Valls joue au méchant devant un pompier qui a refusé de lui serrer la main

Vraisemblablement l’ensemble des citoyens a pu constater une nouvelle fois l’insondable vanité de celui qui pourtant flotte dans son costume de Ministre de l’Intérieur, manifestement bien trop grand pour lui … mais qui vient de se permettre une belle colère contre un courageux pompier ayant refusé de lui serrer la main.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/03/21/25005-20140321ARTFIG00424-un-pompier-refuse-de-lui-serrer-la-main-manuel-valls-pique-une-colere.php

Extrêmement vaniteux bien que rien ne le justifie, il semblerait que ce triste personnage, (qui sans doute s’est à l’époque bien gaussé du célébrissime « casse-toi pauv’con » ayant échappé à l’ex-président, devenu par la suite, star des écoutes socialopes), ait l’orgueil tellement chatouilleux qu’il a immédiatement pris ce geste comme un « crime de lèse-majesté »  et s’est vu dans l’obligation d’asséner une leçon de morale, totalement ridicule, à son courageux vis-à-vis, sans aucun respect ni égards pour sa belle profession.

Comme toujours il semblerait que ce « petit monsieur » soit venu, non pas soutenir ou du moins tenter de comprendre en quoi que ce soit les revendications des pompiers en grève, mais plutôt à se livrer à son activité favorite : se balader, aux frais des contribuables, aux quatre coins de l’Hexagone, pour y faire son numéro de petit roquet (entouré de ses gardes du corps au cas où certains auraient l’idée de lui asséner une belle main sur sa face haineuse et pédante) se pavanant du haut (sic) de sa grandeur présumée et s’attendant à ce que les citoyens, qu’il prend pour des crétins, viennent lui lécher les pieds, tout comme lui ,lèche les babouches de ses amis (du moins le croit-il) islamistes qu’il prétend « modérés » donc « compatibles avec la République » !

Mais outre son indicible suffisance, il semblerait que Môssieur Valls soit également affligé d’un début d’Alzheimer, inquiétant à son quasi jeune âge, puisqu’il a totalement oublié sa propre attitude, lorsqu’il a refusé de serrer la main en juillet 2012, au  Président de la République tunisienne lors de sa présentation aux parlementaires (présents), par  le président de l’Assemblée Nationale … comme en témoigne ce document … où l’on peut voir que le sémillant Montebourg se réjouit pleinement lui, tout comme dans la comptine enfantine,  de « serrer la pince à l’empereur » (je m’égare) devant le petit (très petit) « prince » de l’Intérieur !

[youtube]Sv95M-VOOLE[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=Sv95M-VOOLE

http://www.ndf.fr/article-2/22-03-2014/video-quand-manuel-valls-refusait-de-serrer-la-main-de-moncef-marzouki-le-president-de-la-republique-tunisienne#.Uy64L6ROWM8

Nul doute que cela fera bien rigoler dans les chaumières, où pourtant, en raison des nuisances de tous ordres de l’inepte et dangereux gouvernement auquel appartient celui qui ressemble de plus en plus à un  petit roquet, les citoyens n’ont pas si souvent l’occasion de s’esbaudir !

Et souhaitons profondément que les résultats des élections municipales des 23 et 30 mars, soient en mesure de rabattre un tant soit peu le caquet de cet impudent personnage !

Aude Alajoie

image_pdfimage_print