Valls-Cazeneuve font voter une loi scélérate en faveur des clandestins

vallscazeneuverireSi le FN baisse les bras lui aussi, alors plus la peine de voter !

Toutes les digues sautent une à une. C’est la débandade généralisée.

Pouvoir, élus, partis politiques, intellectuels et médias ont tous capitulé.

La preuve ? Un projet de loi suicidaire qui affaiblit encore plus le pays malgré la déferlante migratoire, a été adopté dans l’indifférence générale et dans le dos des Français.  Même les députés FN se sont dérobés à leurs obligations. Leur discours patriotique et identitaire, protecteur de la nation, ne seraient-il que du vent ?

Où étaient-ils lors des débats et du vote de la loi ?

La France est devenue le paradis des clandestins. Quant aux Français de souche, ils sont les derniers servis à la table des largesses sociales. Toujours plus de chômeurs, toujours plus de sans abris, toujours plus de déshérités à l’écart du système de santé. Trop pauvres pour se payer une mutuelle et se soigner correctement, mais trop riches pour avoir accès à la CMU et à la mutuelle CMU.

Les soins 100% gratuits, c’est un privilège exorbitant réservé aux seuls étrangers, y compris les sans papiers. C’est la surenchère permanente dans la préférence étrangère ! Tous les miséreux pourront venir se faire soigner en France sans risque d’expulsion en prétextant le délabrement du système de santé de leur pays. Il y a trois milliards de pauvres sur la planète….

Inutile d’en rajouter. L’article ci-dessous, tiré d’un grand quotidien du 20 février, résume à lui seul la volonté de nos élites de détruire le pays et de le ruiner encore davantage. Je cite :

“Immigration : les dangers d’une loi irresponsable votée en catimini”

– “L’Assemblée nationale a adopté jeudi 18 février le projet de loi sur l’immigration de MM. Valls et Cazeneuve. Pour Alexis Théas, elle complique davantage la lutte contre l’immigration illégale”.

“Jeudi 18 février, subrepticement, en catimini, dans l’indifférence générale, la cachoterie, le désintérêt absolu des médias, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi sur l’immigration de M. Valls et M. Cazeneuve. Cette réforme transforme profondément le système français de l’immigration. Pourquoi ne pas le dire, pourquoi le dissimuler? Il va de toute évidence dans le sens de l’ouverture, de l’accueil, du renforcement des droits des étrangers et de l’affaiblissement des outils de l’Etat dans la lutte contre l’immigration illégale”.

“Ainsi, cette loi crée une «carte pluriannuelle de quatre ans» (article 313-17 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, ou CESEDA). Elle met fin au système classique en France de la carte de séjour temporaire d’un an renouvelable pendant cinq ans, avant de passer au titre de résident de dix ans. Ce système imposait une période probatoire à un ressortissant étranger qui devait faire la preuve de sa volonté d’intégration avant d’obtenir un titre de séjour durable. Désormais, il obtient, dès la fin d’une première année en France, une carte de séjour «solide» de quatre années, ne nécessitant pas de renouveler sa démarche en préfecture”.

“La nouvelle loi adoptée hier prévoit un dispositif particulier en faveur des étrangers en situation irrégulière, malades en France, après trois mois de résidence. Ces derniers, atteints d’une maladie d’une exceptionnelle gravité – terme qui recouvre quasiment toutes les maladies graves, y compris psychiatriques – , s’ils n’ont pas les moyens personnels d’être soignés dans leur pays (revenu suffisant, couverture sociale, proximité d’un hôpital de son domicile), obtiennent le droit d’être régularisés en France et de bénéficier du système de soin français (article L313-11-11 du CESEDA). Il incombe à l’administration, si elle envisage de refuser de le régulariser, d’apporter la preuve qu’il dispose personnellement des moyens d’être soigné dans son pays. Ce dispositif ouvre un engrenage, un risque d’un appel d’air, dont on ne voit pas où il peut s’arrêter.

La loi Valls-Cazeneuve rend infiniment plus compliquée la lutte contre l’immigration illégale”.

“Enfin, la loi Valls-Cazeneuve rend infiniment plus compliquée la lutte contre l’immigration illégale. Elle supprime la rétention administrative de cinq jours pendant laquelle le préfet peut décider de garder un étranger en situation irrégulière en rétention, le temps d’organiser son départ. Celle-ci passe à 48 heures. Seul le juge des libertés pourra la prolonger au-delà de 48 heures (article L 551-1) Or, les juges des libertés sont dans l’ensemble extrêmement réticents à maintenir en rétention en vue de leur éloignement des étrangers en situation illégale n’ayant pas commis d’infraction pénale (la jurisprudence et la loi Valls du 31 décembre 2012 ont dépénalisé le simple séjour irrégulier). En 48 heures, il est totalement impossible au préfet d’organiser le départ d’un migrant en situation irrégulière. Le dispositif de lutte contre l’immigration illégale va ainsi se trouver en grande partie bloqué”.

“En outre, la nouvelle loi interdit le placement en rétention administrative des familles avec enfant mineur (article L551-1 et L561-2). Dès lors, l’éloignement des familles en situation irrégulière devient quasi impossible”.

“D’ores et déjà, aujourd’hui, seule une décision d’éloignement sur quatre prises par les préfets est exécutée. La nouvelle loi a toutes les chances d’aggraver encore bien davantage la paralysie de l’Etat dans la lutte contre l’immigration illégale.

Dans le climat actuel, alors que la crise des migrants bat son plein en Europe, cette réforme aura forcément pour effet d’affaiblir l’Etat dans la maîtrise de l’immigration”.

