Valls et Cazeneuve cautionnent l’humiliation de nos forces de l’ordre

Publié le 25 juillet 2014 - par - 2 283 vues
Share

Deux-manifestantsA nous de décider si les émeutes raciales de Sarcelles seront, pour l’avenir, notre « Nuit de Cristal » ou la goutte d’eau qui fait déborder le vase trop plein de notre humiliation.

Si nous avons contre nous une kyrielle d’affidés du régime islamique en devenir, en France et plus largement en Europe, nous avons cependant des armes que nul ne peut nous contester, à moins de reconnaître ouvertement que la démocratie, c’est fini pour les autochtones.

Nous avons par exemple le pouvoir de refuser les festivités organisées par des amis de l’islam : n’assistons plus aux feux d’artifice lancés par des communes complices ; boycottons les rendez-vous pseudo culturels qui étalent des provocations gratuites en lieu et place de l’Art ; ne nous engouffrons plus dans les salles obscures pour subir des films qui sont des instruments de propagande ; éteignons notre téléviseur quand il déploie, au cours  d’émissions partisanes, des tribunaux extraordinaires pour juger les manifestations de résistance à l’oppression islamique ; n’achetons évidemment plus de livres ou journaux qui nous accablent, quitte à mentir pour étayer leurs propos abjects ; ne dépensons pas notre argent dans les magasins tenus par les légions dormantes de notre ennemi – de moins en moins dormantes ! – ; ne voyageons pas dans ces pays qui seront demain nos envahisseurs impitoyables – n’est-ce pas déjà commencé ?! –, etc. Je vous laisse compléter la liste !

Le gouvernement de Gauche vient de nous apporter sa réponse en autorisant mercredi une énième manifestation pro-palestinienne et nous interdisant dans le même temps la plus infime parcelle d’expression. Une vieille vengeance semble animer ces pourfendeurs de l’identité nationale : nous représentons, selon eux, ce passéisme et cette tradition qui les ont si souvent mis à mal par le passé. La Gauche solde les comptes et la note est salée ! Dans ce cas, on peut vraiment parler de « douloureuse » !

Le site Atlantico a pu se procurer les comptes rendus des CRS présents lors des émeutes de Barbès et Sarcelles[1]. Parmi les interpellés, il y aurait deux femmes de… 58 et 60 ans ! Vous croyez toujours à la thèse de casseurs isolés ?!

Ça commence toujours par des violences de rues, ça se poursuit avec des attentats et des assassinats aléatoires jusqu’à ce qu’ils gagnent ou périssent.

Le IIIe Reich devait durer mille ans, il a fort heureusement échoué ; l’islam dure depuis beaucoup plus longtemps, fort de son expérience multiséculaire. Il s’amuse de notre mépris et se félicite qu’on lui prête si peu d’intelligence : on ne se méfie pas d’un ennemi qu’on croit inférieur !

Fasse la République – ou le Ciel si vous être croyant ! – que jamais ces vers d’Hugo ne deviennent notre réalité :

« La Déroute apparut au soldat qui s’émeut, Et, se tordant les bras, cria : Sauve qui peut ! Sauve qui peut ! – affront ! horreur ! – toutes les bouches Criaient ; à travers champs, fous, éperdus, farouches, Comme si quelque souffle avait passé sur eux. »

(« L’expiation »)

Charles Demassieux

[1] http://www.atlantico.fr/decryptage/manifestations-pro-palestiniennes-qui-derapent-que-revelent-compte-rendu-police-qui-est-reellement-passe-barbes-et-sarcelles-1674894.html

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.