Valls, héritier de Mitterrand, ose évoquer Pétain pour justifier de nouvelles dissolutions !

Publié le 27 juillet 2013 - par - 2 393 vues
Share

A Trappes, des racailles refusent d’appliquer la loi, se rebellent contre l’autorité, attaquent  un commissariat, caillassent  les forces de l’ordre à coups de parpaings, brûlent des voitures, cassent -pour le plaisir- le mobilier urbain (qu’il faudra renouveler, bien sûr, avec l’argent des CON-tribuables, ces 50% de la population qui paient des impôts -contrairement à la majorité des fauteurs de troubles).

Les mêmes avaient saccagé le Trocadéro, brisé les vitrines, pillé les commerces, dévalisé un car de touristes ; les mêmes avaient joué aux Indiens avec un train-diligence ….

Les mêmes s’en prennent à des militaires et rouent de coups une femme enceinte de 7 mois -qui perd son bébé-1, usent de la hache contre un policier2, jouent du couteau pour un coup de klaxon3, incendient une école4, frappent une septuagénaire pour cause de regard un peu trop appuyé, agressent violemment et détroussent5, s’en prennent aux assistants sociaux6, terrorisent les campeurs7, effectuent des fusillades en pleine rue8  -bref sèment le chaos, la peur et la désolation.

Un peu partout en France, des racailles d’un autre genre s’installent où bon leur semble, illégalement, avec leurs caravanes, pourrissent la vie des riverains4 et se disposent à laisser derrière eux, après leur départ, un monceau d’immondices, un ensemble de dégradations gratuites…. et une belle facture pour les CON-tribuables. Je n’ajouterais pas, pour ne pas faire d’amalgame qui renverrait aux HLPSDNH, que le nombre de vols et de cambriolages explose curieusement à leur arrivée !

Et on pourrait continuer la liste de ces faits divers qui apparaissent dans les journaux locaux, mais que les grands médias ne relaient pas tous. On peut néanmoins penser que les préfets, mis au courant des faits, les font remonter jusqu’au ministre de l’Intérieur et que celui-ci a une idée très précise de l’état de la France, et c’est bien la « France, Orange Mécanique » telle que décrite par Laurent Obertone.

Or donc, sentant la patrie en danger devant ces faits « inacceptables » ou « intolérables », notre Don Quichotte de l’Intérieur vient d’agir avec une fermeté dont on lui sait gré !  Il était temps, en effet, qu’un terme fût mis aux désordres et violences, et que l’ordre fût rétabli sur le sol français.

Il a annoncé -le menton en avant, les mâchoires serrées, le regard volontaire-  la dissolution de deux associations d’extrême-droite : l’Oeuvre française  et les Jeunesses nationalistes  !

Vous êtes certainement comme moi : vous ignoriez jusqu’à aujourd’hui l’existence même de ces groupuscules, bien que leur dangerosité extrême eût visiblement hanté d’effroyables cauchemars les nuits du ministre… Inconscients que nous étions : le danger était là et nous ne le discernions pas !

Heureusement, l’homme de Beauvau veillait : il a mis fin aux violences perpétrées par ces redoutables associations, comptant une poignée d’adhérents.

A vrai dire, les violences commises, j’ai eu beau chercher, je n’ai rien pu trouver… Vraiment rien, nada !

Mitterrand-PétainMais Valls le redresseur de torts nous explique qu’ Oeuvre française « propage une idéologie xénophobe et antisémite, des thèses racistes et négationnistes, exalte la collaboration et le régime de Vichy, et rend des hommages réguliers au maréchal Pétain, à Brasillach ou à Maurras« . Quant à JN, elle « propage elle aussi la haine et la violence, exalte la Collaboration, rend hommage à des miliciens ou à des Waffen SS, avec pour certains de ses membres aussi des saluts hitlériens ».

Alors là, le Valls, iI a réussi à me foutre une sacrée trouille a posteriori, moi qui dormais tranquille sur mes deux oreilles, naïve, sans savoir que la « bêtimmonde » était de retour, et que c’était pire qu’un pillage de blessés, qu’un caillassage de pompiers ou qu’une prise d’assaut de commissariat…

Ça « propage », qu’il affirme, le gazeur des familles!

Alors, sans vouloir le contrarier, ça « propage» plutôt mal, parce que la « propagation » n’est jamais parvenue jusqu’à mes oreilles, ni jusqu’à celles des membres de ma famille, celles de  mes voisins et celles de mes collègues  (on pourrait faire un sondage plus que fiable avec cet échantillonnage !)

Mais il faut le comprendre, le ministre de l’enfumage pour tous…

« Vikernes, c’est fini », a-t-il dû chantonner, les larmes aux yeux (sur l’air bien connu de « Capri… ») : eh oui, le néo-nazi norvégien ayant fait un beau « flop »,  il fallait bien que le pourfendeur de croix gammées  -la résurgence du nazisme étant le problème primordial en France, avec au plus quelques dizaines d’imbéciles braillant « Heil Hitler » pour se donner le frisson !-  il fallait bien, dis-je, que notre pourfendeur trouvât de quoi pourfendre : pourquoi pas les JN ?

Quant à l’Oeuvre française, elle serait « raciste », « xénophobe, « antisémite », « négationniste » : je veux bien en croire le ministre, mais j’aimerais savoir quels ont été les violences meurtres, attentats, assassinats perpétrés.

Ah ? Ce sont seulement des propos, seulement des écrits qu’on lui reproche ? J’ai bien envie de dire à Manuel : « C’est un peu court, jeune homme !  »

« Ils rendent hommage à Brasillach », dit-il.

