleurs.
Les Yassine Belattar, les Tarik Ramadan, et les faux dévots de France et de Navarre, je les mets en demeure de ne plus parler au nom des miens.
Car maintenant, je suis devenu un expert en ingénierie des émotions, je n’ai plus besoin de leur aide. Qu’ils se la gardent !
Mon traumatisme est immense et aucune personne ne pourra le mesurer.

Alors qu’ils sachent qu’entre la France et moi, il y a une histoire, et qui ne leur appartient pas. Elle me concerne et jusqu’à preuve du contraire, je ne les ai pas mandatés pour parler en mon nom.
Avec les miens, nous sommes les seuls dépositaires de cette l’histoire et ses souffrances comme je refuse d’écouter les nains en politiques qui ne regardent que leur nombril.
Je dis stop à cette exhibition malsaine au nom de ma mémoire… Je ne veux plus entendre parler de cette masturbation de l’esprit et je laisse le soin aux historiens impartiaux de faire la part des choses comme il se doit.
L’émotion et la repentance ne sont pas ma tasse de thé.

Maintenant que ma colère s’est libérée, je bois du vin en regardant la caravane des revanchards et des pleurnicheurs passer… Et les chiens pisser dans le sable.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
hamdane ammar

Merci Mme Dufrêne Colette pour la remarque de soupçon, je reconnais que j’ai écris ce texte d’un trait, c’est mon tréfonds qui a parlé.

Dufrêne Colette

Merci beaucoup, Monsieur Hamdane Ammar, pour ce texte dont je savoure tout le possible deuxième degré. Je ne suis pas sûre que vos détracteurs aient vraiment compris votre position, qui arrive en deuxième partie de votre exposé des faits, mais bon, c’est le risque. Juste un détail : Castaner a inventé le concept oxymore de “soupçon avéré” et non pas de soupçon supposé (un soupçon étant, de fait, toujours supposé avant d’être infirmé ou confirmé). Il passe de la présomption d’innocence à la présomption de culpabilité, en bon maffieux qu’il est. Quant à “l’émotion dépasse le règles juridiques”, c’est la fin de l’état de droit et de nos droits, conforme à l’Open Society. Savez-vous : en tant que Savoyarde, je vis sous occupation française depuis 1860…

phil

Encore un article incompréhensible. Ce que demande les noirs en ce moment ce n’est pas d’être indemnisé pour ce qui a été subi par leurs ancêtres mais que le racisme et les discriminations envers eux cessent aujourd’hui !

baltazard

mais bien sur mon tonton ! tu nous prends pour des cons hein ?! et quand ils auront eu ça ils demanderont de passer a la caisse c’est un grand classique ! et la caisse c’est quoi ? c’est nos impôts toujours plus d impôts toujours plus profond le trou de la soit disant “dette” et eux on va les regarder comme des cons prendre l”ascenseur social que les vermines politiques leur ont préparé a nos frais pendant que nous on descendra l escalier rebondissant comme des boules de pétanque ou alors on sautera dans le vide comme ceux qui ont sauté du WTC en feu !

Gilles

Simple retour au pays ……🤗🤗🤗🤗
Cette famille de délinquants sont reçu par le président du Mali et nos soldats font les gendarmes dans ce même pays !!!!!!!!!!! Et aucune protestation du gouvernement français.

Dufrêne Colette

à les écouter, sont-ils prêts à la réciproque ? Je suis sûre que non, car leur violence, leur victimisation, leur servitude idéologique, leur rapportent beaucoup d’ARGENT (merci George Soros), de POUVOIR (merci les zones de non-droit officielles respectées par les FDO). C’est leur choix, et ils n’en sont apparemment pas heureux (sinon ils ne seraient pas si malveillants, même et surtout entre eux).

