Valls-Hidalgo : nés en Espagne, islamo-collabos, traîtres à la France…

VallshidalgolecheursIl y a beaucoup de similitudes entre le Premier ministre et le maire de Paris. Tous deux sont de la même génération. Nés à trois années d’intervalle en Espagne, ils ont acquis tardivement la nationalité française. Valls a adhéré dans sa jeunesse universitaire au PS, et n’a jamais rien fait d’autre dans sa vie que de la politique. Anne Hidalgo a adhéré plus tardivement, et a été un temps inspectrice du Travail, avant d’être détachée rapidement dans des missions internationales et de devenir permanente socialiste.
Ils se présentent tous deux comme des adversaires résolus du franquisme, bien qu’il soit de notoriété publique que le Premier ministre s’est fabriqué un faux passé. Il est issu de la famille la plus riche de Catalogne, et son père n’a jamais fui le régime du Caudillo. Ces nouveaux Français occupent donc des responsabilités très importantes dans notre pays, puisque l’un est à présent Premier ministre, tandis que l’autre est maire de Paris.
Pour autant, se comportent-ils comme des Français de cœur ou de simples Français de papier ? C’est là que le bât blesse, pour ces deux personnages qui se permettent, par ailleurs, de nous donner régulièrement des leçons de républicanisme.
S’ils étaient des Français de cœur, ils alerteraient nos compatriotes, eux qui viennent d’un pays qui a été occupé pendant 8 siècles par l’islam, sur ce que fut la réalité d’Al-Andalous, jusqu’à ce que, sous l’impulsion d’Isabelle la Catholique, les Espagnols chassent l’occupant, et retrouvent leur liberté et leurs valeurs chrétiennes. Or, non seulement ils n’informent en rien les citoyens, enfumés par la propagande sur la prétendue société tolérante, multiculturelle et multi-religieuse qu’aurait été l’Espagne occupée (version Mélenchon), mais ils imposent à notre peuple l’invasion migratoire qui entraîne l’offensive islamique.
Et le moins qu’on puisse dire est qu’ils sont en première ligne, dans cette stratégie de changement de peuple et de civilisation. Le Premier ministre, qui a osé comparer notre pays à l’apartheid, après les attentats de Charlie Hebdo, passe la surmultipliée. Il donne l’ordre aux préfets de surveiller, partout en France, les lieux disponibles, dans les moindres villages, pour y installer des nouveaux venus dans une ruralité qui avait été préservée, jusqu’à ce jour, des joies du « vivre ensemble » et du multiculturalisme.
https://ripostelaique.com/mixite-sociale-imposee-a-tous-jaccuse-jean-jacques-rousseau-et-les-socialistes.html
Valls, dont les ancêtres ont pourtant subi l’invasion musulmane, va encore plus loin que Sarkozy, dans la trahison laïque, pour imposer l’islam à des Français qui n’en veulent pas. Il orchestre l’offensive sur la construction de mosquées, encourage les dignitaires musulmans et les évêques à demander le doublement de ces lieux d’endoctrinement qui n’ont rien à voir avec des Eglises, et ouvre la porte à des financements publics, bafouant la loi de 1905. Il culpabilise les Français, qu’il méprise de tout son être, leur reprochant, outre le fait de mal voter, d’être responsables des attentats de Charlie, qui seraient dus à l’absence de lieux de cultes pour les pauvres musulmans. La stratégie est claire : sachant que 93 % des musulmans ont voté Hollande, il leur propose un deal : on vous obligera à voter, mais on va vous construire des mosquées, donc aidez-nous à être réélus. Ajoutez à cela les naturalisations qui vont s’accélérer, et l’immigration sauvage qui va fabriquer à la pelle de nouveaux Français…
VallsbombeIl menace, pour qui sait l’entendre, notre pays d’un coup d’Etat, s’il portait Marine Le Pen au pouvoir. Il commence à laisser entendre que la responsabilité de la République consisterait à ne pas laisser la bombe atomique au Front national… autrement dit à ne pas accepter le verdict des urnes. Il confirme à chacune de ses apparitions le poisson d’avril que nous lui avons fait, dans cette fausse interview de Jeanne Bourdillon, qui résume totalement son état d’esprit, et qui fait un malheur sur la toile.
https://ripostelaique.com/manuel-valls-si-les-francais-elisaient-marine-le-pen-en-2017-nous-suspendrions-le-processus-electoral.html
Ce roquet agressif n’a rien de Français dans son comportement. Il n’est pas un enfant de Voltaire, il est davantage l’héritier des méthodes de Franco. Il est bien plus inquiétant pour nos libertés publiques, quoi qu’en disent les médias de propagande, que le Front national, qui ne nous parait représenter aucune menace pour nos compatriotes, mais plutôt, malgré quelques réserves sur le personnage Philippot, la seule alternative au système UMP-PS. Manuel Valls ne se comporte pas en Français, mais en mondialiste. Il ne se comporte pas en démocrate, mais en totalitaire. Il ne se comporte pas en socialiste, mais en fasciste.
Que dire d’Anne Hidalgo ? Celle à qui la rumeur prête une liaison ancienne avec le Président de la République, quand il n’était que secrétaire du PS, a su prendre les bons wagons, pour succéder à son mentor Delanoë. Elle a repris ses pires habitudes, fêtant la rupture du jeûne du ramadan à la mairie de Paris, le 9 juillet 2014, pour la modique somme de 100.000 euros. Après avoir, comme première adjointe, approuvé le financement de l’Institut des Cultures d’Islam (ICI) pour 26 millions d’euros, après avoir fait voter une subvention exceptionnelle pour cette officine de 1,3 milliard d’euros, elle vient de se distinguer en hébergeant le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) dans un quartier chic de Paris, pour 100 euros par an, avec 100 mètres carrés habitables. Plus islamo-collabo et lèche-babouches qu’elle, c’est difficile à trouver.
Celle qui, le 7 janvier, glapissait partout « Je suis Charlie » a osé déposer plainte contre notre dessinateur Ri7, qui a été entendu par la police, la semaine dernière. Il y a plus grave que le grotesque de la plainte. En traînant notre ami au tribunal, elle l’expose à rendre publique son identité, alors que, dans la situation actuelle, la prudence impose son anonymat. Hidalgo ne peut ignorer les conséquences de sa plainte, s’est donc délibérément, peut-être pour venger son copain Hollande, ridiculisé par la diffusion de la bande dessinée « Le Guignol de l’Elysée », et a agi ainsi. Disons-le comme nous le pensons, Hidalgo aura des comptes à rendre, pour sa délation digne des années les plus sombres de notre Histoire.
Ri7HidalgoinjureCette femme est le contraire de la France généreuse, accueillante et tolérante dont elle a profité. Elle est haineuse, méprisante, hautaine. Elle contribue, par la politique qu’elle soutient, à la destruction de notre pays, de notre culture, de notre mode de vie, de notre civilisation.
A cause des Hidalgo-Valls et de leurs complices, trop de nos compatriotes subissent régulièrement injures racistes, dégradations de leurs véhicules, cimetières vandalisés, voitures incendiés, agressions gratuites, quand ce ne sont pas des drames comme celui de la petite Chloé, à Roubaix, où la responsabilité de la justice du Mur des Cons et du Garde des Sceaux est accablante. Or, de manière crapuleuse, ce régime décide, en quarante mesures chiffrées à 100 millions d’euros, de durcir la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, ignorant par ailleurs, volontairement, le racisme musulman contre les Juifs, les chrétiens et les athées, et le racisme antifrançais de trop de représentants de la diversité. Ce nouveau plan, annoncé quelques jours après celui annonçant l’implantation de la mixité sociale partout en France, est une véritable agression et une déclaration de guerre contre un peuple qui ne veut pas mourir assez vite, et dont la clique Valls-Hidalgo veut accélérer la disparition.
https://ripostelaique.com/un-plan-contre-le-racisme-et-lantisemitisme-qui-ignore-les-chretiens-et-les-athees.html
Il y a quelque chose d’autre de commun, entre ces deux personnages. Ils ont un langage haineux, mais bien pauvre. Une fois que Valls a éructé que le FN était nationaliste, raciste, xénophobe, sexiste, islamophobe et antisémite, et que la République ne pouvait pas tolérer cela, il n’y a plus rien derrière. Pour Hidalgo, c’est encore plus pauvre. Mis à part glapir que le FN n’est pas Républicain, elle n’a aucun autre argument, elle est minable dans le débat.
Hidalgo


