Valls et Hamon sont plus émus par les griffures de Trappes que par l’égorgement de Marseille

Certaines personnes n’ont pas le sens de l’orientation, Valls, lui n’a pas le sens de la gravité.

En effet, la mise en parallèle de ses deux réactions, faisant suite dans un premier cas au meurtre sanglant de Jérémie Labrousse, et dans le second cas au meurtre insoutenable du voile d’une jeune musulmane intégriste, est édifiante quant à son déficit d’appréciation de la gravité des faits.

On peut noter dans son communiqué faisant suite à la mort effroyable de Jérémie Labrousse, décédé quand même des suites d’un égorgement halal en bonne et due forme, que sa réaction reste contenue, formatée et protocolaire. Il se déclare ému par le décès de la victime et appelle « à la retenue afin d’éviter toute surenchère et polémique déplacées ».

Jérémie

Par contre dans l’affaire de la jeune voilée de Trappes qui porte au visage des « blessures très superficielles » (dixit la police) faites par des « crânes rasés » armés d’un cutter (mais ces sauvages ont préféré utiliser leurs ongles pour la défigurer ! Autant dire qu’elle a eu beaucoup de chance de tomber sur eux car des musulmans auraient, eux, utilisé leur cutter. Jérémie n’a pas eu cette chance) qui lui auraient arraché et découpé le voile, il craque et laisse exploser sa colère que cette fois il ne peut contenir tellement cette agression pourtant non encore prouvée lui est insupportable.

Car bien sûr la parole d’une extrémiste musulmane c’est forcément la vérité vraie et cela ne souffre d’aucun doute, ne nécessite même pas de témoignage ni de vidéo… Et puis surtout c’est très grave le griffage superficiel du visage d’une musulmane, bien plus grave que l’égorgement d’un Français de souche.

Dans les deux cas, Valls ne sait pas qui sont les coupables ni comment les faits se sont déroulés. Dans l’affaire de Jérémie à Marseille il affirme sans preuves que c’est un SDF non taché de sang qui a fait le coup, et dans l’affaire de la voilée il n’a aucun début de preuve que l’histoire est véridique mais il a tellement la trouille de subir les représailles des pacifiques et gentils musulmans qu’il préfère anticiper en donnant un quitus aveugle à la voilée, quitte à se ridiculiser plus tard.

Car qui sait si cette jeune fille n’avait pas un rendez-vous secret avec un petit ami ? Ces traces de griffures superficielles ont très bien pu être faites par elle-même pour faire croire à une agression, elle a très bien pu inventer un bobard pour ne pas se prendre une rouste par son père ou un frère. Un classique dans ces cités communautaristes aux lois encore tribales. Comment concevoir une seconde qu’elle ait pu être attrapée puis, selon ses dires, « trainée à quelques dizaines de mètres vers un endroit où il y a des collines en mettant sa main sur ma bouche pour m’empêcher de crier. Puis le 2ème individu a essayé de me mettre par terre, puis j’ai continué à crier et à me débattre », sans que personne ne voit ni n’entende rien alors que cela s’est passé sur une place entourée de sept tours ?

Square Van Gogh Trappes

Par ailleurs, la police a noté selon son témoignage qu’aucun témoin n’avait vu quoi que ce soit alors que la jeune intégriste affirme qu’un cycliste lui est venu en aide avant de se volatiliser pour suivre avec sa bicyclette les attaquants repartis en voiture… Ce doit être un cycliste dopé à l’EPO…

Le fait que dans l’affaire de Marseille l’agresseur présumé du malheureux Jérémie se prénomme Ali oblige le ministère à insister lourdement sur son grave déséquilibre afin qu’il ne se créé pas un amalgame fâcheux pour l’ensemble de la communauté musulmane, alors qu’il n’est même pas avéré qu’Ali soit musulman. Il buvait de l’alcool…

Valls se ridiculise en tentant de rassurer les foules sur le renforcement des forces policières à Marseille alors qu’il ne se passe plus un jour sans qu’une balle ne vienne refroidir un habitant, qu’un coup de couteau ne tranche une gorge qui dépasse, pour un regard, une cigarette ou même une simple présence. C’est oublier un peu vite que les Français ont largement de quoi s’informer sur le net.

Mais il faut croire que les Trappistes n’ont, eux, pas la chance de bénéficier du même renforcement policier puisque les agressions par des crânes rasés, avec ou sans crêtes, semblent se multiplier de manière exponentielle…

A Trappes, la haine et l’intolérance ont assassiné un voile. A Marseille un jeune homme est mort égorgé, oui c’est triste mais que voulez-vous, son meurtrier opportunément sorti du chapeau n’est qu’un déséquilibré comme probablement tous ceux qui égorgent dans nos rues depuis que nous importons à grande échelle des coutumes venues d’ailleurs.

Valls nous refait bien sûr le coup de l’atteinte aux valeurs de la République, pas pour le meurtre de Jérémie naturellement, seulement pour le meurtre du voile de l’intégriste. Il va même jusqu’à évoquer l’atteinte à la liberté de conscience ! C’est un comble lorsqu’on sait que le plus dangereux pour la liberté de conscience c’est l’islam puisqu’il est interdit d’apostasier et de renier l’islam pour croire en autre chose !

Il refuse la mise en cause de la liberté religieuse mais se garde bien de remettre en cause les actes criminels perpétrés par les tenants de cette… « religion »… au nom de la charia, de la loi islamique primant sur les lois de notre code civil et de notre constitution. Il condamne la violence raciste et xénophobe des tueurs de voiles mais trouve simplement triste l’égorgement de Jérémie.

« S’attaquer à un musulman c’est s’attaquer à la République » mais s’attaquer à un Français de souche ce n’est pas s’attaquer à la République, c’est seulement émouvant. La colère et l’indignation ne semblent pas appropriées dans ce dernier cas.

Son camarade d’indignation Benoît Hamon a lui aussi éprouvé le besoin de mettre sa touche personnelle en déclarant l’acte raciste (car dès l’instant où la personne agressée a la peau noire c’est que l’acte est forcément raciste… C’est une fixation chez les gauchos de tout ramener à la couleur de la peau, à croire que c’est eux qui ont un réel problème avec ça). Il a fustigé les amalgames entre critique de l’islam et agressions physiques de musulmans en amalgamant lui-même ces deux choses. Mais lui non plus n’a pas évoqué les actes criminels, pourtant infiniment plus nombreux, perpétrés sur les citoyens de seconde zone que sont les Français non musulmans. Ces actes-là ne sont pas répertoriés ni qualifiés, ils n’existent simplement pas, sans doute parce qu’à leurs yeux les Français eux-mêmes n’existent déjà plus…

Nous espérons en tout cas vivement que le malheureux voile soit rapidement remis sur pied après sa terrible agression.

Caroline Alamachère

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Agression-a-Trappes-contre-une-jeune-fille

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Deces-du-jeune-homme-de-21-ans-agresse-dans-le-centre-de-Marseille

http://www.huffingtonpost.fr/aissetou/agression-trappes-voile-islamique_b_3749172.html

image_pdf
0
0