FleXo

Vous avez raison, leur trajet notre projet, avec. Air bnl , 150 avions partirons tous les jours …

Laurent Barre

Merci encore Hamdane Ammar pour ces infos. Vous oubliez le traité de 1801 signé par Mustapha Pacha et aussitôt violé. Les Algériens ne se plaignent jamais de la colonisation turque, car c’était des musulmans. Mais, dans quelle état la France l’a trouvée ? Combien d’hôpitaux, de lycées, d’écoles, d’universités, de routes, de ports, … ? Combien de physiciens, de mathématiciens, de savants, de médecins, de professeurs, de philosophes, de penseurs, … ? Comparons avec l’état de l’Algérie lorsque la France est partie. Il n’y a rien à ajouter.

kouffar

mes ancêtres souchien etaient des cerfs je voudrait demander une indemnitée pous ce cervage,de plus les hommes du nord ont pris en esclavage des membres de ma famille en faisant “viking”(‘he oui viking est une action et non un peuple)je voudrais donc que les Danois me donnent aussi un petit quelque chose, que je reverserai aux anciens esclaves supposés puisque famille de Soldats ils ont evidemment participés a la colonisation”, nous rentons dans une “grande couillonnade” contentons nous d apprendre l Histoire de cette France avec ses défauts et ses qualités, formés de Français,par le sang recus ou par le sang versé et pour ceux qui ne sont pas bien ici CASSEZ VOUS

Éric des Monteils

Les chiens, même les plus enragés, ne mordent pas la main qui leur donne à manger ; le sauvage nègre, en veut toujours plus et mord celui qui a l’imprudence de lui tourner le dos. (ou de conduire un taxi !…..)
Cela fait plusieurs fois que vous faites des commentaires en utilisant des expressions purement racistes, vexatoires, injurieuses gratuitement. Je vous demande d’éviter ces expressions si vous souhaitez continuer à faire des commentaires sur notre site. Vous pouvez exprimer des idées sans pour cela utiliser des mots volontairement provocateurs et songez aux suites judiciaires qui mettent en cause notre site qui combat l’islam, l’injustice, combat les racistes islamiques. Les auteurs eux, ne sont en aucun point racistes

Éric des Monteils

Ah bon : parce que ce n’est pas encore le cas ? Depuis qu’ils nous pompent notre fric, ces salauds en redemanderaient ?
Oui, évidemment, puisque nos politiques nous ont livré à la barbarie.

PHIPHI

rappeler que le Général Bugeaud n’a pas été félicité pour l’histoire des cavernes et comme d’habitude, les braves utilisent femmes et enfants pour se protéger, comme à gaza actuellement .
les terroristes escomptaient que Bugeau flancherait
le sourire kabyle est il un bon souvenir ainsi que les centaines de milliers de morts des années de lumière?.
ce sont des kabyles qui m’ont assuré des chiffres qui sont étouffés en France

kounnar

:-) !

haut jura

Le pire c’est que ces crétins n’ont aucune idée de l’histoire réelle ! Par exemple (mais n’importe quel français “de souche” pourrait montrer un équivalent) mon arbre connu remonte à 1647.
-1637 : la population de ma région est décimée par les français et les mercenaires suédois – 1668 : conquête sanglante de la région par Louis XIV – jusqu’à la révolution asservissement par les moines de l’abbaye… Donc je demande réparation aux français, aux suédois et au clergé. Ouin, ouin… Et c’était de l’assimilation forcée, mes ancêtres étaient chez eux. On touche le fond… (je devrais demander aussi réparation pour l’élimination de mon patois, etc, etc, etc !)

zéphyrin

très juste…pour beaucoup de régions . Sauf que les vainqueurs et les vaincus se ressemblaient…c’est peu et c’est beaucoup.

Paskal

Peut être pas si con que cela. Les pays qui resteront rattachés à la France plongeront avec elle. C’est un fait qu’on est pas obligés d’aimer.

kouffar

TOP

kabout

la France est déja trop généreuse avec toute cette population africaine,faut voir le fric gaspiller et perdu et donner chaque années aux pays africains,ca suffit ! maintenant pour ceux qui sont sur notre sol….la France tu l’aime ou tu dégage retour dans ton pays de l’age de pierre.

baltazard

ah oui non seulement ils veulent qu on efface leur dette cest nous cons de blancs qui allons trimer pour la payer mais en plus ils veulent du pognon sonnant et trébuchant l rien n arrete les cons et les vermines c’est le tonneau des danaïdes !

Lire Aussi