Valeurs Actuelles victime d'un nouveau Maccarthysme

valeursactuellescouvertureDe 1950 à 1954, les USA connurent un épisode appelé le Maccarthysme, connu aussi sous le nom de « Peur Rouge », qualifié aussi de chasse aux sorcières, qui doit son nom au sénateur Joseph Mac Carthy. Pendant deux ans (1953-1954) la commission présidée par Mac Carthy traqua d’éventuels agents, militants ou sympathisants communistes. Il ne faisait pas bon, à cette époque, être un intellectuel, un acteur ou toute autre profession en rapport avec le monde du spectacle soupçonné, à tort ou à raison d’opinions communistes, cela signifiant immédiatement une mise à l’écart, et l’impossibilité de trouver du travail.
Ne trouvez-vous pas une certaine similitude avec ce qu’il se passe aujourd‘hui dans notre pays ? Ne pourrait-on qualifier notre situation de Maccarthysme à l’envers, dans la mesure où c’est toute la sphère rose, rouge et satellites qui poursuit tous ceux qui ne pensent pas bien. Entendre : tous ceux qui refusent la pensée unique, le politiquement correct, ou le coraniquement correct, tous ceux qui ne votent pas à gauche, qui sont attachés à leurs valeurs, à leur langue, à leur Histoire (avec un grand H).
Un certain nombre d’entre nous à Riposte Laïque, en savent quelque chose pour avoir été traînés devant la 17ème Chambre, sans compter Renaud Camus qui a osé parler de « Grand Remplacement » Maurice Roudier et d’autres encore. Et bien sûr le talentueux Eric Zemmour.
Eric Zemmour, lui, est menacé parce qu’il s’obstine à citer des faits. Dérangeants certes pour notre bien-pensance, mais des faits incontestables. Et ceci lui vaut des menaces et une protection policière.
Et voici maintenant l’hebdomadaire Valeurs Actuelles qui est menacé à son tour : à la suite de la publication, dans son dernier numéro d’une enquête très fouillée sur le déploiement en France de la « cinquième colonne » djihadiste à travers notamment la mouvance salafiste, votre news magazine fait l’objet depuis 24 heures (2 juillet) de très nombreuses menaces. Informé très tôt de ces appels à la violence contre Valeurs Actuelles, le procureur de la République de Paris, M. François Molins, a chargé dès hier soir, la police judiciaire de trouver les auteurs de ces menaces, et de les mettre hors d’état de nuire. La rédaction de Valeurs Actuelles collabore étroitement avec les forces de police, tout en poursuivant son travail d’enquête sur cet effroyable ennemi de l’intérieur.
Il faut souligner que cet hebdomadaire est, à ma connaissance, le seul qui ne se « couche pas ! « et qui dénonce, semaine après semaine tous les maux dont nous souffrons. Quelques exemples de titres de couvertures récentes :
La repentance ça suffit !
On ne peut plus rien dire !
Le chômage, c’est lui !
Migrants Stop !
Les fous d’Allah sont parmi nous Enquête sur la cinquième colonne djihadiste en France
Une petite anecdote de ce jour, qui va dans le même sens. Depuis très longtemps déjà, j’ai remarqué que dans tous les kiosques de journaux, on trouve bien en vue, et tous groupés les magazines : Le Nouvel Obs, l’Express, le Point, Marianne, Paris-Match. De Valeurs Actuelles : point ! Caché, dans le fond. Il faut le demander, invisible. J’ai voulu faire l’expérience et demandé pourquoi ?
Réponse : « c’est comme ça partout ! »
Et pourquoi, c’est comme ça ?
« C’est comme ça, c’est tout… »
J’ai alors poussé un peu plus loin : « Mais c’est de la discrimination ! »
Alors là, changement de ton, et me faisant un signe de la main : « Allez ! »
J’ai ajouté : « ça vous dérange hein ? » et suis partie sans entendre les  gentillesses
qu’elle me lançait….(une CPF)…
Oriana Garibaldi

image_pdf
0
0