“Avec cette loi, le gouvernement donne des gages à la frange la plus idéologique du parti socialiste. L’affichage de la fermeté, à travers la constitutionnalisation de la déchéance de la nationalité, totalement inutile, cache mal une fuite en avant dans le renoncement plus général”.

“Mais tous les partis sont concernés. La nouvelle loi a été voté dans un climat d’indifférence et de légèreté qui donne le vertige. Seul un député des Républicains était présent à l’Assemblée lors du vote final, expédié en moins d’un heure. Aucun des deux députés Front national n’assistait à cette séance (ni à la précédente). Il est intéressant de voir ce parti qui a prospéré sur la provocation anti-immigrée, se montrer totalement absent dans un débat aussi stratégique”.

“Bref, une fois encore, face à un intérêt essentiel pour l’avenir du pays, en pleine crise migratoire, la classe politique dans son ensemble, comme d’ailleurs le monde médiatique, sont surpris en pleine dérobade, en pleine dissimulation. Irresponsables et coupables”.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Proverbe du jour: « La main gauche d’Adolf de Matignon ne tremble jamais sur l’épaule gauche de Casevide. »

      • Ce n’est malheureusement plus le FN qui nous sauvera. le FN est devenu l’Arlésienne : tout le monde en parle, mais personne ne le voit ni ne l’entend.
        Pour qui voter maintenant ? qui arrivera à faire dégager ces incompétents irresponsables ?

        • C’est vrai que le FN a disparu de l’echiquier… Le Fn est devenu la poubelle de la politique au meme titre que lUMPS (LRPS).
          D’ailleurs, plus aucun soi disant francais du FN n’ose se dire FN desormais, les équipes de choc du FN chargés d’infiltrer les sites patriotes ont quasiment deserté le WEB.. Preuve s’il en est que le Fn est devenu le parti de la honte, par ses trop nombreuses trahisons que le peuple francais a pu subir. Honte au FN de Marine. Honte au FN de Collard et de ses sbires mafieux.

          • Vous dites n’importe quoi, le FN est présent dans tous les Conseils régionaux et il est le 1er parti présent sur internet!

  2. Effectivement, la classe politique française a démissionné, le FN y inclus. C’est le temps de penser à se réunir au lieu d’être disperser… ne pas prétendre à offrir des solutions à tout mais de trouver des base communes afin de peser et de prendre cette classe politique à contrepied… Nous sommes des millions à le penser, nous sommes des milliers prêt à agir, mais nous restons si fragmenté. Jusqu’à quand ?

    • FN parti du systeme, ils ont changé depuis le neo FN, se sont « socialisé » voir nazifié… Le temps de l’ultime gamelle est venu pour la classe politique… A nos frais bien sur…

      • Etre protectionniste ce n’est pas être « socialisé ». Il n’y a pas de « néo-FN », il y a LE FN, qui combat depuis toujours pour l’identité, la souveraineté et la protection de la France et des Français.

    • Non, le FN n’a jamais démissionné. Il alerte les Français depuis des années et il combat l’immigration-invasion de toutes ses forces. Soyons sérieux! Les députés FN font ce qu’ils peuvent à l’Assemblée mais ne peuvent être partout à la foi; soutenez-les donc au lieu de les critiquer, ce sera plus utile pour la France.

    • Jamais ! les francais sont a 90% de gros blaireaux qui votent FN au premier tour, pour voter LR au deuxieme….
      La france ne s’en sortira jamais, vu le nombre de musulmans deja en france…

  3. Il est vraisemblable que le vote de nos 2 députés FN -s’il avait pu être présent ce 18 février- aurait carrément fait basculer le résultat !. Si même là aussi 1 seul LR était présent c’est bien que le reste de l’assemblée avait gagné d’avance. Dans ce cas mieux être présent là où il y a réellement des chose à « gagner » ou faire avancer. On reproche bien souvent à ces 2 députés FN de ne pas être au même moment à l’Assemblée Nationale et au Parlement Européen, nous étions pourtant persuadés qu’ils avaient le don d’ubiquité

  4. Valls-Cazeneuve et compagnie font tout pour dégoûter les Britanniques de l’Europe. Qui a envie de rester dans une Europe où la démocratie est inexistante,où tout est décidé sans consulter le moindre Européen,où une minorité d’incompétents patentés imposent leur volonté à la population impuissante?
    La France n’a pas vocation à aider les ratés de la terre entière,elle n’est pas là pour permettre à des fainéants de vivre à ses crochets.

  5. Soyons logiques, même deux contre une majorité, ça sert à quoi ?
    Bref qui paye avec un déficit faramineux ? Augmentation jusqu’en 2017. Il faudra bien faire une expertise des dépenses inconsidérées. Ne comptons pas sur les/R pour la faire.

  6. Ils ont RAISON !! mais pourquoi allez-vous me demander ?

    Très simple : Le pays va faire FAILLITE bien plus vite, la pauvreté va toucher des gens qui se croient à l’abri…

    Quand ce gouvernement va annoncer que les services « publics » ne le sont plus que pour les envahisseurs, mais qu’il faut bien évidemment financer le remplacement initié depuis plus de 40 années, là, ce n’est pas seulement les agriculteurs qui vont bouger !!!

    Visiter le site http://www.quotidien.com – site de Pierre JOVANOVIC – censuré par ailleurs et pour cause, tout comme son compte face de bouc bloqué (on se demande pourquoi – et vous saurez la réalité de la faillite mondiale, européenne, donc française qui se profile de plus en plus !!!

Les commentaires sont fermés.