Et alors ? Nul ne conteste son antisémitisme, ses appels à la collaboration (je n’en ai jamais lu une ligne, mais je devine…). Mais est-on coupable de « mal penser » ? Si un écrivain peut être mis à l’index pour ses prises de position, à quand un gigantesque autodafé des ouvrages d’auteurs étiquetés « douteux » par le régime ?  Cela s’est fait dans l’Allemagne nazie11

On a déjà voué Céline aux gémonies pour ses écrits antisémites, lui,  l’un des auteurs les plus importants du 20e siècle,que la France n’a pas voulu commémorer en 2011. A quand le tour de Voltaire, qu’il est facile de convaincre d’antisémitisme et même d’islamophobie ?  A quand le tour de Houellebecq, coupable d’avoir déclaré « La religion la plus con, c’est quand même l’islam » ? A quand le tour de Raspail et de tous les autres ?

Le ministère de l’Intérieur va-t-il éditer une liste des auteurs politiquement corrects autorisés ? Encourra-t-on une amende ou une GAV pour lecture dissidente, ou bien l’incendie de sa maison (avec les livres dedans) comme dans le roman de Bradbury  Farenheit 451 ?

Recourir à Brasillach pour justifier la dissolution, c’est franchement grotesque, et on aimerait que le Grand Inquisiteur « dissolveur » précise en quoi  les lecteurs de ses poèmes représentent un danger pour les Français…

Mais recourir à Pétain et à la Collaboration, c’est fort culotté  de la part d’un socialiste, qui ferait mieux de la boucler, s’agissant de cette période troublée.

Rappelons-lui à ce Franco-espagnol que, si  les ligues patriotiques, les royalistes, les anti-Dreyfus notoires et historiques ont suivi De Gaulle à Londres et ont été les premiers résistants à fonder les FFI, on trouvait des personnalités de gauche à Vichy, pour collaborer avec l’occupant allemand.

Monsieur Valls cite Maurras, d’extrême-droite, mais il oublie  les Doriot, les Laval, les Déat, de sa chapelle à lui, quant à eux… Il serait bien avisé de se documenter ou d’écouter la mise au point d’Eric Zemmour12.

D’ailleurs, on attend le grand mea culpa de la gauche, championne de la repentance, pour tous ces communistes et socialistes coupables de collaboration.

Le Catalan francisé, qui connaît mal l’Histoire de son pays d’accueil, ne connaît pas mieux l’histoire récente de son parti et de ceux qui ont été à sa tête.

Ignore-t-il que François Mitterrand fut décoré de l‘ordre de la francisque par Pétain (décoration –dixit Wikipédia- qui fut attribuée par le Régime de Vichy en tant que marque spéciale d’estime du maréchal  Pétain). Ignore-t-il que le président socialiste  fit fleurir chaque année la tombe de Pétain à l’île d’Yeu, jusqu’à ce que ce geste fasse scandale ?  Ignore-t-il qu’il fut l’ami de René Bousquet, l’organisateur de la rafle du Vél d’Hiv, jusqu’à l’assassinat de ce dernier en 1993 ?

Charles de Gaulle aurait dit, en 1965, concernant son adversaire principal à l’élection présidentielle : « Mitterrand et Bousquet, ce sont les fantômes qui reviennent : le fantôme de l’antigaullisme surgi du plus profond de la collaboration.» (propos rapportés par Alain Peyrefitte)

Alors, je demande que par souci de cohérence, vu ce qui est reproché aux groupuscules dissous, Valls fasse débaptiser la Bibliothèque Nationale de France, ainsi que toutes les rues ou ponts qui portent le nom de François Mitterrand, admirateur de Pétain et collabo (avant de retourner sa veste au bon moment)

Last, but not least :

« Il n’y a pas de place dans notre pays pour la haine, la xénophobie, l’antisémitisme ou des actes antimusulmans », déclare, notre chevalier blanc !

Vous l’aurez noté comme moi : le ministre de l’Intérieur et du Culte Musulman est parfaitement d’accord avec la mère de la niqabée de Trappes (« on peut attaquer un chrétien », disait-elle) : il y a de la place dans notre pays pour les actes anti-chrétiens !

Quel bon petit ex-franc-maçon, ce Valls !

Chantal Macaire

http://www.contre-info.com/violents-affrontements-entre-racailles-et-militaires

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Val-de-Marne-il-attaque-un-policier-a-la-hache-1591975/

http://www.bfmtv.com/societe/paris-poignarde-a-quatre-reprises-avoir-klaxonne-feu-rouge-564852.html

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/07/22/offemont-une-ancienne-ecole-incendiee

http://www.larep.fr/loiret/actualite/2013/05/08/la-septuagenaire-les-avait-regardees-elles-lont-giflee-1634190.html

http://www.dna.fr/edition-de-mulhouse-et-thann/2013/07/22/un-remake-d-orange-mecanique

http://www.courrier-picard.fr/region/la-caf-face-a-la-violence-ia0b0n139802

http://www.20minutes.fr/societe/1188663-20130715-camping-avant-jeunes-venaient-draguer-aujourdhui-cest-tout-casser

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-A-Nantes-un-homme-de-22-ans-blesse-par-balle-hier-apres-midi-quartier-Bellevue_fil-2373012_actu.Htm

http://rhone-alpes.france3.fr/2013/07/17/campement-de-roms-la-mairie-de-vaulx-en-velin-tire-la-sonnette-d-alarme-288971.html

http://www.francetvinfo.fr/societe/la-metropole-lilloise-se-dechire-sur-le-dossier-des-roms_340774.html

http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu02012/autodafe-en-allemagne.html

Zemour met les points sur les i à propos du rôle de la gauche dans la collaboration :

http://www.youtube.com/watch?v=WGmW9UXLUlE

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.