1

Valie plagie Zemmour, Valie est en Arménie !

D’aucuns disent cette campagne présidentielle violente. Certes, pour Zemmour…

C’est surtout une grande partie de trappe-trappe. À qui va courir le plus vite derrière le candidat de Reconquête.

Éric va voir Viktor, quinze jours plus tard, Marine est chez Orban.

Il part avec Villiers à Erevan, dix jours après, Pécresse s’y précipite avec Barnier et Retailleau, sans peur du ridicule.

Si Éric Zemmour a toujours évoqué les racines chrétiennes de la France, défendant les catholiques victimes de nombreux actes christianophobes, l’on n’a jamais particulièrement noté l’activisme pro-chrétien de la présidente de la région Île-de-France. Ses subventions et soutiens allant plus volontiers aux associations LGBT, anti-racistes ou multiculturelles…

Et voili voilou que Valie se met à draguer avec ostentation l’électorat catholique, lequel n’est pas majoritairement d’origine arménienne… Si elle tenait absolument à se déplacer en terre catholique, elle aurait pu aller au Portugal ou aller embrasser, sans crainte, le pape quadruplement vacciné. Quoique François soit assez mal vu des vrais cathos, appréciant modérément ses sorties et comportements de gaucho sud-américain.

Valérie Pécresse oscille surtout avec le vent. Ça se sait depuis fort longtemps et se voit. Soutenant un temps la Manif Pour Tous, elle s’est vite ressaisie, considérant qu’il serait plus porteur de miser sur le mariage homosexuel… son ambition ayant d’abord les convictions que lui dictent les enquêtes d’opinion.

Il semblerait donc que l’une d’entre elles lui ait fait savoir que la guerre électorale pour la présidentielle française, en 2022, se jouerait en Arménie, à 4 500 kilomètres de Paris… 400 000 Français d’origine arménienne votant à droite… Sont-ils tous restés très catholiques ?

Ce voyage est tellement « énorme » qu’il ne dupera personne !  VIA, Jean-Frédéric Poisson, et Le mouvement Conservateur soutiennent déjà Zemmour, elle a tort de s’obstiner.

Plutôt que de continuer à le plagier, elle devrait se rendre à Mayotte et la Réunion, se faire couvrir de fleurs comme Marine Le Pen.

Mieux encore : destination Saint-Pierre-et-Miquelon, personne n’y va et en cette saison,  comme il n’y a plus de touristes, ils seront contents de voir quelqu’un !

Daphné Rigobert