Ce sont ces deux islamo-collabos, qui, avec les apparatchiks socialistes profiteurs du système, se réuniront à Poitiers, les 5, 6 et 7 juin. Les lèche-babouches socialistes tenant leur congrès dans cette ville, c’est aussi grotesque que des monarchistes tenant le leur à Valmy ou à Bouvines ! C’est une véritable insulte à la mémoire de Charles Martel, grâce à qui, pendant treize siècles, nous avons pu profiter d’une France débarrassée de l’invasion musulmane, avant que la clique Valls-Hidalgo, leurs complices de gôche et l’UMP, par une politique suicidaire pour la France, nous imposent, depuis trente ans, ce dogme barbare et conquérant.
Le 7 juin prochain, nous serons à proximité du congrès du PS, grâce à l’initiative du Cercle des Chats Bottés, qui organisera les premières rencontres Charles Martel. Nous faisons confiance aux différents intervenants pour rappeler ces faits, et ne pas épargner les traîtres comme Valls-Hidalgo et leurs complices, qui, en islamisant de force notre France, se comportent en ennemis intérieurs de notre pays, montrent leur haine d’une France à qui ils doivent tout et leur mépris des Français.
RencontresCharlesMartelProgramme
Nous conseillons à nos amis qui veulent assister à cette initiative de s’inscrire au plus vite, les places sont limitées…
Frais d’inscriptions : 25 euros, apéritif et repas compris
Ecrire à : rencontres.charles.martel@gmail.com
L’adresse ne sera communiquée aux inscrits que 3 jours avant l’événement.
AGENDA
Mercredi 22 avril, à Aix-en-Provence, à 18 heures
perettiaix
Dimanche 26 avril, à 12 heures
Banquet républicain de Résistance républicaine en CORSE. Repas 20 euros tout compris, à régler avec l’inscription, Résistance républicaine, 101 avenue du général-Leclerc, 75685 Paris cedex 14, avant le 5 avril.
Avec Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque et Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine

image_pdf
0
0